Faire un business plan pour ouvrir un salon de coiffure

Par Marie Lusset, le 10/05/2021

Elaborer un business plan pour ouvrir un salon de coiffure revient à regrouper les preuves de la pertinence du projet. Découvrez ici comment procéder.

Business plan salon de coiffure

Comme pour la création de toute entreprise, ouvrir un salon de coiffure nécessite l’élaboration préalable d’un business plan. Il s’agit d’un support important dont la bonne réalisation est déterminante pour la réussite de l’entreprise de coiffure.

Concevoir un business plan pour ouvrir un salon de coiffure sert notamment à convaincre les partenaires potentiels, notamment le banquier,  en leur démontrant la faisabilité du projet. Le document peut aussi constituer une feuille de route pour l’activité.

Pour cela, il est important de maîtriser les éléments à y inclure et la manière de les organiser. Découvrez ici dans les détails comment élaborer un business plan afin d’ouvrir un salon de coiffure.

Pourquoi faut-il établir un business plan pour ouvrir un salon de coiffure ?

L’élaboration du business plan pour ouvrir un salon de coiffure est non seulement indispensable pour trouver un financement, mais également pour :

  • Déterminer les objectifs du projet et les moyens de les atteindre ;
  • Evaluer la viabilité et la pérennité du projet ;
  • Définir la stratégie financière et commerciale du salon de coiffure ;
  • Convaincre les potentiels fournisseurs et partenaires ;
  • Identifier les atouts et les faiblesses du projet.

Les atouts et faiblesses peuvent être identifiés dans le cadre d’une analyse SWOT. Au vu de son utilité, la rédaction du business plan pour ouvrir un salon de coiffure doit se faire de manière complète, méthodique et convaincante.

Le business plan et sa rédaction permettent également de faire un point sur l’état d’avancement du projet. Sa conception permet à l’entrepreneur de faire un point sur les possibilités, les difficultés possiblement rencontrées, l’état de la concurrence, de tester sa connaissance du marché…

Découvrez nos outils pour créer votre entreprise !

Le contenu du business plan pour ouvrir un salon de coiffure

Le business plan élaboré pour ouvrir un salon de coiffure regroupe l’ensemble des éléments importants pour le démarrage et la gestion de projet. L’objectif du document est de démontrer aux fournisseurs, associés ou investisseurs, les avantages qu’ils ont à contribuer au projet, mais il peut également servir de carnet de route à l’entrepreneur, pour l’aider à avancer et consolider son projet de manière organisée et chronologique.

Le plan comporte généralement deux parties : la partie rédactionnelle englobe l’executive summary, l’étude du marché, la stratégie commerciale, le statut juridique ainsi que la présentation des services et de l’équipe. Cette partie rédactionnelle s’accompagne d’une autre, financière.

L’executive summary ou résumé opérationnel

Le résumé du business plan pour ouvrir un salon de coiffure présente l’essentiel de ce qui y est développé. Son objectif est de rappeler de manière synthétique l’intérêt du projet. Rédigé sur une page ou deux, il peut figurer au début ou à la fin du document.

Ce document est primordial : en moyenne les investisseurs ne passent que quelques minutes sur chaque business plan. En ce temps réduit, il est impossible pour eux de parcourir l’intégralité de votre business plan. La plupart s’arrêtent à l’executive summary pour savoir si ils poussent l’étude du dossier. L’executive summary d’un business plan peut être comparé à la quatrième de couverture d’un livre, c’est le résumé de l’intérieur qui doit donner envie d’aller plus loin, d’en savoir plus. Il doit présenter en quelques points les idées globales de votre business plan,

Sur la forme, votre executive summary doit comporter une à deux page, aisée de compréhension et donnant envie de lire. Une idée par paragraphe, les mots et idées importantes mises en valeur : plus vous simplifiez la lecture et la rendez agréable, plus votre executive summary a des chances de convaincre. N’hésitez pas à utiliser des tableaux et graphiques : ils permettent de faire passer un maximum d’informations de manière claire et concise, et pas sujettes à interprétation.

Sur le fond, il faut que votre executive summary contienne quelques informations primordiales : bien sur, la présentation du produit ou service, les membres fondateurs, l’équipe portant le projet est souvent essentielle et déterminante du point de vue des investisseurs, pour montrer que vous disposez des compétences nécessaires à l’ouverture de votre salon de coiffure, le marché cible avec une rapide présentation de la concurrence.

Conseil LBDD : rédiger votre exécutive summary avant le reste de votre business plan n’a pas de sens. Ce document est à rédiger en dernier, lorsque, une fois votre business plan achevé, vous connaissez les données primordiales à mettre en avant pour présenter au mieux votre projet.

L’étude du marché au sein du business plan pour ouvrir un salon de coiffure

L’étude du marché est cruciale dans le business plan conçu pour ouvrir un salon de coiffure.

Elle sert à identifier la zone d’implantation et à évaluer l’environnement concurrentiel du salon. Elle permet aussi d’avoir une idée précise des attentes de la clientèle, de son pouvoir d’achat et de la fréquence de la demande.

Grâce à cette étude de marché pour votre salon de coiffure, le business plan permet à l’entrepreneur d’identifier les avantages concurrentiels dont il dispose.

Il peut alors décider de proposer des services similaires à ceux déjà disponibles, à des tarifs plus avantageux, ou encore prévoir des prestations additionnelles à l’instar du visagisme et de la manucure.

Les différentes étapes de l’étude de marché

L’étude de marché se décompose en plusieurs étapes. Pour des informations plus complètes, n’hésitez pas à aller consulter notre article sur l’étude de marché d’un salon de coiffure.

Le marché

Dans un premier temps, il vous faut étudier le marché : le marché que vous visez est-il en pleine expansion, en déclin, en stagnation ? Il faut également évaluer la taille du marché visé, aussi bien en terme géographique qu’en terme de chiffre d’affaires, c’est-à-dire les parts de marché visées.

Ce qui est important est de montrer aux investisseurs ou partenaire amenés à lire votre business plan que vous connaissez et maitrisez le marché dans lequel vous allez vous insérer. A ce propos, il est conseillé de réaliser une étude PESTEL, qui vous aidera à vous poser les bonnes questions et approfondir la connaissance du secteur.

La clientèle

Dans un second temps, il vous faut évoquer la clientèle ciblée : à propos d’un salon de coiffure, les possibilités sont multiples : vous pouvez créer un salon de coiffure convenant à tout type de clientèle, ou préciser un peu plus en visant des catégories particulières, tels que les jeunes, les personnes plus âgées, certains types de coiffures… Plus vous optez pour un segment précis, plus il sera aisé de déterminer les envies et les besoins de votre segment cible, au contraire si vous optez pour une clientèle large, il sera plus compliqué de déterminer des besoins uniformes.

La concurrence

Définissez la concurrence : l’étude de la concurrence vous permet de connaitre ce qui se fait déjà sur le marché, de connaitre les futurs concurrents, et d’ainsi affiner votre stratégie. Déterminez ce qui fonctionne ou ce qui ne fonctionne pas chez vos concurrents. L’étude de la concurrence vous permet de vous placer par rapport à cette dernière, cela permet également de définir l’avantage concurrentiel de votre salon par rapport aux autres existants sur le marché, c’est-à-dire ce qui va faire que les clients vont aller chez vous plutôt que chez la concurrence.

Les différentes façons de faire une étude de marché pour un salon de coiffure

L’étude de marché s’effectue en deux parties : une étude quantitative sert à évaluer et comprendre les grandes tendances du marché, et une étude qualitative permettant de comprendre au mieux les attentes des clients.

La première étape de l’étude de marché est composée par un questionnaire, qui vous permettra d’en retirer trois grandes catégories d’informations : informations sur les personnes sondées, les questions spécifiques à votre projet, et les informations sur votre secteur d’activité.

L’étude de marché peut se faire sur le terrain comme sur en ligne. A vous de choisir le format le plus adapté, mais également en fonction de vos moyens humains et financier. Il est également possible de combiner une étude terrain et une étude en ligne pour pouvoir croiser les données. L’avantage de l’étude en ligne est qu’elle permet d’atteindre un panel plus grand de consommateurs.

Vous avez également la possibilité d’utiliser des études de marchés ayant déjà été réalisées sur votre secteur d’activité. Ces études, bien que génériques vous permettent de vous faire une idée sur les grandes tendances touchant votre marché.

Une fois l’étude de marché réalisée, vous devrez en analyser les résultats pour en sortir des informations principales :

  • Le marché : cette partie décrit le marché que vous visez : perspectives d’évolution, réglementation, dispositions réglementaires
  • La demande : cette partie sert à expliciter les caractéristiques de la clientèle visée, par zone géographique, habitude de consommation, revenus, tranche d’âge. Cette partie sert également à expliciter le nombre de consommateurs potentiellement intéressés, le mode de consommation.
  • L’offre : elle recense les offres déjà présentes sur le marché, et inclut donc vos concurrents directs comme indirects, avec les détails de ce qu’ils proposent
  • Les fournisseurs : cette partie sert à présenter vos futurs partenaires, les services ou produits qu’ils vous vendront,
  • Les opportunités et les menaces : les opporunités et menaces sont les facteurs extérieurs pouvant avoir un impact sur votre projet, sur lesquels vous ne pouvez pas agir
  • Annexes

Le mode d’installation du salon de coiffure

Dans le cadre du business plan, le coiffeur peut justifier son choix d’ouvrir un salon de coiffure indépendant ou franchisé, ou encore de reprendre un salon existant.

Lorsque le business plan prévoit d’ouvrir un salon de coiffure indépendant, il assure une grande flexibilité quant au choix des services et du concept. Le principal défi réside alors dans l’acquisition et la fidélisation d’une clientèle fournie.

Il est également possible de reprendre un salon de coiffure déjà existant ce qui a pour avantage de bénéficier d’une entreprise déjà en fonctionnement avec une clientèle déjà établie.

Un business plan qui prévoit d’ouvrir un salon de coiffure en franchise permet de bénéficier de la notoriété d’une enseigne connue. Mais les marges de manœuvre du coiffeur sont limitées.

En précisant le mode d’installation dans le business plan pour ouvrir un salon de coiffure, il est plus aisé de déterminer une partie des besoins de financement.

Le mode d’installation va en effet beaucoup jouer sur les fonds dont vous avez besoin pour procéder à l’ouverture de votre salon de coiffure. En effet, les banquiers vont s’intéresser au mode de reprise dans l’étude de votre dossier, une reprise étant moins risquée, car elle vous permet de présenter au banquier des bilans précédents, et d’avoir une idée assez précise des charges, cout d’exploitation et bénéfices générés.

La définition de la stratégie commerciale

Présenter la stratégie commerciale dans le business plan pour ouvrir un salon de coiffure permet de déterminer le positionnement idéal pour le salon.

L’entrepreneur peut y préciser les valeurs de son entreprise et ce qui le différencie de la concurrence. Il peut aussi établir la liste des produits et services à offrir.

Il doit également présenter sa politique de prix ainsi que la stratégie de communication à déployer pour atteindre la clientèle cible.

La stratégie d’une entreprise se développe à partir de plusieurs facteurs :

  • Sur le plan marketing : le marketing définit les techniques utilisées et outils pour distribuer le service et inclut également un plan de communication à déployer pour atteindre la clientèle cible.
  • Les ressources humaines : la stratégie reprend les moyens humains dont vous disposez, il est également possible de présenter l’aspect organisationnel de votre entreprise
  • Les moyens matériels dont vous disposez aussi bien mobiliers qu’immobiliers. Cela regroupe notamment les équipements et installations

Le choix du statut juridique

Le business plan pour ouvrir un salon de coiffure sert aussi à choisir le statut juridique de l’entreprise. Ce statut est déterminé en fonction :

  • Du nombre d’associés ;
  • De la protection désirée pour le patrimoine personnel ;
  • Du régime de sécurité sociale.

Le business plan pour ouvrir un salon de coiffure peut indiquer le choix d’une Entreprise Individuelle à Responsabilité Limitée (EIRL), d’une société commerciale (SAS, EURL, SASU ou SARL par exemple) ou du statut d’auto-entrepreneur. Le choix du statut juridique définit les régimes social et fiscal applicables.

Il n’existe pas de statut juridique idéal pour ouvrir votre salon de coiffure, tout dépend de savoir si vous vous lancez seul ou à plusieurs et des régimes fiscaux et sociaux désirés. On peut toutefois noter que les créateurs privilégient l’EIRL lorsqu’ils s’établissent seul, et la SARL lorsque les créateurs s’associent pour fonder leur salon.

Le prévisionnel financier

Le business plan se décompose en deux parties : la première partie que nous venons d’évoquer avec une explicitation par écrit du projet, et la deuxième partie que nous allons évoquer qui reprend différents documents financiers destiné à expliciter par les chiffres le projet.

Le prévisionnel financier est essentiel dans l’élaboration du business plan pour ouvrir un salon de coiffure car c’est lui qui convainc les investisseurs. Cette partie doit, entre autres, présenter de manière détaillée :

  • Les besoins financiers pour acquérir le matériel de coiffure et le local ;
  • Les besoins pour la réserve de trésorerie ;
  • Le seuil de rentabilité ;
  • Le plan de trésorerie.

Le business plan doit entre autres comprendre :

  • Le compte de résultat prévisionnel : il synthétise dans un document, les charges auxquelles vous aurez à faire, avec le chiffre d’affaire que vous comptez réaliser et fait apparaitre le potentiel résultat net
  • Le plan de financement : comprend l’ensemble des actifs et passifs prévisionnel sur une durée plus longue, afin de convaincre les investisseurs de la rentabilité de votre projet à moyen terme
  • Le bilan
  • Le prévisionnel de trésorerie

Le business plan est d’une grande aide pour ouvrir son salon de coiffure. Il regroupe les éléments à court et à long terme qui influencent la rentabilité de l’activité.

Un business plan exhaustif est donc important pour ouvrir un salon de coiffure car il présente en détail les chances et conditions de réussite du projet.

Télécharger l'article en PDF

Vote: 5.0/5. Total de 1 vote.
Chargement...

TOP 5 DES OUTILS DE CREATION

Créer son entreprise en ligne

Legalstart, partenaire du Blog du Dirigeant, répond à tous vos besoins juridiques.

Rapidité des démarches

Économisez sur vos démarches

Un accompagnement dans vos démarches

Créer votre entreprise

Un changement d’adresse ? Une cession de part ?

Modifier vos statuts

Vous souhaitez protéger votre marque de potentiel concurrent ?

Déposez votre nom et votre logo pour plus d’assurance.

DÉPOSER VOTRE MARQUE

Newsletter


Marie Lusset

Marie Lusset

Marie Lusset est diplômée d’un master en droit des affaires internationales et d'un master en management et développement des entreprises. Elle accompagne les porteurs de projet à créer leur entreprise et développer leur activité.