Comment transférer le siège social d'un bar ?

Par Use Your Law , le 27/12/2021

Le transfert de siège social de son bar peut intervenir à tout moment au cours de la vie du bar, pour différentes raisons. La procédure de transfert de siège social de la structure juridique encadrant le bar doit suivre une procédure particulière ! Explications !

transfert siège social bar

Le transfert de siège social de son bar : attention à la distinction avec le lieu d’établissement

Dans un premier temps, et avant de vous expliciter la procédure nécessaire au transfert de siège social de son bar, il est primordial de comprendre la différence entre siège social et lieu d’établissement. Le siège social est l’adresse administrative de l’entreprise, c’est à dire l’adresse qui sera utilisée pour immatriculer et déterminer l’adresse de la société au yeux de l’état et des différentes administrations. C’est celle qui figurera sur l’ensemble des documents administratifs, et qui désigne les organes et institutions compétents. Le lieu d’établissement est le lieu d’exploitation commerciale de l’activité, c’est à dire le lieu rattaché au fonds de commerce.

Si dans la majorité des cas, le siège social et le lieu d’établissement sont à la même adresse, même si il est tout à fait possible de distinguer les deux.

Nous allons ici évoquer le transfert de siège social d’un bar, c’est à dire le changement d’adresse administrative du bar.

Découvrez nos outils pour créer votre entreprise !

Les principes encadrant le transfert du siège social 

En France, il existe un principe de liberté d’entreprendre qui surplombe et protège l’ensemble des décisions de l’entreprise. Ce principe implique que l’Etat et ses administrations ne pourront remettre en cause une décision, que si elle est considérée comme contraire à la loi. A défaut, tout est permis !

De l’exposition de ce principe découle une évidence, l’entreprise qui possède le bar et ses dirigeants, sont libres concernant le choix de ladresse du siège social du bar. De même, pour toutes modifications ultérieures du siège, le principe de liberté s’imposera à quiconque voudra contester cette opération.

Néanmoins, certains transferts, notamment en dehors du territoire français, entraîneront des conséquences non négligeables. C’est notamment le cas en matière fiscale. Ainsi, le changement dadresse se doit d’être réel et de correspondre effectivement au lieu de direction effectif de la société

Globalement, il vous est conseillé de redoubler de vigilance lorsque vous touchez au changement d’une des caractéristiques principales de la personne morale de votre société (Siège social, capital social, forme juridique, gérance …). Cela est justifié et s’explique par le fait que ces changements ne sont pas anodins, et ont de lourdes conséquences. A ce titre, il est important de rappeler que la détermination de l’adresse du siège social est fondamentale pour une société. Si elle permet d’assurer le suivi des correspondances écrites, elle est aussi déterminante pour l’immatriculation de la société et toutes les démarches afférentes.

Néanmoins, lentreprise reste libre de son choix et cela peu importe les causes du transfert de siège. Seul le respect dune procédure de changement de siège social sera à prendre en compte.

Dans la continuité des principes exposés, retenez donc que le transfert du siège social, bien quil soit libre, se doit malgré tout d’être légitime et effectif.

Enfin, le transfert du siège social se devra de respecter les dispositions statutaires de la société.

Les formalités afférentes au transfert de siège social

Le transfert de siège social saccompagne toujours de diverses formalités.

Tout dabord, transférer le siège de la société impose une modification statutaire, car le siège social de la société est une mention obligatoire des statuts. Ce sont les statuts de la société  qui imposeront une décision de lorgane de direction de la société pour effectuer cette modification des statuts.

Cette décision saccompagnera également dune décision de lassemblée générale extraordinaire (AGE). Or, ces décisions devront être constatées par un procès-verbal (décision de transfert et procès verbal de l’assemblée). Il faut noter que pour les sociétés unipersonnelles ou autres entreprises individuelles, la procédure reste la même. La décision devra être prise et constatée par le représentant légal de la société donc lassocié unique.

Ensuite, il est nécessaire de publier le transfert et la nouvelle adresse au sein dun journal dannonces légales. Cette publication doit se faire dans le mois suivant la décision de la société.

Puis, il sera nécessaire de déclarer le nouveau siège auprès du Centre des Formalités des Entreprises (CFE) référent de lentreprise. Cette déclaration devra comprendre :

  • Une demande dinscription modificative, le formulaire M2 dûment complété et signé ;
  • Un exemplaire des statuts mis à jour daté  ;
  • Un exemplaire du PV constatant la décision relative au transfert du siège ;
  • Attestation de parution dans un journal habilité à diffuser des annonces légales ;
  • Un justificatif de jouissance des locaux.

Cest le CFE lui-même qui transmettra le dossier au registre du commerce et des société (RCS) ou au répertoire des métiers (RM).

Il est donc nécessaire de publier deux annonces légales en cas de transfert de siège social d’un département à l’autre, une dans le département d’origine et dans le département de destination.

Le strict respect de cette procédure, et de la chronologie de ces étapes sont importants. En effet, ces démarches ne sont pas anodines. Un changement de siège social implique un changement des administrations responsables du suivi et du contrôle de votre société. C’est pourquoi cette procédure permet, en réalité, de prévenir les différentes administrations pour qu’elles puissent prendre acte de leurs nouvelles responsabilités.

Il en est de même pour les tribunaux, car le changement pourrait affecter leurs compétences territoriales vis-à-vis de la société.

Enfin, dun point de vue fiscal, les cotisations foncières des entreprises (CFE) seront susceptibles de varier selon les localités.

Pour terminer, et malheureusement, le changement de votre social engendrera également des coûts. Même s’ils restent relativement faibles, gardez en tête qu’il vous sera nécessaire de payer les frais d’annonces légales ainsi que les frais de greffe du tribunal afin d’acter le changement de siège social de votre bar.

Télécharger l'article en PDF

Vote: 5.0/5. Total de 1 vote.
Chargement...

TOP 5 DES OUTILS DE CREATION

Créer son entreprise en ligne

Legalstart, partenaire du Blog du Dirigeant, répond à tous vos besoins juridiques.

Rapidité des démarches

Économisez sur vos démarches

Un accompagnement dans vos démarches

Créer votre entreprise

Un changement d’adresse ? Une cession de part ?

Modifier vos statuts

Vous souhaitez protéger votre marque de potentiel concurrent ?

Déposez votre nom et votre logo pour plus d’assurance.

DÉPOSER VOTRE MARQUE

Newsletter


Use Your Law


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *