Les étapes incontournables pour créer son entreprise de VTC !

Par Eloïse Vairon, le 29/04/2022

Créer une entreprise de VTC ne s’improvise pas… Entre l’étude de faisabilité, la rentabilité financière et le choix du statut juridique… il faut structurer votre projet. Le Blog du Dirigeant vous accompagne dans la création de votre entreprise de VTC. Voici les étapes indispensables à l’aboutissement de votre projet ! 


VTC entreprise

Lorsque l’on se lance dans la création d’une entreprise VTC, il faut se renseigner sur les étapes indispensables à la création ! En suivant ces étapes, vous retrouvez une structure et une guide pour concrétiser votre projet dans les meilleures conditions.

Comment devenir chauffeur VTC ?

Pour créer une entreprise, plusieurs conditions sont à remplir :

  • Avoir la capacité de gestion (majeur, mineur émancipé ou mineur de 16 ans avec l’obtention d’une autorisation de ses deux parents) ;
  • Ne pas être interdit de gestion ;
  • Exercer une activité professionnelle compatible ;
  • Ne pas faire l’objet d’une clause de non-concurrence.

Si vous êtes au volant d’un véhicule motorisé, vous devez obligatoirement obtenir le permis de conduire qui correspond au véhicule en question. On retrouve donc :

  • On retrouve le classique permis auto – catégorie B.
  • Pour conduire des motos, il faut un permis moto – catégorie A : A1, A2 ou A3 en fonction de la taille de la cylindrée autorisée à être conduite.
  • Il faut penser également aux permis professionnels – catégorie C. Ce permis autorise la conduite des véhicules affectés au transport de marchandises ou de matériel dont le poids total autorisé en charge (PTAC) est supérieur à 7,5 tonnes.
Leader du marché

Créer sa société en ligne

Meilleur rapport Qualité/Prix

Simple, rapide, et efficace

créer sa socété en ligne

Rapide et Pro

Les meilleurs sites pour créer son EURL en ligne

Prix GLOBAL MOYEN ** 368 € 329 € 329 € 329 €
OFFRE GRATUITE
OFFRE STANDARD 129 € + frais 99 € + frais 129 € + frais 99€ + frais
OFFRE PREMIUM 249 € + frais 199 € + frais 249 € + frais 138 € + frais
TOTAL DES FRAIS (moyenne) 239 € 230€ 230€ 230 €
AVIS CLIENTS /10 9,2
3022 avis sur Avis Vérifié
9,4
2776 avis sur Trustpilot
9,5
3490 avis sur Avis Vérifié
9,0
432 avis sur Avis Vérifié
PROMOTIONS LBdD code promo plateforme juridique code promo plateforme juridique
EN SAVOIR + SUR LES TARIFS Découvrir Découvrir Découvrir Découvrir

Définir votre entreprise de VTC : quel type de prestations ?

Avant de vous lancer, vous devez définir votre projet : chauffeur routier, pour des restaurants, pour des supermarchés, pour des particuliers, pour des libraires….

  • Vous devez déterminer la zone géographique où vous souhaitez exercer : au niveau national, dans un/plusieurs quartiers, des villes ou encore des villages…
  • Vous devez choisir le véhicule le plus adapté : niveau performance, rapidité, rapport qualité/prix… C’est votre outil de travail.

Un projet réfléchi et une réflexion approfondie sont la clé de la réussite.

Se différencier en étant chauffeur VTC ? C’est possible !

Vous ciblez un secteur : alimentaire, grossiste, B to B ou B to C… Vous devez cibler vos clients et vos fournisseurs. Quelques idées pour vous différencier :

  • La collecte des courses pour les personnes âgées ;
  • Transporter des produits de parapharmacie, paramédicaux ;
  • Le ramassage de livres ;
  • La collecte de vêtements à donner, ventes de vêtements…

Les étapes incontournables pour créer son entreprise de VTC

1° étape : Réaliser l’étude de faisabilité

L’étude de faisabilité a pour objectif de vous questionner sur la faisabilité de votre projet d’entreprise de VTC. Pour ce faire, il faut tout d’abord connaître l’état du marché, établir une proposition de valeur et enfin définir le modèle économique de votre projet.

L’étude de marché

Il est indispensable de connaître le marché sur lequel on souhaite lancer son entreprise de VTC. Votre connaissance du marché doit être suffisante, précise et adaptée géographiquement. Si votre connaissance ne répond pas à ces critères : pas de panique !

Vous pouvez acquérir une telle connaissance grâce à un outil marketing qu’on appelle l’étude de marché ! Comment faire son étude de marché ? Cette notion regroupe trois études :

  • La première est documentaire. Elle vous permet de récolter des informations sur la réglementation, les caractéristiques et le fonctionnement du marché (clients, concurrents, innovations, zone de chalandise…).
  • La seconde est qualitative. Vous devez étudier la pertinence des hypothèses par rapport aux attentes des clients. Allez à la rencontre des acteurs et des experts du secteur. Ils sauront vous aiguiller, vous donner les avantages et prévenir des dangers du secteur.
  • La dernière étude est quantitative. C’est le moment d’analyser les comportements des consommateurs. Vous ciblez le profil des potentiels clients : âge, profession, lieu d’habitation…

C’est ainsi que tous ces éléments vous aident à connaître le marché et à proposer une offre commerciale adaptée !

La proposition de valeur

Lorsque l’on vous parle de la proposition de valeur, on fait référence à 2/3 phrases synthétiques. Ces phrases doivent présenter vos services de VTC. Elle doit exprimer la valeur ajoutée de votre projet. En quoi votre projet peut-il satisfaire les besoins des consommateurs ?

Pour rédiger ces 2/3 phrases synthétiques, trois questions ont pour but de vous aider :

  • Quels problèmes voulez-vous résoudre ?
  • Qu’est-ce qui fait que mon offre est différente et unique ?
  • Quels bienfaits concrets et mesurables pour les clients ?

Voici un exemple de proposition de valeur : Je propose des services de transport de produits paramédicaux pour les personnes en incapacité de déplacement. Cette collecte de produits paramédicaux répond à un besoin d’assistance pour la population dans le besoin.

Sachez que cette étape n’est pas à négliger. Les investisseurs portent un intérêt certain à cette proposition. Une bonne proposition de valeur reflète la puissance de votre projet et pousse les investisseurs à croire en vous.

Pour les investisseurs comme les business angels, la proposition de valeur est l’élément déclencheur pour se lancer dans l’investissement de votre projet.

Le modèle économique

Définir un modèle économique vous pousse à décrire comment l’entreprise va gagner de l’argent. Également appelé, « business model », ce modèle doit prendre en compte plusieurs éléments :

  • Les éléments clés pour développer l’activité : l’achat des véhicules, les locaux pour garer les véhicules, le paiement du carburant…
  • Le positionnement commercial et le fonctionnement de l’entreprise (que vendre ? à qui ? comment ?)
  • Les charges essentielles et les différents types de revenus attendus : l’essence, l’achat des véhicules, la réparation, les contrôles techniques ainsi que la rémunération des chauffeurs…

Élaborer un business model revient donc à expliquer le mécanisme de création de richesse de votre entreprise de VTC. Vous recherchez l’intérêt économique ainsi que le niveau de rentabilité attendu du projet de création d’entreprise.

Pour vous aider, il existe un outil efficace mis à votre disposition : le Business model Canvas.

2° étape : Préparer l’offre commerciale et définir la stratégie commerciale

Après avoir défini votre projet et étudié le marché, vous pouvez finaliser votre offre commerciale. Vous entrez dans le vif du sujet en élaborant les processus de conception de votre offre commerciale.

Cette étape a pour but de vérifier votre capacité de production de l’offre. Vous êtes en mesure d’identifier et de mesurer les besoins pour la concevoir. Par ailleurs, grâce à l’étude de marché, votre offre est finalisée en prenant en compte les éventuels points de blocage.

Pour préparer votre offre commerciale, vous devez déterminer la qualité et la gamme des services proposés par votre entreprise de VTC :

  • On retrouve : le modèle du véhicule VTC ; le moteur utilisé, la qualité du carburant…
  • Il faut également penser au local pour garer vos VTC : le système de sécurité, l’emplacement…

Ensuite, vous devez définir votre stratégie commerciale. Cette étape suscite la réflexion sur cinq points importants :

créer entreprise VTC étapes stratégie commerciale

Voici quelques outils pouvant vous aider : l’analyse SWOT ainsi que les 5 forces de Porter.

3° étape : Prévoir votre prévisionnel financier

Cette troisième étape est la clé pour répondre à la question suivante : quelle est la faisabilité financière de mon entreprise de VTC ? Pour y répondre, vous devez faire des simulations, envisager les choix financiers les plus pertinents.

Il est indispensable de tester vos hypothèses. Renseignez-vous auprès d’autres professionnels, intéressez-vous aux difficultés financières que vous pouvez rencontrer. En évaluant la rentabilité de votre entreprise de VTC, les besoins en financement se clarifient.

Par ailleurs, votre prévisionnel financier est une mine d’or pour les futurs partenaires financiers. En effet, les banques et les associés y cherchent les indices de viabilité de votre projet. C’est le moyen pour eux d’étudier la solidité de votre entreprise. Sachez que les investisseurs ont une chose en tête : ils veulent que votre entreprise de VTC réponde à leurs espérances.

Pour réaliser votre prévisionnel financier, voici ce que vous devez faire :

  • Évaluer le chiffre d’affaires prévisionnel. Vous détenez cette valeur grâce aux résultats de l’étude de marché, du potentiel de la zone de chalandise et de vos hypothèses.
  • Chiffrer les investissements nécessaires. Pour une entreprise de VTC, il faut naturellement inclure l’achat ou la location de véhicules, les incidents routiers (changer les roues, les essaie-glaces, faire les contrôles techniques) …
  • Évaluer les charges d’exploitation à prévoir. On compte les assurances des véhicules et du local pour les garer, la rémunération du personnel, les taxes, les loyers…

En réalisant votre prévisionnel financier, vous pouvez ensuite passer à l’étape du budget prévisionnel. Le fait de fixer un budget prévisionnel vous oblige à mettre en place une feuille de route, à fixer des objectifs. C’est une sorte de guide financier !

Sachez que les projections financières s’étalent sur 3 à 5 ans. Vous pouvez également vous baser sur le compte de résultat prévisionnel ou encore le tableau de trésorerie.

4° étape : Construire votre Business plan

Comme pour toute création d’entreprise, vous devez construire un business plan. C’est un document synthétique qui présente le projet de manière complète, globale et synthétique. Votre business plan comprend une partie descriptive et une partie chiffrée.

La partie descriptive doit décrire votre entreprise de VTC, démontrer la faisabilité commerciale et technique. La partie chiffrée démontre son potentiel financier et mesure sa rentabilité.

Par ailleurs, il est fortement recommandé de préparer votre pitch deck. Ce terme peu commun fait référence à un document de présentation informatique, sous forme de slides. C’est une sorte de teaser de votre entreprise de VTC. Vous devez développer les points essentiels de votre projet. C’est ce pitch deck qui doit attirer l’attention des investisseurs. Il doit attiser la curiosité et donner envie de découvrir votre projet !

Pour rédiger ces documents, vous devez utiliser les données collectées dans les étapes précédentes. Pensez à reprendre les éléments de l’étude de faisabilité, du modèle économique ou encore de la faisabilité financière de votre entreprise de VTC !

5° étape : Financer votre projet

Lorsque l’on crée une entreprise de VTC, deux financements sont à prévoir :

  • Le financement de la préparation du projet. Cela permet de financer votre travail de gestion de projet entrepreneurial et l’ensemble des frais qui y sont liés.
  • L’amorçage du projet, le financement du lancement du projet. Cela comprend les véhicules, le matériel, l’immeuble, le fonds de commerce…

En créant une entreprise de VTC, il est important de se renseigner sur les différents modes de financements accessibles. On retrouve les financements classiques : les apports d’associés, les emprunts bancaires, les aides nationales et régionales… D’autres financements voient le jour :

  • Les prêts d’honneur sont à considérer comme le prêt à taux zéro proposé par l’organisme France Initiative. Le but n’est pas de financer la totalité du projet. C’est une sorte de « pré prêt », en amont d’une demande de prêt bancaire, accordé « sous réserve de l’accord de la banque ».
  • Le financement participatif fait référence à une forme de financement d’un projet par un grand nombre de personnes via une plateforme en ligne. C’est la rencontre entre un investisseur qui souhaite investir de l’argent et un porteur de projet à la recherche de financement.
  • La « love money » fait son apparition. Cela consiste à faire appel aux financements de la part des proches de l’entrepreneur. Cette love money se matérialise par des dons, des prêts personnels ou encore de l’investissement en capital.

L’étape du choix du statut de votre entreprise de VTC

Pour vous aider à choisir le statut le plus adapté à votre entreprise de VTC, vous devez vous poser les questions suivantes :

Souhaitez-vous créer seul et être l’associé unique ? Ou préférez-vous exercer à plusieurs ? Dans le deuxième cas, la prise de décisions revient à tous les associés de l’entreprise.

Souhaitez-vous avoir une meilleure couverture sociale ? Pour cela, il faut favoriser une forme juridique qui vous offre le statut d’assimilé salarié

Désirez-vous opter pour le régime simplifié de la microentreprise ? Dans ce cas, la SASU ou la SAS ne sont pas des formes juridiques adaptées à vos attentes.

Voici deux tableaux récapitulatifs. Vous y retrouvez les caractéristiques principales des formes juridiques les plus populaires.

Pour créer seul et être l’associé unique de votre entreprise de VTC :

Les formes juridiques pour créer seul

Pour créer à plusieurs en s’associant :

Les formes juridiques pour créer à plusieurs

Ensuite, sachez que selon la forme juridique choisie, les formalités de création sont plus ou moins complexes. En effet, en créant une société qui a une personnalité morale, les démarches se complexifient.

Il faut prévoir la rédaction des statuts, le dépôt de capital, les formulaires de création à remplir, la publication d’une annonce légale. Tous ces éléments permettent de constituer le dossier en vue de l’immatriculation de votre entreprise de VTC…

Comment choisir la meilleure méthode de création d’entreprise VTC ?

L’étape finale de création se traduit par le choix de la méthode de création de votre entreprise de VTC :

  • La création par vous-même ;
  • Les rendez-vous avec un avocat ou un expert-comptable ;
  • La création en ligne via une plateforme juridique performante.

Voici un tableau récapitulatif des avantages et des inconvénients de chaque méthode :

Méthodes création d'entreprise

Pour retrouver notre tableau comparatif avec les meilleures offres des plateformes en ligne, rendez-vous au début de cet article.

Télécharger l'article en PDF

Vote: 5.0/5. Total de 1 vote.
Chargement...

Eloïse Vairon

Diplômée d’un Master 1 Globalisation and Law à l’université de Maastricht, Eloïse se spécialise en droit des affaires et de la concurrence. Elle porte un intérêt certain pour la création d’entreprise.


créer et gérer en ligne
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.