Introduction

Si vous êtes à la recherche d’une activité professionnelle stimulante et en contact avec les personnes ? Devenir taxi ambulancier peut être une activité faite pour vous !

Dans cet article, nous allons explorer les différentes étapes pour devenir taxi ambulancier et les différentes options pour créer son entreprise dans le domaine.

comment devenir taxi ambulancier

Le métier d’ambulancier taxi : ce qu’il faut savoir

Le taxi ambulancier a pour mission d’assurer le transport des personnes malades, blessées ou handicapées entre leurs domiciles et un établissement de santé, tel qu’un hôpital, à bord de son véhicule. 

Le métier d’ambulancier taxi se différencie du métier d’ambulancier en tant que tel dans la mesure ou le taxi ambulancier ne prodigue pas les premiers soins, mais travaille en binôme avec un ambulancier qui et habilité à le faire.

Les compétences requises pour être taxi ambulancier

Pour devenir taxi ambulancier, il est nécessaire de posséder certaines compétences telles que : la maîtrise des règles de transport sanitaire et des gestes de manutention, un bon sens relationnel, de l’empathie, de la disponibilité, de la réactivité, ainsi qu’une bonne résistance physique et nerveuse.

Il faut pouvoir gérer un rythme de travail contraignant avec des gardes et astreintes pouvant intervenir à tout moment. Ce métier peut donc être très prenant et empiéter sur votre vie personnelle.

Enfin, il va sans dire qu’il faut être un bon conducteur, dans la mesure où la base du métier consiste dans le transport de personnes.

VSL ou ambulance

Si vous envisagez de lancer votre entreprise de transport médical, vous devrez opter pour l’un des deux types de transport sanitaire disponibles :

  • les ambulances
  • les VSL (Véhicules Sanitaires Légers)

Les exigences en termes de diplômes et de formations varient en fonction du type de transport sanitaire que vous choisissez.

Pour conduire une ambulance, il doit toujours y avoir 2 personnes à bord du véhicule, une au volant, l’autre auprès du patient, et au moins une de ces deux personnes doit être titulaire d’un Diplôme d’État d’Ambulancier ou d’un Certificat de Capacité d’Ambulancier.

En revanche, les exigences en matière de diplôme pour devenir ambulancier VSL sont moins strictes. Les professionnels de ce secteur doivent remplir plusieurs critères et posséder certaines aptitudes, telles que détenir un permis de conduire depuis plus de 3 ans, être vaccinés contre certaines maladies, et porter une tenue spécifique pour leur activité professionnelle.

Le matériel nécessaire

Enfin, il est nécessaire de posséder un véhicule. Dans le cas d’un taxi ambulancier, le véhicule devra être aménagé de telle sorte à pouvoir transporter une personne allongée sur un brancard. De plus certains équipements sont obligatoires (gyrophares, bouteille d’oxygène, …).

Faire une étude marché 

Avant de devenir taxi ambulancier, il est important de réalisé un étude de marché. Celle-ci permettra de vérifier l’existence d’une opportunité commerciale. 

Pour réaliser cette étude de marché, il est important de comprendre les tendances actuelles du secteur, les enjeux auxquels il faut faire face et de déterminer les segments de marché les plus porteurs. 

Il faut aussi évaluer la demande au niveau de la zone d’implantation en évaluant la taille du marché local et en identifiant les zones potentielles d’implantation. 

Il est également important de comprendre et évaluer la concurrence existante en déterminant le nombre de sociétés d’ambulance présentes, leur politique de prix, leur chiffre d’affaires réalisé, leur répartition du chiffre d’affaires par activités (ambulances, VSL et taxis) et le nombre de véhicules et de salariés dont elles disposent. 

Ces analyses permettent de déterminer si le marché est assez grand pour supporter l’arrivée d’un nouvel entrant, de définir des lieux d’implantation intéressants et d’avoir une bonne idée des concepts qui peuvent marcher compte tenu des caractéristiques de la population et de ce que proposent déjà vos concurrents.


15% de réduction
LBDD15


4,4 sur 9425 avis

15% de réduction
LBDDIR15


4,4 sur 11 434 avis

Faire un business plan 

Pour devenir taxi ambulancier à son compte, l’une des étapes cruciale est de réaliser un business plan. Pour ce faire, voici quelques conseils :

  • Établir un budget prévisionnel : Calculez vos coûts de fonctionnement, y compris les véhicules, le personnel, les équipements et les assurances. Établissez des prévisions financières réalistes pour les trois à cinq prochaines années.
  • Présenter un document clair : Rédigez un document de présentation de votre projet professionnel détaillé et bien structuré. Assurez-vous que votre document comprend une partie rédigée servant à présenter le projet et une partie chiffrée qui est le prévisionnel financier.
    Dans la mesure ou vous cherchez à faire financer vos frais de lancement, le plus souvent représentés par le véhicule utilité, il faut que vous assuriez à l’établissement de crédit que vous allez démarcher que vous avez bien réfléchi votre projet, que vous maitrisez les coûts et que vous serez un gestionnaire sérieux.
  • Utiliser un logiciel de business plan : Utilisez un logiciel de business plan en ligne pour vous aider à réaliser un document professionnel, mis en forme et prêt à être envoyé à votre banquier. Le logiciel s’occupe des calculs et de créer pour vous les états financiers prévisionnels, et vous êtes guidé dans la rédaction grâce à des instructions pour chaque partie et des modèles de business plans déjà rédigés.
    Utiliser un logiciel de businessplan peut faire gagner en temps et en organisation pour les personnes n’ayant jamais réalisé de business plan. Toutefois, si vous avez un certaine expérience dans le domaine de l’entrepreneuriat, établir un prévisionnel financier solide peut suffire.

Comment financer son activité ?

Lancer une entreprise d’ambulances et/ou de véhicules sanitaires légers nécessite un investissement initial important pour acquérir la flotte de véhicules, voire un unique véhicule pour débuter.

Plusieurs moyens de financement sont à disposition ds créateurs, dont les fonds propres, qui est la somme apportée par le créateur lui-même dans le projet, les crédits professionnels, le LOA ou leasing auto…

Il existe également des aides destinées aux créateurs et repreneurs d’entreprise tels que l’ACRE. Pensez à vérifier les conditions pour bénéficier de l’ACRE.

Il est recommandé de déposer sa demande de prêt auprès de plusieurs établissements bancaires pour faire jouer la concurrence et obtenir les meilleures conditions d’emprunt. Les fonds propres témoignent de l’implication du créateur d’entreprise et peuvent donc influencer les partenaires financiers.

Il est également conseillé de se renseigner auprès du Conseil Régional et du Centre de Formalité des Entreprises pour connaître les aides disponibles.

La combinaison de plusieurs moyens de financement peut également être envisagée, voire même recommandée.

Choisir une forme juridique pour devenir taxi ambulancier

Créer une société, cela veut dire choisir une forme juridique pour son entreprise.

Le choix du statut juridique de votre société d’ambulance est une étape à ne pas négliger, car cela aura une influence à la fois sur votre entreprise (formalités administratives, gouvernance, mode d’imposition, etc.), mais également sur votre vie personnelle (régime social, responsabilité vis-à-vis des dettes de l’entreprise, etc.).

Dans le cas de la création d’entreprise de taxi ambulancier seul, plusieurs options s’offrent à vous. L’entreprise individuelle et l’EURL, avec laquelle vous pouvez déterminer votre rémunération et bénéficier du régime de la micro-entreprise ou de l’impôt sur les sociétés. La SASU est également une hypothèse à envisager, mais plus coûteuse et complexe à mettre en place.

Toutes ces formes juridiques offrent des avantages et des inconvénients. Votre choix dépend avant tout de votre situation personnelle et de votre projet.

Si vous souhaitez créer une société à deux pour lancer votre activité de taxi ambulancier, les formes juridiques les plus courantes sont la SARL, connue pour sa sécurité par l’encadrement des statuts juridiques par le code de commerce, ou la SAS, laissant plus de liberté, notamment dans l’organisation et la répartition des pouvoirs entre associés.

Pas encore de votes.
Chargement...
Sommaire
  • Le métier d’ambulancier taxi : ce qu’il faut savoir
  • Faire une étude marché 
  • Faire un business plan 
  • Comment financer son activité ?
  • Choisir une forme juridique pour devenir taxi ambulancier
x
Legalstart, partenaire du Blog du Dirigeant, répond à tous vos besoins juridiques
  • Simplicité
    Simple
  • Economie
    Économique
  • Rapidité
    Rapide
Vous souhaitez un accompagnement pour lancer votre entreprise ?

Créer votre entreprise

Un changement d’adresse ? Une augmentation de capital ?

Modifier vos statuts

Besoin de protéger votre marque et logo d’un potentiel concurrent ?

Déposer votre marque

Avis Trustpilot Legalstart

Commentaires
0 commentaires
Pas encore de votes.
Chargement...
0/5