Créer une société de consultant en ligne : ce qu'il faut savoir

Par Marie Lusset, le 14/05/2021

Créer une société de consultant en ligne suppose un prévisionnel financier, le choix du statut juridique et la phase d’immatriculation. Les détails ici.

creer une société de consultant en ligne

Créer une société de consultant en ligne est une option qui s’offre aux personnes souhaitant créer une entreprise de consultant. Le fait de créer sa société en ligne présente des avantages qui seront exposés dans la suite de cet article.

Le consultant est un professionnel qui guide ses clients dans la réalisation de leurs projets. Il est possible d’exercer l’activité de consultant dans la plupart des domaines, tels que la finance la création d’entreprise, le management, mais également le BTP ou la restauration. Découvrez ici notre article sur pourquoi devenir consultant. 

L’exercice de cette activité peut se faire très librement, et n’impose pas forcément de disposer de locaux, ni l’embauche de salariés. Il est donc possible de faire fonctionner une entreprise de consulting en engageant le minimum de frais.

Si créer une société de consultant en ligne est possible pour quiconque cela requiert de respecter la procédure de constitution d’une entreprise ainsi que toutes les formalités nécessaires. Une fois l’entreprise crée, il est nécessaire pour lancer et faire fonctionner l’activité d’être expérimenté et de disposer d’un bon réseau vous permettant d’avoir des clients.

Créer une société de consultant en ligne passe donc par une procédure bien codifiée qu’il convient de maîtriser pour se lancer.

Il convient de distinguer les étapes à réaliser pour la création à proprement parler des étapes servant à préparer et anticiper au mieux la création et l’activité.

Créer une société de consultant en ligne : Les étapes à anticiper

Concevoir un prévisionnel financier simplifié

Avant de passer à la phase de création en elle-même, il est recommandé, voire vivement recommandé de passer par des étapes de préparation. Retrouvez ici un condensé des étapes à franchir pour devenir consultant avant de passer à la création d’entreprise en elle-même.

Avant de vous lancer, il est nécessaire de réfléchir à la manière dont votre société va gagner de l’argent. Avec une société de consultant, le business modele est relativement simple : vous fournissez des prestations de services intellectuelles, contre lesquelles on vous rétribue.

Bien que ce modèle puisse être simple, établir un prévisionnel financier est toujours recommandé :  l’entrepreneur peut ainsi mesurer la rentabilité du projet et vérifier son équilibre financier au regard des ressources à investir. Cela peut vous aider à déterminer le coût et le montant des prestations, le nombre de prestations à effectuer pour atteindre votre seuil de rentabilité, mais également les éventuelles dépenses à assumer pour exercer cette activité.

Ce prévisionnel simplifié peut ensuite être finalisé à l’occasion de la rédaction du business plan.

Afin de créer une société de consultant en ligne, la démarche à adopter pour réaliser un prévisionnel financier consiste à :

  • Retenir une période ;
  • Définir un chiffre d’affaires et le répartir sur plusieurs mois ;
  • Répertorier et évaluer toutes les dépenses à prévoir ;
  • Déterminer le résultat imposable puis le résultat net ;
  • Etablir un tableau de trésorerie en tenant compte de la potentielle saisonnalité des activités.

En fonction du statut juridique et du régime fiscal qui seront choisis pour créer une société de consultant en ligne, mais aussi de divers autres paramètres, les chiffres du prévisionnel financier sont susceptibles de varier.

C’est la raison pour laquelle il est préférable, à cette étape, d’établir un prévisionnel financier simplifié auquel l’on pourra ensuite apporter des modifications au fur et à mesure. Le recours à un expert-comptable peut être utile dans ce cadre.

Pour créer son entreprise en ligne, il est également possible de faire le prévisionnel financier sans estimer son chiffre d’affaires au préalable. L’objectif du prévisionnel est alors d’estimer le seuil de rentabilité à partir des divers mouvements financiers.

Les autres étapes à réaliser avant de créer sa société de consultant en ligne

En parallèle du prévisionnel financier, il est recommandé de procéder à une étude de marché de la profession afin de savoir dans quelle zone il sera optimum de vous installer, mais également d’étudier la concurrence, les prix pratiqués, les services proposés afin de connaitre le marché et pouvoir proposer un service avec une vraie proposition de valeur supplémentaire. Cela permet également de vous faire une idée des prix pratiqués, et vous permet de réaliser un prévisionnel financier réaliste.

Parallèlement, veillez à prendre soin de la rédaction de votre business plan : le business plan est un document indispensable pour toute création d’entreprise, dans la mesure où il permet de condenser l’intégralité des informations concernant le projet dans un document, qui vous servira aussi bien de feuille de route, que de présentation de votre projetsaux partenaires.

Découvrez nos outils pour créer votre entreprise !

Choisir son statut juridique pour créer une société de consultant en ligne

Pour créer une société de consultant en ligne, le choix du statut juridique est une étape déterminante. En effet, le mode de fonctionnement de la société ainsi que ses perspectives de développement dépendent largement du statut juridique retenu.

Il est possible de retenir plusieurs statuts juridiques pour devenir consultant :

L’Entreprise Individuelle (EI)

Dans cette forme juridique, le consultant exerce en son nom propre et sa responsabilité personnelle est engagée de façon illimitée face aux dettes de l’entreprise.

Créer une société de consultant en ligne sous ce statut juridique revient à se soumettre au régime social de travailleur indépendant et au régime fiscal de l’impôt sur le revenu.

NB : Il est loisible à l’entrepreneur de solliciter le régime de micro-entrepreneur, mais cette option implique un seuil de chiffre d’affaires, et peut donc vite être insuffisante lorsque votre activité se développera. La micro entreprise permet toutefois de bénéficier de régime sociaux et fiscaux simplifiés.

L’Entreprise Individuelle à Responsabilité Limitée (EIRL)

Créer une société de consultant en ligne sous cette forme de statut juridique revient aussi à exercer en son nom propre. Mais la responsabilité de l’entrepreneur est alors limitée au patrimoine affecté à l’activité.

Le consultant peut choisir le mode d’imposition qui lui convient le mieux : impôt sur le revenu (IR) ou impôt sur les sociétés (IS). Son régime social est celui de travailleur indépendant, mais il peut également solliciter celui de la micro-entreprise.

L’Entreprise Unipersonnelle à Responsabilité Limitée (EURL)

Pour créer une société de consultant en ligne, l’EURL est l’une des meilleures options à considérer. En effet, il est plus facile de trouver un financement avec ce statut.

Créer une société de consultant en ligne sous ce statut juridique revient à exercer en tant que société.

Sa responsabilité est limitée aux apports et si le mode d’imposition par défaut est l’IR, il est possible d’opter pour l’IS. Le régime social de l’entrepreneur est celui de travailleur indépendant, à condition qu’il soit associé et gérant.

La Société par Actions Simplifiée Unipersonnelle (SASU)

Pour créer une société de consultant en ligne, ce statut juridique est lui aussi gage de crédibilité. La responsabilité du consultant est limitée à ses apports.

Le régime fiscal par défaut est celui de l’IS, mais il est possible d’opter pour l’IR durant 5 exercices au maximum. Cette forme de statut juridique ne permet pas de bénéficier des avantages du régime de micro-entreprise et le régime social est celui du régime général de la sécurité sociale.

Il est également possible de vouloir créer sa société de consultant à plusieurs : pour plus d’informations, n’hésitez pas à consulter notre article sur le choix du statut juridique pour être consultant.

Créer une société de consultant en ligne : La phase de l’immatriculation

Une fois que toutes les étapes de préparation sont achevées, et que vous connaissez le statut juridique de votre entreprise, il faut passer à la création en tant que telle.

Cette étape est indispensable pour créer une société de consultant en ligne. Les détails de la démarche varient en fonction du mode d’exercice choisi.

Pour l’exercice en nom propre

Les étapes de l’immatriculation pour créer une société de consultant en ligne en tant qu’entreprise individuelle sont les suivantes :

  • Remplir le formulaire P0 de déclaration d’immatriculation ;
  • Effectuer une déclaration d’affectation et remplir le formulaire correspondant ;
  • Transmettre la demande d’immatriculation au Centre de Formalité des Entreprises (CFE) compétent.

Pour l’exercice en société

Créer une société de consultant en ligne en tant que société implique les démarches d’immatriculation ci-après :

  • La rédaction des statuts de la société ;
  • Le dépôt du capital social de l’entreprise sur un compte bloqué ;
  • La publication d’une annonce de constitution de la société dans un journal d’annonces légales ;
  • Le remplissage d’une déclaration de constitution de personne morale grâce au formulaire CERFA 11680*03pour une EURL et CERFA 13595*04 pour une SASU ;
  • Le dépôt du dossier de demande d’immatriculation au CFE compétent.

Créer une société de consultant en ligne par le biais des plates formes

Les plates formes juridiques en ligne vous permettent de créer votre société en ligne. Une fois que vous avez choisi votre statut juridique, il est possible de créer à la création de votre société par ce biais. Les plateformes permettent des créations d’entreprise clé en main, et vous permettent de gagner du temps, mais également d’économiser des frais en comparaison des services d’expert-comptable ou d’avocat proposant des créations d’entreprise.

Créer une société de consultant en ligne par l’utilisation des différents services

Si vous désirez créer votre société de consultant en ligne de manière autonome, cela est tout à fait possible. Il vous suffit de procéder aux formalités de constitution évoquées ci-dessus.

Il est également possible de faire appel à certain services permettant d’économiser sur les frais de création, comme le dépôt de votre annonce légale de constitution en ligne, qui permet d’économiser jusqu’à 30% des frais de publication.

Vous devrez également décider de la domiciliation de votre entreprise. La domiciliation de votre entreprise est le siège social de cette dernière. En fonction de votre forme juridique, vous devrez déterminer un siège social, qui pourra se trouver à votre domicile, ou dans des locaux dédiés à votre activité. Il est également possible de faire appel aux services d’une société de domiciliation en ligne. Cela vous permet d’avoir accès à des adresses prestigieuses, mais également à des services annexes, tels qu’une permanence téléphonique, ou un secrétariat et vous permet également de louer des bureaux et des salles de réunions de manière ponctuelle, ce qui vous permet de recevoir vos clients, sans avoir à louer des locaux de manière permanente, et ainsi représenter une économie considérable.

Savoir comment créer une société de consultant en ligne est essentiel, notamment pour certaines activités spécialisées. Le prévisionnel financier, le choix du statut juridique et la phase d’immatriculation sont les principales étapes à suivre pour créer une société de consultant en ligne.

Télécharger l'article en PDF

Vote: 5.0/5. Total de 1 vote.
Chargement...

TOP 5 DES OUTILS DE CREATION

Créer son entreprise en ligne

Legalstart, partenaire du Blog du Dirigeant, répond à tous vos besoins juridiques.

Rapidité des démarches

Économisez sur vos démarches

Un accompagnement dans vos démarches

Créer votre entreprise

Un changement d’adresse ? Une cession de part ?

Modifier vos statuts

Vous souhaitez protéger votre marque de potentiel concurrent ?

Déposez votre nom et votre logo pour plus d’assurance.

DÉPOSER VOTRE MARQUE

Newsletter


Marie Lusset

Marie Lusset

Marie Lusset est diplômée d’un master en droit des affaires internationales et d'un master en management et développement des entreprises. Elle accompagne les porteurs de projet à créer leur entreprise et développer leur activité.