Comment ouvrir un garage automobile ?

Par Sophie Boen, le 12/08/2022

Le marché de l’entretien et de la réparation automobile connait une forte croissance. Sur le marché, il existe des grosses chaines par exemple Norauto ou Feu Vert et aussi des plus petites structures.

comment ouvrir garage automobile

Vous souhaitez ouvrir un garage ? Retrouvez ici tous les détails !

Étape 1 : L’étude de faisabilité du garage automobile

Ouvrir un garage automobile : l’étude de marché

Il est nécessaire de réaliser en amont une étude de marché. Cette étape est essentielle pour s’assurer de la fiabilité du projet sur le plan financier et également sur le plan commercial.

L’étude de marché permet d’identifier les difficultés et les risques possibles de l’activité. Ce document va donc permettre de réduire ou d’éviter les risques.

L’étude de marché se compose de quatre étapes :

  • L’analyse de la demande sur le marché
  • L’étude d’offre existante
  • L’analyse des potentiels fournisseurs pour les pièces automobiles
  • L’analyse de la réglementation des activités du garagiste

La proposition de la valeur

La proposition de la valeur est une promesse. Elle doit analyser la croyance du client dans la valeur du garage. En effet, elle doit correspondre à un service qui répond aux attentes des clients. Une liste des attentes et besoins des clients sur le marché est à dresser afin de moduler l’offre pour qu’elle soit la plus travaillée possible.

Le modèle économique

Le modèle économique permet de décrire de quelle façon l’entreprise va gagner de l’argent. Plusieurs éléments sont à prendre en compte :

  • Les outils pour développer l’activité (ressources, activités…)
  • Le fonctionnement et son positionnement commercial
  • Les charges et une prévision des revenus générés avec une évaluation du niveau de rentabilité attendue, l’intérêt économique…

2ème étape : la préparation de l’offre commerciale et la définition de la stratégie commerciale

L’offre commerciale

L’offre commerciale a pour objectif de concrétiser l’offre du garage automobile. Elle permet également de vérifier si le garage est capable de produire, d’identifier mais aussi de mesurer l’ensemble des éléments nécessaires pour établir l’offre. Elle permet de mettre en lumière les points de blocage.

Le choix du local

Le choix du local a une importance primordiale dans la stratégie commerciale. Ainsi, l’emplacement doit être intéressant et accessible (à proximités d’autres commerces, accessibles en transport en commun, pas d’autres garages dans le coin…)

Il convient ainsi de se décider sur la location ou l’achat du local. Si vous souhaitez établir un bail commercial, sachez que le coût du loyer à l’année est calculé en proportion du chiffre d’affaires.

La stratégie commerciale

Une stratégie commerciale bien définie permet de réduire et de limiter les risques. Plusieurs critères sont à prendre en compte pour établir la bonne stratégie :

  • La segmentation de marché permet d’identifier et de regrouper des groupes de consommateurs pour identifier les besoins de chaque groupe de consommateurs et d’établir des solutions pour satisfaire leurs besoins ;
  • L’attractivité de l’activité : II faut essayer d’estimer le niveau d’attractivité du garage ;
  • La compétitivité : il s’agit ici d’identifier les points forts de l’activité par rapport aux concurrents ;
  • Le ciblage : Le ciblage permet d’orienter la stratégie marketing sur un segment de marché. Plusieurs outils de ciblage existent comme par exemple le SWOT ou encore les 5 forces de Porter ;
  • Le positionnement correspond à l’image que le garage veut renvoyer aux clients. L’objectif ici est de proposer la meilleure offre possible pour le client.

3ème étape : le plan prévisionnel financier

Le plan prévisionnel financier étudie la faisabilité financière du projet d’ouvrir un garage automobile sur une période de trois à cinq ans. Il mesure également la rentabilité du projet et les besoins de financement. La viabilité du projet va être recherchée dans ce plan par les investisseurs et les partenaires financiers. Par conséquent, un chiffre d’affaires prévisionnel est à établir avec les résultats de l’étude. De plus, il faut aussi calculer le montant des investissements à prévoir dès l’ouverture du garage automobile.

Un tableau de trésorerie, un plan de financement initial et un ratio financier vont permettre de dresser les projections financières.

Les charges d’exploitation (assurance, taxe, personnel, loyers…) sont aussi à chiffrer.

4ème étape : le business plan

Le business plan est un document synthétique. Il permet de présenter le projet de garage automobile d’une manière complète.

Il est en deux parties :

La partie descriptive et qualitative qui décrit le projet en montant sa faisabilité technique et commerciale. Elle se base sur le modèle économique, la stratégie commerciale et l’étude de marché.

La partie quantitative et chiffrée qui va chiffrer le projet.

Il reprend aussi tous les éléments, dont l’étude de faisabilité et le business model du projet ainsi que l’état d’avancement du projet…

5ème étape : le financement du projet

Il existe plusieurs types de financement :

  • Pour financer la préparation du projet
  • Pour financer le lancement du projet

Les moyens de financement :

Tout d’abord, l’un des types de financement est le financement dit classique : apports du dirigeant, des associés, prêt bancaire. D’autre part, il y a les financements moins classiques : la love money, prêts d’honneurs ou de substitution et le financement participatif.

Ouvrir un garage automobile : les autres étapes

Il faut désormais créer l’entreprise.

Le choix de la structure juridique

En général, les garages automobiles sont constitués sous la forme d’une société commerciale (SARL, SAS, SASU, EURL). D’autres statuts peuvent être choisis comme par exemple l’entreprise individuelle.

Les formes juridiques pour créer seul

La rédaction des statuts

Les statuts doivent être rédigés selon la forme juridique choisie de l’entreprise. Des éléments seront à inscrire dans les statuts, par exemple la raison sociale, l’objet social, l’adresse…

La publicité au JAL

Une annonce dans un journal d’annonces légales doit être publiée pour créer l’entreprise. La publicité coûte entre 130€ et 190€.

Le dépôt du capital social

Pour créer une entreprise, le capital social doit être déposé sur un compte bancaire professionnel. Il varie en fonction de la forme juridique de l’entreprise.

L’immatriculation

L’immatriculation est obligatoire selon le type d’activité du garage automobile. En effet, si l’activité est artisanale, il faut s’inscrire auprès de la chambre des métiers et de l’artisanat (CMA). Cependant, si le caractère commercial de l’activité est retenu alors il faudra s’inscrire également au registre du commerce et des sociétés (RCS). Des documents justificatifs sont demandés comme l’avis de publicité au JAL. La vérification des pièces a un coût d’environ 66€. Le greffe du tribunal de commerce ou le centre des formalités des entreprises (CFE) s’occupent de vérifier les pièces. Le numéro de K-BIS est transmis à la fin de la vérification.

Comment ouvrir un garage automobile sans diplôme ?

Il est possible d’ouvrir un garage automobile sans diplôme. En effet, une expérience professionnelle de trois ans dans ce domaine d’activité permet d’ouvrir un garage.

Sans diplôme ni expérience, il est possible d’ouvrir un garage. Pour se faire, il est nécessaire d’embaucher un mécanicien qui est soit diplômé, soit à de l’expérience suffisante.

 Remarque : Pour la dernière solution, le coût du salarié doit être pris en compte.

Pour aller plus loin : 

 

Télécharger l'article en PDF

Vote: 5.0/5. Total de 1 vote.
Chargement...

Bien gérer son entreprise

Legalstart, partenaire du Blog du Dirigeant, répond à tous vos besoins juridiques.

Rapidité des démarches

Économisez sur vos démarches

Un accompagnement dans vos démarches

Créer votre entreprise

Un changement d’adresse ? Une cession de part ?

Modifier vos statuts

Vous souhaitez protéger votre marque de potentiel concurrent ?

Déposez votre nom et votre logo pour plus d’assurance.

DÉPOSER VOTRE MARQUE

Newsletter


Sophie Boen

Diplômée d’un Master 2 en Droit de l’Entreprise de l’Université d’Artois, Sophie se spécialise en gestion des risques professionnels et en droit de la concurrence. Elle porte un intérêt certain pour la création d’entreprise.


créer et gérer en ligne
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.