Devenir décorateur d’intérieur : les étapes pour créer son cabinet de décoration

Par Eloïse Vairon, le 03/05/2022

Devenir décorateur d’intérieur est un métier qui séduit de plus en plus d’entrepreneurs créatifs et passionnés. En choisissant cette profession, on se demande comment créer son entreprise ? Créer seul ou à plusieurs ? Notre article vous livre les étapes pour devenir décorateur d’intérieur et vous lancer dans votre projet d’entreprise !

Devenir décorateur d’intérieur

Ainsi, vous retrouverez le parcours à suivre pour devenir décorateur d’intérieur ainsi que les étapes de création d’entreprise d’un tel projet !

Qui peut ouvrir un cabinet de décoration d’intérieur ?

Avant tout chose, sachez que pour ouvrir un cabinet de décoration d’intérieur, plusieurs conditions sont à remplir. On doit, notamment :

  • Avoir la capacité de gestion (majeur, mineur émancipé ou mineur de 16 ans avec l’obtention d’une autorisation de ses deux parents) ;
  • Par conséquent, ne pas être interdit de gestion ;
  • Exercer une activité professionnelle compatible ;
  • Et enfin, ne pas faire l’objet d’une clause de non-concurrence.
Leader du marché

Meilleur rapport Qualité/Prix

Simple, rapide, et efficace

Rapide et Pro

Prix GLOBAL MOYEN ** 368 € 329 € 329 € 329 €
OFFRE GRATUITE
OFFRE STANDARD 129 € + frais 99 € + frais 119 € + frais 129€ + frais
OFFRE PREMIUM 249 € + frais 199 € + frais 138 € + frais 249€ + frais
TOTAL DES FRAIS (moyenne) 239 € 230€ 230€ 230 €
AVIS CLIENTS /10 9,2
3022 avis sur Avis Vérifié
9,4
2776 avis sur Trustpilot
9,0
432 avis sur Avis Vérifié
9,5
3490 avis sur Avis Vérifié
PROMOTIONS LBdD code promo plateforme juridique
EN SAVOIR + SUR LES TARIFS Découvrir Découvrir Découvrir Découvrir

Quelles sont les études nécessaires pour devenir décorateur d’intérieur ?

Devenir décorateur d’intérieur signifie décorer, réaménager ou encore rendre fonctionnel un espace déterminé. Toutefois, la mission n’est pas de modifier en substance un intérieur.

Pour devenir décorateur d’intérieur, il est préférable d’avoir un niveau Bac + 2 en arts appliqués. Cependant, d’autres formations et parcours sont disponibles. On peut citer, par exemple :

  • BTS Étude et réalisation d’agencement ;
  • DN MADE – diplôme national des métiers d’art et du design mention espace ;
  • La licence professionnelle agencement.

S’ajoute également les formations à distances. Comme par exemple, la formation décoration intérieur qui est spécialisée dans la modélisation de l’aménagement intérieur d’un bâtiment en CAO.

Pour devenir décorateur d’intérieur, il faut avoir des connaissances en logiciels de conception et de dessin. Des qualités comme le sens de l’esthétique et sens aigu de l’observation sont un atout pour une telle profession.

Les étapes pour devenir décorateur d’intérieur et créer son cabinet

Lorsque l’on se lance dans un projet d’ouverture de cabinet de décoration d’intérieur, il faut être rigoureux. Pour cela, vous devez suivre les étapes de création communes à toutes les entreprises. On retrouve donc l’étape du projet, de l’étude de marché, du business plan ; tout en passant par le choix du statut juridique !

1° étape : Devenir décorateur suppose de définir son projet

Pour devenir décorateur d’intérieur et créer son cabinet de décoration, il faut trouver votre projet, votre propre concept. Pour commencer, répondez aux questions suivantes :
Quels types de produits vendre ? Quelles techniques ? Avez vous une spécialisation caractéristique de votre travail ?

Ensuite, pensez à vous informer l’état du marché actuel. Vous allez donc vous renseigner sur la concurrence.

Devenir décorateur d’intérieur demande d’avoir un goût prononcé de l’esthétique. Il est fortement recommandé de montrer ce que vous savez faire sur les réseaux sociaux, dans les magazines, sur des flyers ou encore sur vos cartes de visite. Pour attirer la clientèle, il faut se faire connaître, il faut communiquer un contenu de qualité !

2° étape : L’étude de faisabilité

L’étude de faisabilité regroupe trois notions : l’étude de marché, la proposition de valeur ainsi que le modèle économique.

L’étude de marché

Vous devez vous interroger sur votre connaissance du marché : est-elle suffisante ? précise ? est adaptée géographiquement ?

Vous vous aidez à répondre, il faut se tourner vers l’étude de marché. Comment faire l’étude de marché ? Cette notion synthétise en réalité trois études :

  • L’étude documentaire pour des informations sur la réglementation, les caractéristiques et le fonctionnement du marché ;
  • Celle qualitative afin d’étudier la pertinence des hypothèses par rapport aux attentes des clients.
  • Et enfin, l’étude quantitative pour analyser les comportements des consommateurs.

L’étude de marché est donc à un outil marketing. Il vous permet, notamment, de combler votre manque de connaissances du marché, de réaliser le business model et constituer un réseau.

La proposition de valeur

La proposition de valeur doit se résumer en 2/3 phrases synthétique. Elle présente ce que vous offrez sur le marché.Votre proposition peut porter sur la qualité comme le prix du service, ou encore sur un service associé..

Pour devenir décorateur d’intérieur et créer son cabinet, il faut connaitre les besoins et les comportements de vos clients.

Le modèle économique

Le modèle économique doit décrire comment l’entreprise va gagner de l’argent. Pour cela, vous devez prendre en compte :

  • Les éléments clés pour développer l’activité (activités, ressources, partenaires…)
  • Le positionnement commercial et le fonctionnement de l’entreprise ;
  • Ainsi que les charges essentielles et les différents types de revenus attendus

Un outil efficace est à votre disposition pour vous aider : le Business model canvas.

3° étape : La préparation de l’offre commerciale

La préparation de l’offre commerciale est l’étape concrète de finalisation de votre offre. Vous allez vérifier que vous avez la capacité de devenir décorateur d’intérieur. Vous avez donc identifié, mesuré et valorisé les éléments pour concevoir la meilleure offre.

Pour cela, vous devez vous attarder principalement sur deux éléments :

  • Le choix du local pour créer votre cabinet ;
  • La gamme de produits et de services : services luxueux, urbains, ruraux…

4° étape : Définir la stratégie commerciale

Voici les 5 points à suivre pour mener une stratégie commerciale et marketing efficace :

  • Réaliser la segmentation du marché : le fait de constituer des groupes homogènes de consommateurs ;
  • Analyser l’attractivité commerciale de votre offre, sa capacité à attirer les clients ;
  • Évaluer votre compétitivité : évaluer son avantage sur chaque segment ;
  • Procéder au ciblage : définir les segments de marché qu’elle souhaite atteindre et oriente sa stratégie marketing ;
  • Se positionner : l’image que vous donnez de votre travail pour attirer les clients.

5° étape : Prévoir le prévisionnel financier de votre cabinet de décoration

Comme pour toute création d’entreprise, faire le prévisionnel permet d’étudier la faisabilité financière de votre projet. Vous serez en mesure d’évaluer la rentabilité du projet et de mesurer vos besoins en financement.

Dans le but de faire des simulations financières, tester des hypothèses pertinentes, c’est l’outil financier qu’il vous faut. Pour répondre à vos interrogations financières, vous devez, notamment, évaluer le chiffre d’affaires prévisionnel. Pour cela, basez-vous l’étude de marché, la zone de chalandise…

Le but recherché d’un prévisionnel financier est d’établir un budget prévisionnel, des objectifs et servir ce guide.

6° étape : Le Business plan de votre cabinet de décoration

C’est l’étape de rédaction du document synthétique qui présente le projet globalement et synthétiquement. Pour construire un business plan, il faut inclure une partie descriptive et une partie chiffrée.

Grâce aux étapes préalablement réalisées, ce business plan s’inspire des données collectées dans :

  • L’étude de faisabilité, l’étude de marché et la stratégie commerciale,
  • Le business model (ou modèle économique) du projet,
  • Le prévisionnel financier et les besoins liés au projet.

C’est donc un document qui relate l’état d’avancement de votre cabinet de décoration !

7° étape : Devenir décorateur d’intérieur et financer votre cabinet de décoration

Au moment de la création, on retrouve deux types de financement à ne pas négliger :

  • Il faut financer la préparation du projet. C’est-à-dire le financement de votre travail de gestion de projet entrepreneurial ainsi que les frais liés.
  • Puis le financement du lancement du projet (aussi appelé, l’amorçage). On pense ici au financement l’achat ou la location du local, l’achat du fonds de commerce, l’achat des logiciels…

Le premier financement s’alimente sur vos fonds propres, vos apports personnels. On peut ajouter également les emprunts réalisés à titre personnel ou avec une caution personnelle.

Le second, quant à lui, repose sur les apports en numéraire et/ou en nature de votre entreprise. N’oublions pas l’emprunt personnel ou professionnel lorsque votre cabinet le requiert.

Ensuite, parmi les moyens de financement, on retrouve également :

  • Le prêt bancaire ;
  • Les concours prêts d’honneurs et subventions ;
  • Ou encore la love money.
  • Le choix du statut juridique et de la fiscalité de votre cabinet de décoration d’intérieur

Devenir décorateur d’intérieur : le choix du statut juridique

Comment choisir le statut juridique de votre cabinet de décoration ?

Voici des tableaux récapitulatifs des formes juridiques qui sont susceptibles de vous séduire pour créer votre cabinet de décoration. Il faut connaître les caractéristiques, ainsi que l’aspect social et fiscal d’un statut avant toute création.

Créer seul

Les formes juridiques pour créer seul

Par ailleurs, il faut noter que la loi du 14 février 2022 en faveur de l’activité professionnelle indépendante a confirmé la suppression de l’EIRL. Cette modification prend lieu à partir du 15 mai 2022. L’Entreprise Individuelle s’est donc transformée pour devenir le statut unique, combinant les avantages de l’EIRL et ceux qui lui sont propres. Pour plus d’informations, rendez-vous sur notre article dédié à la suppression de l’EIRL !

Créer à plusieurs en société

Les formes juridiques pour créer à plusieurs

La fiscalité de votre activité et de votre cabinet

Selon l’activité que vous réalisez en tant que décorateur d’intérieur, les bénéfices réalisés ne dépendent pas de la même catégorie :

Si vous effectuez les travaux vous-mêmes, votre activité est artisanale : les Bénéfices réalisés sont Industriels et Commerciaux (BIC).

En revanche, devenir décorateur d’intérieur et se limiter à des conseils de décoration, votre activité relève des professions libérales. Les bénéfices entrent donc dans la catégorie des Bénéfices Non Commerciaux (BNC).

Ensuite, selon la forme juridique choisie pour créer votre cabinet, plusieurs options fiscales sont disponibles :

  • Pour l’EIRL/EURL/SASU/SARL/SAS, l’option l’IS ou l’IR est disponible.
  • Concernant le régime fiscal de la micro-entreprise, il est accessible seulement pour l’EI, l’EIRL et l’EURL.

Les formalités juridiques et démarches administratives

Les formalités d’un cabinet de décoration sont différentes selon la forme juridique choisie :

  • La création d’une personne morale (société) : la rédaction des statuts le dépôt de capital social, remplir le formulaire M0, la publication d’une annonce légale ainsi que la constitution du dossier d’immatriculation sont obligatoires.
  • Lorsque vous créez une entreprise (sans personne morale), les formalités sont relativement simples. Il vous suffit de constituer un dossier de création pour immatriculer votre entreprise. Le dépôt se fait auprès du Centre de Formalités des Entreprises qui concerne votre activité. De plus, ce dépôt peut se faire en ligne !

En exerçant une activité artisanale, vous devez effectuer les démarches administratives auprès du répertoire des métiers (RM).

Toutefois, à partir du 01/01/2023, le registre national unique des entreprises remplace les CFE. Il centralise à un seul endroit les informations liées aux entreprises. But : simplifier l’accès et la qualité de l’information sur les entreprises.

Quelles sont les méthodes pour créer son cabinet de décoration d’intérieur ?

En résumé, on retrouve trois méthodes de création d’entreprise. Elles présentent des avantages ainsi que des inconvénients.

  • Vous pouvez donc créer vous-même votre cabinet de décoration d’intérieur. Il vous suffit de suivre les étapes précitées. Bien qu’étant la solution la plus économique, elle vous expose à des risques d’erreurs juridiques et à un manque de connaissances en la matière.
  • Faire appel à une plateforme en ligne de créaiton d’entreprise. C’est la solution qui combine un faible coût, un gain de temps et une variété des offres. Toutefois, il faut prêter attention au manque d’individualisation des statuts ainsi qu’au manque de contact physique avec un conseiller.
  • Demander des conseils juridiques à un avocat ou un expert-comptable de créer votre cabinet. C’est la solution qui vous apporte une sécurité juridique optimale. Ces professionnels ont un devoir d’information, ce qui limite considérablement les risques d’erreurs. En revanche, c’est la solution la moins économique. Il faut compter une fourchette de prix entre 1200 et 1500 euros…

Pour plus d’informations sur la réglementation des métiers artistiques ainsi que sur les assurances à souscrire, nous vous invitons à lire notre article dédié !

Voici donc notre guide pour devenir décorateur d’intérieur et créer son cabinet de décoration !

Télécharger l'article en PDF

Vote: 5.0/5. Total de 1 vote.
Chargement...

Eloïse Vairon

Diplômée d’un Master 1 Globalisation and Law à l’université de Maastricht, Eloïse se spécialise en droit des affaires et de la concurrence. Elle porte un intérêt certain pour la création d’entreprise.


créer et gérer en ligne
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.