Prévisionnel financier : distinguer charges fixes et charges variables

par | 6 commentaires

Distinguer les charges fixes des charges variables d’une entreprise est essentiel pour gérer une entreprise.
Cela permet par exemple de calculer le seuil de rentabilité de la société ou d’étudier les conséquences d’une variation du volume des ventes sur le résultat de l’entreprise.

Créer mon entreprise : Les outils

Prévisionnel financier : distinguer charges fixes et charges variables

C’est aussi une phase importante du prévisionnel financier car, pour valider le modèle économique d’une entreprise, il faut étudier l’impact de la variation des différentes hypothèses retenues sur la rentabilité du projet afin d’adapter la structure des charges en conséquence.

Le blog du dirigeant fait le point sur la différence entre charges fixes et charges variable et sur la manière d’utiliser cette distinction.

La nature des charges présentes dans un prévisionnel financier

Qu’est-ce qu’une charge variable ?

Les charges variables sont par définition des charges qui évoluent en fonction de l’activité de l’entreprise.

Elles sont aussi appelées « charges opérationnelles » ou « charges d’activités ». Dans un prévisionnel financier, elles sont généralement estimées selon un pourcentage du volume des ventes réalisées ou des quantités produites.

Si on prend l’exemple d’un boulanger, la farine représente une charge variable puisque sa consommation est directement liée au volume de vente. Parmi les charges variables de la boulangerie on trouve :

  • les matières premières nécessaires à la fabrication du pain et des pâtisseries (farine, eau, beurre, …),
  • la sous-traitance (réalisation de pièce montée ou de buffet par exemple,…),
  • l’énergie (électricité, gaz pour les fours, essence pour les livraisons, …),
  • l’intérim,
  • les commissions,
  • les frais de distribution,
Remarque :
Notons qu’il est extrêmement rare qu’une charge variable évolue de la même manière que l’activité car il faut tenir compte de facteurs externes (variation du prix, démarque, vole, …). Le ratio retenu est donc une approximation qu’il faudra confirmer lorsque l’entreprise sera créée.

Qu’est-ce qu’une charge fixe ?

Les charges fixes sont indépendantes du niveau d’activité de l’entreprise à court terme.

Elles sont aussi appelées « charges structurelles » ou « charges de structure » et restent stables quelles que soient les hypothèses de volume des ventes ou de production retenues. Dans un prévisionnel financier, elles sont stables pendant la durée de l’exercice, elles sont réévaluées d’un exercice sur l’autre.

Dans l’exemple du boulanger, le loyer de son magasin sera identique quel que soit le niveau d’activité. Parmi les charges fixes on trouvera :

  • le loyer,
  • les assurances,
  • l’amortissement des immobilisations,
  • certains salaires (notamment les salaires administratifs),

Les charges mixtes

La limite entre les charges fixes et les charges variables n‘est pas toujours aussi nette qu’on le voudrait. Il existe des charges dites mixtes, ou semi-variables qui évoluent de manière irrégulière, il est parfois difficile de les classer dans une catégorie. Certaines sont composées d’une partie fixe et d’une partie variable, d’autres charges évoluent par palier, d’autres encore ont une variabilité réglementée (les heures supplémentaires et/ou complémentaires, …).

On retrouvera parmi les charges mixtes :

  • un salaire comprenant une partie fixe et une partie variable,
  • les achats comprenant un abonnement et une consommation,
  • les frais financiers,

La plupart de temps les charges mixtes sont classées soit dans les charges fixes soit dans les charges variables en fonction de son niveau de variabilité

Remarque :

Lorsqu’on réalise un prévisionnel financier, bien connaître la nature des charges de la future entreprise est déterminant.

En effet la répartition entre les charges fixes et les charges variables influence plusieurs éléments :

  • le choix de la politique commerciale de l’entreprise (tarifs, modes de commercialisation, types de distribution, …),
  • la vitesse de développement de l’entreprise (par exemple, une proportion de charges fixes trop importante peut limiter la rentabilité de l’entreprise).
  • l’adaptabilité de l’entreprise : une entreprise qui aurait investi en matériels productifs ou en compétences dans un secteur déterminé ne pourra réorienter ses investissements en cas de faible rentabilité de ce secteur,
  • la rentabilité de l’entreprise : des charges fixes trop importantes peuvent remettre en cause la viabilité d’un projet dont les hypothèses de ventes auraient été surestimées.

Le prévisionnel peut-il aider à équilibrer le rapport entre charge fixes et charges variables ?

L’objectif principal du prévisionnel financier est d’étudier la rentabilité du modèle économique du projet de création d’entreprise. Or un modèle économique ou business model n’est pas un élément immuable, il évolue en fonction des hypothèses retenues pour établir le prévisionnel financier.

Comprendre le modèle économique de la future entreprise nécessite par conséquent de faire varier les hypothèses de départ (activité, prix d’achat, taux de marge, durée du recouvrement des créances, capital investi, …) et de mesurer l’évolution de la rentabilité.

L’une des clefs de la réussite d’une entreprise réside dans la capacité de ses créateurs à la rendre souples et adaptables. Ceci passe par un faible niveau de charges fixes. En effet, cela laisse l’opportunité au créateur de tester et d’adapter son modèle économique en fonction des attentes du marché. Le prévisionnel financier joue ainsi un rôle capital en permettant au porteur de projet de voir la portée des choix financiers qu’il réalise sur son modèle économique.

Remarque :
Attention à ne pas exagérer la démarche en considérant certaines charges comme étant variables plutôt que fixes ce qui au final biaiserait les résultats du prévisionnel.

La marge sur coût variable

La séparation des charges fixes des charges variables permet de calculer la marge sur coût variable.

La marge sur coût variable est un indicateur financier qui s’obtient par le calcul suivant :

La Marge sur coût variable = Chiffre d’affaires – Total des charges variables.

Le résultat obtenu permet de mesurer la contribution d’un produit, d’une famille de produit ou de l’ensemble des ventes de l’entreprise pour couvrir les charges fixes de l’entreprise.

Lorsque la marge sur coût variable est supérieure aux charges fixes, le résultat d’exploitation de l’entreprise est positif, dans le cas contraire il sera négatif.

Remarque :
On traitera à part les charges financières et les charges exceptionnelles qui ne sont pas comprises dans les charges d’exploitation de l’entreprise.
Prévisionnel financier : distinguer charges fixes et charges variables

Newsletter

Prévisionnel financier : distinguer charges fixes et charges variables

6 Commentaires

  1. Prévisionnel financier : distinguer charges fixes et charges variables

    Bonjour,

    Les variations de stock (matières premières et approvisionnements) sont-elles considérée comme des charges variables, dans un compte de résultat différenciel notamment ?

    Merci.

    Réponse
    • Prévisionnel financier : distinguer charges fixes et charges variables

      Bonjour,

      Oui, sauf cas particulier.

      Cordialement
      L’équipe créez votre entreprise LBdD

      Réponse
  2. Prévisionnel financier : distinguer charges fixes et charges variables

    bonjour
    je fais un dossier de crea d’entreprise . c’est une entreprise de service sur internet : mis en relation de personnes pour louer des parking
    mon collègue est persuadé que nous n’avons pas de charges variables .. mais moi ca me parait abérant .. qu’en pensez vous ? on devrait en avoir non ?
    merci de vos conseils

    Réponse
    • Prévisionnel financier : distinguer charges fixes et charges variables

      Bonjour,

      Tout dépend de la nature de votre activité, il est possible que compte tenu de votre activité la majorité de vos charges soient fixes (elles sont identiques tous les mois peu importe votre volume d’activité). C’est le cas pour les charges de loyers par exemple.

      Cependant, il est un probable que l’ensemble de vos charges soient fixes ne serait ce que par les imprévues qui arrive toujours à une entreprise. La rémunération du gérant peut également être une charge variable vu que celle-ci peut varier selon le volume d’activité.

      Il y a donc toujours des charges variables pour une entreprise mais il est possible que celle-ci soit marginale.

      Si vous avez toujours des doutes sur la répartition des charges de votre entreprise vous pouvez faire appel à un professionnel (expert-comptable…) pour qu’il étudie votre projet et vous indique les charges variables et fixes.

      En espérant avoir répondu à votre question.
      Cordialement.

      Réponse
  3. Prévisionnel financier : distinguer charges fixes et charges variables

    l’impôt est-il une charge fixe de l’entreprise?

    Réponse
    • Prévisionnel financier : distinguer charges fixes et charges variables

      Bonjour,

      Oui, l’impôt est une charge fixe de l’entreprise.

      Cordialement,

      L’équipe Création d’Entreprises, LBdD

      Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Click here to get this post in PDF

Please wait...
créez votre entreprise

Inscrivez-vous à la newsletter !

Chaque semaine, des actus et des articles de fond

Merci ! Votre inscription a été prise en compte.