SASU à capital fixe : L’essentiel à retenir

Par Aline Tsamo, le 12/08/2021

Lors de la création d’une société par actions simplifiée unipersonnelle (SASU), l’associé unique doit choisir la forme du capital social. Il a le choix entre créer une SASU à capital fixe ou créer une SASU à capital variable.

SASU à capital fixe

Lorsque l’entrepreneur opte pour la création d’une SASU à capital social fixe, cela signifie que le capital de la société ne doit en principe pas varier. Il définit ainsi lors de sa création d’entreprise le montant du capital à constituer. La constitution d’une SASU à capital fixe obéit à des règles spéciales.

Cet article vous présente l’essentiel à retenir sur le capital social fixe de la SASU.

Pourquoi créer une SASU à capital social fixe ?

Une SASU à capital fixe est une société dont le mont du capital social ne change pas contrairement au capital variable. En pratique, de nombreux entrepreneurs optent pour la SASU à capital fixe. Cette option se justifie par leurs besoins généralement fixes.

L’entrepreneur qui opte pour une SASU à capital fixe détermine librement le montant du capital. Ce montant est une mention obligatoire qui figure dans les statuts.

Opter pour une SASU à capital fixe présente plusieurs avantages. En effet, les règles qui régissent la SASU à capital fixe sont stables et moins complexes contrairement à celles qui encadrent une SASU à capital variable.

Le choix du capital fixe garantit une stabilité de l’actionnariat. Autrement dit, il attire des potentiels investisseurs financiers. Ce qui permet à la SASU de mieux conclure des échanges avec les établissements de crédit.

Accompagnement creation entreprise

Comment créer une SASU à capital social fixe ?

Pour créer une SASU à capital social fixe, l’entrepreneur doit accomplir toutes les formalités d’immatriculation.

Tout d’abord, il doit déterminer le montant du capital social à constituer. Le capital se compose d’apports en nature et/ou d’apports en numéraire. De la réalisation de ces apports, le créateur acquiert la qualité d’associé unique de la société.

Ensuite, l’associé unique devra rédiger les statuts sociaux, publier une annonce légale dans un journal d’annonces légales (JAL), réunir tous les documents et pièces justificatives nécessaires à l’enregistrement de la société.

Enfin, il devra transmettre le dossier de création au centre de formalités des entreprises (CFE) en ligne, par courrier ou sur place. Le CFE compétent (greffe du tribunal de commerce) délivre un extrait Kbis à la SASU. Ce document constitue sa pièce d’identité et lui permet de justifier son existence légale auprès des tiers.

Bien gérer son entreprise est une des clés de la réussite. Une bonne gestion nécessite de bons outils ! Conscient de cette réalité, le Blog du Dirigeant teste et vous propose les meilleurs outils de gestion du marché !

> Voir les solutions de gestion ! 

Comment créer une SASU à capital fixe en ligne ?

Un entrepreneur qui souhaite créer une SASU à capital social fixe peut le faire en ligne. Il peut créer sa société tout seul en passant par les sites publics gratuits info greffe.fr et guichet-entreprise.fr.

Le créateur d’entreprise peut aussi déléguer sa création d’entreprise à une plateforme juridique en ligne. Les frais de ces services dépendent du choix de la plateforme.

Passer par une plateforme juridique en ligne est une option rapide et simple qui permet de déléguer sa création d’entreprise à un tiers lorsqu’on ne dispose pas de connaissances suffisantes en la matière ou qu’on a pas de temps pour accomplir cette formalité.

Pour vous aider à faire le bon choix, nous avons étudié et analysé certaines plateformes en ligne. Pour en prendre connaissance, consultez nos articles suivants : notre avis sur Legalplace, notre avis sur Legalstart, notre avis sur Captain Contrat.

Les étapes de création d’une SAS unipersonnelle à capital fixe ?

Pour structurer et sécuriser son projet de création de SASU à capital fixe, le créateur d’entreprise doit suivre les étapes suivantes :

  • Conception de l’offre : Trouver la bonne idée qui résout un problème, définir ses motivations et ses finances…
  • Étudier la faisabilité de l’idée (étude de marché, zone de chalandise, business model…) ;
  • Élaboration de l’offre (structurer sa stratégie de développement, élaborer son business plan… );
  • Formalisation de l’offre (choix du statut juridique (SASU), rédaction du prévisionnel financier…) ;
  • Rechercher les financements pour le développement de la société ;
  • Débuter l’activité (débloquer le capital social fixe de la société, ouverture d’un compte bancaire en ligne…).

Télécharger l'article en PDF

Vote: 5.0/5. Total de 1 vote.
Chargement...

Aline Tsamo