Introduction

Le Design Thinking est une méthode de résolution des problématiques basée sur l’intelligence collective. Cette méthode se déroule en 5 phases, que nous vous détaillons au sein de ce dossier. 

Dans cet article, focus sur la 3ième étape du Design Thinking, l’étape de l’idéation ! 

idéation design thinking

Le Design Thinking, en tant que méthode de résolution des problèmes, basée sur l’intelligence collective a pour but de placer l’utilisateur au coeur du dispositif et permet d’élaborer des solutions innovantes.

Les 5 étapes du Design Thinking

La phase d’idéation est l’une des étapes clés du processus de Design Thinking. Elle représente le 3ième étape du processus divisée en 5 étapes à savoir :

Quel est le but de la phase d’idéation ?

Le but de la phase d’idéation est de produire un maximum d’idées les plus variées possibles pour répondre à la problématique et au besoin établi dans la phase de formulation. L’idéation est une méthode d’innovation collaborative. A l’issue de cette étape, une ou plusieurs idées ressortent pour passer à l’étape suivante, le prototypage.

Il est très important de saisir toutes les idées évoquées pendant cette phase. Le fait de produire un maximum d’idées va permettre de rebondir sur les idées des autres participants et diversifier et enrichir les idées de réponses.

Lorsqu’on pose la problématique à résoudre dans le cadre d’un projet ou d’un produit, il est courant, voire inévitable que des solutions apparaissent de manière immédiate, presque instinctive. L’idée de cette phase d’idéation est de ne justement pas se focaliser sur la première idée venue, mais d’explorer toutes les pistes possibles. La première idée qui traverse l’esprit est rarement celle à privilégie, ni celle retenue à l’issue de cette phase.  Cette technique a pour but de dépasser les solutions évidentes, et de stimuler l’innovation.

En quoi consiste cette phase d’idéation ?

C’est une phase créative et collaborative au cours de laquelle les membres de l’équipe cherchent activement à générer un large éventail d’idées innovantes pour résoudre le problème spécifique défini dans les phases précédentes, à savoir l’empathie, phase pendant laquelle l’équipe se met à la place des utilisateurs, et la phase de formulation, phase pendant laquelle une formulation claire et concise du problème a été posée.

Pendant cette phase, il est primordial que les participants ne limitent pas leurs idées, à leurs faisabilités que cette dernière soit commerciale, technique, financière, ni même à leur pertinence. Toutes les idées et pistes sont permise (même celles qui semblent surréalistes ! ).

Il est même conseillé de sortir des sentiers battus pour envisager toutes les solutions qui pourraient être mises en place, à la fois originales et innovantes.

Il est essentiel que cette phase se déroule avec des approches ouvertes et inclusives, sans crainte de jugement, pour favoriser la créativité. Tout le monde doit être encouragé à partager ses idées.

Une fois toutes les pistes et idées explorées, il faut que les participants reprennent les différentes pistes, et sélectionnent les idées qui seront par la suite mises en oeuvre.

Comment se déroule l’idéation en pratique ?

L’équipe

Lors de cette phase du Design Thinking, comme pour les autres phases, il est recommandé de réunir des profils et compétences variées afin d’exploiter tous les angles et points de vue possibles : développeurs, designers, ingénieur produits, expert-métier… Il est conseillé de réunir entre 7 et 10 participants.

Afin de réussir au mieux cette étape d’idéation, il est également conseillé de désigner un animateur qui organisera le déroulement de la séance. C’est la personne qui aura pour mission d’expliquer le sujet, le but de l’étape d’idéation, de contrôler le timing, mais également de noter les idées. L’animateur peut également guider les débats pendant la phase de convergence, voire être le juge de paix si les participants peinent à se mettre d’accord.

Afin de rendre la session productive et agréable, organisez-là en dehors des espaces de bureaux et pendant un déjeuner ou un petit déjeuner

Les étapes au sein de l’idéation

La phase d’idéation se déroule elle-même en deux phases :

  • Divergence
  • Convergence

La phase de divergence

Afin de stimuler la production et la créativité des participants, il est possible d’utiliser différentes techniques.

Parmi les techniques les plus connues, on trouve :

  • Le brainstorming : c’est un exercice au cours duquel tous les participants au design thinking se réunissent et génèrent un maximum d’idées de manière spontanées. Afin d’éviter que le brainstorming ne devienne contreproductif, il faut veiller à limiter la session à 30 ou 45 minutes.
  • Il peut également être bénéfique de faire un brainstorming inversé : cela consiste à donner toutes les manières possibles de créer le problème que l’on cherche à résoudre. Par cet exercice, il est ensuite plus facile pour les participants de trouver des solutions pour résoudre le problème qu’ils ont essayé de créer.
  • Utiliser des outils : certains outils combinés à des méthodes de créativité peuvent être utilisés au cours de cette phase. Il est possible de citer à ce titre le sketching, le mind mapping, voire même des jeux de rôles. Le mind mapping  (ou carte mentale) permet également de catégoriser directement les idées, et de lier celles qui peuvent l’être, ce qui simplifie par la suite la sélection de ces dernières.
  • La technique de transmission en groupe : cette technique consiste à construire une idée « à la chaine ». Le premier maillon de la chaine écrit son idée, et la fait passer à son voisin qui doit, partant de cette base l’améliorer avant de le transmettre au maillon suivant. Cela permet de se concentrer sur une seule idée de base, et de mettre les compétences et idées de chacun au profit de cette dernière.

Pendant cette phase, il est recommandé de se concentrer sur la quantité des idées plutôt que sur la qualité. Plus il y a d’idées générées pendant cette phase, plus il y a de chances de trouver des idées novatrices.

Pour que l’idéation soit la plus efficace possible, il faut se conformer à certains principes essentiels :

  • Éviter le jugement
  • Rester focaliser sur le problème traité
  • Se mettre toujours à la place de l’utilisateur
  • Diversifiez les réponses

La phase de convergence

Après avoir passé la première phase de l’idéation, supposée générer des idées pour résoudre le problème identifié, il faut ensuite trier toutes les idées exposées dans la phase de divergence de l’idéation. La phase de convergence est le moment clé dans le cadre de l’idéation, car c’est elle qui aura une influence directe sur les idées passant à l’étape suivante.

Pendant la phase de convergence, il faut bien faire attention à s’ancrer dans la problématique de départ pour faire le tri, de prendre en considération la cible, contraintes et enjeux de votre solution/projet. Il est également essentiel de bien penser en continu à l’utilisateur, ses besoins, et ses attentes par rapport au problème identifié et la solution potentielle apportée.

Il s’agit du retour à la réalité après s’en être détaché dans la première phase de l’idéation. Il faut que les solutions sélectionnées soient faisables autant d’un point de vue commercial, que technique, mais également viable sur le marché visé.

Il est possible d’utiliser certaines techniques pour sélectionner les idées qui passeront ensuite au prototypage.

On peut citer :

  • Le vote : il est possible de faire voter chaque membre du groupe pour les idées, en donnant un nombre de votes limité à chaque personne.
  • La notation : Il est également possible de noter chaque idée, et de sélectionner les idées ayant reçues les meilleures notes.
  • Le coup de coeur : il est également possible de demander à chacun des participants de défendre une des idées exposées, en le développant, et éventuellement le greffant à d’autres solutions proposées

Au sein de la phase d’idéation, les participants au Design Thinking doivent donc avoir explorés l’intégralité des pistes qu’il est possible de fournir pour la problématique posée pendant la formulation, pour aboutir sur une ou plusieurs solutions selon l’objectif défini en début d’exercice qui pourront être développées dans l’étape du prototypage. Les idées sélectionnées feront l’objet de fabrication de prototypes concrets et testables, Ces prototypes seront ensuite soumis à des tests utilisateurs pour obtenir des retours et éventuellement (même la plupart du temps effectuer des itérations supplémentaires)

Vote: 5.0/5. Total de 2 votes.
Chargement...
Sommaire
  • Les 5 étapes du Design Thinking
  • Quel est le but de la phase d’idéation ?
  • En quoi consiste cette phase d'idéation ?
  • Comment se déroule l’idéation en pratique ?
  • Les étapes au sein de l'idéation
x
Legalstart, partenaire du Blog du Dirigeant, répond à tous vos besoins juridiques
  • Simplicité
    Simple
  • Economie
    Économique
  • Rapidité
    Rapide
Vous souhaitez un accompagnement pour lancer votre entreprise ?

Créer votre entreprise

Un changement d’adresse ? Une augmentation de capital ?

Modifier vos statuts

Besoin de protéger votre marque et logo d’un potentiel concurrent ?

Déposer votre marque

Avis Trustpilot Legalstart

Commentaires
0 commentaires
Vote: 5.0/5. Total de 2 votes.
Chargement...
5/5