Le lien entre la Trésorerie et le Besoin en Fonds de Roulement (BFR)

Par Laurent Dufour, le 29/08/2019

La trésorerie d’une entreprise est un élément essentiel, c’est même pour beaucoup de dirigeant le nerf de la guerre. C’est principalement lors de phases de développement ou de difficultés financières que le dirigeant s’aperçoit de son importance et de sa capacité à gêner lorsqu’elle vient à manquer.

Le lien entre la Trésorerie et le Besoin en Fonds de Roulement (BFR)

En effet, en plus de brider le fonctionnement de l’entreprise, une trop faible trésorerie génère un coût financier, du stress, une perte de temps important et de l’impuissance pour le dirigeant.

L’étude du bilan et des flux financiers au travers d’indicateurs comme le fonds de roulement et le BFR (Besoin en Fonds de Roulement) ne sont pas réservés aux analystes ou aux situations exceptionnelles (évaluation, prévisionnel, recherche de financement, …), ils peuvent être utilisés par les dirigeants d’entreprise pour anticiper les tensions sur le financement de l’activité qui se répercutent inévitablement sur la trésorerie.

Les fonds propres adaptés : les bases d’une trésorerie saine

Le lien entre la Trésorerie et le Besoin en Fonds de Roulement (BFR)Toute entreprise dispose de fonds propres qui sont composés du capital social et des résultats non distribués en dividendes accumulés au fil du temps. Les fonds propres sont destinés à financer la création et le développement de l’entreprise, chaque année, il sont augmentés ou réduits par l’affectation du résultat de l’exercice (bénéfice ou perte).

  • Lorsque les fonds propres sont positifs, cela signifie que l’entreprise dispose de moyens financiers pour financer des achats de long terme comme des investissements (machines, bâtiment, …), mais aussi l’activité de l’entreprise (achats de marchandises, charges d’exploitation, crédit clients, …).
  • Par contre, lorsque les fonds propres sont négatifs  (perte sur les exercices antérieurs), l’entreprise doit trouver un financement complémentaire  afin de financer les investissements et l’activité de la société.

Dans une entreprise, la trésorerie est l’affaire de tous

Dans une entreprise, et notamment dans les TPE et les PME, la trésorerie doit faire l’objet d’une attention collective. Elle concerne l’ensemble des services et des collaborateurs :

  • le service commercial est un acteur important sur les conditions de paiement. Elle peut notamment agir sur le délai de paiement de ses clients, 
  • le service achat peut négocier les prix ainsi que les délais de paiements avec les fournisseurs,
  • le service administratif peut optimiser la trésorerie (mise en place d’indicateurs, utilisation des de l’escompte,
  • la logistique peut s’attacher à optimiser la rotation des stocks

Chacun peut se sentir concerné afin de réduire le montant des sommes immobilisées hors de l’entreprise. Pour mettre en place une gestion de trésorerie performante, il faut que la direction sensibilise l’ensemble de l’entreprise en montrant son soucis des économies mais aussi en partageant la gestion de la trésorerie au sein de l’entreprise.

Pour que cette démarche soit efficace elle doit être :

  1. Initiée par les dirigeants,
  2. Communiquée auprès de l’ensemble des services qui compose la société,
  3. Déployée  par l’équipe administrative qui se chargera notamment d’apporter les supports chiffrés et techniques aux différents services,
  4. Intégrée et suivie par chacun des responsables de service.

Qu’est ce que le fonds de roulement (FR) et le Besoin en Fonds de Roulement (BFR) ?

Idéalement, le dirigeant ne va pas tout dépenser pour ces investissements, il va conserver une partie pour financer son activité (ou son BFR besoin en fonds de roulement). C’est ce qu’on appelle Fonds de Roulement (FR) qui est la somme disponible pour faire fonctionner l’activité de l’entreprise.
  • Si le fonds de roulement est supérieur au besoin en fonds de roulement (BFR), l’entreprise n’a pas besoin d’emprunter pour fonctionner car elle a accumulé suffisamment de réserves, elle dispose d’une trésorerie positive.
  • Si au contraire le fonds de roulement est inférieur au besoin en fonds de roulement (BFR), l’entreprise devra trouver des solutions de financement car elle ne dispose pas de quoi financer son fonctionnement.

Schématiquement on peut visualiser le fonds de roulement sur un bilan de la manière suivante :

BFR et trésorerie : Le lien entre le besoin en fonds de roulement(BFR), le fonds de roulement (FR) et la trésorerie

Le Fond de Roulement (FR) dan le bilan

Le lien entre  le besoin en fonds de roulement(BFR), le fonds de roulement (FR) et la trésorerie peut s’illustrer de la manière suivante :

BFR et trésorerie : Le lien entre le besoin en fonds de roulement(BFR), le fonds de roulement (FR) et la trésorerie

Le lien entre Fonds de Roulement (FR), Besoins en Fonds de Roulement (BFR) et Trésorerie

On perçoit bien que le fonds de roulement correspond à un excédent de financement « long terme » (ou plus d’un an). Cet excédent sert à financer les besoins en trésorerie de court terme (moins d’un an) non couverts par le financement de court terme.

Ainsi :

  • Lorsque le fonds de roulement est supérieur au BFR, l’entreprise dispose d’une trésorerie moyenne positive.
  • Par contre lorsque le fonds de roulement est inférieur au BFR, l’entreprise dispose d’une trésorerie moyenne négative.

Généralement, le cycle de financement de l’entreprise fonctionne ainsi :

Le lien entre la Trésorerie et le Besoin en Fonds de Roulement (BFR)L’excédent de trésorerie de long terme permet de financer le besoin de trésorerie de court terme.

Il est nécessaire que l’entreprise réalise des bénéfices, et qu’elle les conserve sous forme de réserve dans ses fonds propres pour les réalimenter en liquidités.

La trésorerie se calcule alors de la manière suivante :

Trésorerie = FR – BFR

Comment améliorer la trésorerie de l’entreprise? En jouant sur le BFR ou sur le FR ?

Pour améliorer la trésorerie on peut augmenter le fonds de roulement ou réduire le BFR :

Augmenter le FR, cela peut se faire de deux manières :

  • Augmenter les fonds propres, qui revient à trouver du financement (capital, comptes courants bloqués, emprunt long terme, entrée de nouveaux investisseurs, …) ou affecter lorsque c’est possible plus de résultat en réserve (par exemple en prévision de futurs investissements).
  • Réduire les immobilisations en se séparant par exemple d’investissements non stratégiques.

Baisser le BFR peut aussi se faire de deux manières :

  • Le lien entre la Trésorerie et le Besoin en Fonds de Roulement (BFR)Augmenter le financement de l’activité à court terme  par des emprunts de court terme des apports en comptes courants d’associés. Mais aussi en étirant les règlements fournisseurs, bien que cette démarche ait des limites et qu’elle ne soit pas une solution tenable dans le temps.
  • Baisser les besoins financiers à court terme (crédit client, stocks, charges d’exploitation). Cette démarche difficile doit se faire en tenant compte de la réalité des chiffre et non des prévisionnels généralement plus favorables que la réalité lorsque l’entreprise traverse une passe difficile.

Cette démarche est reprise de manière plus précise dans  notre article sur la maîtrise du BFR que nous vous invitons à lire.

Télécharger l'article en PDF

Vote: 3.7/5. Total de 22 votes.
Chargement...

ACHETEZ NOTRE EBOOK

logo Legalstart

Legalstart, partenaire du Blog du Dirigeant, répond à tous vos besoins juridiques.

Rapidité des démarches

Simple

Économisez sur vos démarches

Économique

Un accompagnement dans vos démarches

Rapide

Créer votre entreprise

Un changement d’adresse ? Une cession de part ?

Modifier vos statuts

Vous souhaitez protéger votre marque de potentiel concurrent ?

Déposez votre nom et votre logo pour plus d’assurance.

DÉPOSER VOTRE MARQUE

Newsletter


Laurent Dufour -