Le guide pour créer une entreprise de piscinier

Par Adèle Lebas, le 12/05/2022

Autrefois considérée comme un bien haut de gamme, la piscine s’est largement démocratisée. En effet, de nos jours, nombreux sont les particuliers qui disposent d’une piscine dans leur jardin ! Ainsi, La profession de piscinier connaît un essor considérable. Voici donc un guide pour créer son entreprise de piscinier.

Créer une entreprise de piscinier

Devenir piscinier suppose une préparation rigoureuse et aboutie de votre projet afin de sécuriser le lancement de votre activité et d’améliorer sa rentabilité. Comment devenir piscinier ? Comment créer son entreprise de piscinier ? Le Blog du Dirigeant vous explique tout !

Qui peut ouvrir une entreprise de piscinier ?

Plusieurs règles conditionnent l’accès à l’activité de piscinier. Ainsi, vous devez :

  • Avoir la capacité de gestion ;
  • Ne pas exercer d’activité professionnelle incompatible avec cette activité ou être sujet à une clause de non-concurrence ;
  • Ne pas être interdit de gestion
Leader du marché

Meilleur rapport Qualité/Prix

Simple, rapide, et efficace

Rapide et Pro

Prix GLOBAL MOYEN ** 368 € 329 € 329 € 329 €
OFFRE GRATUITE
OFFRE STANDARD 129 € + frais 99 € + frais 129 € + frais 99€ + frais
OFFRE PREMIUM 249 € + frais 199 € + frais 249 € + frais 138 € + frais
TOTAL DES FRAIS (moyenne) 239 € 230€ 230€ 230 €
AVIS CLIENTS /10 9,2
3022 avis sur Avis Vérifié
9,4
2776 avis sur Trustpilot
9,5
3490 avis sur Avis Vérifié
9,0
432 avis sur Avis Vérifié
PROMOTIONS LBdD code promo plateforme juridique code promo plateforme juridique
EN SAVOIR + SUR LES TARIFS Découvrir Découvrir Découvrir Découvrir

Les diplômes pour créer une entreprise de piscinier

Vous n’êtes pas obligés d’avoir un diplôme afin d’être piscinier. Néanmoins, ce métier requiert des compétences techniques mais aussi managériales et organisationnelles. En effet, vous devez entretenir une bonne relation avec votre équipe et vos clients. Puis, vous devez vous occuper de la gestion des stocks et des différents chantiers sur lesquels vous travaillez.

Ainsi, plusieurs diplômes sont conseillés :

  • CAP monteur en installations sanitaires ou thermiques ;
  • Brevet professionnel métiers de la piscine ;
  • Brevet professionnel en installation du génie climatique et sanitaire.

De plus, même si l’exercice de l’activité ne nécessite pas de diplôme, vous en avez besoin pour créer votre entreprise de piscinier. Sinon, vous devez justifier d’une expérience minimum de trois ans. Afin de faire valider cette expérience, vous devez faire une demande d’obtention de la VAE.

Les étapes indispensables pour ouvrir une entreprise piscinier :

devenir piscinier

Les clientèles possibles lorsque vous êtes piscinier :

  • Des particuliers ;
  • Les promoteurs ;
  • Des architectes.

Ainsi, avant de lancer votre activité, vous devez :

  • Déterminer ce que vous souhaitez faire : travailler seul ou a plusieurs, créer une petite entreprise ou la développer…
  • Identifier un problème et trouver la meilleure solution pour y remédier ;
  • Trouver votre clientèle cible.

Nous vous conseillons d’organiser votre entreprise en fonction de votre savoir-faire. Par conséquent, deux options sont possibles. Vous pouvez développer davantage ce savoir-faire, ou alors vous le complétez en vous diversifiant.

Plusieurs spécialisations sont possibles afin de développer le savoir-faire du piscinier comme la construction de piscine en béton ou de piscine naturelle.

Toutes ces questions précédentes vous permettent de mieux définir votre projet et de répondre aux besoins de la clientèle ciblée.

La préparation du projet d’ouverture d’une entreprise de piscinier

La préparation de votre projet commence par une étude de faisabilité.

Commencez par évaluer la faisabilité personnelle de votre projet :

  • Avez-vous les compétences et une force de caractère vous permettant d’aller au bout de votre projet ?

Ensuite, continuer en étudiant la faisabilité technique du projet :

  • Quelles sont les réglementations à respecter ?

Ces deux premières étapes vous aident à savoir si vous pouvez vous lancer ou non dans ce projet.

L’étude de faisabilité entrepreneuriale

Définition

L’étude de faisabilité entrepreneuriale repose sur trois éléments essentiels :

  • La faisabilité commerciale s’appuie sur l’étude de la zone de chalandise et l’étude de marché. Son objectif est de mieux comprendre le fonctionnement du marché et de connaître l’ensemble des acteurs.
  • La proposition de valeur se définit comme une phrase synthétique définissant votre projet. Le but est de vérifier que le projet répond à un besoin réel.
  • La faisabilité économique analyse le mécanisme par lequel votre activité génère de l’argent. Vous devez identifier les activités essentielles de votre projet et les segments cibles.

Méthode

Afin de mener à bien cette étude, trois étapes doivent être respectées :

Étudier le marché

Deux méthodes sont possibles pour étudier votre marché :

  • 1° En utilisant votre expérience et votre réseau, vous êtes en mesure d’identifier votre clientèle cible puis de connaître vos concurrents et vos fournisseurs. Vous devez avoir une connaissance précise, suffisante et géographiquement adaptée à votre projet ! Si ce n’est pas le cas, tournez-vous vers la deuxième méthode :
  • 2° Utilisez l’outil marketing appelé “étude de marché”. Cet outil permet de mener à bien une analyse complète du marché. Le but est de comprendre le fonctionnement du secteur, sa réglementation et connaître l’ensemble des acteurs.

Cette étude de marché est indispensable puisqu’elle permet de concevoir une offre qui répond aux besoins réels des clients. En effet, plusieurs éléments diffèrent selon la localisation de votre activité comme le prix, la qualité de la prestation, le service client… C’est pourquoi, vous devez adapter votre offre en fonction du lieu d’implantation de votre entreprise.

L’élaboration de la proposition de valeur

La proposition de valeur est une phrase synthétique définissant votre projet. Elle permet de vérifier si votre activité répond à un besoin réel. Afin d’établir la proposition de valeur, posez-vous trois questions :

  • A quelle problématique souhaitez-vous répondre ?
  • Comment votre projet se différencie des autres ?
  • De quel(s) bienfait(s) concret(s) et mesurable(s) vos clients bénéficieront-ils ?

Les idées de différenciation pour votre activité de piscinier :

  • La spécialisation : en construction de piscine naturelle, en béton, en rénovation… ;
  • Le service client ;
  • L’image de marque ;
L’élaboration du modèle économique

Le modèle économique représente le coeur de votre entreprise. C’est le mécanisme par lequel votre activité génère de la valeur. Il permet de préparer le fonctionnement économique de votre projet. Ainsi, vous devez décrire toutes les étapes, de l’élaboration de l’offre à sa commercialisation. Vous pouvez vous appuyer sur le Business Model Canvas. C’est un outil qui vous guide dans toutes les étapes de l’élaboration de votre modèle économique.

Le modèle économique d’une entreprise de piscinier repose sur :

  • Des investissements minimums ;
  • Une bonne réputation ;
  • Une bonne organisation.
Les avantages et les inconvénients du modèle économique d’une entreprise de piscinier

Le métier de piscinier est une profession artisanale qui repose sur des compétences humaines. Le modèle économique est donc fortement lié à ce savoir-faire.

Les avantages
  • La plupart des charges sont prévisibles ;
  • C’est un métier de proximité ;
  • La concurrence internationale est faible.
Les contraintes
  • Besoin de main d’œuvre important ;
  • Besoin d’être organisé ;
  • Différenciation difficile

La concurrence

Il est indispensable d’évaluer votre concurrence avant de vous installer. Pour ce faire, étudiez les prix pratiqués, les prestations et les gammes proposées, le taux de fréquentation de vos concurrents… Cette analyse vous permet d’adapter votre offre afin de rester compétitif face à la concurrence.

La préparation de l’offre commerciale

Devenir piscinier nécessite de choisir un véhicule adapté à votre activité et de déterminer la gamme de produits et de services que vous allez proposer. Ainsi, utilisez l’étude marché précédemment réalisée afin d’établir votre offre commerciale. Cette offre doit répondre à trois problématiques essentielles :

  • Quelles sont les attentes de vos clients identifiées ?
  • Comment différenciez-vous par rapport à vos concurrents ?
  • Quels sont les bienfaits concrets et mesurables que vous apportez à vos clients ?

La stratégie de développement

Cette étape consiste à réfléchir à une statégie globale afin de développer votre activité. Celle-ci vous permet de gagner en efficacité. Utilisez des outils d’analyse de l’environnement externe et interne afin de vous aider à élaborer votre stratégie comme :

Quels facteurs assureront la rentabilité de mon activité ?

L’objectif est d’identifier les points forts de votre activité. Par conséquent, le métier de piscinier repose sur plusieurs facteurs importants :

  • La qualité de prestation ;
  • La relation client ;
  • Le marketing ;
  • La gestion de stock et des chantiers.

La réalisation de votre prévisionnel et de votre business plan

Le prévisionnel financier

Le prévisionnel financier a pour objectif de :

  • Étudier la faisabilité financière ;
  • Évaluer la rentabilité et la pertinence de l’investissement ;
  • Mesurer vos besoins en financement.

Ainsi, pour le réaliser, vous pouvez :

  • Évaluer le chiffre d’affaires prévisionnel ;
  • Chiffrer tous les investissements nécessaires ;
  • Évaluer les charges d’exploitation à prévoir.

Le prévisionnel est nécessaire pour réaliser un budget prévisionnel et donc de fixer des objectifs en termes de chiffre d’affaires. Les projections financières s’étalent sur trois à cinq ans et se font sur la base d’un :

  • Compte de résultat prévisionnel ;
  • Bilan prévisionnel ;
  • Tableau de trésorerie ;
  • Plan de financement initial ;
  • De ratios financiers.

Le business plan

C’est un document écrit qui a pour objectif de présenter le projet dans sa globalité. Il est composé de deux parties différentes. La première est une partie descriptive qui présente les équipes et les objectifs à atteindre. La deuxième reprend toute la partie chiffrée de votre projet. Vous pouvez compléter votre business plan avec un Pitch Deck. Le rôle du business plan est de :

  • Présenter le projet à de potentiels partenaires ;
  • Structurer votre projet ;
  • Donner une vision globale de votre projet
  • Obtenir un besoin initial de financement

Financer la création de votre entreprise de piscinier

Les sources de financement

Plusieurs sources de financement peuvent vous aider à préparer votre projet et à lancer votre activité :

L’effet de levier financier

L’effet de levier est un mécanisme par lequel vous parvenez à augmenter le montant de vos emprunts.

Le cautionnement

Certains organismes, comme la BPI France, acceptent de se porter caution de votre prêt bancaire. Ce système facilite l’accès au prêt bancaire et sécurise votre activité.

Le choix du statut juridique et de la fiscalité de votre entreprise de piscinier

Le choix du statut juridique

Vous pouvez exploiter l’activité en nom propre

  • L’autoentreprise correspond à une entreprise individuelle sous le régime de la microentreprise. Cette solution est souvent déconseillée car elle ne permet pas de déduire les charges liées à exploitation d’activité du bénéfice imposable.
  • L’entreprise individuelle / l’EIRL : Information importante : La promulgation de la loi du 14 février 2022 en faveur de l’activité professionnelle indépendante a supprimé le statut de l’EIRL en créant un statut unique de l’entreprise individuelle. Cette modification prend effet à partir du 15 mai 2022. Le statut unique regroupe les avantages de l’EIRL et ceux de l’EI : pour ne garder que l’EI. Cette nouveauté assure à l’entrepreneur individuel une distinction entre le patrimoine professionnel et personnel. Pour en savoir plus, retrouvez notre article dédié à cette réforme !

Exploiter l’activité en société

Vous créez seul

Vous avez donc le choix entre l’EURL ou la SASU

  • L’EURL confère au dirigeant le statut de travailleur non salarié. Ainsi, il dépend de la sécurité sociale des indépendants. Par conséquent, l’entreprise peut être fiscalisée à l’impôt sur le revenu (IR) ou l’impôt sur les sociétés (IS).
  • Au contraire, la SASU offre au dirigeant le statut d’assimilé salarié. De ce fait, il dépend du régime général. L’entreprise est donc fiscalisée à l’impôt sur les sociétés (IS). Cependant, vous pouvez opter pour l’option à l’IR pendant les cinq premières années.
Vous créez à plusieurs

Votre choix se fait entre la SARL et la SAS .

  • La SARL est un statut peu adaptable puisqu’il est prédéfini par la loi. Cependant, il permet au conjoint, qui travaille dans l’entreprise sans être rémunéré, de profiter du statut de conjoint collaborateur.
  • Au contraire, la SAS est un statut beaucoup plus souple puisqu’il n’est pas soumis à une réglementation particulière. Il est donc adapté à une ouverture de capital ou à la création d’une start-up.

Il existe plusieurs autres différences entre ces deux statuts. Notre article SARL ou SAS vous aidera à choisir le statut le mieux adapté pour votre projet

La fiscalité de l’entreprise de piscinier

Les bénéfices sont fiscalisés en tant que bénéfices industriels et commerciaux (BIC). Par conséquent, ils sont imposables à l’impôt sur le revenu ou l’impôt sur les sociétés selon le choix du statut juridique que vous faites, et éventuellement l’option choisie.

Les formalités juridiques pour créer une entreprise de piscinier

Plusieurs formalités sont nécessaires afin de créer une entreprise de piscinier. Il s’agit de :

  • Déposer votre capital social sur un compte bloqué, publier une annonce légale dans un journal officiel puis constituer votre dossier d’immatriculation.
  • Déposer le dossier au centre de formalité des entreprises. Attention, cette formalité disparaît dès 2023 !
  • Immatriculer la société au RCS ou s’inscrire au registre des métiers selon votre activité.

La méthode pour créer votre entreprise de piscinier

Créer votre entreprise vous-même

Il est possible de créer votre entreprise de piscinier vous-même ! C’est même la solution la moins chère. Cependant, cette méthode suppose des compétences juridiques notamment pour la création d’une société complexe.

Créer votre entreprise en ligne

Plusieurs plateformes en ligne proposent de créer votre entreprise à votre place ! Elles proposent toutes des offres et des prestations différentes. Choisissez celle qui répond au mieux à vos besoins. Pour cela, le Blog du Dirigeant souhaite vous accompagner dans ce choix. Il a donc rédigé un tableau comparatif.

Faites appel à un avocat ou à un expert-comptable

Cette solution sécurise au maximum votre activité. Cependant, elle est coûteuse et chronophage. Privilégiez-la lorsque vous devez personnaliser des statuts juridiques.

Les assurances

Le piscinier doit obligatoirement souscrire à une assurance de responsabilité décennale. Celle-ci garantie la réparation des dommages qui apparaissent après la réalisation des travaux. Mais encore, vous devez assurer vos véhicules.

La réglementation du métier de piscinier

La carte d’identification professionnelles des salariés du BTP

Celle-ci est obligatoire pour tout salarié sur BTP. Elle est demandée dès l’embauche par l’employeur, auprès de l’union des caisses du BTP.

Les protections

Selon le Code du travail, le piscinier doit porter des protections :

  • Gants ;
  • Lunettes ;
  • Chaussures de sécurité.

L’information au client

Le piscinier doit informer le client avant la conclusion du contrat sur :

  • Le taux horaire ;
  • Les modalités de décompte ;
  • Les frais de déplacement ;

Le qualibat

C’est un organisme de qualification professionnelle. Son objectif est donc de qualifier et certifier les compétences dans le domaine du bâtiment. Elle vous permet de :

  • Mettre en avant votre savoir-faire ;
  • Gagner en visibilité ;
  • Avoir accès aux de rénovation énergétique de logements ;
  • Avoir accès aux appels d’offre public

le dispositif de chômages intempéries

Ce dispositif indemnise les travailleurs en cas d’arrêt de travail dû à des intempéries. Ces intempéries doivent rendre l’accomplissement du travail difficile voire dangereux.

Pour aller plus loin : 

Télécharger l'article en PDF

Pas encore de votes.
Chargement...

TOP 5 DES OUTILS DE CREATION

Créer son entreprise en ligne

Legalstart, partenaire du Blog du Dirigeant, répond à tous vos besoins juridiques.

Rapidité des démarches

Économisez sur vos démarches

Un accompagnement dans vos démarches

Créer votre entreprise

Un changement d’adresse ? Une cession de part ?

Modifier vos statuts

Vous souhaitez protéger votre marque de potentiel concurrent ?

Déposez votre nom et votre logo pour plus d’assurance.

DÉPOSER VOTRE MARQUE

Newsletter


Adèle Lebas


créer et gérer en ligne
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.