Le BFR est une dépense nécessaire pour le bon fonctionnement d’une entreprise quel que soit son statut juridique (micro entreprise, eurl, sas SASU, etc.) et sa maîtrise doit être prise au sérieux par tous les dirigeants d’entreprise.

Céder votre fonds de commerce : les outils

Comment calculer son BFR ?

Qu’est-ce que le BFR ?

Comptablement, le besoin en fonds de roulement (BFR) correspond à l’écart positif entre l’actif à court terme et le passif à court terme (hors trésorerie) calculé à partir du bilan comptable d’une entreprise, on parle d’une ressource en fonds de roulement RFR si l’écart est négatif (c’est généralement le cas dans le secteur de grande distribution).

Concrètement, le BFR correspond au montant nécessaire pour financer le décalage du cycle d’exploitation (l’écart temporel entre le moment où l’entreprise paye ses achats auprès de ses fournisseurs et le moment où elle encaisse ses ventes auprès de ses clients ainsi que le délai de rotation des stocks).

Quel intérêt de calculer le BFR ?

Calculer le BFR à plusieurs avantages pour l’entreprise (que ce soit pour une création d’entreprise ou pour une société existante) : Pour une création d’entreprise le calcule du BFR permet :

  • d’avoir une idée sur l’ensemble des besoins financiers de l’entreprise à son démarrage et dans les mois qui suivent son lancement. Le montant du BFR à financer doit être porté dans le plan de financement initial du business plan, pour les années qui suivent c’est sa variation qui est constatée, cette fois-ci dans le plan de financement.

Pour une entreprise existante :

  • Le BFR est un indicateur de santé financière : lorsque celui-ci est positif, c’est un mauvais signe de gestion pour l’entreprise, il peut l’amener à des difficultés de trésorerie insurmontable.
  • C’est un indicateur de gestion financière;

Une bonne anticipation du montant du BFR permet d’éviter les risques liés à gestion de trésorerie mal maitrisée (coûts financiers, etc.)

Comment calculer son BFR (Besoin en Fonds de Roulement) ?

Le montant du BFR dépend principalement de trois paramètres :

  • Le délai moyen de paiement des clients (le délai entre la date de facturation et la date d’encaissement de la créance),
  • le délai de rotation des stocks (le délai entre le jour du stockage et l’encaissement de la vente des stocks)
  • le délai de paiement fournisseur (le délai entre la réception de la facture d’achat et le paiement réel).

Le BFR peut se calculer par activité d’entreprise : Pour les entreprises ayant une activité commerciale, le calcul du BFR est obtenu par la formule suivante :

BFR = Encours moyen des créances clients + stock moyen – encours moyen des dettes fournisseur.

Avec : Stocks moyens = Stocks moyens que l’entreprise doit disposer pour assurer son activité. Encours moyen « Créances clients » = Moyenne des sommes facturées aux clients et non encore réglées. Encours moyen « Dettes fournisseurs » = Moyenne des sommes dues aux fournisseurs et non encore réglées.

Pour les entreprises dont l’activité repose sur des prestations de service, le calcul de BFR est obtenu par la formule suivante :

BFR = Travaux en cours + Encours moyen « Créances clients » – Encours moyen « Acomptes clients

Avec : Travaux en cours : ce sont des charges subies par le prestataire de service avant même de pouvoir facturer. Encours moyen créance client : la somme totale de la créance facturée. Encours moyen dette client : s’agissant d’une somme (partie de la créance) versée par les clients lors de la signature des contrats.

Quelle interprétation du BFR ?

En cas d’un BFR positive (c’est le cas le plus courant)  : les emplois à court terme sont supérieurs aux ressources à court terme, l’écart qui en résulte est un Besoin de financement qui doit être financé soit par le matelas de sécurité dégagé par le haut de bilan (FRNG positive) ou par un emprunt bancaire à court terme (concours bancaires : découvert bancaire, facilité de caisse, etc.).

 

Pour rappel
Le FRNG est calculé par différence entre les capitaux permanents (capitaux propres  et dettes financières) et les emplois à long terme (actifs immobilisés : immobilisations corporelles, incorporelles, financières).

Le BFR Nul : les ressources et les besoins à court terme sont alors équilibrés, c’est-à-dire que les ressources à court terme financent intégralement les emplois à court terme, aucun besoin n’est à financer, mais l’entreprise ne dispose d’aucun excédent financier.

Le BFR négatif : (c’est le cas le plus courant dans le secteur de grande distribution): les emplois à court terme sont inférieurs aux ressources à court terme, l’écart qui en résulte est un excédent qui va permettre d’alimenter la trésorerie nette de l’entreprise, ce cas se présente généralement quand l’encaissement des ventes est immédiat et que le paiement des fournisseurs (décaissement) n’est pas immédiat.

Pour aller plus loin :
Quel lien entre Besoin en fonds de roulement & Trésorerie

 

ACHETEZ NOTRE EBOOK

Comment calculer son BFR ?
Comment calculer son BFR ?

Legalstart, partenaire du Blog du Dirigeant, répond à tous vos besoins juridiques.

Comment calculer son BFR ?

Simple

Comment calculer son BFR ?

Économique

Comment calculer son BFR ?

Rapide

Créer votre entreprise

Un changement d’adresse ? Une cession de part ?

Modifier vos statuts

Vous souhaitez protéger votre marque de potentiel concurrent ?

Déposez votre nom et votre logo pour plus d’assurance.

DÉPOSER VOTRE MARQUE

Newsletter

Comment calculer son BFR ?

0 commentaires

Please wait...
créez votre entreprise

Inscrivez-vous à la newsletter !

Chaque semaine, des actus et des articles de fond

Merci ! Votre inscription a été prise en compte.