SARL / SAS : quel statut juridique pour mon entreprise ?

Par Thomas Lailler, le 06/01/2020

La SARL et la SAS sont les statuts juridiques les plus choisis par les créateurs d’entreprise.
Depuis 2001, les statuts juridiques de la SARL et de la SAS ont été modernisés : suppression du capital social minimum et du nombre d’associés minimum, possibilité d’apporter son « industrie »…

SARL / SAS : quel statut juridique pour mon entreprise ?

Les pouvoirs publics ont été dans le sens de la simplification du statut juridique de ces sociétés, pour favoriser la création d’entreprise et réduire le chômage.

Ces formes sociales sont aujourd’hui très proches. Quels critères doit-on prendre en compte pour faire son choix ? Le Blog du Dirigeant vous apporte les réponses.

1. SARL/SAS : DES SIMILITUDES À LA CONSTITUTION

SARL

SAS

Précisions

Objet social

Objet civil, commercial ou mixte

Idem

Activités d’assurance, d’épargne et capitalisation interdites pour les SARL

Capital social

Aucun capital minimum

Idem

SARL : depuis 2001

SAS : depuis 2008

Apports

En numéraire, nature et industrie

Idem

Apports en industrie :

SARL : depuis 2003

SAS : depuis 2008

Nombre d’associés

1 à 100

1 minimum, aucun maximum

Responsabilité

Limitée aux apports

Idem

Personnalité juridique des associés

Personnes physiques ou morales

Idem

La capacité commerciale n’est pas requise

Un mineur peut être associé

Direction de la société

Organe unique

(gérant)

Idem

(président)

Possibilité d’organiser une direction déléguée

Cessions de droits sociaux

Libres entre associés

Nécessité d’un agrément pour les tiers

Libres entre associés et avec les tiers

Agrément possible

Contrôle étendu du capital social

Imposition des bénéfices

IS

IR sur option

Régime SARL de famille

Idem

Des similitudes vont également apparaître au cours de la vie sociale de ces deux types de société. Les formalités légales sont sensiblement identiques (registre des procès-verbaux d’assemblées générales, registre des procès-verbaux de conseils, registre de présence aux assemblées générales, modifications diverses…). Elles ont donc un coût similaire.

Seule la multiplication d’organes de gestion (direction déléguée, conseil de surveillance…) peut augmenter sensiblement le coût d’exploitation de ces deux types de société.

Vous cherchez une plateforme juridique en ligne pour créer votre entreprise en ligne, rapidement et à moindre frais ?

Comparez et choisissez

Accompagnement Gratuit et sans engagement
Les meilleurs sites pour créer son EURL en ligne
Le leader & Le plus complet
Les meilleurs sites pour créer son EURL en ligne
Le moins cher
Les meilleurs sites pour créer son EURL en ligne
Les meilleurs sites pour créer son EURL en ligne
Les meilleurs sites pour créer son EURL en ligne
Prix GLOBAL MOYEN **340 €368 €328 €328 €353 €
OFFRE GRATUITE
OFFRE STANDARD129 € + frais129 € + frais79 € + frais139 € + frais99 € + frais
OFFRE PREMIUM289 € + frais249 € + frais179 € + frais389 € + frais
TOTAL DES FRAIS (moyenne)212 €239 €250 €190 €255 €
AVIS CLIENTS /109,3386 avis sur Avis Vérifié9,4662 avis sur Avis Vérifié9,5463 avis sur Avis Vérifié9,5231 avis sur B Réputation9,5120 avis sur Avis Vérifié
PROMOTIONS LBdD-20% avec le codeLBDD20-20% avec le codeLBDD20-15% avec le codeLBDD15-10% avec le codeLBDD10-15% avec le codeLBDD15
EN SAVOIR + SUR LES TARIFSDécouvrirDécouvrirDécouvrirDécouvrirDécouvrir

2. SARL/ SAS : DES DIFFÉRENCES POUR LA RÉMUNÉRATION DU DIRIGEANT

SARL

SAS

Précisions

Régime social dirigeant

TNS pour le gérant majoritaire

Régime assimilé-salarié

La protection sociale du président de SAS est plus complète

Charges sociales

Environ 30 % de la rémunération

Environ 50 % de la rémunération

Les associés TNS de SARL soumises à l’IS devront payer des cotisations sociales sur la quote-part des dividendes supérieure à 10 % du total capital social + prime d’émission + sommes versées en compte courant

Conseil LBdD :

  • Si vous désirez des prestations sociales et une retraite optimale, optez pour la SAS
  • Si vous désirez dégager tout de suite un maximum de gains et constituer vous-même votre retraite, optez pour la SARL
  • Si vous souhaitez vous verser des dividendes, optez pour la SAS.

3. SARL/SAS : DES DIFFÉRENCES LORS DE LA TRANSMISSION DE L’ENTREPRISE

Des plus grandes différences apparaissent au moment de la transmission de l’entreprise. En effet le régime de la cession des droits sociaux diffère, en termes de formalités et de fiscalité :

SARL

SAS

Formalités

  • Acte de cession de parts sociales enregistré par la recette des impôts
  • Exemplaire de l’assemblée générale extraordinaire de modification de la répartition des parts sociales
  • Exemplaire des statuts modifiés
  • Formulaire M3
  • Notification à la société
  • Ordre de mouvement
  • Inscription en compte
  • Paiement des droits d’enregistrement

Fiscalité

  • 3 % après abattement de 23 000 euros
  • 0, 1 % du prix, non plafonné
Exemple : cession de 51 % des droits sociaux pour 300 000 euros SARL : 8 648, 10 euros ((300.000 – 23.000 x 51 %) x 3 % = 8.648,10) SAS : 300 euros
Conseil LBdD : Transformer la SARL en SAS avant cession des droits sociaux est fiscalement avantageux ! Les juges ont déjà reconnu la validité de ce type d’opérations, en écartant l’abus de droit.

Choisir entre la SARL ou la SAS est un choix à mûrir. En effet, les similitudes sont nombreuses, tant à la constitution qu’au cours de la vie sociale. Les différences notables apparaissent au stade de la transmission de l’entreprise. L’entrepreneur ne doit pas négliger cette étape, pourtant lointaine. Il est également conseillé de faire son choix en considération de la protection sociale que l’on souhaite (régime TNS ou salarié ?).

Télécharger l'article en PDF

Vote: 5.0/5. Total de 3 votes.
Chargement...

ACHETEZ NOTRE EBOOK

logo Legalstart

Legalstart, partenaire du Blog du Dirigeant, répond à tous vos besoins juridiques.

Rapidité des démarches

Simple

Économisez sur vos démarches

Économique

Un accompagnement dans vos démarches

Rapide

Créer votre entreprise

Un changement d’adresse ? Une cession de part ?

Modifier vos statuts

Vous souhaitez protéger votre marque de potentiel concurrent ?

Déposez votre nom et votre logo pour plus d’assurance.

DÉPOSER VOTRE MARQUE

Newsletter


Thomas Lailler -