Créer un cabinet de décoration d'intérieur : les étapes à suivre

Par Eloïse Vairon, le 07/04/2022

Si vous souhaitez vous lancer dans la création d’un cabinet de décoration d’intérieur, cet article est fait pour vous ! Voici les étapes indispensables pour créer votre entreprise dans les meilleures conditions. Le Business plan, la proposition de valeur ou le business model… on vous explique !


 cabinet de décoration d’intérieur

Voici un guide des étapes de création d’un cabinet de décoration d’intérieur. Entre l’étude de faisabilité, l’étude de rentabilité en passant par le business plan… Notre article vous explique les étapes indispensables pour vous lancer dans votre projet de création de cabinet de décoration d’intérieur.

1° étape : Comment définir votre projet de cabinet de décoration d’intérieur ?

En tant que décorateur d’intérieur, vous devez faire preuve de créativité, d’originalité pour offrir un concept unique. En effet, pour attirer une clientèle, vous devez vous démarquer. Pour cela, il faut étudier consciencieusement votre concept :

  • Quels types de prestations voulez-vous offrir ? Souhaitez-vous réaliser les travaux d’aménagement vous-même ? Ou proposer des services de conseils uniquement ?
  • Quelles sont les techniques, les inspirations que vous proposez ?
  • Êtes-vous spécialisé dans un domaine ? La décoration et l’aménagement d’un hôtel, par exemple.

Ensuite, vous devez définir la localisation et la zone géographique pour laquelle vous souhaitez proposer vos services. Cette donnée vous permet par la suite d’analyser les attentes et les besoins de la clientèle ciblée. Rappelez-vous que la communication est de mise. Vos réseaux sociaux, de communication doivent refléter la qualité et la minutie de votre travail. Cela attise la curiosité de potentiels clients.

Pour vous aider à définir votre projet de cabinet de décoration d’intérieur, il faut inévitablement s’informer sur le marché, connaître les concurrents…

Leader du marché

Meilleur rapport Qualité/Prix

Simple, rapide, et efficace

Rapide et Pro

Prix GLOBAL MOYEN ** 368 € 329 € 329 € 329 €
OFFRE GRATUITE
OFFRE STANDARD 129 € + frais 99 € + frais 119 € + frais 129€ + frais
OFFRE PREMIUM 249 € + frais 199 € + frais 138 € + frais 249€ + frais
TOTAL DES FRAIS (moyenne) 239 € 230€ 230€ 230 €
AVIS CLIENTS /10 9,2
3022 avis sur Avis Vérifié
9,4
2776 avis sur Trustpilot
9,0
432 avis sur Avis Vérifié
9,5
3490 avis sur Avis Vérifié
PROMOTIONS LBdD code promo plateforme juridique
EN SAVOIR + SUR LES TARIFS Découvrir Découvrir Découvrir Découvrir

2° étape : L’étude de faisabilité de votre cabinet de décoration d’intérieur

Avant de se lancer dans la recherche de financements, le choix du statut juridique de votre cabinet… il faut s’interroger sur la faisabilité du projet. Pour se faire, il faut connaître son marché, établir une proposition de valeur et avoir un modèle économique défini.

L’étude de marché

Pour avoir une idée de la faisabilité de votre projet, il vous faut une connaissance suffisante, précise et géographiquement adaptée du marché. C’est indispensable avant de se lancer dans un projet.

Si vous ne pouvez pas affirmer que votre connaissance est suffisante, précise et adaptée : pas de panique ! Un outil marketing efficace est là pour vous aider. On parle ici de l’étude de marché.

Cette étude se décompose en trois études distinctes mais complémentaires :

  • On commence par l’étude documentaire. Vous allez collecter des informations sur la réglementation, les caractéristiques et le fonctionnement du marché. On se renseigne ici sur les clients, les concurrents. Cela permet d’établir la zone de chalandise, c’est-à-dire le nombre de clients que l’on peut viser géographiquement.
  • Ensuite, on passe à l’étude qualitative. On étudie la pertinence des hypothèses par rapport aux attentes des clients. Pour se faire, il faut aller à la rencontre des acteurs et des experts du secteur de la décoration d’intérieur. Vous pouvez les solliciter en leur donnant des questionnaires, des formulaires de satisfaction à remplir.
  • La dernière étude dit quantitative permet d’analyser les comportements des consommateurs. On voit se dresser le profil (âge, profession, lieu d’habitation, sexe…) du client.

Ainsi, cet outil marketing vous aide à approfondir vos connaissances du marché. Vous pouvez donc comprendre mesurer le potentiel du marché de la décoration d’intérieur. De plus, ces données seront utiles pour les étapes suivantes telles que le business model ou le développement de la stratégie.

La proposition de valeur de votre cabinet de décoration d’intérieur

Une fois avoir pris connaissance du marché, il faut passer à la proposition de valeur de votre projet. On fait référence à 2/3 phrases synthétiques qui présentent votre projet et définissent un service adapté au besoin de la clientèle ciblée.

Pour vous aider dans la rédaction, questionnez-vous sur trois points :

  • Quels problèmes voulez-vous résoudre ?
  • Est-ce que votre offre est différente et originale ?
  • Quel est l’apport de mon offre aux clients ?

C’est à ce moment que la spécialisation prend tout son sens. Cela vous permet de vous différencier !

 Remarque :

Ne vous précipitez pas ! La proposition de valeur demande une réflexion approfondie. En effet, la proposition de valeur est l’élément permettant à d’éventuels investisseurs de se lancer dans votre projet.

Trouver le modèle économique adapté à votre cabinet de décoration d’intérieur

Comment l’entreprise va-t-elle gagner de l’argent ? C’est la question à laquelle le business model ou modèle économique doit répondre. On fait référence ici au mécanisme de création de richesse, l’intérêt économique de votre cabinet.

Pour répondre à notre question, plusieurs éléments sont à considérer :

  • Les activités, les ressources et les éventuels partenaires à solliciter pour le développement de votre cabinet. ;
  • Le positionnement commercial de l’entreprise : ce que vous vendez, à qui et comment ?
  • Le fonctionnement de l’entreprise ainsi que les charges et les revenus attendus.

Il existe un outil efficace à votre disposition pour vous aider : le Business model canvas.

3° étape : La préparation de l’offre commerciale

Cette étape vous permet de finaliser votre offre concrètement. C’est le moment de vérifier que l’offre réponde aux besoins de la clientèle. Elle permet d’anticiper et/ou de solutionner les points faibles de votre offre. L’offre doit répondre aux 3 questions posées dans la proposition de valeur.

Pour préparer au mieux votre offre commerciale, il faut prêter attention à deux éléments :

  • Le choix du local : l’emplacement géographique est crucial.
  • La détermination de la gamme des services : l’étude de marché est là pour vous aider sur ce point.

4° étape : Définir la stratégie commerciale

Mener une stratégie commerciale efficace demande de s’intéresser à 5 points :

La segmentation du marché : cela permet de savoir à qui on s’adresse, de planifier la manière par laquelle on va communiquer.

L’analyse de l’attractivité commerciale : on se penche sur votre capacité à attirer les clients.

La compétitivité de votre offre : quel est l’avantage de votre offre sur les segments de population ?

Le ciblage des segments de marché à atteindre : cela permet de faire le tri des segments intéressants. Deux outils efficaces sont à votre disposition : l’analyse SWOT et les 5 forces de Porter.

On finit par le positionnement. En tant que décorateur d’intérieur, vous devez assurer une image du cabinet qui reflète votre qualité de travail et votre professionnalisme. L’objectif recherché est de proposer l’offre la plus séduisante.

5° étape : Prévoir le prévisionnel financier

C’est à ce moment que l’on se penche sur la faisabilité financière du cabinet de décoration d’intérieur. Vous devez répondre aux questions suivantes : êtes-vous en mesure d’évaluer la rentabilité du projet ? De mesurer vos besoins en financement ?

Vous devez donc évaluer le chiffre d’affaires prévisionnel. Pour se faire, il faut se référer aux données de l’étude de marché, de la zone de chalandise et de vos hypothèses. On ajoute à cela le chiffrage des investissements et des charges d’exploitation.

Le prévisionnel s’apparente donc à un outil, à un simulateur. Vous testez des hypothèses pour faire des choix financiers pertinents. Par ailleurs, le prévisionnel est étudié par les partenaires financiers. Il offre des indicateurs sur la viabilité du projet et sa solidité.

Ainsi, des projections financières sur 3 à 5 ans vont voir le jour. Vous pouvez également utiliser les données du bilan prévisionnel, du plan de financement initial et du tableau de trésorerie …

Grâce à ce prévisionnel, un budget prévisionnel sera établi et fixera des objectifs. C’est donc une sorte de guide financier du cabinet de décoration d’intérieur !

6° étape : Le Business plan de votre cabinet de décoration d’intérieur

Construire le business plan de votre cabinet suppose de rédiger un document. Ce document doit être synthétique, complet et global. On doit y retrouver une partie descriptive et une partie chiffrée :

  • Pour la partie qualitative/descriptive, vous devez décrire le projet et démontrer sa faisabilité commerciale et technique. Pour se faire, il faut se pencher sur les données de l’étude de marché, du business model, ou encore de la stratégie commerciale…
  • Concernant la partie quantitative/chiffrée, vous devez réussir à démontrer le potentiel financier et mesurer la rentabilité de votre projet.

En construisant votre business plan, plusieurs éléments sont repris tels que :

  • L’étude de faisabilité ;
  • Le business model (ou modèle économique) du cabinet ;
  • Le cadre légal ;
  • Le prévisionnel financier et les besoins liés au projet ;
  • L’état d’avancement du projet…

7° étape : Comment financer votre cabinet de décoration d’intérieur ?

Au moment de la création d’un cabinet de décoration d’intérieur, on a besoin de financer la préparation du cabinet et la phase de lancement (appelée aussi amorçage).

La préparation du projet fait référence au financement du travail de gestion et les frais liés. Le lancement comprend le financement des matériels, fonds de commerce…

Pour le premier financement, on fait appel aux fonds propres, aux apports personnels. Pour le second, on pense également aux apports en numéraire, en nature et/ou personnel ou professionnel.

Quels sont les moyens de financer un cabinet de décoration d’intérieur ?

Parmi les moyens, on retrouve les financements classiques : les apports personnels du dirigeant, d’associés extérieurs et le prêt bancaire. On voit apparaître de nouveaux modes de financements comme la Love Money ou le financement participatif.

On voit également se multiplier les concours prêts d’honneurs et subventions nationales ou régionales. Certaines organisations comme France initiative sont là pour donner un coup de pouce aux créateurs. Par ailleurs, la BPI France peut aussi intervenir en se portant caution ou en apportant un complément financier.

Il faut également penser à se renseigner sur d’éventuelles aidées accordées à votre profession !

Les prochaines étapes pour créer votre cabinet de décoration d’intérieur

Une fois ces étapes de création suivies, il faut s’intéresser au statut juridique d’un décorateur d’intérieur. Pour en savoir plus, rendez-vous sur notre article dédié !

Une fois la forme juridique choisie pour créer votre cabinet, il faut se renseigner sur les formalités et les démarches juridiques à accomplir. Sachez qu’un grand nombre d’entre elles peuvent s’effectuer en ligne. En effet, depuis des années, on voit les plateformes juridiques de création en ligne se développer. Que ce soit pour la rédaction des statuts, la publication d’une annonce légale ou encore l’immatriculation de votre entreprise… les plateformes juridiques sont présentes.

Le Blog du Dirigeant vous a élaboré un tableau comparatif (au début de l’article). Le but est de vous aider à choisir une plateforme juridique pour créer votre cabinet. C’est la plus solution économique, rapide et sécurisée !

En conclusion, notre article vous détaille les étapes de création d’un cabinet de décoration d’intérieur. Elles sont indispensables pour éviter les mauvaises surprises. Devenir décorateur d’intérieur ne s’improvise pas !

Pour aller plus loin : 

Télécharger l'article en PDF

Vote: 5.0/5. Total de 1 vote.
Chargement...

Eloïse Vairon

Diplômée d’un Master 1 Globalisation and Law à l’université de Maastricht, Eloïse se spécialise en droit des affaires et de la concurrence. Elle porte un intérêt certain pour la création d’entreprise.


créer et gérer en ligne
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.