Idée création d’entreprise : faut-il importer une idée des USA ?

Par Laurent Dufour, le 18/09/2019

Les États-Unis sont fous d’entrepreneuriat ! En avance dans de nombreux domaines, créateurs des concepts les plus populaires du moment, des startups les plus en vogue, nous ne pouvons que nous inspirer.
Cerise sur le gâteau, de nombreux sites web français répertorient les meilleures idées d’entreprises américaines ; il n’y aurait plus qu’à piocher dans la liste pour se lancer.

Idée de création d’entreprise : faut-il importer une idée des USA ?

Mais alors, importer une idée des États-Unis pour créer son entreprise : bonne ou mauvaise idée ? Le blog du dirigeant fait le point.

Les États-Unis sont en avance sur leur temps… Justement !

mon projet de création d'entrepriseAlloRestau ou PriceMinister, pour ne citer qu’elles, sont deux startups françaises dont le concept nous vient tout droit des États unis. Précurseurs dans de nombreux domaines, en avance sur leur temps et particulièrement dans les nouvelles technologies, les États-Unis ont des idées de création d’entreprise à revendre et nos compatriotes français ne peuvent que s’inspirer.

Pourtant, copier-coller une idée de création ou un concept qui cartonne outre-Atlantique serait une belle erreur et rares sont les entreprises françaises qui se lancent sans un minimum (voire beaucoup) d’adaptation.

Justement, les États-Unis sont en avance sur leur temps, ce qui veut dire que ses habitants n’ont pas les mêmes habitudes de consommations, les mêmes mœurs sociales ni les mêmes attentes à l’instant T. Peut-être qu’en France, nous adopterons et adapterons le concept de suite… Ou dans 10 ans !

Un marché américain n’a pas la même valeur qu’un marché français ni les mêmes idées de création

idée de création de start-upUne entreprise américaine peut trouver le bon filon ou la bonne idée de création d’entreprise à exploiter auprès d’une cible florissante aux États-Unis alors qu’en France, le marché n’a pas du tout la même valeur ni la même taille.

La startup américaine Wepay.com, par exemple, propose un service en ligne de collecte d’argent entre amis et vise les associations étudiantes, soit un marché de plus de 70 000 Américains.

En France, les associations étudiantes comptent nettement moins de membres, ce qui rend cette idée de création d’entreprise sans doute inadaptée.

Les entrepreneurs français Raphaël Compagnion et Pierre Larivière l’ont bien compris. Ils se sont inspirés de Wepay pour développer une idée de création d’entreprise originale et créer Bankeez en France, mais ils ont modelé le concept pour cibler un marché plus conséquent sur notre territoire (listes de mariage, baptêmes…).

Pari réussi pour l’entreprise, qui, créée en 2011, s’est fait racheter par « Le Pot Commun » et enregistre aujourd’hui plus d’un million d’utilisateurs.

Importer une idées de création des États-Unis, les prérequis

Si vous souhaitez importer une idée de création d’entreprise, des États-Unis ou d’ailleurs, quelques prérequis s’imposent.

Première étape : faire une étude de marché

L’étude de marché permet de savoir s’il existe-t-il une demande suffisante sur le marché français pour votre idée de création d’entreprise. Nos compatriotes sont-ils mûrs pour recevoir le concept ? Quelles sont nos habitudes de consommations, nos attentes spécifiques dans le secteur ?

Seconde étape : valider le modèle économique de votre idée de création d’entreprise

Pensez à définir, étudier et valider le modèle économique (business model) de votre idée de création d’entreprise. Les Américains n’ayant pas le même pouvoir d’achat, quel prix pourrez-vous fixer en France ? Quel est le taux de rentabilité de votre projet ? N’oubliez pas qu’une startup du web par exemple, concept star des États-Unis, nécessite un nombre considérable d’utilisateurs pour être rentable. En trouverez-vous suffisamment dans notre pays ou devrez-vous viser directement l’Europe, voire l’international ?

Troisième étape : modeler la stratégie de votre idée de création d’entreprise

Les attentes, sens de l’humour et perceptions changent d’un continent à l’autre. Dans ce contexte, veillez à adapter la stratégie de communication (discours, avantages concurrentiels, visuels de communication…), mais aussi les modes de distribution de votre idée de création d’entreprise.

Quatrième étape : assurer vous le la pertinence du projet

Enfin, avant de vous lancer corps et âme dans un concept américain, veillez à différencier la véritable tendance de fond, capable de s’installer durablement sur un marché, du simple phénomène de mode  qui périra, que cela soit en France ou aux États-Unis…

Pour trouver une idée de création d’entreprise il faut donc s’inspirer d’un concept ou d’un modèle économique américain et l’adapter à notre pays. En résumé s’inspirer d’une bonne idée de création d’entreprise : oui. Copier-coller l’entreprise : non !

Télécharger l'article en PDF

Vote: 4.8/5. Total de 5 votes.
Chargement...

ACHETEZ NOTRE EBOOK

logo Legalstart

Legalstart, partenaire du Blog du Dirigeant, répond à tous vos besoins juridiques.

Rapidité des démarches

Simple

Économisez sur vos démarches

Économique

Un accompagnement dans vos démarches

Rapide

Créer votre entreprise

Un changement d’adresse ? Une cession de part ?

Modifier vos statuts

Vous souhaitez protéger votre marque de potentiel concurrent ?

Déposez votre nom et votre logo pour plus d’assurance.

DÉPOSER VOTRE MARQUE

Newsletter


Laurent Dufour -


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *