Création d’entreprise : comment choisir sa banque ?

Par Laurent Dufour, le 12/09/2019

La quête d’un prêt bancaire pour financer sa création d’entreprise ne doit pas être vue comme un parcours du combattant pour quémander quelques deniers à un malheureux banquier.
Tout est question de posture…

Création d’entreprise : comment choisir sa banque ?

Bien sûr, vous sollicitez un prêt. Mais VOUS êtes le client. Vous apportez une affaire à la banque, sur laquelle elle gagnera de l’argent et vous entendez bien faire jouer la concurrence. N’hésitez pas à présenter les atouts de votre projet, en sus de votre business plan, évidemment.

Comment choisir sa banque ? Lors de la première rencontre avec un conseiller bancaire, tentez de détecter si un relationnel positif pourra se construire avec cette personne, sur le long terme. C’est en effet avec ce conseiller que vous serez à même de négocier certaines prestations à l’avenir. C’est également lui qui vous aiguillera dans certains choix stratégiques et financiers. Si vous ne le sentez pas, passez votre chemin !

LE TAUX D’INTÉRÊT N’EST PAS NÉGOCIABLE

Si vous sollicitez un prêt bancaire pour la création de votre entreprise, notez que le taux d’intérêt se négocie rarement. Il sera très proche d’une banque à l’autre.

Les taux d’intérêt varient en effet d’un secteur d’activité à l’autre, non d’une banque à l’autre. Ce qu’il faut négocier c’est les services et les frais bancaires qui peuvent être très coûteux.

QU’EST CE QUE JE NÉGOCIE DANS UN CONTRAT BANCAIRE ?

Qu’est ce que je négocie dans un contrat bancaire ?Attention, négociez avec un banquier dès le premier rendez-vous n’est pas très efficace. Le premier rendez-vous consiste uniquement à présenter votre projet et votre requête.

Les négociations débutent après l’acceptation du prêt  ou au moment de la proposition de contrat avec la banque. Dans les faits, de nombreux dirigeants préfèrent attendre la clôture d’un premier exercice comptable pour suggérer une baisse des tarifs.

La commission de mouvement est une prestation facturée par les banques pour rémunérer ses services rendus. Elle se calcule de manière mensuelle ou trimestrielle en pratiquant un taux sur l’ensemble du mouvement débiteur du compte, quel que soit son solde. Concrètement, la banque pratique un taux sur l’ensemble des sorties d’argent qui sont opérées sur le compte.

Le taux varie d’une banque à l’autre, entre 0,025 % et 0,2 %.

La commission multilatérale d’interchange (CMI)  concerne les frais de carte bleue que doivent verser les professionnels qui utilisent un terminal de paiement. Le taux pratiqué par les banques varie selon le type de carte (paiement à débit différé ou non), sa marque et la localisation de la transaction, mais il ne peut pas dépasser 1,5 % du montant du paiement.

Les frais de gestion ou frais de tenue de compte sont des sommes fixes à verser à la banque chaque mois ou chaque trimestre. Certaines banques englobent la commission de mouvement dans les frais de gestion.

Comment choisir sa banque ? À vous de détecter ces différents taux dans le contrat professionnel des banques que vous visez, pourquoi pas négocier au démarrage ou lors du premier bilan comptable ?

Conseil LBdD :

Dès que vous le pouvez choisissez un deuxième banquier cela présente plusieurs avantages :

  • une seconde banque permet de challenger votre banquier principal et de comparer les prestations,
  • avoir deux établissement bancaire empêche votre banquier de tout savoir sur la situation financière de votre entreprise ( parfois avant que vous ne disposiez de vos comptes annuels),
  • cela améliore votre indépendance. Il est plus facile de quitter son banquier lorsqu’on en a déjà un second.
  • cela permet de comparer les conseils qui s’apparente parfois lus à du démarchage commercial qu’à des conseils financiers…

Par ailleurs, n’hésitez pas à discuter avec votre expert-comptable des conseils apportés par votre banquier,  sa démarche est généralement moins commerciale…

COMMENT NÉGOCIER

Les taux indiqués dans le contrat initial peuvent être négociés à tout moment. Pour « parler banquier », vous devrez connaître l’impact de vos frais bancaires sur votre chiffre d’affaires et proposer de revoir cette proportion à la baisse.

Dans l’absolu, pour réussir à négocier les tarifs à la baisse, le relationnel avec votre conseiller bancaire doit être harmonieux. Ceci implique une transparence à toute épreuve et un compte bancaire sain. N’hésitez pas à transmettre spontanément vos comptes sociaux et à solliciter des rendez-vous réguliers.

Conseil LBdD :

Avec une banque tout est négociable. Pour bien négocier, il peut être intéressant de s’informer sur la manière dont la banque se rémunère, cela vous permet de mieux connaitre ses marges de manœuvre. Mais attention, les structures de rémunération et les objectifs sont différents entre les banques.

BANQUE EN LIGNE VS AGENCE BANCAIRE

Les banques en lignes sont moins chères, mais elles ne proposent pas un interlocuteur fixe à leur client. Nous l’avons vu, le relationnel compte énormément dans les échanges banque-entreprise,  dans les négociations notamment. Pour autant, elles peuvent répondre aux besoins d’un créateur d’entreprise ou d’un entrepreneur individuel qui priorisera la réduction des frais. De nombreuses banques en lignes proposent leur services, il n’est pas toujours facile de s’y retrouver. N’hésitez pas à consulter nos articles a ce sujet qui pourront vous aider à trouver la banque adapté à vos besoins.

Comment choisir sa banque ? définissez vos critères ;  relationnel, prix, qualité de service, réactivité, … !   Dans tous les cas, avant de faire votre choix, nous vous recommandons de rencontrer au moins 3 ou 4 établissements différents et de discuter des services et tarifs proposés avec votre expert-comptable.

Télécharger l'article en PDF

Vote: 5.0/5. Total de 4 votes.
Chargement...

ACHETEZ NOTRE EBOOK

logo Legalstart

Legalstart, partenaire du Blog du Dirigeant, répond à tous vos besoins juridiques.

Rapidité des démarches

Simple

Économisez sur vos démarches

Économique

Un accompagnement dans vos démarches

Rapide

Créer votre entreprise

Un changement d’adresse ? Une cession de part ?

Modifier vos statuts

Vous souhaitez protéger votre marque de potentiel concurrent ?

Déposez votre nom et votre logo pour plus d’assurance.

DÉPOSER VOTRE MARQUE

Newsletter


Laurent Dufour -