Exemple de calcul d'impôt sur le revenu 2020

Par Laurent Dufour, le 19/01/2021

La déclaration de revenus est une formalité administrative très redoutée par les Français. Dans un contexte où tout le monde crie à l’exagération fiscale, et avec une année 2020 presque blanche, il y a eu des changements dans le calcul de l’impôt sur le revenu.

 calcul d'impôt sur le revenu 2020

Dans la forme, ce ne sont pas les simplifications procédurales telles que la déclaration en ligne qui changent quelque chose, ce sont les nouveaux barèmes. Alors, comment calculer l’impôt sur le revenu ? Vos réponses sont ici !

Quelles sont les grandes étapes du calcul de l’impôt sur le revenu ?

Le calcul de l’impôt sur le revenu 2020 implique la détermination de plusieurs paramètres techniques tels que le quotient familial, les variations de taux, la maitrise des calculs progressifs et dégressifs, etc. C’est la raison pour laquelle, pour éviter toute surprise désagréable devant le fisc, il est recommandé de recourir, pour tout calcul de l’impôt sur le revenu, à un cabinet en gestion de patrimoine. Toutefois, il faut constater que dans la pratique, l’impôt sur le revenu se calcule en trois étapes incontournables.

La détermination du revenu net imposable et du quotient familial

Le système fiscal français promeut la réduction des charges fiscales au regard des charges familiales du contribuable. Il y a donc un abattement sur l’impôt sur le revenu, qui varie selon la situation de chaque ménage. Dès lors, la matière imposable se calcule au moyen de deux facteurs :

  • les parts fiscales, c’est-à-dire le nombre de personnes dans le foyer ;
  • le revenu imposable : il est indispensable dans le calcul de l’impôt sur le revenu. Il est obtenu en faisant la somme de tous les montants nets soumis à des barèmes progressifs tels que les pensions alimentaires, les salaires, les allocations chômage, les rentes viagères, les revenus mobiliers, les revenus fonciers, les plus-values mobilières, et les autres revenus non-salariés ;

 calcul d'impôt sur le revenu 2020Une fois la matière imposable calculée, il s’agira d’en soustraire les abattements, déficits et charges déductibles diverses telles que les cotisations de retraite, les pensions alimentaires, etc., pour obtenir le revenu net imposable. Mais ces déductions une fois faites, il faut déterminer le quotient familial.

Ce quotient correspond au revenu imposable divisé par les parts fiscales. Dans le calcul de l’impôt sur le revenu, c’est ce montant qui est soumis au taux progressif de l’impôt dont les indices peuvent être revalorisés ou reconduits chaque année dans la loi de finances, selon l’inflation.

Le calcul de l’impôt brut sur le revenu

Une fois le revenu net imposable et le quotient familial calculés, vous pouvez ensuite passer au calcul de l’impôt brut sur le revenu. A ce niveau, il s’agira d’appliquer au résultat précédent, le barème de calcul de l’impôt sur le revenu 2020.

Le barème progressif doit être appliqué uniquement sur les revenus de l’année concernée. Le procédé de calcul de l’impôt sur le revenu exige ensuite que le résultat total obtenu soit ensuite multiplié par le nombre de parts du quotient familial pour obtenir le montant de l’impôt brut dû.

La détermination de l’impôt net

Après application du taux marginal d’imposition, pour trouver le montant net de l’impôt dû, il faut corriger le montant brut de plusieurs éléments tels que :

  • le plafonnement du quotient familial, qui circonscrit la réduction d’impôt au nombre de parts ;
  • la décote en cas de faibles ressources ;
  • la contribution exceptionnelle sur les hauts revenus ;
  • diverses réductions d’impôt résultant soit d’une disposition légale ou réglementaire, soit du statut du contribuable.

Il faut noter que lorsque le calcul de l’impôt sur le revenu donne un montant inférieur à 61 euros en dehors de l’application de tout avantage, le contribuable est exonéré de s’en acquitter.

Le calcul de l’impôt sur le revenu de 2019 à 2020 : ce qui a changé !

Si vous consultez un simulateur de calcul de l’impôt sur le revenu pour les revenus 2018 à déclarer en 2019, vous constaterez que ce sont les mêmes taux d’imposition qui s’affichent pour les 5 tranches sur deux années consécutives : 0 %, 14 %, 30 %, 41 % et 45 %. Il s’agit bien entendu des années 2018 et 2019. Si vous souhaitez donc faire le calcul de l’impôt sur le revenu pour le compte de ces années, il faudra donc appliquer le barème suivant :

  • entre 0 et 10 964 euros : 0 % ;
  • de 10 064 à 27 794 euros : 14 % ;
  • de 27 794 à 74 517 euros : 30 % ;
  • de 74 517 à 157 806 euros : 41 % ;
  • plus de 157 806 euros : 45%

Mais des changements ont été appliqués de 2019 à 2020. En effet, en réponse à l’exaspération fiscale dénoncée cette année, une baisse intéressante du barème a été observée pour le compte du calcul de l’impôt sur le revenu pour 2020 :

  • entre 0 et 10 064 euros : 0 % ;
  • de 10 064 à 25 659 euros : 11 % ;
  • de 25 659 à 73 369 euros : 30 % ;
  • de 73 369 à 157 806 euros : 41 % ;
  • au-delà de 157 806 euros : 45 %.

Il faut préciser que tout changement significatif sur votre calcul de l’impôt sur le revenu doit être signalé au fisc (mariage/Pacs, divorce, décès du conjoint, baisse/hausse des revenus, etc.).

Télécharger l'article en PDF

Vote: 5.0/5. Total de 2 votes.
Chargement...

TOP 5 DES OUTILS DE CREATION

Créer son entreprise en ligne

Newsletter


Laurent Dufour

Fondateur du site Le Blog du Dirigeant. Diplômé d’un master en management (droit, finance, marketing et gestion) et ancien cadre dirigeant, Laurent Dufour conseille et accompagne les créateurs et les dirigeants pour créer, développer et gérer leur entreprise depuis 2010.