Consultant informatique indépendant : Comment débuter son activité ?

Par Wissem Loudjedi, le 08/06/2021

Toute activité exercée en indépendant nécessite de se pencher sur la question du modèle économique, du statut juridique, de la fiscalité et du régime social.

L’activité de consultant en informatique et son succès réside dans l’élaboration d’un modèle économique et d’un business plan solide. Dans cet article, nous vous détaillons les points à prendre en compte.

consultant informatique statut

Un consultant en informatique est un expert en informatique qui apporte son expertise auprès d’entreprises clientes qui en ont besoin : c’est une activité de conseil. Il leur propose des solutions techniques et poussées afin d’améliorer leur système et leur efficacité. Son travail dépend en outre des missions qu’on lui accorde. Avoir un portefeuille client et une bonne réputation sont deux conditions pour réussir en indépendant. Après avoir élaboré son modèle économique, il faudra donc faire des prévisions sur le chiffre d’affaires, les charges, etc. Le choix du statut juridique va également influer sur toutes ces questions : notamment sur le régime social ou la fiscalité.

Le prévisionnel financier du consultant informatique indépendant

Au lancement de votre activité, vous devrez avoir une bonne stratégie marketing. Pour se faire, vous devrez faire des prévisions sur le chiffre d’affaires ainsi que sur toutes les dépenses et les charges que vous pourriez avoir durant votre activité.

Le chiffre d’affaires

Concernant les prévisions de chiffre d’affaires, il s’agit en outre de se projeter sur votre première année d’activité. En fonction du nombre de contrats et de missions que vous pensez avoir, vous pouvez déterminer une fourchette de chiffre d’affaires. De plus, vous devez avoir en tête tous les aléas : il est possible que durant plusieurs mois, vous n’ayez aucun contrat et donc aucun revenu. Cela est très fréquent en début d’activité puisque vous n’avez pas encore une image de marque.

Au développement de votre activité et de votre cabinet de conseil, vous améliorerez votre réseau professionnel et votre réputation.

Tenez donc compte de ces irrégularités pour faire votre prévisionnel financier concernant votre chiffre d’affaires.

Vous devrez de plus prévoir un certain nombre de dépenses. Au démarrage de votre activité, vous serez obligé de penser à certains frais, notamment concernant le matériel nécessaire. Généralement cela concerne :

  • L’achat de matériel informatique ;
  • Egalement, l’achat de logiciels informatiques nécessaires à l’activité ;
  • Les frais de fonctionnement de l’entreprise (l’assurance professionnelle, la tenue de comptabilité, les frais de compte bancaire, etc) ;
  • Potentiellement le loyer du local ;

En bref, de nombreuses dépenses sont à prévoir au démarrage de l’activité. Par ailleurs, le financement de votre projet doit être clairement préparé.

Les cotisations sociales

Prévoyez également les frais générés par le paiement des cotisations sociales. En tant qu’indépendant, vous avez plusieurs possibilités : vous êtes soit affilié au régime général de la sécurité sociale ou au régime des travailleurs indépendants. Le choix du régime de sécurité sociale dépend de votre statut juridique. En voici les taux de manière générale :

  • Au régime général, on a un taux global d’environ 55,30% pour une rémunération mensuelle jusqu’à 3 111 euros ;
  • A la sécurité sociale des indépendants, on a un taux global d’environ 43,20% pour nue rémunération annuelle de 41 136 euros.

Si vous êtes au régime de la micro-entreprise, le taux est appliqué au montant du chiffre d’affaires encaissé. Si vous bénéficiez de l’ACCRE, il y aura des taux réduits sur 3 ans.

Découvrez nos outils pour créer votre entreprise !

Le choix du statut juridique le plus avantageux

Puisque vous exercez votre activité seul, vous avez la possibilité de choisir entre deux manières d’exercer :

Le choix du statut juridique varie selon les besoins. L’exercice en nom propre est très peu coûteux et peut présenter des avantages en début d’activité. Notez cependant que votre protection patrimoniale est moindre en entreprise individuelle. Si vous optez néanmoins pour l’entreprise individuelle à responsabilité limitée, grâce au patrimoine d’affectation, vous pouvez « mettre à l’abri » une partie de vos biens personnels afin qu’ils soient insaisissables par les créanciers.

Remarque :

Dans tous les cas, la résidence principale est protégée de plein droit.

Ensuite, exercer en société est plus coûteux et nécessite la rédaction de statuts, l’immatriculation de la société auprès du registre du commerce et des sociétés (RCS), la composition d’un capital social, etc. Toutes ces formalités ont un coût mais sont obligatoires. Cela présente néanmoins des avantages :

  • Un patrimoine entièrement distinct : une responsabilité limitée ;
  • La possibilité de faire entrer de nouveaux associés : à l’entrée de nouveaux associés, votre EURL ou SASU sera automatiquement transformer en SARL ou SAS.
  • Afin de limiter vos coûts, vous pouvez très bien choisir de créer votre entreprise en ligne à l’aide d’une plateforme privée. Cela peut être très avantageux et sécurisant si votre entreprise ne nécessite pas de rédiger des statuts personnalisés. Le blog du dirigeant a comparé de nombreuses plateformes :

Comparez et choisissez

Leader du marché

Créer sa société en ligne

Meilleur rapport Qualité/Prix

Les meilleurs sites pour créer son entreprise en ligne

Simple, rapide, et efficace

créer sa socété en ligne

Accompagnement personnalisé

Les meilleurs sites pour créer son EURL en ligne

Prix GLOBAL MOYEN ** 368 € 329 € 329 € 340 €
OFFRE GRATUITE
OFFRE STANDARD 129 € + frais 99 € + frais 129 € + frais 129€ + frais
OFFRE PREMIUM 249 € + frais 199 € + frais 249 € + frais 289 € + frais
TOTAL DES FRAIS (moyenne) 239 € 230€ 230€ 212 €
AVIS CLIENTS /10 8,6
229 avis sur Avis Vérifié
9,2
1940 avis sur Trustpilot
9,4
572 avis sur Avis Vérifié
8,2
350 avis sur Avis Vérifié
PROMOTIONS LBdD
EN SAVOIR + SUR LES TARIFS Découvrir Découvrir Découvrir Découvrir

La fiscalité

La fiscalité va dépendre de votre situation. En fonction du régime, vous pourrez opter pour l’impôt sur les sociétés ou l’impôt sur le revenu.

Le régime social

Tout d’abord, le régime social dépendra également du statut juridique :

  • Le gérant majoritaire d’une EURL dépend du régime de la sécurité sociale des indépendants ;
  • Le président de SASU bénéficie du régime général et est assimilé-salarié.

Les deux régimes sont similaires au niveau de la protection sociale.

Les obligations comptables

Les obligations comptables sont assez similaires dans chacun des statuts. Généralement, la gestion de comptabilité du consultant informatique indépendant correspond à la facturation des prestations aux clients et les déclarations fiscales.

En tant que consultant, vous êtes prestataire de services. La facturation aux clients est obligatoire et doit être établie selon des règles précises.

Concernant les obligations fiscales, elles dépendent du régime fiscal dont vous dépendez :

  • Au régime de la micro-entreprise, vous avez à tenur un livre des recettes ;
  • Si vous êtes au régime de la déclaration contrôlée, vous devrez tenir une comptabilité de trésorerie ;
  • Au régime de l’impôt sur les sociétés, il y a l’obligation d’une tenue de comptabilité d’engagement.

Pour faciliter votre tenue de comptabilité, il est souvent recommandée de faire appel à un expert-comptable.

La possibilité d’exercer en portage salarial pour une meilleure réussite

Le portage salarial est à mi-chemin entre l’indépendance et le salariat. En étant en portage salarial, on se retrouve avec trois acteurs : l’entreprise porteuse, le salarié porté et l’entreprise cliente. Cette manière d’exercer est très utilisée par les freelance car elle permet de débuter son activité sans perdre trop d’argent. En effet, en faisant du portage salarial, vous serez sous contrat de travail avec la société de portage. Le contrat de travail offre certains avantages tels que le bénéfice d’une assurance chômage.

Vous aurez donc un certain nombre de missions garanties au début de votre activité. Cela vous permettra de développer votre portefeuille client et de développer votre image de marque pour votre futur cabinet.

N’hésitez pas à vous renseigner sur les entreprises de portage qui se développent de plus en plus.

Télécharger l'article en PDF

Vote: 5.0/5. Total de 1 vote.
Chargement...

TOP 5 DES OUTILS DE CREATION

Créer son entreprise en ligne

Legalstart, partenaire du Blog du Dirigeant, répond à tous vos besoins juridiques.

Rapidité des démarches

Économisez sur vos démarches

Un accompagnement dans vos démarches

Créer votre entreprise

Un changement d’adresse ? Une cession de part ?

Modifier vos statuts

Vous souhaitez protéger votre marque de potentiel concurrent ?

Déposez votre nom et votre logo pour plus d’assurance.

DÉPOSER VOTRE MARQUE

Newsletter


Wissem Loudjedi

Wissem est étudiante en master de Droit des affaires. Elle se spécialise dans le droit des sociétés et l'accompagnement de l'entrepreneur.