Créer une entreprise de piscinier en ligne rapidement, facilement et à moindre coût !

Par Adèle Lebas, le 12/05/2022

La création d’entreprise suppose de suivre plusieurs étapes. En créant en ligne, vous allez gagner du temps sur le lancement de votre activité et pas que ! Rapidité, sécurité juridique et à moindre coût… Créer une entreprise de piscinier en ligne séduit de plus en plus. On vous dit tout sur les meilleures plateformes juridiques en ligne !

Créer une entreprise de piscinier en ligne

Créer une entreprise de piscinier est une activité qui évolue au fil des années et qui doit s’adapter aux nouvelles techniques. Ce métier nécessite un savoir-faire et une technique particulière. C’est ce savoir-faire qui donne de la valeur à votre entreprise. Cet article tend à vous expliquer comment vous pouvez créer une entreprise de piscinier en ligne ?

Les méthodes pour créer votre entreprise de piscinier

Vous pouvez créer votre entreprise vous-même

C’est la solution la moins chère. Néanmoins, pour la création d’une entreprise plus complexe, des connaissances juridiques sont nécessaires.

Faites appel à un avocat ou à un expert-comptable

Bien que cette solution soit chronophage et relativement chère, elle est conseillée lorsque vous devez personnaliser vos statuts. Cette personnalisation est nécessaire à l’entrée de nouveaux associés ou à la création d’une start-up.

Vous pouvez créer votre entreprise de piscinier en ligne

Plusieurs plateformes en ligne s’occupent de créer votre entreprise en ligne et de faire les formalités à votre place ! En effet, c’est une solution rapide et économique ! Cependant, chaque plateforme propose des prestations différentes. Ainsi, choisissez celle qui répond au mieux à vos besoins.

Nous avons rédigé pour vous un tableau comparatif des plateformes juridiques :

Leader du marché

Meilleur rapport Qualité/Prix

Simple, rapide, et efficace

Rapide et Pro

Prix GLOBAL MOYEN ** 368 € 329 € 329 € 329 €
OFFRE GRATUITE
OFFRE STANDARD 129 € + frais 99 € + frais 119 € + frais 129€ + frais
OFFRE PREMIUM 249 € + frais 199 € + frais 138 € + frais 249€ + frais
TOTAL DES FRAIS (moyenne) 239 € 230€ 230€ 230 €
AVIS CLIENTS /10 9,2
3022 avis sur Avis Vérifié
9,4
2776 avis sur Trustpilot
9,0
432 avis sur Avis Vérifié
9,5
3490 avis sur Avis Vérifié
PROMOTIONS LBdD code promo plateforme juridique
EN SAVOIR + SUR LES TARIFS Découvrir Découvrir Découvrir Découvrir

Qui peut ouvrir une entreprise de piscinier en ligne ?

Plusieurs règles conditionnent l’accès à la création d’une entreprise de piscinier.

Pour devenir piscinier :

  • Vous devez avoir la capacité de gestion. Autrement dit, vous devez être : majeur, un mineur de plus de 16 ans disposant de l’autorisation de ses deux parents ou un mineur émancipé).
  • Vous ne pouvez pas exercer d’activité professionnelle incompatible avec cette activité ;
  • Vous ne devez pas être interdit de gestion.

Le diplôme pour devenir piscinier

Vous n’êtes pas obligés d’être diplômé pour devenir piscinier. Cependant, si vous souhaitez créer une entreprise de piscinier, alors le diplôme est obligatoire sauf si vous justifiez d’une expérience de trois ans. Plusieurs diplômes vous permettent d’accéder à la profession de piscinier :

  • CAP monteur en installations sanitaires ou thermiques ;
  • Brevet professionnel métiers de la piscine ;
  • Brevet professionnel en installation du génie climatique et sanitaire.

Si vous justifiez d’une expérience de trois ans, vous devez faire valider vos acquis d’expérience en demandant l’obtention de la VAE.

Les compétences pour devenir piscinier

Le métier de piscinier requiert des compétences :

  • Managériales ;
  • Organisationnelles ;
  • Relationnelles

Les avantages de créer son entreprise de piscinier en ligne

La création en ligne est un réel gain de temps. Cette méthode vous assure une création en 48 heures en moyenne. Ensuite, le dossier est envoyé à l’administration. Les plateformes n’ont plus la main sur la création de votre entreprise. Cela vous évite de perdre du temps dans les déplacements jusqu’au point de rendez-vous avec un conseiller.

Pour économiser, créer votre entreprise de piscinier en lien est une solution appréciable. Ainsi, la création en ligne est 4 voire 5 fois moins cher que la création en faisant appel à un professionnel. Les économies réalisées par la création en ligne vous permettent d’investir ailleurs. On peut citer, par exemple, l’achat de matériel, l’achat et non la location

Le mot d’ordre : un suivi rapide et peu coûteux. Contrairement aux professionnels juridiques dont la fourchette de prix est comprise entre 1200€ et 1500€.

De nombreuses plateformes juridiques se spécialisent dans la création en ligne. Les différentes équipes juridiques performantes vous offrent l’opportunité de trouver la plateforme qui correspond à vos besoins.

Le choix du statut juridique et de la fiscalité de votre entreprise de piscinier

Le choix du statut juridique

Vous exploitez votre activité en nom propre :

  • Le régime de l’autoentreprise se définit comme une entreprise individuelle sous le régime de la microentreprise. Cette solution facilite considérablement les formalités de création. Néanmoins, elle ne permet pas de déduire les charges liées à exploitation d’activité du bénéfice imposable.
  • L’entreprise individuelle : à partir du 15 mai 2022, l’entreprise individuelle est combinée avec l’EIRL. Cette combinaison donne l’avantage de séparer le patrimoine personnel du patrimoine professionnel. Le but étant de supprimer l’EIRL et de favoriser la création d’entreprise individuelle.

Vous exploitez l’activité en société

Vous créez seul

Le choix porte sur l’EURL ou la SASU.

  • L’EURL confère au dirigeant le statut de travailleur non salarié. Ainsi, il dépend de la sécurité sociale des indépendants. Le régime d’imposition par défaut est l’impôt sur le revenu. Cependant, vous pouvez opter pour l’impôt sur les sociétés. Attention, ce choix est irréversible.
  • La SASU donne au dirigeant le statut d’assimilé salarié. Par conséquent, il dépend du régime général. L’entreprise est fiscalisée de base à l’impôt sur les sociétés. Néanmoins, vous avez la possibilité de choisir l’option à l’IR pendant 5 premières années, lui permettant, sous conditions d’être fiscalisé à l’IR pendant 5 exercices
Vous vous associez

Vous avez la possibilité de créer une SARL ou une SAS.

  • La SARL est un statut peu adaptable car il est fortement réglementé par la loi. Cependant, le conjoint, qui travaille dans l’entreprise sans être rémunéré, profite du statut de conjoint collaborateur. En créant une SARL, vous êtes de base fiscalisé à impôt sur les sociétés. Néanmoins, vous avez la possibilité de choisir l’impôt sur le revenu durant 5 exercices.
  • Au contraire, la SAS est un statut beaucoup plus souple puisqu’il est moins réglementé. Cependant, il n’offre pas de statut particulier au conjoint. En créant une SAS, vous êtes de base fiscalisé à impôt sur les sociétés mais vous pouvez choisir l’impôt sur le revenu durant 5 exercices.

Notre article SARL ou SAS explique davantage les différences entre les deux sociétés.

La fiscalité de l’entreprise de piscinier

L’imposition des bénéfices réalisés

Les bénéfices réalisés entrent dans la catégorie des bénéfices industriels et commerciaux (BIC). Par conséquent, ils sont imposables à l’impôt sur le revenu, ou à l’impôt sur les sociétés selon votre choix du statut juridique.

Le choix entre l’impôt sur le revenu et l’impôt sur les sociétés n’est possible qu’en cas de création d’EIRL, d’EURL, de SASU, de SARL ou de SAS.

La TVA

Plusieurs taux de TVA sont applicables au piscinier :

  • 10% : c’est le taux réduit applicable aux travaux d’amélioration, de transformation d’aménagement et d’entretien.
  • 5,5% : ce taux correspond au taux réduit applicable pour la fourniture et la pose d’équipement d’économie d’énergie.

Les formalités de création d’une entreprise de piscinier

Plusieurs formalités sont obligatoires afin de créer votre entreprise de piscinier. Ainsi, vous devez :

  • Déposer votre capital social sur un compte bloqué, et publier une annonce légale dans un journal officiel. Ensuite, vous devez constituer votre dossier d’immatriculation ;
  • Déposer le dossier d’immatriculation au centre de formalité des entreprises. Attention, cette formalité disparaît dès 2023 ;
  • Si vous êtes artisan, vous devez vous inscrire au répertoire des métiers ;
  • Si vous avez une activité industrielle ou commerciale, vous devez vous immatriculer au RCS.

Télécharger l'article en PDF

Vote: 5.0/5. Total de 1 vote.
Chargement...

TOP 5 DES OUTILS DE CREATION

Créer son entreprise en ligne

Legalstart, partenaire du Blog du Dirigeant, répond à tous vos besoins juridiques.

Rapidité des démarches

Économisez sur vos démarches

Un accompagnement dans vos démarches

Créer votre entreprise

Un changement d’adresse ? Une cession de part ?

Modifier vos statuts

Vous souhaitez protéger votre marque de potentiel concurrent ?

Déposez votre nom et votre logo pour plus d’assurance.

DÉPOSER VOTRE MARQUE

Newsletter


Adèle Lebas


créer et gérer en ligne
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.