Ouvrir un bar à vin : quel budget prévoir ?

Par Marie Lusset, le 22/04/2021

Si vous souhaiter ouvrir un bar à vin, la question du budget nécessaire est incontournable. Il est indispensable de prévoir un budget pour le local, les travaux d’aménagement et l’achat des équipements indispensables. Le Blog du Dirigeant vous en dit plus !

Quel budget pour un bar à vin

Avant d’ouvrir un bar à vin, il convient de prévoir un budget conséquent pour mener à bien son projet. En effet, si un débit de boissons offre de nombreuses perspectives, certaines dépenses doivent être effectuées pour assurer le démarrage, mais aussi la pérennité des activités.

Toutefois, entre les formalités administratives et les différents frais inhérents au local, il n’est pas évident d’avoir une vraie estimation de l’investissement à réaliser pour son commerce.

Ce guide propose de lever le voile sur le budget à prévoir pour ouvrir un bar à vin, en pensant à l’essentiel.

Il est important d’anticiper deux types de frais qui devront être supportés pour ouvrir un bar à vin :

  • Les sommes inhérentes à la création d’une entreprise, c’est-à-dire le coût des différentes formalités juridiques à effectuer pour créer son entreprise et immatriculer son entreprise
  • Les sommes inhérentes à la création du bar à vin en tant que tel à savoir, le local, son aménagement, mais également l’achat des matières premières et des stocks

Ces deux types de dépenses sont à intégrer dans votre business plan.

Le budget lié à la création de votre entreprise

Pour ouvrir un bar à vin, il est obligatoire de consacrer une partie de son budget aux frais de constitution de l’entreprise.

Les coûts de création les plus classiques, et également ceux qu’il n’est pas possible d’éviter sont les coûts liés aux formalités juridiques obligatoires à la création d’une entreprise : le coût de publication de l’annonce légale, et le coût de l’immatriculation de votre société qui varie selon que votre activité relève du domaine commercial ou artisanal. Le prix de publication d’une annonce légale est d’environ de 200 euros en fonction de la forme juridique choisie. Dans le cas d’un bar à vin, qui relève d’une activité commerciale, les frais d’immatriculation sont de l’ordre de 40euros.

Les coûts de constitution varient également en fonction du statut juridique pour lequel vous allez opter pour constituer votre bar à vin. N’hésitez pas à retrouver notre article à propos du choix du statut juridique pour ouvrir un bar, pour tout savoir sur la question.

Le prix engagé dans la constitution de votre entreprise dépend également de plusieurs facteurs tels que la complexité de vos statuts juridiques ou les partenaires avec qui vous souhaitez constituer votre société. Il est possible de constituer sa société seul, en bénéficiant d’une certaine aisance dans l’accomplissement des formalités juridiques, mais cela peut vite s’avérer chronophage. Cette option est toutefois la moins onéreuse, car vous n’aurez qu’à engager les frais minimum nécessaires à la création d’une entreprise. Il n’est toutefois pas conseillé de rédiger seul ses statuts juridiques, si vous ne disposez pas de compétences en la matière.

Il est également possible de créer sa société avec l’accompagnement d’expert comptable ou d’avocat. Cette hypothèse est la plus sécurisée, et sécurisante pour le créateur, mais c’est également la plus longue et la plus onéreuse. En effet, il faut compter entre 700 et 1000euros pour constituer une société avec ces partenaires.

Enfin il est également possible de passer par les plateforme de création d’entreprise en ligne, cette option est la moins onéreuse, et la moins chronophage, et conviendra parfaitement si vos statuts juridiques ne présentent pas de difficultés particulières. Les plates-formes juridiques permettent de créer votre entreprise en ligne, rapidement, simplement et de manière complètement sécurisée, pour un budget qui peut varier en fonction des formes juridiques mais généralement aux alentours de 300 à 500 euros.

Découvrez nos outils pour créer votre entreprise !

Le budget lié aux autorisations et qualifications nécessaires

Au-delà des coûts de création d’entreprise, imputables à tout créateur, l’ouverture d’un bar à vin nécessite également d’anticiper les coûts des différentes formations et qualifications à effectuer pour acquérir les compétences nécessaires pour ouvrir un bar, servir des boissons alcoolisées et recevoir du public.

Le permis d’exploitation

Le permis d’exploitation est une formation indispensable à l’exploitation de ce type de commerce. Le permis d’exploitation est une formation de 20heures à suivre, sur 3 jours pour sensibiliser et informer les futurs gérants sur les différents enjeux et dangers de leurs futures activités. Le permis d’exploitation est délivré pour 10 ans, et se renouvèle par une formation de 7heures à l’expiration des 10 années.

L’obtention du permis d’exploitation permet de demander une licence de débit de boissons auprès des autorités compétentes.

Si pour un bar à vin, une licence 3 est suffisante, une licence 4 est généralement préférable si le but est de diversifier au maximum les services et les boissons proposés à la clientèle. En effet, la licence IV autorise à servir tout type d’alcool, contrairement à la licence III qui ne permet de vendre que des boissons à alcool fermenté, non distillé, comme les vins doux naturels, le cidre, la bière, les alcools ne dépassant pas les 18 degrés.

Le prix du permis d’exploitation dépend de l’organisme délivrant la formation, mais se situe généralement autour de 500 euros pour 20heures de formation. Les organismes de formation doivent avoir été agréées par arrêté du ministère de l’intérieur. Prenez garde à choisir un organisme agrée.

La licence IV

Concernant la licence IV son prix varie en fonction de plusieurs facteurs dont la localisation. Il n’est plus possible à l’heure actuelle d’acheter une licence IV, il faut donc en racheter une existante, à un bar fermant ses portes. Le prix varie donc en fonction de plusieurs paramètres, et peut aller de 3000 à plus de 40 000 euros. Veillez à vous renseigner au maximum pour avoir la possibilité d’anticiper ce coût non négligeable.

La formation nécessaire

Bien qu’il n’existe pas de diplôme requis pour ouvrir un bar, il n’est toutefois pas inutile de se former à l’exercice de ce métier avant de se lancer. Il est possible d’acquérir une formation en gestion d’entreprise de manière générale, afin de disposer de connaissances en gestion, comptabilité, fiscalité mais également sur le côté juridique de la gestion d’entreprise.

Il est également possible, voire grandement conseillé si vous ne disposez pas d’expérience dans le domaine de la restauration/bar de se former aux opérations inhérentes au bon fonctionnement d’un débit de boissons.  Vous pouvez trouver des formations proposant ce type de service pour un budget à prévoir allant de 200 à 400 euros en fonction de la formation.

Les dépenses liées au bar

En dehors du budget inhérent aux formalités pour ouvrir un bar à vin, il convient de trouver un financement qui servira à dénicher un local et à l’aménager.

Le coût du local

Pour ouvrir un bar à vin, le budget à consacrer au local dépend de la façon dont il a été acquis. Sur ce plan, si la location d’un espace constitue une alternative intéressante pour éviter les gros investissements dès l’ouverture, l’option de l’achat est généralement plus rentable sur le long terme.

De toute évidence, il n’est pas possible de donner un prix générique pour un local, ce dernier dépendant à la fois de la ville choisie pour votre installation, l’emplacement de ce dernier au sein de la ville, mais également de l’espace à disposition, de l’état du local… Il convient de bien vous renseigner à ce propos sur les prix pratiqués dans la localisation géographique vous intéressant.

L’aménagement

Après avoir trouvé un local pour ouvrir un bar à vin, il convient également de déterminer un budget pour l’aménager de façon convenable.

Le budget consacré à l’aménagement dépend également de plusieurs paramètres, et est donc compliqué à déterminer de manière générique.

À ce niveau, l’idéal est de tout mettre en œuvre pour créer une ambiance chaleureuse, puisqu’il s’agit d’un critère que de nombreux clients prennent en compte au moment de choisir un établissement.

En fonction de l’état du bâtiment et de l’étendue des travaux effectués, il faudra prévoir entre 80 000 et 120 000 € pour l’aménagement de son débit de boissons.

Le budget équipement pour ouvrir un bar à vin

Un budget équipement conséquent est indispensable pour ouvrir un bar à vin. Il faudra donc investir dans l’achat de :

  • Canapés confortables ;
  • Verres ;
  • Couverts ;
  • Comptoirs ;
  • Chaises, etc.

Au total, il peut être nécessaire de débourser entre 4000 et 60 000 € pour acquérir des équipements et un mobilier de qualité. Pour ouvrir un bar à vin, il est aussi important de prévoir un budget pour la sonorisation. En fonction de l’effet recherché, les dépenses de sonorisation peuvent varier entre 2000 et 10 000 €.

Les dépenses pour les premiers mois

Pour l’ouverture de son bar à vin, il est conseillé de prévoir un fonds de roulement de 150 000 à 250 000 €. Il servira essentiellement au ravitaillement et au paiement des premiers employés si besoin est.

Pour ouvrir un bar à vin, il est donc conseillé de prévoir un budget minimum de 150 000 euros. Il n’existe évidemment pas de budget maximum pour l’ouverture de votre bar, tout dépend de la somme que vous avez à y consacrer, du niveau de qualité du matériel acheté, etc…

Télécharger l'article en PDF

Vote: 5.0/5. Total de 2 votes.
Chargement...

Legalstart, partenaire du Blog du Dirigeant, répond à tous vos besoins juridiques.

Rapidité des démarches

Économisez sur vos démarches

Un accompagnement dans vos démarches

Créer votre entreprise

Un changement d’adresse ? Une cession de part ?

Modifier vos statuts

Vous souhaitez protéger votre marque de potentiel concurrent ?

Déposez votre nom et votre logo pour plus d’assurance.

DÉPOSER VOTRE MARQUE

Newsletter


Marie Lusset

Marie Lusset -

Marie Lusset est diplômée d’un master en droit des affaires internationales et d'un master en management et développement des entreprises. Elle accompagne les porteurs de projet à créer leur entreprise et développer leur activité.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *