L'après-Covid : comment choisir ses placements financiers ?

Par Laurent Dufour, le 05/10/2020

La pandémie de COVID-19 a provoqué un bouleversement considérable de notre vie quotidienne. Les décès et les perturbations ont atteint même les coins les plus reculés du globe, c’est un phénomène global. Il est maintenant temps de penser à vivre dans le monde post-pandémique.

choisir ses placements financiers

Les consommateurs et les entreprises s’adaptent rapidement à une nouvelle normalité, à savoir leur mode de vie, de fonctionnement et de consommation des biens et des services.

La situation actuelle stimule indéniablement la croissance du commerce électronique et des offres numériques. Mais qu’est-ce que cela signifie pour les entreprises ? Il est crucial que les entreprises trouvent de nouvelles idées pour rester pertinentes pour leurs clients et s’adapter à la situation actuelle. De même, le choix des placements financiers doit être fait de manière réfléchie afin de sécuriser les investissements. Comment choisir alors ses placements financiers après le Covid ?

Faire appel à un conseiller financier

Pour optimiser votre patrimoine financier, vous avez plusieurs options avec de nombreux placements. En choisir un n’est pas des plus évidents, d’où l’intérêt de faire appel à un conseiller financier. Il vous aide à choisir les placements les plus adaptés au profil de votre entreprise et en fonction de vos projets, ainsi qu’à gérer vos finances. Il vous évite ainsi de prendre les mauvaises décisions et de sécuriser vos investissements.

Faire appel à un conseiller financierLe terme générique « conseiller financier » est employé pour décrire une large variété de personnes et de services, notamment les gestionnaires d’investissements, les consultants financiers, les planificateurs financiers et les conseillers fiscaux. Tous ces professionnels sont à votre disposition pour vous aider à optimiser vos finances que ce soit par le biais des investissements ou l’optimisation des impôts. Sachez qu’un conseiller fiscal est en mesure de vous aider à optimiser vos impôts et prodiguer des conseils en matière de placement.

Être bien accompagné pour faire des choix éclairés

Pour comprendre à quoi sert un conseiller fiscal, vous trouverez de nombreuses informations à ce sujet en effectuant des recherches sur internet. Mais en principe, ce conseiller financier accompagne votre entreprise dans vos déclarations fiscales. Il vous informe également sur les différentes facettes de la fiscalité française pour vous aider à payer le moins d’impôts possible et à optimiser votre capital. Outre les déclarations d’impôts, un conseiller fiscal peut également orienter les particuliers et les entreprises vers des placements d’argent fiscalement avantageux dans des domaines clés comme la retraite, la planification successorale, la gestion des investissements et la gestion des petites entreprises. La défiscalisation immobilière, les investissements déductibles d’impôts, les placements financiers défiscalisés et l’optimisation de la fiscalité patrimoniale sont autant de types de placements financiers qu’un conseiller fiscal peut conseiller à ses clients.

Un bon conseiller financier vous interrogera sur vos objectifs et établira un plan afin de vous aider à les atteindre. Il peut s’agir de calculer le montant que vous devriez épargner pour la retraite, de s’assurer que vous disposez d’un fonds d’urgence suffisant, de vous proposer des conseils de planification fiscale ou de vous accompagner dans le refinancement ou le remboursement de vos dettes. Les conseillers financiers vous aident également à investir en vous conseillant des investissements spécifiques ou bien en assurant une gestion complète de vos investissements.

Dans la plupart des cas, vous pouvez opter pour les services que vous souhaitez ou dont vous avez besoin en fonction du type de conseiller que vous choisissez. Un conseiller traditionnel peut, par exemple, vous offrir des conseils personnalisés et pratiques moyennant des honoraires permanents. En outre, vous pouvez avoir recours à un robot-conseiller, un service de gestion de patrimoine automatisé et peu coûteux, pour bénéficier de l’aide dans la gestion de vos investissements. Il existe aussi des plateformes de planification financière en ligne, qui allient les coûts réduits d’un robot-conseiller aux conseils d’un conseiller humain.

Comment choisir son conseiller financier ?

Comment choisir son conseiller financier ?Il est important pour vous, en tant que consommateur, de comprendre ce que votre conseiller financier recommande et pourquoi. Vous ne devez pas suivre aveuglément les recommandations d’un conseiller. C’est votre argent qui est en jeu, et vous devez comprendre comment il est utilisé. Surveillez de près les frais que vous payez, tant à votre conseiller que pour les fonds achetés pour vous.

Quels éléments prendre en considération ?

Demandez à votre conseiller pourquoi il vous recommande certains investissements et s’il perçoit une commission pour vous les avoir vendus. Soyez attentif aux éventuels conflits d’intérêts. Afin de vous assurer que vous faites le bon choix de placement financier, vous devez choisir soigneusement votre conseiller financier en tenant compte de plusieurs critères :

  • les études ;
  • la formation ;
  • l’expérience ;
  • la qualification.

Quelle est la réglementation pour le métier de conseiller financier ?

Sachez qu’il existe une réglementation précise sur le métier de conseiller financier. La première chose que vous devrez donc faire avant d’engager un conseiller financier est de vérifier les éléments suivants :

  • l’enregistrement du conseiller financier auprès d’une chambre professionnelle agréée par l’AMF (possession d’un numéro CIF) ;
  • le numéro ORIAS qui permet de s’assurer que le conseiller financier est vraiment autorisé à pratiquer son métier et qu’il respecte ses obligations annuelles de formation ;
  • l’assurance Responsabilité civile professionnelle qui vous protège en cas d’erreurs de la part de votre conseiller ;
  • le numéro d’enregistrement de la carte T.

Vous devez également demander si le conseiller financier est indépendant ou rattaché à une entreprise. Cela vous permet de vous assurer que celui-ci ne se contente pas de vous vendre un produit, mais qu’il tient compte vraiment de vos besoins et vous propose des solutions de placement financier adaptées. Un bon conseiller doit agir pour votre intérêt et non le sien ou celui de l’entreprise à laquelle il est rattaché.

Pour résumer, effectuer des placements financiers peut vous aider à optimiser votre patrimoine financier, toutefois le choix ne doit pas se faire à la légère. Vous avez besoin d’avoir recours à l’expertise, à l’expérience et au savoir-faire d’un conseiller financier afin de :

  • combler vos lacunes en fiscalité et payer le moins d’impôts ;
  • investir dans des placements diversifiés avec une rentabilité intéressante ;
  • gagner du temps et se concentrer sur son cœur de métier.

Assurez-vous pour cela de choisir un conseiller financier qui travaille vraiment pour l’intérêt de votre entreprise !

Télécharger l'article en PDF

Vote: 5.0/5. Total de 2 votes.
Chargement...

Legalstart, partenaire du Blog du Dirigeant, répond à tous vos besoins juridiques.

Rapidité des démarches

Économisez sur vos démarches

Un accompagnement dans vos démarches

Créer votre entreprise

Un changement d’adresse ? Une cession de part ?

Modifier vos statuts

Vous souhaitez protéger votre marque de potentiel concurrent ?

Déposez votre nom et votre logo pour plus d’assurance.

DÉPOSER VOTRE MARQUE

Newsletter


Laurent Dufour

Laurent Dufour -

Fondateur du site Le Blog du Dirigeant. Diplômé d’un master en management (droit, finance, marketing et gestion) et ancien cadre dirigeant, Laurent Dufour conseille et accompagne les créateurs et les dirigeants pour créer, développer et gérer leur entreprise depuis 2010.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *