Les outils de financement

par | 2 commentaires

Votre entreprise au cours de son activité va nécessairement éprouver des besoins en financement pour assurer son développement.

Gestion et Comptabilité : les outils

Les outils de financement

Son développement se fera principalement par :

  • le financement des investissements,
  • le financement du cycle d’exploitation.

Toutefois, avant de se lancer dans une recherche de financement quelle qu’elle soit, il conviendra de s’assurer que les conditions préalables au financement de votre entreprise ou projet d’entreprise sont réunies :

  • Capitaux propres positifs et supérieurs à plus de la moitié du capital social
  • Bonne cotation Banque de France (BDF)
  • Aucun incident de paiement au cours des six derniers mois
  • Une capacité d’autofinancement suffisante
  • Un apport variable selon le projet

Si votre entreprise ne répond pas à l’ensemble de ces conditions préalables, il faudra alors d’établir une stratégie opérationnelle de financement afin d’assurer le succès de votre financement

Titre I/ Le financement des investissements

Le financement des investissements est assuré par des crédits moyens longs terme dont la nature varie en fonction des attentes et des intérêts de l’entreprise.

Les prêts classiques à taux fixe

Les outils de financementIls vous permettent de savoir très exactement le taux et la durée de votre crédit. Vous établissez votre plan de financement et, grâce aux formules de prêt, vous maîtrisez la problématique des taux d’intérêt. Vous savez toujours où vous en êtes.

Les prêts classiques à taux variable

Avec eux, vous profitez de taux attractifs voire d’une éventuelle baisse de ceux-ci. Si la conjoncture s’y prête, vous êtes gagnant.

Les prêts à taux variable avec garantie de plafond (ou « taux capé »)

C’est une solution intermédiaire. S’agissant d’un prêt à taux variable avec garantie de plafond, vos remboursements diminuent quand les taux baissent. Quand ils montent, vous êtes protégé grâce à un plafond de taux.

Vous connaissez donc dès le départ le coût maximum de votre crédit et vous profitez du caractère attractif du taux variable.

Le financement locatif

Le financement locatif est simple à mettre en œuvre et permet d’assurer un financement intégral de vos investissements matériels (équipements industriels, matériel informatique, matériel médical, matériel de manutention et de levage…).

Votre banque, ou une société de financement, achète pour votre compte les investissements et vous le loue ensuite.

Le financement locatif : une optimisation financière et fiscale

Les financements locatifs se démarquent par les incidences fiscales qui y sont rattachées :

  • Vous optimisez votre fiscalité. Les loyers constituent des charges entièrement déductibles (attention toutefois au cas particulier des véhicules de tourisme).
  • Vous payez progressivement la TVA sur les loyers qui vous sont facturés ainsi vous ne faites pas d’avance de TVA.
  • Vous augmentez votre capacité d’investissement,
  • Vous préservez l’équilibre de votre bilan et de votre trésorerie.

Le financement locatif : Deux formules locatives au choix

Le crédit-bail permet de financer vos matériels sur des durées de 36 à 84 mois. À l’issue du contrat, vous rachetez votre bien pour le montant de la valeur résiduelle définie contractuellement à l’origine.

La Location financière présente les mêmes caractéristiques que le crédit-bail avec pour différence :

  • une durée de financement éventuellement plus courte de 24 à 84 mois
  • deux options possibles à l’issue du contrat : poursuite de la location ou restitution du matériel (engagement de reprise d’un constructeur ou distributeur)

Le lease-back : un financement intermédiaire entre l’investissement et le cycle d’exploitation

Le lease-back est une procédure par laquelle une entreprise vend à une société de financement par crédit-bail, un bien d’équipement dont elle est propriétaire (flotte véhicule ou autres).

La société de financement remet en contrepartie le paiement correspondant à la valeur des biens acquis et conclu immédiatement un contrat de location du matériel cédé.

Vous étiez propriétaire, vous devenez locataire de votre matériel et vous mobilisez la valeur de votre actif !

De telles opérations ont essentiellement pour but de procurer à l’entreprise des capitaux à long terme pour financer des immobilisations nouvelles, ou de consolider des crédits relais à court terme pour rééquilibrer le bilan.

Titre II/ Le financement du cycle d’exploitation (poste client et besoin de trésorerie)

Approvisionnement, stockage, distribution : le cycle d’exploitation est au cœur de l’activité de l’entreprise et son financement un aspect fondamental de sa réussite.

Votre activité génère un poste clients qu’il est parfois nécessaire de financer ? Des décalages de trésorerie sont inévitables en dépit de votre structure financière ?

Mobiliser d’abord vos créances commerciales

Le premier besoin de trésorerie naît des délais structurels entre encaissements et décaissements. Cet écart est inhérent au cycle d’exploitation et aux usages inter-entreprises (voir nos articles sur le BFR). S’il est de tradition d’accorder des délais de paiement à ses clients, cette pratique devient le support d’interventions bancaires notamment par l’escompte et l’affacturage.

L’escompte des effets commerciaux

Les effets de commerce, qu’ils soient sous forme de lettre de change ou de billet à ordre, peuvent être cédés à votre banque. Cela vous permet d’obtenir des avances de trésorerie.

Un mode de financement simple

Certains de vos clients vous paient sous forme d’effets de commerce. Si un besoin de trésorerie se fait sentir pour votre entreprise, vous pouvez escompter auprès de votre banque les effets de commerce à échoir, et ainsi obtenir un financement, qui est en général du montant des remises d’effets.

La dématérialisation : un gain de temps et d’argent

Les effets de commerce peuvent être remis à votre banque par la télétransmission ou par Internet : c’est la dématérialisation.

Les avantages :

  • plus besoin de se déplacer à la banque pour effectuer des remises
  • gain de temps dans le traitement des effets
  • le coût de la remise est très nettement inférieur à celui des remises papier.

L’affacturage : une alternative originale

L’affacturage constitue une alternative globale à l’approche du poste clients. Par ce procédé la banque vous finance vos factures qui vous sont payées par anticipation (environ 80%HT du montant est avancé).

L’affacturage selon la formule choisie vous permettra :

  • D’assurer votre crédit contre les impayés.
  • De déléguer la gestion du recouvrement à votre banque.

La Dailly, un financement proche de l’affacturage

La loi Dailly permet à une entreprise de céder une ou plusieurs créances auprès de son établissement bancaire. Par cette démarche, elle transfert la propriété de la facture à son établissement bancaire en contrepartie d’une ligne de crédit de court terme.

La couverture des besoins de trésorerie complémentaires

Si, malgré le recours au financement de vos créances commerciales, une impasse subsiste dans votre plan de trésorerie, vous pourrez demander à votre banque :

Le découvert

Le découvert est aussi un moyen de crédit provisoire qui vous permettra dans des intervalles de courte durée (moins d’un an) d’assurer la couverture de vos obligations.

Il conviendra de vérifier les taux proposés par votre banquier et veiller à ne pas demeurer structurellement à découvert.

Un Crédit de Trésorerie

Le Crédit de trésorerie ou billet de trésorerie est une disponibilité d’une enveloppe mise au crédit de votre compte. Sa durée peut couvrir quelques jours (crédit spot), voire plusieurs mois, sans pouvoir dépasser une année.

Il peut être renouvelable.

Votre banquier vous demandera le plus souvent de vous engager sur un amortissement (remboursement) défini avant déblocage des fonds.

Cautions bancaires : du financement… sans crédit

Bien que ne constituant pas directement des crédits d’exploitation, les engagements par signature que délivre votre banquier peuvent vous permettre de conforter votre trésorerie. Ils évitent certains décaissements.

Le financement par les délais de paiement

Le délais de paiement représente un crédit qu’un client impose à ses fournisseurs. Il a tendance à être excessif en France car peux coûteux, il faut aussi être attentif à l’utiliser en toute connaissance de cause afin qu’il ne masque pas une problématique de rentabilité… Les excès de ces dernières ont poussé le gouvernement à agir pour limiter son utilisation.

ACHETEZ NOTRE EBOOK

Les outils de financement
Les outils de financement

Legalstart, partenaire du Blog du Dirigeant, répond à tous vos besoins juridiques.

Les outils de financement

Simple

Les outils de financement

Économique

Les outils de financement

Rapide

Créer votre entreprise

Un changement d’adresse ? Une cession de part ?

Modifier vos statuts

Vous souhaitez protéger votre marque de potentiel concurrent ?

Déposez votre nom et votre logo pour plus d’assurance.

DÉPOSER VOTRE MARQUE

Newsletter

Les outils de financement

2 Commentaires

  1. Les outils de financement

    MERCI

    Réponse
    • Les outils de financement

      Merci pour votre contribution
      Cordialement,
      L’équipe Créer son entreprise

      Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Click here to get this post in PDF

Please wait...
créez votre entreprise

Inscrivez-vous à la newsletter !

Chaque semaine, des actus et des articles de fond

Merci ! Votre inscription a été prise en compte.