4 étapes pour réussir sa préparation et devenir consultant

Par Marie Lusset, le 12/05/2021

Devenir consultant attire de plus en plus d’entrepreneurs en quête d’indépendance, bénéficiant d’une certaine expérience et compétences dans un domaine.

Le Blog du Dirigeant vous en dit plus sur les étape pour devenir consultant !

les étapes pour devenir consultant

Les étapes pour devenir consultant diffèrent en fonction de la forme choisie pour exercer cette activité. Le métier de consultant est un métier de plus en plus prisé, et sont donc de plus en plus nombreux. Les raisons pour lesquelles le métier de consultant attire les entrepreneurs sont nombreuses, retrouvez ici notre article sur pourquoi devenir consultant.

Devenir consultant nécessite comme tout métier de prendre un certain temps pour se préparer et pour réaliser certaines étapes. Cette manière de procéder permet de s’assurer d’avoir tous les éléments nécessaires au bon moment pour réussir le lancement de son activité.

Bien que cette profession ait une très grande côte sur le marché, il n’est pas toujours évident de savoir par où commencer. En outre, la diversité des spécialisations et des formes de travail envisageables pour exercer en tant que conseiller peut décourager plus d’un aspirant.

Ce guide propose d’explorer 4 étapes simplifiées pour mieux comprendre la préparation qu’il convient d’effectuer afin de devenir consultant.

1 – Identifier son domaine d’activité/d’expertise

Une des étapes pour commencer sa préparation pour devenir consultant consiste à identifier le domaine dans lequel il est possible de proposer son expertise.

Un consultant doit bénéficier d’une certaine expertise et de connaissance aussi bien théoriques que pratiques dans le domaine dans lequel il se destine à travailler.

C’est une démarche qui peut être menée avant même de quitter son emploi. En dehors des heures de travail, il est ainsi possible de se poser des questions sur :

  • Ses formations ;
  • Son parcours professionnel ;
  • Son expérience ;
  • Ses passions.

Si cette méthode ne permet pas d’obtenir de résultats concrets, une autre des étapes qu’il peut être possible d’envisager pour devenir consultant est l’étude de marché. Avec cette enquête, il sera possible de trouver un secteur qui sera plus en adéquation avec son profil.

L’avantage du métier de consultant est qu’il permet d’exercer quel que soit votre domaine de compétences, dans la mesure ou tous les domaines peuvent nécessiter une expertise : BTP, restauration, finance, gestion d’entreprise…

Il est surtout important de définir clairement votre compétence et ses contours. En effet, une fois votre entreprise crée, il sera primordial que vos prospects et clients sachent en lisant l’intitulé de votre métier quelles sont vos compétences, à quoi elles correspondent, et si vous pouvez répondre à leurs besoins.

Découvrez nos outils pour créer votre entreprise !

2 – Obtenir des certifications pour valoriser son profil

Une fois les étapes d’identification du domaine d’intervention terminées, il peut être intéressant de se renseigner sur la concurrence qui existe sur le secteur pour devenir consultant.

Cela permettra de savoir exactement ce qu’il faudra ajouter à son profil pour le propulser parmi ceux des meilleurs prestataires disponibles.

En effet, comme évoqué précédemment, le nombre de consultant ne fait qu’augmenter et la concurrence se fait de plus en plus rude (même si elle dépend, bien évidemment, de votre domaine d’expertise).

Pour ce faire, il est possible de passer sur des plateformes de freelance ou encore sur LinkedIn pour comprendre les secrets du succès de certains consultants célèbres. Il faudra ensuite réaliser un SWOT ou une autocritique de son profil.

Ce sont des étapes qui permettront de mieux se situer dans sa préparation pour devenir consultant. L’objectif à atteindre sera ensuite de suivre des formations ou de passer des certifications pour faire de son profil, l’un des plus intéressants du marché.

Il peut également être intéressant pour valoriser votre profil de mettre en avant vos expériences passées, les projets accomplis, améliorations mises en place, ou même entreprise déjà conseillées dans le cadre de votre précédent emploi.

3 – Choisir entre freelance et travail en entreprise

En réalisant les différentes étapes pour obtenir des certifications, il est possible de répondre à une question très importante pour devenir consultant.

Il s’agit de définir quelle forme de travail sera privilégiée entre la pratique indépendante du métier et celle de se mettre au service d’une société de consultants.

Les étapes pour devenir consultant à son compte

De plus en plus de professionnels se lancent dans une carrière de consultant pour exercer en toute indépendance. Bien que cette forme de travail présente de nombreux avantages, c’est aussi celle qui nécessite le plus de rigueur et d’organisation pour réussir.

Pour devenir consultant indépendant, il faudra passer diverses étapes et formalités. La création d’une entreprise est primordiale pour exercer votre activité dans un cadre légal.

Avant même de commencer la création de votre entreprise, il vous faudra choisir votre statut juridique (EI, EURL, SASU) et définir la localisation de votre cabinet : la localisation de votre cabinet peut se trouver là ou vous exercez effectivement vos fonctions, mais il est également possible si vous souhaitez disposer d’une adresse connue, ou simplement vous domicilier dans une ville économiquement intéressante, de faire appel à des services de domiciliation d’entreprise.

NB : Cette option est souvent choisie par les consultants indépendants au moins dans un premier temps. En effet, cela permet de bénéficier d’une adresse dans une ville intéressante ou facilement atteignable pour les clients, mais également de bénéficier de certains services telles que la permanence téléphonique ou la gestion du courrier. De plus, cela permet de louer des locaux ou des salles de réunions de manière ponctuelle ce qui permet de recevoir ses clients dans un endroit professionnel, sans avoir à louer un local de manière continue, vous permettant d’économiser des frais pendant la phase de lancement de votre activité.

Choisir sa domiciliation d’entreprise est primordial pour immatriculer votre entreprise auprès du registre du commerce et des sociétés.

Le choix du statut juridique est également un choix crucial pour tout créateur d’entreprise, qui se doit d’être considéré et anticipé : le statut juridique va avoir des conséquences sur le régime fiscal et social qui trouvera à s’appliquer. En fonction de l’entreprise que vous souhaitez créer et des perspectives d’évolutions souhaitées, le choix du statut juridique diffèrera.

Pour finir, il peut être utile selon son projet de passer par certaines étapes additionnelles qui consisteront à rédiger un business plan qui permet de structurer son projet, et qui permet également de le présenter de façon claire et concise à de potentiels partenaires.

Ce document permettra de trouver des investisseurs, afin de financer les premières campagnes de marketing et l’achat de certaines ressources matérielles.

Bien que cette option puisse paraître intéressante pour se lancer, il faudra disposer d’un carnet de clients prêts à confier leurs premières missions pour l’envisager en toute tranquillité.

Les étapes pour devenir consultant pour une entreprise

Toute personne souhaitant effectuer ses premiers pas dans le métier de manière prudente fait un choix raisonné en décidant de devenir consultant au sein d’un cabinet de conseil.

Devenir consultant pour une société de conseil requiert moins d’étapes à réaliser. En optant pour l’option de rejoindre un cabinet de conseil, il est plus facile d’obtenir des missions, car vous bénéficiez de la popularité et du carnet de client du cabinet.

De plus, le fait d’intégrer un cabinet de conseil vous exonère d’un certain nombre de formalités administratives, juridiques et comptables que doit accomplir un consultant indépendant, il est donc plus évident de vous consacrer à vos missions de consultant en tant que tel.

Cette hypothèse représente donc l’alternative parfaite pour éviter les nombreuses étapes, études, formalités et démarches afin de réaliser ses premiers pas pour devenir consultant en toute sécurité. IL faudra toutefois trouver et intégrer un cabinet de conseil, en passant par les différentes phases de recrutement durant lesquelles vous aurez à prouver votre expérience et expertise.

4 – Développer son réseau professionnel

Quelle que soit la forme qui aura été retenue pour exercer le métier d’indépendant, la dernière des étapes à envisager dans cette procédure pour devenir consultant est le développement de son réseau professionnel. Un consultant est généralement amené à intervenir sur différentes missions pour des clients et des entreprises.

Pendant ces projets, un expert-comptable peut par exemple être amené à côtoyer d’autres professionnels qui ont une expertise qui pourrait se révéler utile pour des missions futures.

Dans ce sens, il faudra disposer de certaines qualités humaines et sociales pour créer des liens avec ces intervenants.

En prenant en compte la réalisation de ces différentes étapes dans son projet pour devenir consultant indépendant, il sera plus facile de se préparer pour se lancer le moment venu.

Télécharger l'article en PDF

Vote: 5.0/5. Total de 1 vote.
Chargement...

Marie Lusset

Marie Lusset est diplômée d’un master en droit des affaires internationales et d'un master en management et développement des entreprises. Elle accompagne les porteurs de projet à créer leur entreprise et développer leur activité.