Combien coûte la protection sociale du président de SASU?

Par Wissem Loudjedi, le 15/03/2021

Le président de SASU est affilié au régime des assimilés salariés et donc rattaché au régime général de la sécurité sociale. Ainsi, il bénéficie d’une protection similaire à celle des salariés à l’exception de l’assurance chômage qu’il ne cotise pas.

Le coût de la protection du président de SASU

La protection est similaire au régime de travailleur indépendant, pourtant elle est beaucoup moins couteuse. Comment l’expliquer ?

Découvrez nos outils pour créer votre entreprise !

Des taux de cotisations élevés 

Le président de SASU cotise pour l’assurance maladie-maternité-invalidité-décès. Cela représente un taux de 13%. À compter du 1er janvier 2019, le CICE (le crédit d’impôt pour la compétitivité et l’emploi) et le CITS (le crédit d’impôt de taxe sur les salaires) sont supprimés : désormais, le taux peut être réduit à 7% dans certaines conditions, notamment quand la rémunération annuelle ne dépasse pas 2,5 fois le SMIC (salaire minimum).

Cependant, le président de SASU ne cotisant pas à l’assurance chômage ne peut demander un tel abattement. 

En comparaison, un gérant majoritaire de SARL, étant travailleur indépendant, peut bénéficier d’un droit au chômage. Ainsi, le taux de cotisation peut être relativement réduit entre 2 et 8%. 

De plus, notez que le président de SASU cotise également pour la CASA (la contribution de solidarité pour l’autonomie) qui est une taxe permettant le financement de la perte d’autonomie des personnes âgées et handicapées. Son taux est de 0,30% sur les revenus bruts. 

Concernant les cotisations d’allocations familiales, le principe est le même : le taux de 5,45% peut être réduit à 3,45% quand on ne dépasse pas 2,5 fois du SMIC. Cependant, le président de SASU n’étant pas éligible à l’assurance chômage, il n’a pas droit à cet abattement. Ainsi, il paye le taux de cotisations le plus élevé : 5,45%. 

Une cotisation aux régimes de retraite complémentaire coûteuse 

En tant que président de SASU, vous n’avez pas le droit aux contrats d’assurance complémentaire Madelin qui sont réservés aux travailleurs indépendants. La cotisation aux régimes de retraite dépend d’une rémunération. La rémunération doit être au moins égal à 150 fois le SMIC horaire par trimestre pour valider un seul trimestre de retraite. 

Cependant cela ne vous ouvre pas toujours droit à l’attribution de points pour la retraite. Vous devez donc songer à cotiser pour un régime de retraite complémentaire afin d’avoir une meilleure protection. 

Bien gérer son entreprise est une des clés de la réussite. Une bonne gestion nécessite de bons outils ! Conscient de cette réalité, le Blog du Dirigeant teste et vous propose les meilleurs outils de gestion du marché !

> Voir les solutions de gestion ! 

Les taxes calculées sur les rémunérations du président 

La SASU est redevable de certaines taxes calculées sur les rémunérations de son président, à savoir : 

  • La taxe d’apprentissage : Le taux de 0,68% ;
  • La contribution unique à la formation professionnelle : le taux dépend de l’effectif salarié. Pour les entreprises employant 10 salariés le taux est de 0,55% et pour les entreprises employant au moins 11 salariés le taux est de 1%.

Télécharger l'article en PDF

Vote: 5.0/5. Total de 1 vote.
Chargement...

Newsletter


Wissem Loudjedi -

Wissem est étudiante en master de Droit des affaires. Elle se spécialise dans le droit des sociétés et l'accompagnement de l'entrepreneur.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *