Comment choisir ma banque en ligne ?

par |

Les banques en ligne ont séduit les particuliers. Elles s’intègrent désormais dans le paysage professionnel avec des offres dédiées aux TPE/PME ou encore aux auto-entrepreneurs.

Céder votre fonds de commerce : les outils

Comment choisir ma banque en ligne ?

Les tarifs bancaires sont très compétitifs et les services sont peaufinés pour s’adapter aux attentes des entreprises : tarification spécifique de la commission de mouvement, de virement SEPA interentreprises, accès à un conseiller personnalisé…

Dans ce secteur bancaire pléthorique et pour vous aider à choisir la banque sur Internet la plus adaptée parmi toutes les banques françaises actuelles, voici les critères à prendre en compte quand on est dirigeant de TPE/PME, auto-entrepreneur ou profession libérale. Nous vous proposerons ensuite le classement des meilleures banques en ligne pour les professionnels avec notre comparatif détaillé des différentes prestations et des tarifs bancaires proposés sur Internet.

Pourquoi choisir une banque en ligne ?

Comment choisir ma banque en ligne ?L’avantage d’une banque sur Internet est sa tarification, très compétitive et généralement à la carte, selon le nombre de services réellement utilisés. A titre de comparaison, les établissements bancaires traditionnels ont plutôt tendance à proposer un forfait mensuel « clé en main », au final plus coûteux et incluant un ensemble d’opérations potentiellement inutiles au regard de votre organisation.

Dans ce contexte, choisir une banque en ligne pour démarrer votre activité professionnelle est certainement une démarche intéressante financièrement, au vu des tarifs proposés. Certaines banques en ligne ciblent particulièrement les auto-entrepreneurs, les professions libérales ou les TPE/PME avec des offres adaptées à leurs modèles respectifs, comme nous l’analyserons ci-dessous.

Quelle banque en ligne choisir pour un professionnel ?

Quel que soit votre métier, pour choisir une banque en ligne, au-delà des frais de tenue de compte, vous devez vérifier le prix des opérations bancaires que vous réalisez fréquemment pour faire tourner votre activité. L’objectif est d’anticiper le tarif final « à la carte », relatif à votre organisation, puis de valider qu’il sera bel et bien inférieur au tarif « clé en main » proposé par un établissement bancaire traditionnel.

En tant que professionnel, le choix d’une banque en ligne se fait au regard des tarifs sur des opérations telles que (selon votre organisation) :

  • la compatibilité entre votre terminal de paiement et la banque en ligne;
  • le coût de mise en place et d’utilisation d’un terminal de paiement si vous n’en avez pas encore ;
  • le coût et la nature de la carte bancaire proposée (Visa Business ou Gold, Mastercard Gold, carte bancaire internationale…) ;
  • la commission de mouvement;
  • les frais de prélèvement automatique et de virement SEPA Interentreprises ;
  • les éventuels frais pour retirer de l’argent dans un distributeur automatique (les banques en ligne n’ont pas de distributeurs propres, sauf celles inhérentes aux établissements financiers traditionnels) ;
  • les frais pour des transactions à l’étranger, en zone euro ou hors zone euro ;
  • les frais pour retrait de devises;
  • les modalités d’encaissement des chèques et le coût éventuel pour ce service (les banques en ligne n’ont pas de guichet) ;
  • les modalités et le coût relatif au dépôt d’espèces (faut de guichet) ;
  • la possibilité d’obtenir un chéquier et le coût de la commande (attention, certaines banques en ligne – comme les néobanques N26 et Nickel – ne proposent pas de chéquier) ;
  • la possibilité de découvert autorisé et son coût;
  • les frais pour accident de paiement (dépassement du découvert autorisé, chèque non encaissé, gestion d’un interdit bancaire…) ;
  • les conditions pour gérer ses comptes (envoi du relevé par courrier ou non, conditions d’accès au relevé de compte…) ;
  • les conditions pour ouvrir un compte en ligne (pièces justificatives, revenu minimum exigé, domiciliation des revenus) ;
  • les frais pour l’assurance perte des moyens de paiement.

Notez que globalement, toutes les banques en ligne proposent aux professionnels d’ouvrir un compte bancaire facilement, même si certaines sont susceptibles d’exiger un encours minimum.

Quid des néobanques pour les professionnels

Comment choisir ma banque en ligne ?En tant que professionnel, vous devez faire la différence entre une néobanque (généralement issue du secteur FinTech) et une banque en ligne. Juridiquement :

  • une néobanque est un établissement de paiement
  • une banque ou une banque en ligne est un établissement de crédit

Une banque en ligne peut ainsi proposer des solutions de financement (crédit, découvert), gérer des produits boursiers, des valeurs mobilières, contrairement à la néobanque qui ne fait qu’intermédiaire pour les paiements entre divers acteurs de l’économie. Les fonds sont cantonnés et au sein de la néobanque et ils ne peuvent être utilisés à des fins de placements.

Rassurez-vous, les néobanques, tout comme les banques en ligne, sont régies par le Code monétaire et financier, sous l’égide de l’Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR). Dans ce contexte, il faut savoir que les néobanques ne proposent pas de services bancaires complémentaires à la gestion de votre compte courant. Elles pallient généralement ce manquement avec des interfaces digitales hyper ergonomiques et esthétiques et en offrant des solutions pour mieux gérer ses comptes (accès à des tableaux de bord de suivi, coffre-fort électronique…).

Choisir sa banque en ligne : pour un autoentrepreneur

En tant qu’autoentrepreneur, vous devez justifier vos dépenses professionnelles au fisc en présentant un compte bancaire séparé de votre compte courant habituel. La loi vous laisse le choix entre souscrire un second compte courant ou ouvrir un compte professionnel, dont les services sont potentiellement plus adaptés, mais aussi facturés au prix fort par les banques traditionnelles (commission de mouvement, frais de gestion spécifiques aux comptes professionnels…).

Pour se démarquer, certaines banques en ligne proposent alors une offre dédiée aux autoentrepreneurs/micro-entrepreneur, en mettant l’accent sur un package de services ciblés à prix doux, tels que :

  • la mise en place d’un terminal de paiement ;
  • une gestion du compte simplifiée et rapide (procédure simplifiée pour enregistrer de nouveaux bénéficiaires, virements internes facilités, etc.) ;
  • la flexibilité horaire pour contacter la plateforme téléphonique ;
  • les cartes bancaires gratuites ;
  • aucun revenu minimum exigé pour l’ouverture du compte bancaire.

Les banques en ligne qui visent les auto-entrepreneurs sont une bonne alternative au compte professionnel classique, à condition de ne pas utiliser de services en dehors de l’offre auto-entreprise, qui pourraient gonfler la facture. Jetez un coup d’œil aux offres des banques en ligne Monabanq, Axa Banque* et Boursorama Banque qui proposent des conditions tarifaires spéciales pour les auto-entrepreneurs et micro-entrepreneurs. Les prix s’élèvent de 7 à 10 euros TTC / mois pour la gestion courante (hors frais de terminal de paiement), contre 15 à 40 euros pour les banques traditionnelles.

*Attention, si vous souscrivez un compte Autoentrepreneur chez Axa Banque, la gratuité du compte est soumise à l’utilisation régulière de la carte bancaire, pour un montant au moins égal à 900 € par trimestre (ou 450 € par trimestre pour un client de moins de 30 ans).

Pour 9.90 euros par mois, la néobanque N26 propose l’offre « N26 Business Black », uniquement à destination des autoentrepreneurs, ouverte « en 8 minutes » pour « suivre vos finances en toute simplicité » avec envoi d’une notification pour toute activité sur votre compte bancaire.

Choisir sa banque en ligne : pour une TPE/PME

Les TPE/PME attendent généralement un accompagnement plus soutenu de la part de leur banquier, particulièrement concernant leurs besoins en trésorerie ou leur stratégie de financement.

Ainsi, certaines banques en ligne proposent des offres adaptées au modèle TPE/PME, comprenant par exemple une baisse (voire une annulation) des commissions de mouvement et des frais de virement SEPA Interentreprises, un découvert autorisé personnalisable et même l’accès à un service de conseil.

Fiducial et HSBC : les banques en ligne des TPME/PME

Pour un forfait de 15 euros par mois, par exemple, l’offre « Club Entrepreneurs » de la banque en ligne Fiducial met l’accent sur l’accompagnement du dirigeant avec un conseiller bancaire personnalisé et joignable par téléphone (en plus des services habituels : carte Visa Business, gestion des opérations courantes et commission de mouvement).

Une tarification spécifique existe pour les PME à partir de 20 salariés ou enregistrant un chiffre d’affaires au-delà de 1.5 million d’euros.

Il y a aussi le service professionnel d’HSBC qui, pour 37.5 euros TTC par mois, propose une offre spécialement conçue pour les besoins TPE/PME avec possibilité d’opter pour une Visa Gold. Aucune mention à un conseiller n’est spécifiée sur leur site Internet.

Qu’en est-il de Boursorama Banque et ING Direct ?

Boursorama Banque propose quant à elle l’offre « Boursorama Pro » à 9 euros TTC /mois, incluant la possibilité de découvert autorisé jusqu’à 4 000 euros, selon l’encours de l’entreprise.

Enfin, ING Direct est l’une des rares banques en ligne à proposer un service de demande de prêt professionnel, dont le montant peut grimper de 3000 à 100 000 euros avec une réponse de la banque sous 48 heures. Par contre, l’établissement bancaire ne propose pas de compte professionnel en ligne.

N’hésitez pas à comparer les offres TPE/PME de différents établissements en ligne, au regard de vos propres besoins et au-delà des services bancaires habituels de type ouverture d’un compte professionnel ou accès à une carte bancaire qui sont les fondamentaux.

Choisir sa banque en ligne : pour une profession libérale

Comment choisir ma banque en ligne ?Les professions libérales regroupent les métiers du conseil, du Web et des prestations intellectuelles. Elles facturent des honoraires et ne nécessitent pas de stock de départ ni de marchandises. Les opérations bancaires sont potentiellement plus réduites que pour une entreprise commerciale ou artisanale.

Souscrire l’ouverture d’un compte courant avec un package « basique » d’une banque en ligne est tout à fait envisageable, parmi les offres dédiées à une micro entreprise ou vers un compte professionnel, selon votre statut juridique.

Regardez aussi les modalités d’obtention de la carte bancaire (revenu minimum, carte bancaire gratuite ou payante) et la nature de celle-ci (carte Gold, Visa Business…), selon le type de transactions que vous opérez (en France ou à l’étranger). Enfin, l’ergonomie de l’application, la facilité de l’accès au relevé de compte et au compte bancaire en ligne influent sur le choix de votre organisme de crédit.

Choisir sa banque en ligne en suivant ces 5 critères

Au regard de l’environnement bancaire passé en revue ci-dessus, en tant que professionnel, vous choisissez votre banque en ligne selon 5 grands critères :

  1. la fluidité et l’ergonomie de l’application Web
  2. les produits bancaires proposés ; l’offre packagée
  3. les tarifs de la banque à distance
  4. les prix et la nature de la carte bancaire

1.      La fluidité et l’ergonomie de l’application

Le grand avantage d’une banque sur Internet est sa facilité d’ouverture du compte bancaire, d’accès et de gestion du compte courant, de son plan d’épargne, etc.

Certaines interfaces sont plus épurées que d’autres et certains établissements financiers sont susceptibles de proposer un panel plus complet de services dématérialisés (par exemple la possibilité de gérer en ligne les plafonds de dépense autorisés, le blocage de la carte bancaire…).

Les néobanques du secteur Fintech sont, en ce sens, généralement plus complètes par rapport aux banques en ligne.

2.      Les produits bancaires proposés

La consultation de son compte bancaire en ligne, la réalisation des opérations de base (virement interne ou externe), l’obtention d’un relevé de comptes régulier… Font partie des basiques. Nous l’avons expliqué, ils peuvent être packagés avec des services bancaires, comme un nombre limité par mois de retraits d’espèces, d’encaissement de chèque, de mise en place de virements SEPA, l’accès à un banquier en ligne personnalisé…

Certaines banques en ligne proposent aussi un taux de rémunération du compte courant, un découvert autorisé, l’ouverture d’un compte épargne professionnel…

Choisissez la banque à distance dont l’offre packagée et les produits financiers correspondent le plus à votre utilisation quotidienne. Si vos besoins sont limités à la « simple » gestion des comptes, le choix d’une néo-banque se pose. Dans tous les cas, priorisez l’analyse des offres qui correspondent à votre modèle économique (offre Autoentrepreneur, offre TPME/PME…).

3.      Les tarifs de votre banque online

Après avoir sélectionné les packages des banques en ligne les plus proches de vos attentes bancaires, vous pouvez comparer leurs tarifs, sans oublier de regarder :

  • les prix pour les opérations qui ne font pas partie du package
  • les surcoûts en cas de surconsommation d’un service mensuel
  • les tarifs des opérations anormales : agios, frais pour perte de carte bleue et réinitialisation du code secret, frais pour non-utilisation du compte courant…

4.      Le prix et la nature de la carte bancaire

Les offres proposées pour obtenir une carte bancaire varient d’une banque à distance à l’autre. Certaines permettent de choisir parmi une gamme de cartes bancaires (carte Visa Classique, carte Mastercard, Gold Mastercard…) avec des offres et des avantages différents (service de conciergerie, retraits gratuits à l’étranger…).

D’autres banques en ligne proposent la carte gratuite pour toute souscription de compte, mais dans ce cas, l’offre ne sera intéressante que si les services liés à l’utilisation de la carte bancaire correspondent à vos attentes (coût des transactions à l’étranger, assurance voyage si vous faites des déplacements professionnels…).

Conclusion

Après avoir séduit les particuliers, les banques en ligne ont largement déployé leurs offres à destination des entreprises. Les tarifs des banques en ligne sont attractifs, les packages adaptés, mais le « tout digital » convient essentiellement aux petites structures ou aux entreprises en démarrage.

Lorsque le modèle économique croît (augmentation des charges fixes, embauches, investissements, placements financiers…), une agence bancaire traditionnelle sera peut-être plus adaptée. Elle permettra de faire tout ce que les banques en lignes ne font pas, à savoir rencontrer son conseiller financier en agence, bénéficier de conseils en développement ou pour investir en bourse, faire une demande de prêt professionnel, négocier des tarifs hyper personnalisés ou des facilités de caisse sur simple demande, comme c’est le cas pour des relations harmonieuses et longue durée entre dirigeants et banquiers.

En bref, si vous ne savez pas encore quelle banque choisir, au-delà d’une éventuelle offre de bienvenue ou des banques les moins chères sur le papier, analysez les services et la tarification proposés au regard de votre modèle économique actuel. Vous pourrez toujours changer de banque à l’avenir, pour suivre le développement de votre entreprise.

Monter son business plan

Partez du bon pied grâce à notre ebook

Monter son business plan

Partez du bon pied grâce à notre ebook

0 commentaires

Please wait...
créez votre entreprise

Inscrivez-vous à la newsletter !

Chaque semaine, des actus et des articles de fond

Merci ! Votre inscription a été prise en compte.