Comment créer son entreprise pas cher ?

Par Marie Lusset, le 28/12/2021

Créer une entreprise engendre inexorablement des coûts mais il est tout de même possible pour l’entrepreneur de les réduire voire de les annuler pour certains, à l’exception des frais administratifs obligatoires.

créer son entreprise pas cher

Se faire accompagner pour créer son entreprise pas cher !

Au moment de créer son entreprise, l’accompagnement peut être un facteur déterminant pour une bonne création. L’accompagnement d’un créateur peut se faire par le biais d’un expert-comptable, un avocat, ou un juriste.

S’entourer de professionnels permet d’éviter un maximum d’erreurs qui pourront être plus coûteuses que le recours à des professionnels. Les professionnels pourront notamment vous conseiller sur :

  • Le financement du projet : souscription d’un prêt bancaire, les aides à la création d’entreprise
  • La réalisation d’une étude de marché et d’un business plan
  • L’évaluation de la situation personnelle de l’entrepreneur et sa compatibilité avec son projet
  • Le choix de la forme juridique de l’entreprise : EIRL, EURL, etc.
  • Le choix du régime fiscal : impôt sur les sociétés ou impôt sur le revenu
  • La protection du patrimoine personnel de l’entrepreneur
  • L’élaboration du prévisionnel : est-ce que le projet peut être rentable sur le long terme

Pour limiter ces coûts, l’entrepreneur peut décider de s’engager seul dans la création de son entreprise (au risque de faire des erreurs). Cependant, il existe également une solution intermédiaire qui permet de bénéficier d’un accompagnement à moindre frais : plusieurs plateformes en ligne proposent une aide et un accompagnement juridique dans la création d’entreprise.

Ces plateformes mettent en place différents tarifs et formules en fonction des prestations nécessaires pour l’entrepreneur dont l’aide et l’accompagnement juridique qui peuvent être inclus. Cela permet de créer son entreprise en toute sécurité, en étant accompagné pour des tarifs plus que raisonnables. Cela permet également de moduler l’accompagnement reçu en fonction des besoins de l’entrepreneur.

Découvrez nos outils pour créer votre entreprise !

Constituer et déposer son capital social à moindre coût

Le capital social peut être défini comme étant le patrimoine de l’entreprise constitué par des apports pouvant prendre différentes formes : en numéraire (somme d’argent), en nature (éléments matériels) en industrie (élément immatériel : diplômes, notoriété etc.).

Afin de créer une société, le dépôt du capital social sur un compte bloqué jusqu’à immatriculation est obligatoire. Certaines formes juridiques imposent un capital social (SAS, SARL, SCI) tandis que d’autres ne nécessitent pas la constitution d’un capital comme c’est le cas avec l’entreprise individuelle, l’EIRL ou encore la micro-entreprise.

Il faut d’abord faire des apports dans le capital social avant de démarrer son activité. Pour certaines formes il existe un minimum mais dans la plupart des cas libre aux entrepreneurs de faire des apports du montant de leur choix.

Dans le cas d’un apport en nature, la nomination d’un commissaire aux apports peut être obligatoire (quand la valeur de chaque apport en nature est supérieure à 30 000 euros et quand la valeur totale de l’ensemble des apports en nature excède la moitié du capital social). Le commissaire aux apports devra alors être rémunéré.

Pour une EIRL, entreprise individuelle à responsabilité limitée, l’entrepreneur a la possibilité de faire une déclaration d’affection. Cette déclaration consiste pour l’entrepreneur de lister les biens pouvant être mis à disposition de son entreprise.

Pour protéger ses biens immobiliers, l’entrepreneur peut également faire appel à un notaire pour effectuer une déclaration d’insaisissabilité.

Afin de déposer son capital social à moindre coût, il est possible d’étudier les offres des différentes banques, certaines proposent des offres intéressantes pour déposer votre capital, et ouvrir un compte pro à des tarifs préférentiels. A savoir toutefois que vous n’êtes pas obligé de rster dans la banque dans laquelle vous avez déposé votre capital.

Pensez à regarder les banques en ligne, appelées néo-banques. Ces banques, fonctionnent comme des banques traditionnelles mais ne disposent pas de guichets physiques. Ces économies sur leur fonctionnement leur permet de proposer des offres à des tarifs souvent plus intéressants que les banques traditionnelles.

La rédaction des statuts

Les statuts définissent l’organisation et le fonctionnement de l’entreprise. On y retrouve l’ensemble des règles s’appliquant à la structure ainsi qu’à ses membres.

La rédaction des statuts peut se faire avec un professionnel du droit comme un avocat. Cette option est même recommandée lorsque votre société connait des particularités, comme un montage juridique complexe, ou des règles particulières d’organisation. Le cout de la rédaction des statuts juridiques  par un avocat varie entre 900 et 3000euros en fonction de leur complexité et des horaires de l’avocat choisi.

Afin de rédiger ses statuts à moindre coût, l’entrepreneur dispose de plusieurs options :

  • Il est possible de trouver en ligne des modèles de statuts juridiques génériques et adaptables en fonction de votre entreprise. Le Blog du Dirigeant vous fournit d’ailleurs des exemples de statuts (en bas de cet article). Il faut toutefois avoir un minimum de connaissances juridiques afin de s’assurer de la validité et de la crédibilité des statuts choisis.
  • Il est également possible de passer par le biais des plateformes juridiques en ligne. La plupart des plateformes proposent des statuts gratuits, qui se complètent automatiquement en fonction des réponses données à un formulaire. Cela permet d’avoir des statuts juridiques valides, et adaptés à votre projet.
    Attention toutefois, car si votre entreprise connait des particularités, (création d’une holding, capital variable…) les statuts peuvent ne pas suffire, il est alors préférable de passer par un professionnel. De plus, le fait d’utiliser les générateurs de statuts des plateformes juridiques vous obligent la plupart du temps, à passer par ces dernières pour réaliser les formalités juridiques et administrative nécessaires à la création. Les frais de publication d’annonce légale, et frais de greffe peuvent alors être plus élevés que si vous le faisiez de manière autonome.

De plus, si vous passez par les plateformes juridiques en ligne, veillez à prendre une plateforme sérieuse. En effet, il existe de nombreuses entreprises proposant ce genre de service et toutes ne se valent pas.

Pour en savoir plus, n’hésitez pas à lire l’avis du Blog du Dirigeant sur le fonctionnement des plateformes juridiques en ligne. 

Leader du marché

Meilleur rapport Qualité/Prix

Simple, rapide, et efficace

Rapide et Pro

Prix GLOBAL MOYEN ** 368 € 329 € 329 € 329 €
OFFRE GRATUITE
OFFRE STANDARD 129 € + frais 99 € + frais 129 € + frais 99€ + frais
OFFRE PREMIUM 249 € + frais 199 € + frais 249 € + frais 138 € + frais
TOTAL DES FRAIS (moyenne) 239 € 230€ 230€ 230 €
AVIS CLIENTS /10 9,2
3022 avis sur Avis Vérifié
9,4
2776 avis sur Trustpilot
9,5
3490 avis sur Avis Vérifié
9,0
432 avis sur Avis Vérifié
PROMOTIONS LBdD code promo plateforme juridique code promo plateforme juridique
EN SAVOIR + SUR LES TARIFS Découvrir Découvrir Découvrir Découvrir

Déposer son dossier d’immatriculation

Après avoir rédigé les statuts, l’entrepreneur doit constituer un dossier à déposer au greffe du Tribunal de commerce compétent. Il s’agit autrement dit de l’étape de l’immatriculation de l’entreprise. Cette formalité permet de faire créer légalement l’entreprise, et marque le début de l’activité de cette dernière.

Selon l’activité de l’entreprise, le coût de l’immatriculation peut varier. On retrouve alors de manière générale :

  • EI avec une activité commerciale : 26 euros
  • EI avec une activité artisanale : 45 euros

L’entrepreneur artisan peut recourir à un stage de préparation à l’installation d’un coût de 194 euros, mais il s’agit d’un stage qui si il était obligatoire autrefois, est désormais rendu facultatif.

  • EI avec une activité libérale : l’immatriculation est gratuite
  • EURL, entreprise unipersonnelle à responsabilité limitée avec une activité commerciale : 38 euros
  • EURL avec une activité artisanale : 45 euros
  • SASU, société par actions simplifiée unipersonnelle, avec une activité commerciale : 25 euros
  • SASU avec une activité artisanale : 40 euros
  • Régime de la micro-entreprise : l’immatriculation est gratuite

Comme déjà évoquée, cette démarche peut être déléguée à une personne tierce mais cela engendre un coût supplémentaire. Alors, l’entrepreneur peut décider de faire cette formalité seul et à distance en se rendant sur guichet-entreprise.fr par exemple. Les frais de greffe étant des frais obligatoires, les accomplir seul est assurément la manière la moins chère de procéder.

Toutefois, le dossier d’immatriculation peut etre long à constituer, et il arrive fréquemment que les services de greffe rejettent les dossiers pour des non-conformité, et que le dossier ait à faire des allers retours entre l’entrepreneur et le greffe. De ce fait, constituer et déposer son dossier d’immatriculation peut prendre un certain temps.

Publier son annonce légale pour créer son entreprise pas cher

La publication d’une annonce légale est une autre formalité, payante et obligatoire pour créer son entreprise. La publication de l’annonce légale a pour but d’informer els tiers de la création d’une entreprise.

Le prix de publication des annonces légales ayant été forfaitisé depuis le début de l’année 2021, les écarts entre les différents journaux tendent à se réduire. Toutefois, le fait de procéder à la publication de son annonce légale en ligne peut permettre d’économiser sur les frais de création. De plus, le fait de publier en ligne permet d’obtenir plus rapidement son attestation de publication, un des justificatifs indispensables à fournir dans le cadre du dossier d’immatriculation.

Pour une entreprise individuelle (et à responsabilité limitée), il n’y a pas à publier un avis de création car il ne s’agit pas d’une forme juridique ayant la personnalité morale contrairement à l’EURL, entreprise unipersonnelle à responsabilité limitée, puisque cette forme juridique détient la personnalité morale.

Economisez jusqu’à 40% sur la publication de votre annonce légale en publiant en ligne !

Plus de 600 journaux habilités
Attestation de parution gratuite sous une heure
Les meilleurs tarifs en ligne !
Affichage de votre annonce en temps réel

Télécharger l'article en PDF

Vote: 4.7/5. Total de 3 votes.
Chargement...

TOP 5 DES OUTILS DE CREATION

Créer son entreprise en ligne

Legalstart, partenaire du Blog du Dirigeant, répond à tous vos besoins juridiques.

Rapidité des démarches

Économisez sur vos démarches

Un accompagnement dans vos démarches

Créer votre entreprise

Un changement d’adresse ? Une cession de part ?

Modifier vos statuts

Vous souhaitez protéger votre marque de potentiel concurrent ?

Déposez votre nom et votre logo pour plus d’assurance.

DÉPOSER VOTRE MARQUE

Newsletter


Marie Lusset

Marie Lusset est diplômée d’un master en droit des affaires internationales et d'un master en management et développement des entreprises. Elle accompagne les porteurs de projet à créer leur entreprise et développer leur activité.


créer et gérer en ligne
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.