Gestion de trésorerie : comment préserver le cash ?

par | 4 commentaires

L’une des raisons majeures de l’importance des défaillances d’entreprises française se situe dans la difficulté des entreprises à maintenir une trésorerie saine.
Maintenir une trésorerie positive malgré les difficultés économiques nécessite de sensibiliser l’ensemble de l’entreprise à la gestion de trésorerie.

Gestion et Comptabilité : les outils

Gestion de trésorerie : comment préserver le cash ?

Chaque service ou intervenant se trouve à un moment donné confronté à des choix qui impactent la gestion de trésorerie. Sensibiliser les collaborateurs à la culture de préservation du cash renforce la capacité de réaction de l’entreprise face aux difficultés.

Le blog du dirigeant vous éclaire sur les outils dont dispose le dirigeant pour développer dans l’entreprise la notion de gestion de trésorerie.

Pourquoi s’intéresser à la gestion de trésorerie ?

La plupart du temps, les dirigeants de TPE et PME suivent les excédents ou les besoins de trésorerie au jour le jour, c’est une démarche indispensable au bon fonctionnement de l’entreprise.

Une trésorerie importante leur permet de privilégier le suivi du compte d’exploitation à la gestion de trésorerie. A contrario, lorsque la trésorerie se tend, les difficultés s’accumulent rendant complexe la recherche de financement pour plusieurs raisons :

  • L’entreprise ne dispose pas toujours du cash nécessaire pour prendre les mesures qui s’imposent,
  • La confiance de certains partenaires (financiers, fournisseurs, clients, associés, …) se trouve amputée ce qui, au mieux, freine les prises de décision qui sont urgentes lorsqu’on veut éviter une dégradation de la situation,
  • La capacité de négociation de l’entreprise se trouve réduite,
  • Gérer une trésorerie tendue prend beaucoup de temps et coûte chère, obligeant l’équipe dirigeante à délaisser d’autres missions stratégiques,
  • Une tension de la trésorerie engendre un cercle vicieux qu’il est difficile de maîtriser (Baisse de la trésorerie disponible => décalages des paiements => perte de confiance => dégradation des conditions commerciales => Augmentation des coûts de revient => baisse de la marge => augmentation des charges financières => baisse de la trésorerie disponible …
Une baisse des disponibilités engendre un certain nombre d’effets secondaires nocifs en termes de gestion de trésorerie rendant le financement de l’activité difficile ce qui, au final, fragilise l’entreprise.

Mettre en œuvre une gestion de trésorerie basée sur la préservation d’un cash suffisant permet :

  • d’une part de donner du temps et les moyens à l’entreprise de réagir en puisant dans les réserves.
  • d’autre part, elle facilite le travail en amont en impliquant non seulement la direction et les services financiers de l’entreprise mais aussi les autres fonctions de l’entreprise (commerciaux, production, acheteurs, logisticiens, …). Améliorant ainsi la puissance des décisions prises ainsi que la réactivité face à la difficulté.

Mettre en place une gestion de trésorerie efficace passe nécessairement par une organisation d’entreprise tournée vers l’optimisation de la gestion. Cela implique donc de s’intéresser aux conditions d’achats et aux délais de paiement, au financement et à la rentabilité des investissements, à la rotation des stocks, à la performance des équipes, … C’est donc une démarche quotidienne centrée sur la rentabilité de l’exploitation.

Comment mettre en place une gestion de trésorerie performante ?

Sensibiliser l’ensemble du personnel de l’entreprise à la gestion de trésorerie

Pour qu’une gestion de trésorerie soit partagée par l’ensemble des acteurs de l’entreprise elle doit être :

  1. Initiée par la direction de l’entreprise,
  2. Communiquée de manière transverse à l’ensemble des services de l’entreprise
  3. Déployée par l’équipe administrative,
  4. Intégrée et suivie par l’ensemble des responsables de service de l’entreprise.

En effet quel que soit le service concerné, chaque démarche faite au sein de l’entreprise génère soit une dépense soit une recette, elle a par conséquent un impact plus ou moins direct sur la trésorerie de l’entreprise. C’est pour cela que chaque acteur doit se sentir concerné par la gestion de trésorerie et agir en conséquence. Pour cela, il est recommandé d’avoir une communication pédagogique régulière et suivie.

Suivre le BFR de l’entreprise

Mesurer et suivre le BFR de l’entreprise est une démarche indispensable. Le BFR est composé de trois éléments principaux (les fournisseurs, les stocks et les clients). C’est un indicateur financier synthétique qui évolue constamment quelque soit l’évolution de l’entreprise (développement, stagnation ou de baisse d’activité).

Une dérive sur les délais de paiements ou une évolution de la durée de stockage auront un impact direct sur le niveau de liquidité de l’entreprise.

Effectuer un suivi du FR et du BFR contribue à placer la direction de l’entreprise dans une démarche proactive qui lui fera gagner de précieuses semaines en cas de difficultés financières. Trop d’entreprises sont contraintes d’arrêter leur activité à la suite d’une réaction tardive lors d’une baisse de leur trésorerie.

Remarque :

Suivre le BFR aide le dirigeant à réagir rapidement en cas de nécessité. Certaines démarches permettent d’accélérer la capacité de réaction de l’entreprise, en voici quelques unes :

  • privilégier les charges variables aux charges fixes permet d’adapter rapidement les charges au niveau d’activé.
  • mettre en place une politique de recouvrement des créances permet de réduire le délais pris par les clients pour payer leurs factures. Ce point joue un rôle très important sur le BFR,
  • identifier les mauvais payeurs parmi ses clients permet soit d’éviter de travailler avec eux, d’adapter les conditions commerciales à leurs délais de paiements, ou encore de savoir qui contacter lorsque la situation de la trésorerie de l’entreprise le demande. Etre en capacité de faire le tri parmi ses clients est souvent la marque d’une gestion saine.

Gestion de trésorerie : comment préserver le cash ?

Réaliser un prévisionnel d’activité

Comment diriger une entreprise lorsque le cap n’est pas fixé ? Le prévisionnel d’activité précise la nature et le montant des besoins d’investissements opérationnels et stratégiques nécessaires à la mise en œuvre de la vision stratégique. Le bilan et le compte de résultat prévisionnels font partie intégrante du prévisionnel d’activité, ils permettent de faire des projections chiffrées en fonction des hypothèses retenues (activité, investissements, tarification, charges, fiscalité, …). Ils sont accompagnés d’autres tableaux synthétiques spécifiques au type d’activité et à la nature du projet.

Le prévisionnel d’activité permet aussi de mettre en évidence certains éléments importants :

  • saisonnalité,
  • structure de coûts,
  • phénomènes de récurrence,
  • impact d’un lancement de produit, d’un changement de gamme,

Le bilan prévisionnel donne une idée de l’évolution patrimoniale de la société sur plusieurs années.

Gestion de trésorerie : comment préserver le cash ?

Réaliser un prévisionnel de trésorerie

Comment gérer sa trésorerie sans utiliser un prévisionnel de trésorerie de moyen terme. Cet outil rend de nombreux services. Il permet notamment :

  • de situer les points haut et bas de la trésorerie et d’adapter le financement en conséquence,
  • de fixer des objectifs de trésorerie,
  • d’évaluer les financements nécessaires ainsi que leur planification. Il permet aussi d’optimiser les éventuels placements,
  • d’effectuer des simulations et mesurer l’impact de différentes options (modification des conditions commerciales, impacte d’un crédit, d’une recapitalisation, …).

Réaliser un prévisionnel de trésorerie est une démarche proactive qui permet au dirigeant de gagner en efficacité car :

  • elle ne prend pas plus de temps que la gestion de trésorerie courante, au contraire,
  • elle permet d’aborder les situations délicates avec des solutions possibles,
  • de décider par anticipation.

Le prévisionnel de trésorerie donne de la visibilité ce qui permet une démarche constructive avec les partenaires financiers.

Gestion de trésorerie : comment préserver le cash ?

Comment pérenniser votre gestion de trésorerie ?

Pour être efficace et durer dans le temps, une gestion de trésorerie doit être initiée par la direction de l’entreprise et mise en œuvre par la direction financière au sein de chaque service.

Gestion de trésorerie : comment préserver le cash ?Dans une entreprise, et particulièrement une TPE ou une PME, la trésorerie est l’affaire de tous. Elle concerne par exemple :

  • le commercial qui peut agir sur le délai de paiement de ses client ;
  • l’acheteur qui peut négocier les prix et intervenir sur les délais de paiements des fournisseurs ou sur le montant des escomptes accordés ou encore travailler la rotation des stocks ;

Tout ce qui permet de réduire la somme des liquidités immobilisées va dans le bon sens.

Pérenniser la gestion de trésorerie c’est faire prendre conscience à chaque employé de son rôle et l’impact que peuvent avoir ses actions sur la trésorerie. Mettre en place une organisation efficace, c’est prendre le temps de l’explication, c’est mettre en évidence les réussites et les échecs.

C’est aussi se charger d’un suivi qui prend en charge la totalité de la chaîne, du début jusqu’à la fin. C’est enfin prendre le temps de l’échange et de l’explication sur les conséquences de telle ou telle action directement auprès des équipes.

Si la gestion de trésorerie peut prendre du temps à se mettre en place, elle est souvent source d’échanges et de décloisonnement au sein de l’entreprise. Elle permet aussi parfois à la direction de mieux comprendre l’organisation terrain. Elle est un véritable apport pour la direction qui peut améliorer la gestion des crises financières. Elle permet enfin d’anticiper les problèmes et de les désamorcer au mieux en apportant des solutions au niveau du problème de base.

Gestion et Comptabilité

Partez du bon pied grâce à notre ebook

Monter son business plan

Partez du bon pied grâce à notre ebook

4 Commentaires

  1. Gestion de trésorerie : comment préserver le cash ?

    EXCELLENT ARTICLE….

    Bravo pour un tel travail: simple et efficave

    Réponse
    • Gestion de trésorerie : comment préserver le cash ?

      Bonjour,
      Merci de vos félicitations.
      N’hésitez pas à vous abonner afin de nous permettre d’améliorer le compte tenu.

      Cordialement
      L’équipe création d’entreprise LBdD

      Réponse
  2. Gestion de trésorerie : comment préserver le cash ?

    La trésorerie est à surveiller comme le lait sur le feu.
    Bien gérée, elle devient une force pour l’entreprise (l’argent appelle l’argent). A contrario, oubliez de la regarder et elle se rappellera à vous à grand frais.

    Réponse
    • Gestion de trésorerie : comment préserver le cash ?

      Bonjour,

      Je suis tout a fait d’accord avec vous, la préservation de la trésorerie (et donc du cash) est un axe essentiel pour le bon fonctionnement d’une entreprise. Merci pour votre commentaire constructif.

      Cordialement,
      L’équipe création d’entreprise LBdD

      Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Télécharger le PDF
Please wait...
créez votre entreprise

Inscrivez-vous à la newsletter !

Chaque semaine, des actus et des articles de fond

Merci ! Votre inscription a été prise en compte.