Ouvrir un compte professionnel dans une banque traditionnelle : les avantages ?

Par Laurent Dufour, le 01/12/2020

Les frais inhérents à l’utilisation d’un compte professionnel sont sans commune mesure avec ceux d’un compte privé. Le compte professionnel coute nettement plus cher à tel point que les frais bancaires facturés par certains établissements bancaires entretiennent la fragilité financière de leurs client professionnels.

Cette situation pousse de plus en plus d’entrepreneurs à s’interroger sur le réels avantages des banques traditionnels face aux banques en ligne.

Dans la plupart des cas, les créateurs d’entreprise sont tenus de disposer d’un compte professionnel de banque traditionnelle ou de néobanque en ligne. Au fil de cet article, nous nous intéresserons de manière générale aux offres proposées par les agences bancaires classiques, ainsi qu’à leurs spécificités pour les pros.

Un compte professionnel de banque traditionnelle, qu’est-ce que c’est ?

Le compte professionnel d’une banque traditionnelle est le modèle de base des comptes pour les pros. On peut le définir au regard de deux visions, d’une part une vision généraliste et couramment admises, d’autre part selon le point de vue des banques elles-mêmes.

La première définition est bien sûr celle qui vient naturellement à savoir qu’il s’agit des comptes que les entreprises ouvrent à leur création et auxquels elles ont recours durant leur existence. Il est même possible d’utiliser pour cela des comptes courants classiques, à condition que les opérations réalisées sur ce dernier soient exclusivement réservées à la sphère professionnelle.

La seconde définition, plus spécifique, permet aux agences bancaires de bien faire la distinction entre ces comptes courants classiques et ceux qui disposent d’un caractère réellement pro. Dans ce cas précis, les banques proposent généralement des services supplémentaires qui sont adaptés aux besoins spécifiques d’une entreprise ou d’une activité en tant que travailleur indépendant.

A propos des obligations légales des entrepreneurs

Il n’est pas obligatoire pour toutes les entreprises de disposer d’un compte professionnel de banque traditionnelle. Ni même, d’ailleurs, avec une néobanque en ligne. L’obligation légale dépend en fait du statut juridique adopté par la structure créée par le porteur de projet.

La plupart des auto-entrepreneurs et des entreprises individuelles ne sont pas concernés par ces obligations légales. Seuls les micro-entrepreneurs dont les recettes excèdent 10 000 euros par an sont tenus par la loi d’ouvrir un compte professionnel de banque traditionnelle ou en ligne. Pour les entreprises individuelles, seuls les commerçants sont soumis à cette réglementation.

Pour le reste des sociétés, cela est obligatoire. En effet, qu’il s’agisse d’une société unipersonnelle type EURL ou SASU (entreprise unipersonnelle à responsabilité limitée ou société par actions simplifiée unipersonnelle), une société pluripersonnelle type SA, SAS ou SARL (société anonyme, société par actions simplifiée ou société à responsabilité limitée) ou une EIRL (entreprise individuelle à responsabilité limitée), chaque structure est concernée.

Cela s’explique notamment par le fait que les dirigeants de ces entreprises ont besoin de déposer un certain montant de capital social à la création de la structure (même symbolique). Ils doivent également présenter un certificat de dépôt de capital pour immatriculer leur société. La seule manière d’y parvenir est donc bien sûr d’ouvrir un compte professionnel de banque traditionnelle, ou bien de se tourner vers un établissement bancaire en ligne.

Quels sont les avantages et les inconvénients de cette offre bancaire classique ?

Si vous vous posez la question, c’est peut-être parce que vous n’êtes pas tenu d’ouvrir un compte professionnel de banque traditionnelle et que vous êtes intéressé par la question. D’abord, à quoi sert-il ? Concrètement, il permet d’enregistrer les opérations de paiement de facture à l’intention des fournisseurs et de l’encaissement de la clientèle.

Il permet aussi de payer les impôts et les charges sociales de la société et sert de source au versement des rémunérations des dirigeants. Enfin, il sert plus largement à réaliser l’ensemble des opérations et transactions relatives à l’activité professionnelle.

Il existe également quelques avantages à recourir à un compte professionnel de banque traditionnelle plutôt qu’auprès d’une banque en ligne ou de ne pas en ouvrir du tout :

  • Un contact humain avec un conseiller dédié, inexistant chez les banques en ligne
  • Une justification plus simple des opérations réalisées
  • Une simplification de la comptabilité
  • Une mise à disposition rapide des informations nécessaires au fisc

Une palette de services dédiés aux professionnels (davantage de découvert, outils de comptabilité, etc…).

Télécharger l'article en PDF

Vote: 5.0/5. Total de 1 vote.
Chargement...

Legalstart, partenaire du Blog du Dirigeant, répond à tous vos besoins juridiques.

Rapidité des démarches

Économisez sur vos démarches

Un accompagnement dans vos démarches

Créer votre entreprise

Un changement d’adresse ? Une cession de part ?

Modifier vos statuts

Vous souhaitez protéger votre marque de potentiel concurrent ?

Déposez votre nom et votre logo pour plus d’assurance.

DÉPOSER VOTRE MARQUE

Newsletter


Laurent Dufour

Laurent Dufour -

Fondateur du site Le Blog du Dirigeant. Diplômé d’un master en management (droit, finance, marketing et gestion) et ancien cadre dirigeant, Laurent Dufour conseille et accompagne les créateurs et les dirigeants pour créer, développer et gérer leur entreprise depuis 2010.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *