Comment bien gérer les finances de son entreprise ?

Par Laurent Dufour, le 02/11/2020

Avoir une gestion financière saine est un atout essentiel pour la survie et le développement des entreprises. Les crises, comme celle du Covid-19 montrent à quel point la trésorerie et la bonne gestion sont des atouts en cas de difficultés ou d’imprévus.

La gestion financière

La gestion financière d’une entreprise comprend 3 axes distincts et complémentaires, le suivi comptable, le financement de l‘activité et le contrôle de gestion. Dans cet article, nous expliquons pourquoi ces axes sont importants, en quoi ils consistent et comment les suivre.

Le suivi de la comptabilité

Bien que souvent reléguée au plan de mission obligatoire et contraignante, le suivi comptable est une fonction essentielle pour toutes les entreprises, quelle que soit leur taille. De l’auto-entreprise aux grandes sociétés, en passant par les entreprises individuelles et les PME, toute activité commerciale entraine des mouvements financiers qu’il faut enregistrer, classer et synthétiser afin de pouvoir être analysés.

Tous les mouvements financiers :

  • achats (matières premières, produit finis ou semis finis, prestations, fournitures, mobilier, matériels, investissements, …) ;
  • ventes (produits, services, prestations, matières premières, …) ;
  • rémunérations (salaires, acomptes, dividendes, …) ;
  • remboursements (emprunts, …) ;

doivent être enregistrés dans un outil comptable centralisé.

Le logiciel comptable permet d’évaluer la rentabilité de l’activité et établir des documents de synthèse de fin d’exercice (compte de résultat, bilan, annexes, liasse fiscale, …). Le suivi comptable est une obligation légale pour a plupart des entreprises, cela permet à l’administration fiscal de calculer et prélever les taxes et les impôts.

Cependant, les certaines petites entreprise en sont exonérées, elles doivent en contrepartie tenir un livre de recette et un registre d’achat.

Le compte de résultat

Le compte de résultat est un document très intéressant qui permet de calculer le bénéfice ou la perte réalisé par une entreprise pendant une période ou un exercice comptable. Toutefois, il fait bien plus que répondre à la question : quel a été mon bénéficie ou ma perte ?

Il permet de mesurer les performances économiques de l’entreprise et de comprendre comment se construit le résultat final. C’est un document essentiel pour le dirigeant et la personne ou l’équipe qui gère l’administratif et les finances de l’entreprise.

Le compte de résultat apporte des élément chiffrés et mesurable sur la manière dont l’argent est gagné et dépensé pendant la période mais aussi pendant les périodes précédentes.

C’est en étudiant ces chiffres qu’il est possible d’analyser les performances économiques de l’entreprise sur l’année ou l’exercice passé, d’orienter sa stratégie de développent et se fixer des objectifs économiques pour les années à venir.

L’ensemble des orientations prises permettront d’établir un prévisionnel financier pour l’année à venir et, si nécessaire, les 2 ou 3 exercices suivants.

Le bilan comptable

Le bilan permet d’étudier le patrimoine d’une entreprise à un moment donné. Sa réalisation régulière permet de mesurer l’enrichissement ou l’appauvrissement d’une entreprise. Il permet de distinguer l’actif financier (ce que l’entreprise possède et les montants qu’elle doit recevoir) du passif financier (ce que l’entreprise doit et les sommes qu’elles doit payer).

Les annexes

Les annexes sont les documents complémentaires qui servent à expliquer certains éléments ou mouvements spécifiques du bilan et du compte de résultat. Ils apportent des informations générales qui contribuent à la bonne compréhension des documents de synthèse financière ainsi qu’à l’analyse financière.

La gestion des finances de l’entreprise

Qu’est-ce que la gestion financière ?

La gestion financière vise à permettre d’apporter les ressources financières nécessaires au développement de l’activité économique de l’entreprise.

Pour y parvenir il est nécessaire de regrouper et coordonnées diverses informations :

  • La manière dont fonctionne l’entreprise. Quel est le moteur économique de l’activité (le business model ou modèle économique),
  • La stratégie de développement de l’entreprise. Comment l’entreprise compte se développer, prévoit-elle des investissements, des allégements financiers, des financements (emprunt, augmentation de capital, opérations sur capital, …). Si c’est le cas, lesquels, quand, combien et comment ?
  • Le montant des besoins financiers. Cela nécessite, de faire le point sur les capacités de financent dont dispose l’entreprise, sur certains de ses ratios financiers (BFR, seuil de rentabilité, autonomie financière, capacité d’autofinancement, Taux de marge, …)
  • Si nécessaire il faudra trouver les financements complémentaires adaptés (type de financement, conditions financières, contreparties, …).

La gestion financière consiste à réaliser un diagnostic financier. Les analyses de ce diagnostic permettront de tirer des enseignements à partir du bilan et du compte de résultat. Elle utilisera des outils comme :

  • L’analyse de l’activité et de la structure des charges : SIG, CAF ;
  • Etude de la structure financière par la réalisation d’un bilan fonctionnel : FR, BFR, Trésorerie ;
  • L’analyse par les ratios financiers (point mort, autonomie financière, endettement ;
  • L’analyse de la trésorerie (saisonnalité, impact des différents impôts et taxes, plan de trésorerie, …) ;
  • Le plan d’investissement ;
  • La stratégie de financement.

L’analyse financière vise 2 objectifs : optimiser la valorisation de l’entreprise à moyen terme et maitriser les risques.

Comment assurer le financement de votre activité sur le long terme ?

Une bonne gestion des ressources financières assure la pérennité de l’entreprise sur le long terme. Pour y parvenir plusieurs tâches doivent être accomplies de manière régulière et attentive.

Le suivi de la trésorerie

Il est vital de suivre votre trésorerie régulièrement. Selon la nature et la taille de votre activité votre trésorerie doit fait l’objet d’un suivi hebdomadaire ou journalier.

C’est un point essentiel car il permet d’anticiper les éventuelles difficultés et trouver les solutions les plus adaptées et les moins coûteuses. Il permet aussi de placer les excédents pour optimiser vos revenus financiers.

Le processus budgétaire

Elaborer et suivre un budget fait partie des fondamentaux d’une gestion efficace.

Le budget ne doit pas constituer un carcan empêchant toute adaptation mais une ligne directrice permettant de mettre en œuvre la stratégie globale et la stratégie financière. Il comprend des objectifs qui sont de véritables pierres blanches permettant de tracer la route à suivre.

Le suivi du fonds de roulement

Le fonds de roulement correspond à un financement de long terme.

S’il peut servir à financer de manière momentanée une partie du BFR (si possible de la variation de BFR), il doit surtout être utilisé pour des financement de long terme destinés à se développer sur de nouveaux marchés, financer des investissements productifs ou la transformation digitale de l’entreprise, …

Le processus budgétaire assure ainsi le financement de l’exploitation par le fonds de roulement mais aussi à financer les investissements et le développement de l’activité.

La réalisation d’un reporting

Le reporting, qui prend souvent la forme de la réalisation d’un tableau de bord qui comprend les indicateurs essentiels (structurels et conjoncturels) est un exercice important. Sa fréquence, sa régularité et sa pertinence sont des éléments essentiels à son efficacité.

La gestion financière se fonde en grande partie sur le suivi d’indicateurs essentiels. Pour faciliter la régularité du suivi il est préférable de réaliser un tableau de bord ergonomique qui intéresse et interpelle chacune des personnes concernées.

Le suivi du plan de financement

Suivre le plan de financement permet d’adapter les ressources financières en fonction de la conjoncture tout en tenant compte des besoins et des évolutions de l’activité. La qualité et la rigueur de ce suivi permet d’améliorer la réactivité et la pertinence des décisions qui soutiennent les évolutions de l’entreprise.

Le contrôle de gestion

Le contrôle de gestion aide les dirigeants à prendre les décisions qui contribueront à faire progresser l’entreprise sur l’ensemble des aspects de son fonctionnement.

Il s’appuie généralement sur 3 thèmes principaux :

  • L’analyse des coûts ;
  • L’élaboration des budgets et le pilotage budgétaire ;
  • La réalisation et le suivis de tableaux de bord.

De nombreux outils en ligne assistent les dirigeants ou leurs contrôleurs de gestion dans cette tâche.

Toutefois, si les logiciels représentent un atout important ils ne remplacent pas la compétence du contrôleur de gestion dont la mission nécessite une bonne connaissance de l’activité de l’entreprise ainsi que du business en général.

Télécharger l'article en PDF

Vote: 5.0/5. Total de 1 vote.
Chargement...

Legalstart, partenaire du Blog du Dirigeant, répond à tous vos besoins juridiques.

Rapidité des démarches

Économisez sur vos démarches

Un accompagnement dans vos démarches

Créer votre entreprise

Un changement d’adresse ? Une cession de part ?

Modifier vos statuts

Vous souhaitez protéger votre marque de potentiel concurrent ?

Déposez votre nom et votre logo pour plus d’assurance.

DÉPOSER VOTRE MARQUE

Newsletter


Laurent Dufour

Laurent Dufour -

Fondateur du site Le Blog du Dirigeant. Diplômé d’un master en management (droit, finance, marketing et gestion) et ancien cadre dirigeant, Laurent Dufour conseille et accompagne les créateurs et les dirigeants pour créer, développer et gérer leur entreprise depuis 2010.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *