Transition écologique : créer une start-up

Par Adèle Lebas, le 25/03/2022

Vous avez une idée de projet innovant qui répond aux enjeux environnementaux et sociétaux actuels ? Pourquoi ne pas créer votre start-up ?

Transition écologique : créer une start-up

La start-up est une jeune entreprise ayant un fort potentiel de croissance. La grande majorité des start-up proposent une nouvelle technologie ou une innovation majeure qui ont pour effet de modifier en profondeur un marché. La start-up se distingue des autres entreprises puisqu’elle n’a pas de modèle économique prédéfinis. Comment créer une start-up s’inscrivant dans la transition écologique ? Le Blog du Dirigeant vous dévoile tous ses secrets. 

Conception de votre idée

Trouver une idée

La phase de conception suppose de trouver une idée et de la développer suffisamment pour créer un projet d’entreprise. Plusieurs méthodes peuvent vous aider à trouver une idée pour créer votre start-up s’inscrivant dans la transition écologique.

  • Identification d’un besoin : vous avez identifié une problématique, un besoin. Trouvez donc la solution pour y répondre ;
  • Sélection d’une problématique des ODD de l’ONU : les Nations Unies ont défini 17 objectifs du développement durable. Cette méthode vise à sélectionner l’objectif auquel vous souhaitez participer et de trouver une solution durable et pérenne ;
  • Améliorer une idée existante : reprenez une idée qui existe déjà et trouvez l’innovation qui fait la différence ;
  • Le biomimétisme : le biomimétisme se définit par le fait de s’inspirer du vivant pour innover. Plus concrètement, il s’agit d’observer et de reproduire les propriétés d’un système biologique pour créer de nouveaux matériaux ou procédés innovants.

Développer une idée

La création d’une start-up vous donne une certaine flexibilité dans votre stratégie. Cette flexibilité favorise l’innovation. Pour cela, plusieurs outils accélèrent votre capacité d’innovation :

  • Le Design Thinking est une méthode qui pour objectif de transformer des idées en projet concrêt grâce à l’innovation. 
  • Le Lean start-up confronte une idée à un marché pour vérifier si l’offre répond à un besoin réel du client. 
  • Le Design Sprint accélère le processus de création d’une entreprise. 

Ces outils réintègrent la demande du client au cœur du processus de création de votre projet. L’objectif est de répondre à un besoin réel. 

L’étude de faisabilité : 

L’étude de faisabilité vérifie la faisabilité personnelle, technique et commerciale de votre projet. Elle se fait en trois étapes :

Dans un premier temps, vous devez étudier votre marché. Pour cela, effectuez une étude de marché, qui est un outil marketing. L’étude de marché vise à comprendre le fonctionnement d’un secteur, la législation, et de connaître l’ensemble des acteurs.

Ensuite, vous élaborez votre proposition de valeur. Elle se rédige en une ou deux phrases synthétiques et permet de vérifier si votre projet répond à un besoin. Dès cette étape, intégrez des enjeux environnementaux et sociaux pour vous intégrer totalement à la transition écologique. 

Enfin, vous pouvez passer à l’étape de la réalisation du business model. Le business model, ou le modèle économique, correspond au mécanisme par lequel votre entreprise créée de la valeur. Le développement durable a fait émerger de nouveaux modèles économiques dans lesquels vous pouvez vous inscrire plus ou moins facilement. 

La forme juridique

La start-up suppose un statut juridique flexible et souple pour donner aux associés une certaine liberté dans la rédaction des statuts. Cette flexibilité permet de laisser place à l’innovation. Pour cela, la SAS semble être le statut juridique le plus adapté. En effet, la SAS n’est pas un statut juridique défini par la loi. Ainsi, vous bénéficiez d’une liberté conséquente quant à la rédaction des statuts. 

Les financements

Les financements « classiques »

Si vous souhaitez créer votre startup qui s’inscrit dans la transition écologique, plusieurs financements sont à prévoir : le financement de la préparation du projet, le financement du lancement de l’activité. Il existe plusieurs sources de financement : 

  • Les apports personnels
  • Les aides Pôle Emploi comme l’ARE, l’ARCE, l’ACRE
  • Le financement participatif ou crowdfunding
  • Les prêts bancaires
  • Le prêt d’honneur

Les aides à la transition écologique

Il existe aussi un certain nombre d’aides et de subvention pour s’inscrire dans la transition écologique : 

L’ADEME

L’ADEME, l’agence de la transition écologique, accompagne des particuliers et des entreprises qui veulent s’inscrire dans la transition écologique. Elle a cinq axes principaux : les déchets, les sols pollués et friches, l’énergie et le climat, l’air et le bruit, puis les actions transversales. Ainsi, elle propose : 

  • Des bilans carbones et autres expertises aux entreprises ;
  • Des subventions aux petites et moyennes entreprises d’un montant de 5.000 à 200.000 euros.

CCI France

La CCI France propose un diagnostic approfondi afin d’évaluer les priorités d’action en termes de réduction de consommation énergétique, de consommation d’eau, des déchets et d’empreinte carbone. Une fois ce diagnostic réalisé, elle établit un plan d’action et un accompagnement personnalisé.

BPI France

La BPI France a mis en place des outils, des programmes et des financements pour vous aider dans votre transition écologique.

Les outils
  • Le climatomètre évalue l’impact environnemental d’une entreprise en ligne et en dix minutes ;
  • La communauté du Coq vert qui vous permet d’accéder à un réseau d’entreprises engagées dans la transition écologique
Les programmes

Le Diag Eco Flux est un programme d’accompagnement sur douze mois. Il a été créé en partenariat avec l’ADEME. L’objectif de cet accompagnement est d’améliorer la rentabilité de votre activité et de se former sur la gestion des déchets et de la consommation énergétique. 

Les financements possibles : 
  • Le Prêt Vert ;
  • Le prêt éco-énergies pour financer les solutions d’efficacité énergétique des TEP et PME 
  • Les fonds propres ;
  • Le VTE vert qui permet aux entreprises de recruter un jeune talent pour travailler sur les questions de leur transition écologique

Les méthodes pour créer votre start-up dans la transition écologique : 

Plusieurs méthodes vous permettent de créer votre start-up dans la transition écologique. 

Créez votre start-up vous-même 

Vous pouvez créer votre start-up vous-même en établissant toutes les formalités demandées. Or, cette solution n’est conseillée que pour les formes de sociétés les plus simples. Sinon, des compétences juridiques sont requises afin d’écarter tout risque d’erreur. 

Créez votre start-up en ligne

Des plateformes en ligne font les formalités de création à votre place. Cette solution est économique mais surtout beaucoup plus rapide. Cependant, vous ne bénéficiez pas d’une personnalisation de vos statuts. Elle est donc moins conseillée pour les entreprises qui cherchent des associés ou pour les start-up. Créer sa société en ligne suppose tout de même d’être vigilant sur le choix de la plateforme. En effet, chacune des plateforme propose des services et des offres différents. Le Blog du Dirigeant a créé un tableau comparatif des plateformes pour que vous puissiez faire le meilleur choix ! 

Faire appel à des experts

Dans certains cas, notamment lorsqu’une personnalisation des statuts est nécessaire, il est conseillé de faire appel à un expert-comptable ou à un avocat. Cette solution est certes chronophage et chère, mais elle permet de sécuriser au maximum votre activité. 

Télécharger l'article en PDF

Vote: 5.0/5. Total de 3 votes.
Chargement...

Adèle Lebas


créer et gérer en ligne