Introduction

La phase de test en Design Thinking constitue l’étape où vous présentez vos prototypes aux utilisateurs afin d’enrichir votre apprentissage. Examinons en détail pourquoi il est crucial de tester vos prototypes, comment mener les tests, collecter les retours des utilisateurs et les intégrer pour obtenir de meilleurs résultats.

tester son prototype

Les 5 étapes du design thinking

La phase de test est l’une des étapes clés du processus de Design Thinking. Elle représente le 5ième étape du processus divisée en 5 étapes à savoir :

le design thinking

Qu’est-ce que le test en Design Thinking ?

La conception innovante est au cœur du processus de Design Thinking. Pour élaborer une solution adaptée aux attentes des utilisateurs cibles, il est indispensable de prendre en considération l’avis des utilisateurs pendant la conception. C’est pourquoi le processus prévoit de tester les solutions implémentées lors des différentes phases de conception. Si les utilisateurs rencontrent des difficultés, l’équipe devra reprendre le travail pour faire évoluer la solution et/ou trouver de nouveaux moyens de résoudre les mêmes problèmes.

Les avis des utilisateurs sont inestimables. Si on ne comprend pas ce dont ont besoin les utilisateurs pour accomplir des activités et des tâches spécifiques de la solution proposée, le processus itératif est voué à l’échec. Chaque étape doit fournir de nouvelles informations afin de mieux comprendre et définir les problèmes auxquels les utilisateurs peuvent être confrontés. Les retours d’informations sont donc essentiels chaque fois que possible. Il faut pour cela réaliser des tests en situation la plus réelle possible auprès de vraies personnes afin de déterminer ce qui fonctionne bien et ce qui doit être amélioré dans le produit.

Pourquoi utiliser la phase de test en Design Thinking ?

Le test permet non seulement de valider et d’améliorer la solution, mais aussi de mieux comprendre les utilisateurs pour lesquels elle est conçue. Bien que la phase d’empathie et de définition du problème ait permis de comprendre les utilisateurs, le test permet d’observer leur interaction avec la solution conçue, éclairant ainsi des aspects non découverts jusqu’alors.

Il est donc important de se focaliser sur ce que l’on peut apprendre concernant la solution et les utilisateurs.

Ainsi, l’idée principale est bien de collecter les avis des futurs utilisateurs pour valider et améliorer. Il faut par conséquent conserver l’esprit ouvert. Avoir des avis et des interprétations différentes de ce que vous avez proposé peut-être d’une grande richesse. On ne cherche pas à valider ou vendre une solution mais à percevoir la manière dont elle est perçue et s’enrichir de nouveaux avis contradictoires.

En résumé, la phase de test en Design Thinking vise à :

  • Déterminer si votre idée mérite d’être réalisée ou non.
  • Faire évoluer l’idée.
  • S’assurer que votre idée est la bonne solution et qu’elle est correctement mise en œuvre.
  • Évaluer si elle sera utilisée et appréciée par vos utilisateurs.
  • Étudier le marché (prix, packaging, promotion, distribution).

Lorsqu’elle est réalisée de manière adéquate, la phase de test d’un projet peut enrichir la plupart des étapes du processus de Design Thinking : elle vous permet de cultiver l’empathie et de mieux comprendre vos utilisateurs, ce qui peut engendrer des idées susceptibles de transformer la façon dont vous définissez votre énoncé de problème.

Au fil des itérations, la phase de test évolue. Si pendant les premières itérations elle est très ouverte afin de valider le problème et identifier de nouvelles pistes de travail, au fil de l’évolution du projet, elle s’oriente vers une validation des choix réalisés.

Ainsi, les premières phases de test serviront à valider le problème et orienter le travail de conception. Les dernières permettront de valider la commercialité de la solution élaborée.

design thinking

Les 4 étapes de la phase de test en Design Thinking

Avant de procéder aux tests sur le terrain, il est nécessaire de répondre à certaines questions en amont :

  • Qu’est-ce que je veux tester ?
  • Qui effectuera le test ?
  • De quels éléments ai-je besoin ?
  • Comment vais-je documenter les résultats du test ?

La phase de test comporte 4 étapes

1 – Préparation du scénario du test

Clarifiez ce que vous souhaitez tester, les séquences du test et les actions que vous attendez de l’utilisateur. Pensez également à inclure le lieu et l’heure du test dans votre préparation et à expliquer clairement le déroulement aux utilisateurs.

2 – Recrutement des testeurs

Choisissez des testeurs représentatifs de votre public cible pour garantir la fiabilité du test, en utilisant les critères identifiés lors de la phase d’empathie.

3 – Préparation des ressources nécessaires

Assurez-vous d’avoir votre (vos) prototype(s) ainsi que les outils nécessaires tels qu’un appareil photo, un enregistreur, des stylos et un bloc-notes. Si besoin, prévoyez une table et des chaises pour faciliter les tests. Il est recommandé d’être accompagné par une deuxième personne chargée d’observer et de prendre des notes pendant que vous interagissez avec les utilisateurs.

4 – Documentation des résultats du test

Après chaque test, prenez le temps de relire et de compléter vos notes, puis discutez avec votre collègue pour récapituler les observations et les découvertes. Accordez 5 à 10 minutes entre chaque test pour avoir une base solide d’analyse et de comparaison.

Techniques de test en Design Thinking

Il existe plusieurs types de tests adaptés à votre projet et contexte. Voici trois exemples :

Test de concept

Vise à vérifier si le concept derrière la solution est solide et à valider les hypothèses. Utilisez un prototype rapide ou des images statiques et interrogez l’utilisateur pour recueillir ses impressions et réactions.

Test d’utilisabilité

Mesure la facilité d’utilisation de votre conception. Demandez aux utilisateurs d’effectuer certaines tâches en les observant. Identifiez les problèmes de convivialité à résoudre dans la prochaine itération de votre prototype.

Test A/B

Méthode d’optimisation pour comparer deux variantes de conception et déterminer la meilleure. Vous devez impliquer un grand nombre d’utilisateurs pour améliorer la variante préférée de la majorité. Certains utilisateurs trouvent plus facile de donner leur avis en comparant deux prototypes plutôt que d’émettre des commentaires sur un seul.

Collecte des retours : la matrice de feedback

Utilisez la matrice de feedback ou retours d’expérience pour recueillir rapidement et de manière structurée les retours des utilisateurs ainsi que vos propres observations et notes.

Exemple de matrice de collecte des avis pour la phase de test de votre Design Thinking :

Exemple de matrice de collecte des avis pour la phase de test de votre Design Thinking

Comment optimiser la qualité de vos tests ?

Réaliser un test ne se résume pas à rassembler simplement l’utilisateur et le prototype dans la même pièce et observer ce qui se passe. Afin d’obtenir les meilleurs résultats d’apprentissage pour chaque test, voici quelques aspects à prendre en compte :

Le Prototype :

Gardez à l’esprit que vous testez le prototype, pas l’utilisateur. Concevez votre prototype en gardant une question centrale à l’esprit – une question que vous allez mettre à l’épreuve lors de la phase de test.

Contexte et scénario :

Dans la mesure du possible, essayez de recréer le scénario dans lequel vos utilisateurs utiliseront probablement le produit. Cela vous permettra d’en apprendre davantage sur les interactions (ou les perturbations) entre l’utilisateur, le prototype et l’environnement, ainsi que sur la manière dont les problèmes pourraient survenir suite à cette interaction.

Interaction avec l’utilisateur :

Assurez-vous que vos utilisateurs comprennent le prototype et le test, mais évitez de trop expliquer comment fonctionne le prototype. Laissez-les explorer et interagir avec le prototype de manière naturelle.

Observation et collecte de feedback :

Lors de la collecte des avis, veillez à ne pas perturber l’interaction de l’utilisateur avec le prototype. Trouvez un moyen de recueillir les avis tout en observant librement ce qui se passe (par exemple, en faisant participer un partenaire au test ou en enregistrant audio ou vidéo du test).

Conseils pour réussir vos tests

Voici une synthèse des points essentiels qui vous permettront de réaliser des tests de qualité pour votre design sprint :

  • Ayez une bonne connaissance de votre marché cible (prix, packaging, promotion, distribution). Cela peut améliorer la pertinence de votre Test.
  • Ne défendez ou vendez pas votre idée ou solution.
  • Adoptez l’attitude du débutant : ne pas présumer que vous connaissez les réponses.
  • Laissez vos utilisateurs comparer les alternatives. Créez plusieurs prototypes avec des différences pour que vos utilisateurs puissent les comparer et vous indiquer leurs préférences (et celles qu’ils n’aiment pas). Il est souvent plus facile d’identifier ce qu’on aime (ou n’aime pas) lorsqu’on peut comparer.
  • Laissez vos utilisateurs expérimenter eux-mêmes le prototype et exprimer leurs réactions. Évitez de trop en dire. Souvenez-vous que les erreurs de leur part comme de la vôtre sont des sources d’apprentissage précieuses
  • Observez comment les utilisateurs utilisent le prototype. Ne les corrigez pas, vous testez le prototype, pas l’utilisateur. Donnez de l’importance à la communication non verbale.
  • Demandez aux utilisateurs de parler de leur expérience. Posez des questions ouvertes et encouragez-les à partager leurs pensées.
  • Posez des questions de suivi : « pourquoi », « Que voulez-vous dire quand vous dites … ? », « Comment vous sentez-vous ? », … Elles aident à obtenir des informations plus riches et à mieux saisir les besoins des utilisateurs.

Comment utiliser le test pour identifier la ou les solutions à mettre en œuvre ?

Au-delà de l’évaluation de votre prototype, la phase de test d’un Design Thinking doit permettre d’élaborer la solution idéale aux yeux des futurs utilisateurs. L’objectif ultime de chaque projet de Design Thinking est de concevoir une solution qui réussit les tests de désirabilité, de faisabilité et de viabilité. En effet, une solution n’est idéale que si elle est à la fois désirable aux yeux de l’utilisateur, réalisable sur le plan technique et économiquement viable.

la phase de test du design thinking

La désirabilité répond aux attentes les individus.

C’est ce qui place l’être humain au cœur du design centré sur l’humain. Pour qu’une solution soit désirable, elle doit répondre aux besoins, aux émotions et aux comportements des personnes à qui elle est destinée.

La faisabilité concerne la technologie.

Une solution n’a d’intérêt que si elle utilisable et techniquement réalisable.

Le dernier test est la viabilité commerciale.

Un projet n’a d’intérêt que s’il est économiquement viable. Le Design Thinking n’a, à priori, pas de visées financières, toutefois il doit veiller à permettre la conception de solution économiquement viables autonomes.

Après le test…

Une fois les tests effectués et les résultats documentés, analysez attentivement vos données à la recherche de motifs et de tendances. Les résultats vous orienteront vers la prochaine étape du Design Thinking. Vous pouvez simplement améliorer le prototype, revenir à la phase de définition du problème ou repartir de l’idéation selon les besoins.

Vote: 5.0/5. Total de 2 votes.
Chargement...
Sommaire
  • Les 5 étapes du design thinking
  • Qu'est-ce que le test en Design Thinking ?
  • Pourquoi utiliser la phase de test en Design Thinking ?
  • Les 4 étapes de la phase de test en Design Thinking
  • Techniques de test en Design Thinking
  • Collecte des retours : la matrice de feedback
  • Comment optimiser la qualité de vos tests ?
  • Conseils pour réussir vos tests
  • Comment utiliser le test pour identifier la ou les solutions à mettre en œuvre ?
  • Après le test...
x
Legalstart, partenaire du Blog du Dirigeant, répond à tous vos besoins juridiques
  • Simplicité
    Simple
  • Economie
    Économique
  • Rapidité
    Rapide
Vous souhaitez un accompagnement pour lancer votre entreprise ?
Créer votre entreprise
Un changement d’adresse ? Une augmentation de capital ?
Modifier vos statuts
Besoin de protéger votre marque et logo d’un potentiel concurrent ?
DÉPOSER VOTRE MARQUE

Avis Trustpilot Legalstart

Commentaires
0 commentaires
Vote: 5.0/5. Total de 2 votes.
Chargement...
5/5