L’ACRE pour ouvrir un salon de coiffure

Par Use Your Law , le 25/02/2022

Démarrer son activité de coiffeur n’est pas toujours facile. Néanmoins, et comme pour beaucoup d’activités entrepreneuriales, l’État français met en place certains dispositifs visant à vous aider dans votre projet. Ainsi, l’ACRE peut vous être très utile pour ouvrir votre salon de coiffure.

L’ACRE pour un salon de coiffure

L’ACRE est une aide de financement étatique pour ouvrir votre salon de coiffure.

Le dispositif ACRE pour ouvrir un salon de coiffure

Lors de l’ouverture d’un salon de coiffure, certains aspects juridiques fondamentaux sont souvent négligés. Cependant, les conséquences sont lourdes si votre projet fonctionne. Par conséquent, vous devez gérer ces problématiques lors de l’exercice de votre activité, si c’est encore possible de le faire. C’est pourquoi, avant de vous lancer dans l’ouverture de votre salon de coiffure, veillez à vous renseigner sur les différentes aides à vos dispositions, mais aussi à fixer clairement le cadre juridique de votre structure. Qu’est-ce que l’ACRE et comment en bénéficier pour ouvrir votre salon de coiffure ?

Leader du marché

Meilleur rapport Qualité/Prix

Simple, rapide, et efficace

Rapide et Pro

Prix GLOBAL MOYEN ** 368 € 329 € 329 € 329 €
OFFRE GRATUITE
OFFRE STANDARD 129 € + frais 99 € + frais 129 € + frais 99€ + frais
OFFRE PREMIUM 249 € + frais 199 € + frais 249 € + frais 138 € + frais
TOTAL DES FRAIS (moyenne) 239 € 230€ 230€ 230 €
AVIS CLIENTS /10 9,2
3022 avis sur Avis Vérifié
9,4
2776 avis sur Trustpilot
9,5
3490 avis sur Avis Vérifié
9,0
432 avis sur Avis Vérifié
PROMOTIONS LBdD code promo plateforme juridique code promo plateforme juridique
EN SAVOIR + SUR LES TARIFS Découvrir Découvrir Découvrir Découvrir

Définition de l’ACRE

LACRE ou Aide à la Création ou à la Reprise dune Entreprise est une aide étatique qui se matérialise par une exonération partielle ou totale des charges sociales de lentrepreneur. Ce dispositif vise à avantager tous les créateurs et repreneurs dentreprises. Par conséquent, il permet aux autoentrepreneurs dobtenir une exonération des charges suivantes : assurance maladie, maternité, invalidité, décès, vieillesse et diverses prestations familiales ou patronales. 

Le temps de validité de l’ACRE

L’ACRE est valable durant les 12 premiers mois dactivité de votre salon de coiffure. Il est donc déterminant d’opter pour cette stratégie dès l’ouverture de votre salon de coiffure. Si vous réalisez cela, plusieurs mois après avoir démarré votre activité, vous ne pourrez plus revenir en arrière pour finalement opter pour l’ACRE.

Le montant de l’exonération proposée par l’ACRE

L’exonération permise par l’ACRE peut être totale ou partielle. Tout dépend des revenus que vous tirez de l’activité de votre salon de coiffure.

  • Sur les revenus annuels allant jusqu’à 30.852 , lACRE permet de bénéficier dune exonération totale des charges afférentes à ces revenus.
  • Sur les revenus compris entre ce montant et 41.136, lexonération est de 50%.
  • Sur les revenus supérieurs à ce montant, aucune exonération n’est possible.

Ainsi, en cas d’exonération totale, les cotisations sociales relatives à vos revenus sont donc de 11% pour votre première année dactivité au sein de votre salon de coiffure. Si vous ajoutez à cela l’imposition sur les revenus allant de 1% à 2,2% (selon le type d’activité) ; vous obtenez un taux d’imposition global record de 12%.

Une aubaine pour votre première année d’activité ! D’autant plus lorsqu’on sait les difficultés que peuvent rencontrer les jeunes entrepreneurs (matériels couteux, démarches inconnues, comptabilité difficile …)

Les conditions dobtention de lACRE

L’ACRE est accessible si vous respectez certaines conditions.

Vous avez le statut d’autoentrepreneur

En premier lieu, pour bénéficier de l’ACRE, il faut être autoentrepreneur. Par conséquent, les salons de coiffure regroupant plusieurs associés ne peuvent pas opter pour cette optimisation fiscale.

Vous développez votre activité seul

Néanmoins, si vous développez votre projet seul, plusieurs situations vous permettent de bénéficier de lACRE. Les conditions d’éligibilité sont les suivantes :

  • Être âgé de 18 à 25 ans révolus ;
  • Être âgé de 18 à 29 ans en cas de handicap reconnu ;
  • Bénéficier de l’allocation d’aide au retour à l’emploi (ARE) ou de l’allocation de sécurisation professionnelle (ASP)
  • Bénéficier du RSA ou de l’allocation de solidarité spécifique (ASS) ;
  • Être inscrit en tant que demandeurs d’emploi non indemnisés depuis plus de 6 mois ;
  • Ouvrir ou reprendre une entreprise dans un quartier prioritaire de la politique de la ville ;
  • Bénéficier d’un contrat d’appui au projet dentreprise ;
  • Bénéficier de la prestation partagée d’éducation de lenfant ;
  • Être travailleur indépendant.
  • En revanche, vous ne pouvez être éligible que si vous n’avez pas déjà bénéficié de l’ACRE durant vos 3 années précédentes.

La demande à l’URSSAF

Enfin, pour bénéficier de lACRE au moment de la création de votre microentreprise, il est nécessaire deffectuer une demande auprès de votre Union de recouvrement des cotisations de sécurité sociale et dallocations familiales (URSSAF) et cela au plus tard 45 jours après le dépôt de votre dossier de création ou reprise dentreprise.

Un dispositif jumelé utile pour les salons de coiffure : lARCE

Bien souvent, les fondateurs de salons de coiffure ont leur idée de projet alors qu’ils sont encore salariés. Cette réalité pratique n’est pas nécessairement une mauvaise chose !

En effet, si vous avez cotisé suffisamment à Pôle Emploi pour être éligible aux Aides au Retour à l’Emploi (ARE), vous pouvez alors bénéficier d’un régime jumelé à l’ACRE, l’ARCE. Pour tout autoentrepreneur bénéficiaire de lACRE, Pôle Emploi a créé le dispositif ARCE. Pour un chef dentreprise, il est donc possible de cumuler les deux dispositifs.

Définition ARCE

LARCE soit lAide à la Reprise ou à la Création dEntreprise est une option permettant au demandeur demploi dobtenir directement une partie de lensemble de son assurance-chômage.Ce dispositif offre la possibilité au demandeur demploi créateur ou repreneur dentreprise, de disposer directement de 45% de ses droits restants sur son aide au retour à lemploi. 

Les conditions d’éligibilité à l’ARCE

Pour cela, deux conditions sont nécessaires. Le demandeur d’emploi doit être éligible à l’ARE et commencer ses démarches entrepreneuriales durant sa période de préavis, son congé de mobilité ou son congé de reclassement.

Le versement de l’ARCE

Néanmoins, la totalité de ses allocations ne sont pas immédiatement versées. Le versement de lARE restante est effectué en deux virements. Une première moitié immédiatement et lautre moitié 6 mois plus tard si lauto-entreprise est toujours en activité.

 L’ACRE et d’autres aides financières ont pour objectif de vous aider à ouvrir votre salon de coiffure, ou tout autre projet. Elles peuvent être essentielles, notamment pour des projets dont le début dactivité nécessiterait un capital de départ. L’État français cherche par cela à encourager la création d’entreprise. Pour cela, il participe aux financements des jeunes entreprises, comme les salon de coiffure. L’objectif de l’État est aussi  d’assurer une meilleure rentabilité des dettes sociales étatiques.

 Article rédigé par Paul Faucomprez 

Télécharger l'article en PDF

Vote: 5.0/5. Total de 2 votes.
Chargement...

Use Your Law


créer et gérer en ligne
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.