Diagnostic stratégique : Qu’est-ce que c’est et comment le mettre en pratique ?

Par Marie Lusset, le 01/10/2021

Le diagnostic stratégique encore appelé analyse stratégique, permet à une entreprise de mieux comprendre l’environnement dans lequel elle se développe.

Diagnostic stratégique

 

Le diagnostic stratégique, aussi appelée l’analyse stratégique, est une phase importante à mettre en pratique avant de déployer les activités d’une entreprise. Elle permet d’analyser l’environnement dans lequel cette dernière évolue afin d’en retirer les facteurs qui ont la possibilité d’influencer le marché.

Le diagnostic stratégique fait intervenir des notions techniques comme l’analyse SWOT et la matrice PESTEL. Il s’agit d’outils de diagnostic qu’un entrepreneur doit savoir utiliser.

Voici ce qu’il y a à savoir sur le diagnostic stratégique et la façon de le réaliser.

Le diagnostic stratégique : Qu’est-ce que c’est ?

Le diagnostic stratégique est une étape qui consiste à faire une étude de marché. Pour le réaliser, il faut suivre deux étapes distinctes à savoir :

  • Le diagnostic interne, qui fait l’état des lieux des forces (ressources et compétences, avantage concurrentiel) ainsi que celui des faiblesses internes de l’entreprise ;
  • Le diagnostic externe, qui consiste à faire un recensement exhaustif des facteurs qui ont un impact sur le comportement du marché et les activités de l’entreprise.

Pourquoi effectuer un diagnostic stratégique ?

Parfois négligé, le diagnostic stratégique présente pourtant de nombreux intérêts pour un entrepreneur.

Il permet par exemple de :

  • Procéder à une analyse du marché
  • Prendre connaissance des éléments clé du marché sur lequel l’entrepreneur souhaite s’implanter ;
  • Synthétiser les informations afin de concevoir des outils d’aide à la décision qui soient objectifs ;
  • Identifier les opportunités d’affaires et de développement d’activités au sein d’un marché ;
  • Anticiper le comportement du marché en face d’éléments similaires à ceux de son étude et orienter sa stratégie d’action.

Le diagnostic stratégique permet donc à un entrepreneur de mieux connaître le marché afin de développer ses activités, et même d’avoir toutes les cartes en main pour créer son entreprise.

Il peut s’effectuer à n’importe quel moment du développement d’une entreprise, même lorsque cette dernière n’est encore qu’à l’étape de business plan.

Le diagnostic interne

Dans le diagnostic stratégique, le diagnostic interne consiste à analyser les ressources et les compétences de l’entreprise afin de mettre en évidence les forces et les faiblesses.

Les ressources

Il s’agit ici de recenser toutes les ressources de l’entreprise.

Concernant les ressources humaines, il faut se pencher sur :

  • L’effectif du personnel ;
  • La gestion de la rémunération ;
  • Le climat social au sein des équipes ;
  • Les sources de motivation.

Quant aux ressources financières, il faut faire le point concernant :

  • La trésorerie ;
  • Les capitaux disponibles dont le fonds de roulement ;
  • Les possibilités à disposition pour trouver un financement ;
  • Le niveau d’endettement.

Concernant les ressources organisationnelles, elles portent sur :

  • Le mode d’organisation et la structure du personnel ;
  • Le mode de management des équipes ;
  • L’efficacité de la répartition des pouvoirs entre les têtes d’équipes.

Il faut aussi se pencher sur les ressources immatérielles comme :

  • La confiance et la satisfaction de la clientèle ;
  • La notoriété et la réputation de la marque, l’image de marque
  • Les licences ou brevet détenus

L’analyse des ressources matérielles de l’entreprise est également à effectuer :

  • véhicules, outils
  • bâtiments, biens immobiliers

L’analyse des ressources matérielles ne se cantonnent pas à lister les biens de l’entreprise, il faut également procéder à une évaluation de leurs performance, fiabilité et durée de vie.

Les compétences

A propos des compétences, il faut recenser le savoir-faire et les compétences dont dispose le personnel.

A partir de cette analyse interne, l’étape suivante de la mise en œuvre du diagnostic stratégique est de classer les informations recueillies en forces et en faiblesses. Les forces représentent les atouts compétitifs de l’entreprise, tandis que les faiblesses sont les points sur lesquels elle doit s’améliorer.

Le diagnostic externe au sein du diagnostic stratégique

Le diagnostic externe du diagnostic stratégique permet d’analyser l’environnement dans lequel évolue l’entreprise. Là également, il faut distinguer deux éléments.

Le macro-environnement

Ici, l’entrepreneur doit s’aider de la matrice PESTEL. Il s’agit d’un outil d’analyse de l’environnement global d’une entreprise.

La matrice PESTEL est composée de 6 éléments à savoir :

  • Politique, représentant l’ensemble des décisions que prennent les décideurs politiques (députés, maires, gouvernements, etc.) ;
  • Économique, représentant les divers facteurs qui agissent sur le pouvoir d’achat et le comportement des consommateurs ;
  • Sociologique, représentant les réalités sociales qui conditionnent le comportement d’achat des consommateurs ;
  • Technologique, représentant les innovations technologiques qui peuvent modifier le marché ;
  • Environnemental, représentant les facteurs environnementaux susceptibles d’impacter l’exercice des activités de l’entreprise ;
  • Légal, représentant l’ensemble des lois et dispositions juridiques qui encadrent le secteur d’activité de l’entreprise.

Le micro-environnement

Le micro-environnement désigne les divers acteurs entrant en contact direct avec l’entreprise, autrement dit les parties prenantes. Pour l’analyser, il faut s’aider de la méthode des 5 forces de Porter.

Cette dernière permet d’étudier :

  • L’intensité de la concurrence actuelle, ainsi que la force de la concurrence
  • Identifier la menace de potentiels nouveaux arrivants ;
  • La menace de produits qui peuvent remplacer ceux de l’entreprise ;
  • Le pouvoir de négociation des clients de l’enseigne ;
  • Le pouvoir de négociation des fournisseurs de la société.

Quid de l’analyse SWOT ?

L’analyse SWOT est également un outil destiné à être utilisé au cours de la réalisation du diagnostic stratégique. En effet, elle ne s’utilise pas à un moment précis, mais plutôt tout au long du processus.

Ces composantes sont l’analyse des forces, faiblesses, opportunités et menaces de l’entreprise.

En conclusion

Somme toute, il faut retenir que le diagnostic stratégique a deux composantes (interne et externe) et qu’il fait intervenir des outils d’analyse comme les matrices SWOT et PESTEL.

Télécharger l'article en PDF

Vote: 5.0/5. Total de 1 vote.
Chargement...

Marie Lusset

Marie Lusset est diplômée d’un master en droit des affaires internationales et d'un master en management et développement des entreprises. Elle accompagne les porteurs de projet à créer leur entreprise et développer leur activité.