L’affacturage en ligne est-il intéressant ?

Par Laurent Dufour, le 07/05/2021

De nombreux services en ligne dédiés aux entreprises sont apparus depuis quelques années : banque en ligne, création d’entreprise en ligne, assurance en ligne, …

L’affacturage en ligne est-il intéressant ?

Dernièrement c’est l’affacturage qui s’est digitalisé avec des solutions proposant aux entreprises de percevoir le montant de leurs factures par anticipation via des plateformes en ligne.

Que faut-il penser d’une solution d’affacturage en ligne ? Un dirigeant dont la trésorerie est tendue peut-il utiliser le net pour l’améliorer rapidement avec un tarif intéressant grâce au factoring en ligne ?

Dans cet article, le Blog du Dirigeant vous propose de revenir sur ce qu’est l’affacturage et d’étudier l’intérêt d’utiliser ce service en ligne.

Qu’est-ce que l’affacturage ?

L’affacturage aussi appelé « factoring » est une solution de recouvrement externalisée consistant, pour une entreprise, à céder ses factures à un établissement spécialisé dans le recouvrement, le factor. Ce dernier verse à l’entreprise le montant de la facture avant son échéance, en prenant une commission et parfois des frais de dossier.

Une fois la facture cédée, c’est le factor qui se charge de l’encaissement des créances. Cela comprend le suivi administratif, les relances client et le recouvrement. Lorsque c’est prévu dans le contrat d’affacturage, le factor peut aller jusqu’à supporter les éventuels impayés.

Qu’est-ce que l’affacturage en ligne ?

L’affacturage est à la mode, de plus en plus d’entreprises font financer leurs factures via ce mode de financement. S’il y a encore quelques années l’affacturage était synonyme de difficultés de trésorerie, aujourd’hui cet outil est devenu un véritable outil de gestion. Les évolutions (pour ne pas dire la révolution) apportées par les startups ont simplifié cet outil et ont permis aux PME d’y avoir accès facilement.

En effet, les conditions des banques traditionnelle ferment l’accès de ce mode de financement à de nombreuses entreprises et notamment les PME. Avant d’accepter un financement par affacturage, les banques traditionnelles imposent aux entreprises qui en font la demande :

  • De prouver leur bonne santé financière (bilan, compte de résultat, ratio d’endettement, prévisionnel, …) ;
  • De bloquer un montant à la banque pour sécuriser leur risque ;
  • Un montant minimum d’affacturage annuel ;
  • De valider la solidité financière des client créanciers. Cette démarche peut prendre plusieurs jours ;
  • Un montant de frais bancaires souvent important ;
  • La possibilité de refuser certaines factures de manière unilatérale ;
  • Un suivi administratif fastidieux et chronophage.

Depuis quelques années de nouveaux acteurs se développent autour de l’idée de simplifier le factoring. Pour ce faire, ils apportent quelques révolutions intéressantes :

  • Toute entreprise peut faire refinancer ses factures, seule la santé du créancier compte. Ainsi, une société en difficulté, voire en redressement judiciaire peut faire financer ses factures via ces nouvelles plateformes d’affiliation.
  • Tout se fait en ligne, un algorithme décide en quelques instants de la validité ou pas de la demande facture par facture. Cela garantie une plus grande simplicité de la démarche, un gain de temps et des économies pour chacune des parties.
  • Le refinancement se fait auprès d’entreprises qui ont un surplus de trésorerie. Ainsi, fini les règles bloquantes du secteur bancaire. De plus chacun y gagne :
    • les entreprises qui financent peuvent placer leurs excédents de trésorerie à des taux plus intéressants,
    • les entreprises qui ont un besoin de trésorerie peuvent bénéficier d’un affacturage à la carte à des taux préférentiels
    • la plateforme d’affacturage en ligne prend une commission au passage.

Résultat : la plupart des plateformes d’affacturage atteignent un taux de financement par affacturage de 100%. Autrement dit toutes les demandes de prise en charge trouvent un financeur. Grâce à l’arrivée de ces nouveaux acteurs, l’affacturage devient accessible aux petites entreprises à des conditions intéressantes et se développe.

Attention toutefois à choisir les bons acteurs, la solidité financière, la crédibilité et la nature des conditions restent des éléments à étudier avec soin.

Besoin de trésorerie ? Découvrez l’alternative digitale à l’affacturage ! Rapide, fiable et sans engagement ! 

> Je simule ma vente de facture !  

Que comprend le contrat d’affacturage ?

Les conditions de l’application de l’affacturage dépendent de nombreux critères comme le risque lié au paiement des factures, le montant unitaire des factures, la nature de l’activité, la typologie de clients, etc…

Avant de faire une proposition commerciale, le factor va évaluer le risque lié à un éventuel problème de règlement des factures (retard de paiement, litiges, impayés…).

Lorsque l’entreprise et le factor sont d’accord, un contrat d’affacturage précisant les conditions dans lesquelles les factures sont cédées est signé.

L’entreprise peut alors céder ses factures au factor qui les règlera et se chargera de leur recouvrement à sa date d’échéance. Si le contrat porte sur un montant important, le factor commencera par ne régler qu’une partie des factures cédées afin de constituer un fond de garantie dont le montant sera proportionnel à l’encours du poste client. Lorsque le montant du fond atteint l’objectif, le factor peut alors prendre en charge l’ensemble des factures.

Les sommes déposées sur le fonds de garantie appartiennent à l’entreprise et lui sont reversées à la fin du contrat d’affacturage.

Que faut-il penser de l’affacturage en ligne ?

Mettre en place une solution d’affacturage classique peut constituer une démarche administrative assez lourde en raison notamment de la nature de l’activité, de la typologie des clients, et des volumes de factures gérés.

L’affacturage en ligne permet de simplifier et d’alléger la démarche pour répondre à des besoins ponctuels. Les services apportent une gestion plus souple avec :

  • Un règlement des factures clients B to B en moins de 24h ;
  • Un commissionnement fixe et raisonnable. À titre d’exemple, certaines solutions d’affacturage en ligne proposent une commission globale de 3,5% du montant TTC des factures ;
  • Pas d’engagement de durée, ni de quantité minimum ;
  • Accès aux factures et aux paiements en quelques clics.

À qui s’adresse l’affacturage en ligne ?

Toutes les entreprises qui émettent des factures clients B to B sans être payées immédiatement peuvent avoir recours à l’affacturage. L’affacturage,  qu’il soit en ligne ou non, s’adresse à toutes les entreprises quelle que soit la nature de leur activité (artisan, profession libérales, industrie, …), leur taille (TPE, PME, ETI) ou leur forme juridique (entreprises individuelles, micro-entreprises, associations, EURL, SARLSASU, SCI, SCM, …).

L’intérêt de l’affacturage classique dépend en grande partie de la capacité de négociation de l’entreprise. Une entreprise importante bénéficiant de contrats solides et cédant de façon récurrente un grand volume de factures profitera ainsi de meilleurs tarifs qu’une TPE.

L’affacturage en ligne, avec son prix fixe, s’adressera donc particulièrement aux petites entreprises en leur permettant de répondre rapidement et simplement à leurs besoins ponctuels de trésorerie.

L’affacturage en ligne est-il pertinent pour l’entreprise ?

L’affacturage permet au dirigeant de se décharger d’une tâche chronophage et désagréable mais pourtant essentielle : le recouvrement de ses créances.

Pourquoi choisir une solution en ligne plutôt que l’affacturage classique ? On l’a vu, l’affacturage en ligne apporte plus de simplicité, que ce soit au niveau de l’acceptation des factures, de la structure des frais ou des démarches administratives. C’est une solution à privilégier pour un besoin ponctuel et/ou urgent de trésorerie, en bénéficiant de démarches allégées.

A contrario, si le besoin devient récurrent, une rencontre avec un conseiller bancaire devra être envisagée pour comparer, en fonction de vos usages, l’utilisation d’une solution classique d’affacturage avec les solutions digitales.

Néanmoins, tout porte à croire que les avantages liés à l’affacturage en ligne bousculent et bousculeront les usages de ce service notamment pour des PME et des TPE.

Télécharger l'article en PDF

Vote: 4.8/5. Total de 5 votes.
Chargement...

Bien gérer son entreprise

Bien gérer son entreprise, avec les bons outils :

Gestion de trésorerie  Logiciel de facturation Gestion client, CRM

Legalstart, partenaire du Blog du Dirigeant, répond à tous vos besoins juridiques.

Rapidité des démarches

Économisez sur vos démarches

Un accompagnement dans vos démarches

Créer votre entreprise

Un changement d’adresse ? Une cession de part ?

Modifier vos statuts

Vous souhaitez protéger votre marque de potentiel concurrent ?

Déposez votre nom et votre logo pour plus d’assurance.

DÉPOSER VOTRE MARQUE

Newsletter


Laurent Dufour

Fondateur du site Le Blog du Dirigeant. Diplômé d’un master en management (droit, finance, marketing et gestion) et ancien cadre dirigeant, Laurent Dufour conseille et accompagne les créateurs et les dirigeants pour créer, développer et gérer leur entreprise depuis 2010.