Gestion et Comptabilité d’entreprise » Financer l’activité » Les outils de financement » Qu’est-ce que la capacité d’autofinancement, comment l’utiliser ?

Qu’est-ce que la capacité d’autofinancement, comment l’utiliser ?

par | 6 commentaires

La Capacité d’Autofinancement, ou CAF, fait partie des indicateurs de performance de l’entreprise couramment utilisés pour analyser et/ou évaluer une entreprise.
La qualité des informations qu’elle apporte sur la possibilité d’investissement d’une entreprise en font un indicateur régulièrement suivi par les dirigeants d’entreprise, leurs partenaires financiers et les actionnaires.

Gestion et Comptabilité : les outils

Qu'est-ce que la capacité d'autofinancement, comment l'utiliser ?

Le Blog du Dirigeant fait le point sur ce qu’est la CAF ainsi que son utilité pour les entrepreneurs.

Qu’est-ce que la Capacité d’Autofinancement (CAF) ?

Qu'est-ce que la capacité d'autofinancement, comment l'utiliser ?La capacité d’autofinancement d’une entreprise correspond au flux financier net qu’une entreprise a dégagé sur une période donnée (généralement un exercice comptable).

Ainsi, calculer la capacité d’autofinancement revient à mesurer le montant de dépenses que l’entreprise peut faire. En d’autres termes, il s’agit des ressources financières dégagées par  l’entreprise sur une période donnée.

Le calcul de la capacité d’autofinancement

La capacité d’autofinancement correspond à la différence entre les produits encaissables et les charges décaissables.

Les produits encaissables

Les produits encaissables sont les produits qui génèrent une entrée financière réelle dans l’entreprise, ils sont à opposer aux produits non encaissables qui ne génèrent pas de flux financier comme les reprises sur provision.

Remarque :

Bien qu’ils correspondent à un encaissement financier réel, les produits de cession d’actif ne sont pas compris dans le calcul de la capacité d’autofinancement car il s’agit d’opérations de désinvestissement et non d’opérations liées à l’activité de l’entreprise. Il ne faut donc pas les intégrer dans les produits encaissables.

Les charges décaissables

Les charges décaissables correspondent aux charges qui produisent une sortie financière  (ou un décaissement) de la part de l’entreprise  (salaires, achats de matières premières ou de marchandises, impôts, taxes, …). Les charges non décaissables, sont celles qui, à l’image des amortissements n’engendrent pas de flux financier.

Il existe différentes méthodes pour calculer la capacité d’autofinancement :

En additionnant les postes comptables

Dans l’exemple ci-dessous, par mesure de simplicité on commence le calcul à partir de l’Excédent Brut d’Exploitation (EBE) :

Qu'est-ce que la capacité d'autofinancement, comment l'utiliser ?

A partir du Résultat Net (RN)

Pour cela, il faut enlever du résultat net les postes qui le composent et qui ne correspondent pas à un flux financier réel :

 Qu'est-ce que la capacité d'autofinancement, comment l'utiliser ?

Comment utiliser cet indicateur ?

La CAF est un indicateur très utile pour les dirigeants d’entreprise, elle permet notamment  de mesurer le montant des dépenses qu’il est possible de réaliser à partir des résultats de l’activité sur une période écoulée.

Selon s’il est positif ou négatif, on parle alors d’Insuffisance d’Autofinancement (IAF), il pourra entre autre voir s’il est en mesure de couvrir certains besoins comme :

  • Le remboursement de ses emprunts, ou de dettes spécifiques (impôts, fournisseurs,…),
  • Une augmentation de son endettement,
  • Le versement de dividendes ou remboursement de comptes courants d’associés,
  • Des investissements (machines, locaux, ..) et/ou acquisitions diverses,

Ainsi, calculée sur un exercice, la capacité d’autofinancement permet d’évaluer le montant d’une dépense qu’il est raisonnable de faire ponctuellement (investissements exceptionnels, dépenses exceptionnelles, …).

Alors que l’étude sur plusieurs exercices consécutifs, permet de mesurer la capacité qu’a l’entreprise de faire des dépenses régulières (remboursement d’emprunt, versement de dividendes, …).  On comprend pourquoi cet indicateur est souvent étudiépar les partenaires financiers et les investisseurs potentiels, dans le cadre d’un prévisionnel (ou d’un business plan), une attention toute particulière doit être mise sur la CAF.

La CAF est-elle identique pour les sociétés à l’IS et à l’IR ?

Si le calcul de la capacité d’autofinancement est identique pour les deux types d’entreprise, il n’en n’est pas de même pour ce qu’elle est censée financer.

En effet, pour une entreprise à l’IS (Impôt sur les Sociétés), la capacité d’autofinancement est utilisée pour financer :

  • Le remboursement des annuités (en capital) des emprunts de l’entreprise,
  • Les investissements,
  • Les dividendes.

Pour une entreprise à l’IR (Impôt sur le Revenu), la capacité d’autofinancement sert à financer :

  • le remboursement des annuités (en capital) des emprunts de l’entreprise,
  • la rémunération du dirigeant,
  • le paiement de l’impôt sur le revenu,
  • les charges à titre privé.
D’une manière générale, le niveau de capacité d’autofinancement d’une entreprise à l’IS est de 5% de son CA alors qu’il est de 15% pour une entreprise à l’IR.

Qu’est-ce qu’une bonne capacité d’autofinancement apporte à une entreprise ?

Avoir une bonne capacité d’autofinancement apporte à l’entreprise une liberté d’action dans plusieurs domaines :

  • N’étant pas contrainte de faire appel aux établissements financiers, une CAF importante permet de renforcer l’indépendance de l’entreprise par rapport au secteur bancaire et financier.
  • Elle permet d’optimiser l’affectation des ressources financières de l’entreprise à son activité en limitant les charges financières,
  • Elle détient une capacité d’investissement et donc de réaction et d’adaptation,
  • Elle développe une image positive auprès d’investisseurs  et/ou de partenaires financiers potentiels.
Au final, les entreprises qui ont une bonne capacité d’autofinancement disposent d’une plus grande liberté d’action financière que les entreprises exsangues financièrement.  Cela peut se reporter sur des domaines stratégiques comme l’innovation (investissement dans la R&D, lancement de nouvelles idées ou nouveaux produits, …), l’investissement ou la capacité à saisir les opportunités (commerciales, embauches, …).

ACHETEZ NOTRE EBOOK

Qu'est-ce que la capacité d'autofinancement, comment l'utiliser ?
Qu'est-ce que la capacité d'autofinancement, comment l'utiliser ?

Legalstart, partenaire du Blog du Dirigeant, répond à tous vos besoins juridiques.

Qu'est-ce que la capacité d'autofinancement, comment l'utiliser ?

Simple

Qu'est-ce que la capacité d'autofinancement, comment l'utiliser ?

Économique

Qu'est-ce que la capacité d'autofinancement, comment l'utiliser ?

Rapide

Créer votre entreprise

Un changement d’adresse ? Une cession de part ?

Modifier vos statuts

Vous souhaitez protéger votre marque de potentiel concurrent ?

Déposez votre nom et votre logo pour plus d’assurance.

DÉPOSER VOTRE MARQUE

Newsletter

Qu'est-ce que la capacité d'autofinancement, comment l'utiliser ?

6 Commentaires

  1. Qu'est-ce que la capacité d'autofinancement, comment l'utiliser ?

    article très utile. Bravo!

    Réponse
    • Qu'est-ce que la capacité d'autofinancement, comment l'utiliser ?

      Bonjour,

      Merci pour votre commentaire encourageant

      Cordialement,
      L’équipe accompagnement des entrepreneurs LBdD

      Réponse
  2. Qu'est-ce que la capacité d'autofinancement, comment l'utiliser ?

    DAns le tableau EBE les Autres charges d’exploitation sont en + : c’est pas sérieux !

    Réponse
    • Qu'est-ce que la capacité d'autofinancement, comment l'utiliser ?

      Bonjour,

      Vous avez raison, nous n’avions pas vu cette grosse coquille. Merci pour votre retour qui nous a permis de rectifier notre tableau sur la CAF.

      Cordialement,
      L’équipe création d’entreprise LBdD

      Réponse
  3. Qu'est-ce que la capacité d'autofinancement, comment l'utiliser ?

    Bonjour,
    Mon expert comptable m’a réalisé mon business plan. Concernant l’auto financement voici ce qui est écrit :
    autofinancement net :
    2015-17 : 26495 (16 mois)
    2017-18 : 526
    2018-2019 : – 3146
    Comment dois je interpréter tous ces chiffres ?

    Avec mes remerciements

    Réponse
    • Qu'est-ce que la capacité d'autofinancement, comment l'utiliser ?

      Bonjour,

      Nous n’avons pas suffisamment d’informations pour pouvoir vous apporter une réponse précise. Lors d’un démarrage d’activité, il convient de bien définir le fond de roulement de votre société ainsi que sa capacité d’autofinancement. Ces indicateurs vous permettront de définir précisément le financement dont a besoin votre société pour son activité.
      Je vous conseille de vous rapprocher de votre expert-comptable qui a travaillé sur votre dossier, il vous conseillera afin que tout se passe de la meilleure des façons.

      Cordialement,
      L’équipe création d’entreprise LBdD

      Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Click here to get this post in PDF

Please wait...
créez votre entreprise

Inscrivez-vous à la newsletter !

Chaque semaine, des actus et des articles de fond

Merci ! Votre inscription a été prise en compte.