les partenaires financiers

par

Pour vivre et croître, l’entreprise compte sur son cycle d’exploitation ; la rentabilité de son modèle économique. Mais pour voir plus loin ; investir et mettre en place une stratégie, à long terme ou à court terme ; pour saisir une opportunité lorsqu’elle se présente ou encore pour faire face à un coup dur, ce sont les partenaires financiers de l’entreprise qui interviennent et, à ce titre, sont indispensables.

Gestion et Comptabilité : les outils

les partenaires financiers

Qui sont-ils ? Quels rôles jouent-ils auprès de l’entreprise et à quel moment faire appel à eux ? Le blog du dirigeant vous propose une synthèse sur les partenaires financiers de l’entreprise.

les partenaires financiersL’entreprise compte sur plusieurs partenaires financiers, simultanés ou successifs tout au long de sa vie. De manière générale, les financeurs habituels sont :

  • les associés au capital, fondateur de l’entreprise qui apportent les fonds au démarrage pour permettre à l’activité de démarrer
  • la banque qui finance les investissements au démarrage, en partenariat avec les fondateurs et qui accompagne ensuite le développement de l’activité
  • les business angels, investisseurs au capital qui interviennent pour passer des étapes de croissance lorsque l’entreprise change de modèle

Les associés fondateurs de l’entreprise

les partenaires financiersPour une société, les associés et fondateurs de l’entreprise sont les premiers partenaires financiers. À la création, ils apportent des fonds au capital social pour réaliser les premiers investissements, mais aussi pour démarrer avec un coussin d’oxygène financier suffisant. Les associés procèdent ensuite à des augmentations de capital, au fur et à mesure du temps, pour permettre à l’entreprise de passer des étapes de développement et/ou pour renforcer sa solidité financière.

Les associés peuvent aussi être amenés à renflouer les caisses, en cas de coup dur ou pour saisir une opportunité immédiate. Ils procèdent alors généralement à un apport en compte courant d’associés, qui est un prêt financier réalisé entre l’associé et la société, et non une augmentation de capital social

La banque

les partenaires financiersLa banque est le partenaire quotidien de l’entreprise. Elle intervient à plusieurs niveaux. Son découvert autorisé est, par exemple, un mode de financement à court terme, mais de manière générale, retenez que la banque accompagne l’entreprise dans ses étapes de développement en finançant essentiellement les investissements matériels. Elle propose alors des prêts à moyen ou long terme, selon le montant des besoins.

Les besoins en trésorerie (pour disposer d’un coussin d’oxygène avant d’embaucher, par exemple, pour acheter un stock, engager des frais de communication…) et, de manière générale, tous les besoins non amortissables – donc non garantis – sont difficilement finançables par les banques. Il est nécessaire pour la société de ne pas compter uniquement sur ce partenaire financier.

Notez que la banque propose des solutions en cas de coup dur, comme un prêt trésorerie ou une facilité de caisse. Ces modes de financement court terme peuvent être très chers, mais ils sont à analyser si vous cherchez une solution de financement immédiate…

Les business angels, investisseurs au capital

les partenaires financiersIl y a les associés fondateurs de la société, et puis il y a les business angels / investisseurs externes qui apportent des fonds lorsque la société décide d’ouvrir son capital. Cette démarche est nécessaire quand la société change de modèle économique (croissance rapide) et que :

  • ses besoins sont majoritairement immatériels (non finançables par la banque) : trésorerie, stratégie de communication, avances sur salaire, dépôts de garantie…
  • ses besoins sont trop élevés pour qu’un prêt bancaire, dont il faudra rembourser le capital avec des intérêts, s’avère rentable

Attention à l’entrée d’investisseurs au capital de la société ! Les statuts, qui organisent et encadrent les pouvoirs de chacun, devront être modifiés pour maintenir les droits des fondateurs malgré l’arrivée d’associés dont le poids financier est souvent très élevé.

Les autres partenaires financiers

D’autres partenaires peuvent intervenir dans un plan de financement, comme BPI France (La Banque Publique d’Investissement) qui propose un catalogue de solutions variées, selon la nature du projet et les besoins à financer (garanties sur emprunt, prêts à taux 0, subventions….). Ces aides ne financent jamais la totalité d’un projet et elles sont généralement conditionnées à l’octroi d’un prêt bancaire.

Notez aussi la possibilité de solliciter une Plateforme d’Initiative Locale (PFIL) pour l’octroi d’un prêt à taux 0 ou d’une subvention, en complément d’un prêt bancaire de création ou de développement d’entreprise. Les budgets et les critères de financement sont variables selon les PFIL et leur département.

Le financement participatif : une solution alternative

les partenaires financiersEnfin, le financement participatif, ou crowdfunding, est une nouvelle solution pour les entreprises qui ne remplissent pas les critères bancaires ou qui souhaitent une alternative. Là encore, les campagnes de financement sont rarement destinées à financer l’intégralité d’un projet. Elles viennent en complément et portent sur un besoin particulier : le financement de la stratégie de communication de l’entreprise, par exemple ou pour financer le prototypage d’un produit innovant qu’elle souhaite lancer …

En conclusion : mettre en place une politique de financement

Mettre en place une politique de financement est une mission du dirigeant. Il doit anticiper quels partenaires financiers mobiliser et à quelle occasion, en prenant en compte :

  • les besoins de l’entreprise : besoins matériels, besoins en trésorerie…
  • sa vision à long terme : croissance progressive ou croissance rapide
  • Mais aussi la solidité financière, le modèle économique et la capacité de l’entreprise à absorber des financements supplémentaires

Dans tous les cas, la réalisation d’un plan de financement est nécessaire à chaque étape de croissance.

Achetez notre ebook

les partenaires financiers
les partenaires financiers

Newsletter

Christelle Ibach

Christelle Ibach est la Fondatrice d’HVA Média, une agence éditoriale spécialisée dans l’actualité fiscale, le conseil en création et en gestion d’entreprise. Depuis 2014, elle accompagne les experts comptables et les cabinets de conseil à développer leur notoriété sur le Web en créant et en animant leur blog ou site d’actualités. En plus du Blog du Dirigeant, Christelle Ibach collabore avec les sites Valoxy, Le Coin des Entrepreneurs et Dynamique Entreprendre.

Formée à l’université Robert Schuman, à l’IAE de Strasbourg et à l’EM Strasbourg Business School, elle a d’abord été Chargée de projet pour l’agence de communication Direct One. Christelle Ibach a ensuite collaboré avec BGE PaRIF en tant que Formatrice en droit des affaires et Conseillère en création et en développement des entreprises. Pendant deux ans, elle a également exercé le métier de Correspondante presse pour les journaux Le Régional et Dernières nouvelles d’Alsace avant de fonder l’agence éditoriale HVA Média.
les partenaires financiers

Les derniers articles par Christelle Ibach (tout voir)

    les partenaires financiers

    0 commentaires

    Click here to get this post in PDF

    Please wait...
    créez votre entreprise

    Inscrivez-vous à la newsletter !

    Chaque semaine, des actus et des articles de fond

    Merci ! Votre inscription a été prise en compte.