Création d'entreprise : quelles solutions pour exercer le métier de dessinateur ?

Par Marie Lusset, le 27/09/2021

Le métier de dessinateur attire de plus en plus de personnes par la diversité qu’il permet : en freelance ou salarié, dans la presse, l’édition ou encore les jeux vidéo, dessin sur papier ou sur outils informatiques… Il existe de multiples possibilités pour exercer ce métier. Le Blog du Dirigeant vous en dit plus sur les possibilités pour devenir dessinateur !

devenir dessinateur

Découvrez nos outils pour créer votre entreprise !

Les multiples possibilités offertes par le métier de dessinateur

Quand on évoque le terme de dessinateur, ce terme est en réalité générique et recouvre une multitude de réalités et cadres différents dans lesquels ce métier peut être exercé. Le plus classique est le dessinateur de presse qui réalise des dessins dans les journaux, pour animer et commenter l’actualité, le plus souvent avec humour ou sarcasme.

Il est également possible de devenir dessinateur de bande dessinée. Cette facette-là du métier est encore différente, car elle demande de mettre en image une histoire en faisant preuve de créativité et d’imagination. Dans ce cadre, le dessinateur peut travailler seul ou en collaboration avec un scénariste.

Le dessinateur illustrateur est celui qui a pour but de traduire un texte en images ou de conceptualiser une image, le plus souvent par le biais de logiciels informatiques. Il peut travailler aussi bien pour les agences de publicité ou d’édition. Enfin, le métier de dessinateur en bâtiment consiste en l’étude de la faisabilité des projets de ses clients. Dans ce cadre, le dessinateur collabore de manière quasiment automatique avec des ingénieurs en bâtiment.

Dans toutes les hypothèses, ce métier de dessinateur nécessite d’être inventif, créatif et de posséder un sens artistique confirmé.

Quelles formations pour devenir dessinateur ?

Il convient dans un premier temps de rappeler qu’il n’est pas nécessaire de posséder un diplôme de dessinateur afin de pouvoir être engagé ou s’installer en freelance dans ce domaine-là. Il est possible de se former au dessin de manière autonome. Cette affirmation est toutefois plus vraie dans le cadre du freelancing, car les entreprises à la recherche de dessinateurs salariés attacheront sans doute plus d’importance aux différents diplômes obtenus.

Bien comparer les formations avant de devenir dessinateur

Pour exercer le métier de dessinateur, les études peuvent être variées. Pour trouver celle qui est la plus adaptée à chaque besoin, il est possible de se tourner vers un site comparateur de formations, pour se former au dessin grâce à un cursus parfaitement adapté. Prenez garde aux différents critères mis en avant par le comparatif, afin de coller à vos attentes ! Il est possible de comparer les différentes techniques et méthodes, à la fois connues du professeur de dessin, et qui sont prévues dans le programme de formation. Il est également possible, voire grandement recommandé, d’essayer de contacter d’anciens élèves de la formation, afin d’avoir leur ressenti, et d’obtenir des renseignements sur la suite du parcours à suivre après la formation.

Le plus courant est de suivre une formation de trois ans pour préparer le diplôme national des métiers d’arts et du design. Ce diplôme peut avoir plusieurs mentions, telles que le graphisme ou la communication en fonction des spécialités et capacités de chacun. Ce diplôme s’obtient en 5 ans après le bac.

Les formations principales pour devenir dessinateur

Parmi les formations qu’il est possible de suivre afin de se former au métier de dessinateur, on retrouve :

  • BTS design graphique (communication et médias imprimés) ;
  • Diplôme des Métiers d’Arts (DMA) ;
  • Diplôme National d’Arts Appliqués (DNAT) ;
  • Diplôme Supérieur d’Arts Appliqués (DSAA) ;
  • Diplôme National Supérieur d’Expression Plastique (DNSEP).

À savoir : il est également possible de commencer à se spécialiser dès le lycée. Dans cette hypothèse, un bac mention Baccalauréat en Science et Technologies du Design et des Arts Appliqués (STD2A) est possible.

Avant d’intégrer les formations post bac mentionnées ci-dessus, il peut être recommandé de suivre une mise à niveau en arts appliqués.

Il est également possible d’opter pour une formation de dessinateur en ligne, il faut toutefois prendre garde à ce que les formations proposées soient de véritables formations intéressantes. En effet, les offres de formations en ligne pour devenir dessinateur ne cessent de se multiplier, d’où l’importance de bien se renseigner avant de faire un choix et d’utiliser un comparateur de formations.

Les formations en ligne sont souvent plus pratiques, flexibles, et moins onéreuses que les formations en présence.

Il existe de multitudes de formations et d’études proposant de former au dessin et design. Ces écoles peuvent être privées comme publiques. Si vous envisagez de suivre une formation pour vous former afin de devenir dessinateur, il faut faire attention à opter pour la bonne formation, la plus adaptée à vos besoins, et votre budget.

Quelles sont les solutions pour exercer le métier de dessinateur ?

Une fois votre diplôme en poche, il est temps de vous demander comment vous allez exercer le métier de dessinateur.

Il est possible d’exercer ce métier de manière salariée, c’est-à-dire de travailler pour une entreprise d’édition par exemple, mais il est également possible, et c’est l’option la plus fréquemment choisie ces derniers temps, d’opter pour l’indépendance et de devenir dessinateur freelance.

Devenir dessinateur salarié

Si vous optez pour l’option salariée d’une entreprise, de manière classique cette solution vous offre la stabilité et la régularité des revenus. Toutefois, il faut savoir que les places sont chères et qu’il y a beaucoup de dessinateurs souhaitant se salarier pour peu de places dans les entreprises. De plus, le salaire moyen pour un débutant tourne autour des 1400/1500 euros de manière générale.

A contrario, si vous optez pour l’option freelance, derrière ce terme connu se cache en réalité la création d’une véritable entreprise permettant au dessinateur de vendre ses services aux différents clients qui auront fait appel à lui.

Devenir dessinateur freelance

Le fait de s’établir en freelance présente l’avantage de l’indépendance, mais également sa contrepartie, c’est-à-dire le manque de sécurité et de garantie quant aux revenus dégagés. Il appartient alors au dessinateur de dénicher et prospecter ses propres clients. Le fait d’être en freelance offre aussi la possibilité de travailler uniquement pour les projets qui vous intéressent, avec des horaires que vous choisissez, depuis le lieu souhaité…

Afin de pouvoir devenir dessinateur, il va donc être indispensable de créer une entreprise. Il est possible de créer plusieurs catégories d’entreprises, en fonction de critères variés.

La plupart des dessinateurs freelances se lancent dans un premier temps au sein de cette activité par le biais de la microentreprise. Cette forme d’entreprise est la plus simple à créer et à gérer. Elle permet de créer son entreprise et de pouvoir commencer à exercer de manière très rapide.

La microentreprise est donc la forme juridique la plus souvent choisie par les dessinateurs souhaitant se lancer et tester leurs capacités sur le marché. Une fois l’activité lancée, il est possible que les seuils légaux de chiffres d’affaires imposés à la microentreprise deviennent un frein trop important au développement de l’entreprise : dans cette hypothèse, il faut alors songer à procéder à la création d’une véritable entreprise, que ce soit une entreprise individuelle, qui ne nécessite pas la création d’une personne morale, ou une SASU, incluant une personne morale distincte de la personne physique de son créateur.

Quelques conseils pour devenir dessinateur freelance

Si vous vous lancez en tant que freelance, voici quelques conseils à ne pas négliger.

Il existe plusieurs types d’aides à la création d’entreprise en France. Si vous avez besoin de fonds pour lancer votre activité, pensez à vous tourner vers les différentes aides proposées par Pôle Emploi, qui permettent de continuer à assurer un revenu régulier pendant la phase de création, ou de débloquer un certain montant de vos droits sous forme de capital pour votre nouvelle entreprise.

La communication est par ailleurs une chose essentielle pour les freelances ; afin de trouver des clients, il faut vous faire connaître ! Ne négligez pas la communication, et passez par les canaux qui correspondent le plus à votre cible. De plus, en tant que dessinateur, le visuel sera important, voire capital. Prenez donc garde à avoir une communication soignée et un logo réussi !

Déterminez également vos champs d’action, compétences et tarifs. Il est essentiel de créer une identité à votre entreprise, une image de marque qui vous permettra de vous vendre. Cette image de marque est d’autant plus importante, car c’est sur elle que vous allez devoir et pouvoir communiquer. Il faut donc qu’elle soit parlante pour vos futurs clients, et qu’ils comprennent avec votre logo, voire votre slogan, votre spécialité et contours de compétences.

L’organisation du travail en freelance peut constituer un des pièges majeurs de ce mode de travail. En effet, il faut être organisé afin de tenir une gestion et comptabilité rigoureuse. Cette gestion sera simplifiée si vous avez choisi le statut d’autoentrepreneur, mais n’est toutefois pas à négliger.

Remarque : il est possible de trouver des missions en tant que freelance sur des sites spécialisés. Il existe toutes sortes de sites pour les freelances, aussi bien génériques que spécifiquement à la recherche de dessinateurs freelance. N’hésitez pas à aller les consulter pour vous lancer, cela permet de réaliser des prestations de services, et vous donne l’opportunité de développer votre réseau professionnel.

Enfin, n’oubliez pas que le bouche-à-oreille est un facteur de développement non négligeable !

Télécharger l'article en PDF

Vote: 5.0/5. Total de 1 vote.
Chargement...

Marie Lusset

Marie Lusset est diplômée d’un master en droit des affaires internationales et d'un master en management et développement des entreprises. Elle accompagne les porteurs de projet à créer leur entreprise et développer leur activité.