Quelles solutions pour un prêt de trésorerie ?

Par Marie Lusset, le 29/09/2021

On entend régulièrement que la trésorerie en entreprise est primordiale. Quelles sont les solutions pour obtenir un prêt de trésorerie ? Le Blog du Dirigeant vous explique ! 

solutions prêt de trésorerie

Avant d’évoquer les solutions possibles pour un prêt de trésorerie en entreprise, il parait pertinent de définir la notion de trésorerie en entreprise.

Découvrez nos outils pour gérer votre entreprise !

La notion de trésorerie

La trésorerie peut être définie dans un premier temps comme l’ensemble des sommes d’argent qui sont directement disponibles pour l’entreprise. La trésorerie est donc aussi bien l’argent disponible sur le compte en banque de l’entreprise, que l’argent disponible dans les caisses de cette dernière.

La trésorerie peut se calculer en faisant : actifs immédiatement disponibles – endettements à courts termes.

Le terme de financement est un terme recouvrant de multiples aspects. En effet le financement d’une entreprise peut être du financement à court terme, à long terme, ou à moyen terme.

Nous évoquerons ici le financement à court terme.

Bien choisir ses partenaires est déterminant pour une entreprise. Conscient de cette réalité, le Blog du Dirigeant teste et vous propose les meilleures solutions du marché.

> Notre tableau comparatif des logiciels de trésorerie !

La notion de prêt de trésorerie

Les prêts de trésorerie en entreprise sont des prêts à court terme, c’est-à-dire des prêts ayant généralement une durée inférieure à un an. Les prêts de trésorerie ont pour but de financer l’activité de l’entreprise au quotidien, son activité régulière.

Le besoin de l’entreprise au quotidien, la trésorerie dont elle a besoin pour fonctionner se nomme le BFR. Une entreprise nécessite des fonds pour fonctionner. Il faut que l’entreprise dispose de liquidités suffisantes pour acheter ses matières premières, procéder à leur transformation ou modification et mettre en place le processus de vente (transport, mise à disposition du public..).L’entreprise va donc avoir besoin de dépenser une certaine somme d’argent avant de recevoir la somme d’agent correspondant à la vente de son produit ou service. Cette somme d’argent dont l’entreprise a besoin pendant ce laps de temps s’appelle le BFR, c’est à dire le besoin en fonds de roulement.

Aux besoins déjà évoqués, il faut rajouter le financement des stocks, les créances sociales et fiscales de l’entreprise.

Les entreprises peuvent subir des difficultés de trésorerie dans plusieurs hypothèses. Cela peut être un décalage entre le temps des entrées et sorties d’argent, le retard d’un client à payer ses factures, mais également une saisonnalité forte provoquant un ralentissement de l’activité… Les problèmes de trésorerie peuvent donc concerner l’intégralité des entreprises. Pourtant avoir une trésorerie positive est primordial pour l’entreprise.

Quelles solutions pour un prêt de trésorerie ?

Lorsqu’une entreprise rencontre des difficultés de trésorerie, il faut qu’elle ait recours à un prêt de trésorerie. Quelles sont les solutions pour une entreprise en manque de trésorerie ? Quels sont les moyens de financement dans cette hypothèse ?

Plusieurs solutions s’offrent aux entreprises pour obtenir un prêt de trésorerie : la facilité de caisse, le découvert, ou encore l’avance de fonds, qui peut s’effectuer par le biais de la cession de créances professionnelles, l’escompte ou encore l’affacturage.

La facilité de caisse

La facilité de caisse est un mécanise consistant pour la banque de l’entreprise à honorer les paiements de cette dernière, malgré un manque de trésorerie positive sur son compte en banque.

La facilité de caisse peut résulter d’un accord expresse entre l’entreprise et sa banque, ou par un accord oral. En toute hypothèse, cette avance de fonds a une durée limitée dans le temps.

L’affacturage

L’affacturage est également une solution à laquelle les entreprises peuvent avoir recours en cas de difficultés de trésorerie. L’affacturage consiste pour une entreprise à obtenir le paiement des ses factures en avance, dans l’hypothèse ou cette dernière accorde des délais de paiement à ses clients, ce qui arrive très fréquemment en pratique.

L’entreprise acheteuse rachète alors les factures à l’entreprise en manque de trésorerie, ce qui permet à cette dernière de bénéficier des fonds de manière immédiate. Généralement, l’entreprise racheteuse nommée le factor finance jusqu’à 90% de la facture cédée, et s’occupe de recouvrir la créance auprès du client de l’entreprise vendeuse.

L’affacturage est un système proposé par les banques, mais également par des sociétés spécialisées dans ce domaine,qui en font fait leur cœur d’activité.

Cette solution est pratique pour les entreprises mais est relativement coûteuse.

Le découvert autorisé

Le découvert autorisé ressemble un peu au mécanisme de la facilité de caisse à la différence près que le découvert autorisé est un accord formel entre l’entreprise et la banque qui s’engage à autoriser un découvert pendant une durée prédéfinie au sein d’un contrat conclu entre les deux parties.

Télécharger l'article en PDF

Vote: 5.0/5. Total de 2 votes.
Chargement...

Bien gérer son entreprise

Legalstart, partenaire du Blog du Dirigeant, répond à tous vos besoins juridiques.

Rapidité des démarches

Économisez sur vos démarches

Un accompagnement dans vos démarches

Créer votre entreprise

Un changement d’adresse ? Une cession de part ?

Modifier vos statuts

Vous souhaitez protéger votre marque de potentiel concurrent ?

Déposez votre nom et votre logo pour plus d’assurance.

DÉPOSER VOTRE MARQUE

Newsletter


Marie Lusset

Marie Lusset est diplômée d’un master en droit des affaires internationales et d'un master en management et développement des entreprises. Elle accompagne les porteurs de projet à créer leur entreprise et développer leur activité.