Qu'est-ce que l'affacturage ? Que sont les factors ?

Par Elodie Janquert, le 25/07/2022

L’affacutrage est un mécanisme de financement des entreprises, leur permettant d’être payées plus rapidement qu’en attendant l’échéance de leurs créances. Les factors constituent ainsi des acteurs primordiaux dans ce domaine. 

Les factors

À cet égard, l’affacturage peut constituer une réelle opportunité pour l’entreprise d’optimiser sa stratégie financière.

Le blog du dirigeant vous propose de vous présenter le fonctionnement de l’affacturage, les avantages et inconvénients de l’affacturage, ainsi que les factors et leurs rôles.

Découvrez nos outils pour gérer votre entreprise !

L’affacturage : définition et fonctionnement

L’affacturage consiste, pour une entreprise, à transférer les créances dont elle dispose à un tiers (appelé « le factor ») qui en assurera le recouvrement.

L’opération fait donc intervenir trois acteurs :

  • L’entreprise créancière ;
  • Le factor (établissement de crédit) ;
  • L’entreprise débitrice.

De manière simplifiée, le fonctionnement de l’affacturage est le suivant :

  • Une entreprise créancière dispose d’une facture payable à terme sur une autre entreprise débitrice ;
  • L’entreprise créancière transfère cette facture au factor ;
  • Le factor approuve la facture qui lui a été soumise ;
  • Il octroie une avance de trésorerie à l’entreprise créancière qui peut correspondre totalement ou partiellement au montant de la facture préalablement approuvée ;
  • À l’arrivée du terme, le factor se fait régler la facture auprès de l’entreprise débitrice.

Illustration :

Une entreprise A vend des matières premières à une entreprise B pour un prix de 100 000 euros. La facture stipule un règlement dans un délai de 90 jours.
Pour éviter de devoir attendre ce délai et pour se prémunir contre le risque d’impayé, l’entreprise A décide de transférer sa créance au factor qui lui octroie une avance de trésorerie de 80 000 euros.
Ultérieurement, le factor sera payé par l’entreprise B et se fera rémunérer par les commissions versées par l’entreprise créancière.

Besoin de trésorerie ? Découvrez l’alternative digitale à l’affacturage ! Rapide, fiable et sans engagement ! 


Les avantages et les inconvénients de l’affacturage

L’entreprise désireuse de recourir à une telle opération se doit de bien appréhender ses potentiels avantages et inconvénients en amont de toute prise de décision.

Les avantages de l’affacturage pour l’entreprise

Les factors : Fonctionnement, avantages et inconvénients de l’affacturageLe principal avantage de l’affacturage pour l’entreprise créancière réside dans la préservation de sa trésorerie.

L’opération lui permet notamment de recevoir une avance de trésorerie sans avoir à attendre le terme du règlement.

Un autre avantage de l’affacturage est qu’il permet à l’entreprise de se prémunir vis-à-vis du risque d’impayé.

En effet, une fois la facture approuvée par le factor, c’est sur lui que pèse le risque de non-recouvrement. L’entreprise créancière se trouve ainsi assurée contre le risque d’impayé de la part de son client.

Enfin, l’affacturage permet à l’entreprise d’optimiser sa gestion du personnel puisque les formalités liées au recouvrement de la facture sont à la charge du factor.

Le personnel de l’entreprise se trouve donc déchargé de cette mission, laquelle peut être particulièrement chronophage.

Les inconvénients de l’affacturage pour l’entreprise

Les factors : Fonctionnement, avantages et inconvénients de l’affacturageL’inconvénient majeur de l’affacturage pour l’entreprise créancière réside dans le coût de l’affacturage. En pratique, ce dernier trouve sa consistance dans :

  • La gestion de l’affacturage lui-même (recouvrement, gestion des factures…) ;
  • Le financement de l’opération (le paiement par anticipation de l’entreprise créancière correspondant à un crédit à court terme rémunéré octroyé par le factor).

Dans l’hypothèse où l’entreprise recouvre elle-même ses créances, elle ne subit nullement un tel coût, mais supporte le risque d’impayé.

Un autre inconvénient de l’affacturage peut résider dans l’approbation préalable de la facture par le factor.

En pratique, le rejet de la facture par le factor demeure relativement rare et vise souvent le cas où cette dernière présente un risque trop important de non-recouvrement.

Qu’est ce que les factors ?

Un factor peut également être appelé société d’affacturage, ou bien affactureur. Le factor est l’entreprise à laquelle l’entreprise créancière va vendre ses factures, pour en avancer le règlement leur permettant de simplifier leur gestion et renforcer leur trésorerie.

Le factor est un établissement de crédit, proposant aux entreprises différentes prestations, qui peuvent etre souscrites de manière indépendantes les unes des autres, même si elles sont généralement souscrites de manière groupées.

L’indépendance et le prix des différentes prestations dépendent du factor choisi.

Quelles sont les prestations proposées par les factors ?

Parmi les prestations proposées par les factors :

  • Le recouvrement de créances : l’affactureur relance les clients débiteurs de l’entreprise cliente, il effectue les démarches d’encaissements et procède également à l’engagement des poursuites judiciaires si besoin il y a, et qu’aucune solution amiable n’a été trouvée.
  • Le financement de la trésorerie : l’affactureur avance à son client, un montant proportionnel et prédéfini des créances cédées. La marge du factor est fixée dans le contrat et dépend de divers facteurs, dont le plus fréquent est le niveau de risque de défaillance du débiteur.
  • Assurance-crédit est également un des services proposés par les factors : cela permet de garantir l’entreprise cliente contre le risque de non-paiement.

Les nouveaux factors

Avec le mouvement de digitalisation de l’économie et de notre société, l’affacturage a également du s’adapter. Avec la dématérialisation des factures, le fait que les entreprises sont à la recherche des solutions toujours plus souples, rapides et en ligne, l’affacturage et ses acteurs traditionnels ont du s’adapter et on voit émerger de nouveaux factors et de nouveaux mécanismes d’affacturage dit l’affacturage en ligne. N’hésitez pas à consulter notre article à ce sujet pour en savoir plus!

Conclusion

En vue de profiter des divers avantages ci-dessus détaillés, le dirigeant se doit de bien maîtriser les règles relatives à l’affacturage et, dans la mesure du possible, de bien cerner les factures susceptibles de répondre aux besoins d’une telle opération.

Le dirigeant doit également être conscient que d’autres techniques de mobilisation des créances peuvent lui permettre de réaliser ses objectifs (cession « Dailly » par exemple…).

En toute hypothèse, la stratégie financière de l’entreprise peut faire l’objet d’une optimisation et d’une sécurisation de par le recours aux conseils d’un professionnel.

Télécharger l'article en PDF

Vote: 4.5/5. Total de 6 votes.
Chargement...

Elodie Janquert

Elodie (nom d'auteur) est avocate fiscaliste. Elle exerce en cabinet et est chargée d'enseignement en droit fiscal


créer et gérer son entreprise en ligne
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.