Les couveuses d'entreprises définition et mode de fonctionnement

Par Laurent Dufour, le 03/09/2020

Se lancer dans l’entrepreneuriat est une décision souvent lourde de conséquences pouvant représenter un niveau de risque important.

L’incertitude sur la réussite du projet est la raison principale de l’hésitation voire du renoncement de la majorité des entrepreneurs.

Les

Pourtant certaines solutions simples et peu coûteuses permettent de tester une idée et se faire accompagner dans les démarches de mise en place du projet et éventuellement de création.  En effet, les couveuses d’entreprise permettent de tester un projet « grandeur nature » et de le faire évoluer avant de se décider de se lancer dans la grande aventure de l’entrepreneuriat.

Qu’est-ce qu’une couveuse ? Définition

Les couveuses font partie des dispositifs d’accompagnement dont l’objectif est d’aider le porteur de projet à maturer son projet, s’assurer de sa faisabilité et de sa viabilité avant de se lancer.

Ce sont des structures d’accueil qui hébergent et accompagnent les porteurs de projet moyennant une faible rémunération. Les projets hébergés bénéficient d’une structure administrative qui leur permet de développer leur activité sans les lourdeurs et les contraintes d’une création d’entreprise.

Pourquoi s’inscrire dans une couveuse ?

Contrairement à ce qu’on croit communément, la réussite d’un projet ne tient pas tant dans le fait d’avoir une idée géniale ou originale que dans la capacité du créateur à mettre en œuvre une bonne idée.

Bien évidemment, trouver une idée que personne n’a eu et qui répond aux attentes des consommateurs est l’une des clés de la réussite, mais elle n’est pas suffisante. Le secret de la réussite se trouve dans la préparation et la mise en œuvre du projet, ainsi que dans le choix des partenaires.

Les chiffres sont éloquents : même si les startups, société innovante par nature, font beaucoup de bruit, peu d’entre elles réussissent. Par contre, combien de commerces ou sociétés de conseils qui reprennent des idées existantes se créent chaque année et font vivre leurs créateurs ?

Si vous réfléchissez à créer votre entreprise, n’hésitez pas à tester votre concept par exemple en intégrant une couveuse qui vous aidera à mettre en place votre business model. Cela vous permettra de tester votre projet, de profiter de conseils et de limiter le risque pris le jour du lancement de votre entreprise.

Comment fonctionnent les couveuses ?

L’intérêt des couveuses ne se limite pas à permettre aux entrepreneurs de tester la pertinence et la maturité de leur projet, elles aident les créateurs :

  • A apprendre à entreprendre : entreprendre n’est pas quelque chose d’inné. C’est une démarche méthodologique qui s’explique et s’apprend.
  • A sécuriser le projet : tester un projet, faire connaissance avec ses clients, commencer à vendre ses produits sécurise énormément le projet. Surtout lorsque le modèle économique n’est pas bien connu. D’ailleurs, de nombreux investisseurs n’acceptent de financer un projet que lorsque celui-ci commence à réaliser du chiffre d’affaires.
  • A être accompagné : être accompagné est une grande aide pour parvenir à porter un projet. Cela fait partie des clés de la réussite. De plus en plus d’incubateurs et d’organismes d’accompagnement ciblent les projets portés par plusieurs associés car ils ont remarqué qu’entreprendre à plusieurs fait partie des facteurs clés de succès.
  • A limiter les risques : tester son activité permet d’obtenir des éléments chiffrés. C’est une sorte d’étude de marché grandeurs nature qui permet d’obtenir des éléments factuels et mesurables sur le marché (segmentation, ciblage, taux de pénétration, …) qui contribuent à limiter considérablement les risques liés à la création.
  • A préparer un certain nombre de choix : démarrer son activité facilite le choix du statut juridique (entreprise individuelle, ou société) de la fiscalité, du statut social, du montant du capital social nécessaire, …
  • A comprendre un certain nombre de notions : démarrer son activité permet d’appréhender certaines notions parfois un peu compliquées à comprendre (Trésorerie, BFR, dividendes, ….).
  • A développer un réseau professionnel : développer son réseau permet de bénéficier de contacts pour développer l’activité commerciale, mais aussi de rencontrer d’autres entrepreneurs qui aideront le créateur à porter son projet.

Les couveuses permettent d’apprendre à entreprendre

La plupart des couveuses dispensent des formations individuelles et collectives destinées aux entrepreneurs. Elles organisent aussi des rendez-vous avec des professionnels qui permettent d’alerter ou attirer l’attentions des entrepreneurs sur des sujets spécifiques et néanmoins importants.

Les couveuses pour sécuriser les projets

Les couveuses sont des structures juridiques qui hébergent les projets. Lorsqu’un entrepreneur est en couveuse il émet ses factures avec le numéro de SIRET de la couveuse, ce qui lui évite de s’immatriculer. Ainsi, les porteurs de projet peuvent commencer à lancer l’activité commerciale, ils peuvent tester leur mix-marketing (offre produit, prix promotion, distribution, …) et faire évoluer leur stratégie commerciale sans frais importants et avec un maximum de souplesse administrative.

Dans une couveuse, les « couvés » disposent d’un compte bancaire spécifique. La couveuse perçoit le règlement des factures clients et reverse les sommes perçues aux entrepreneurs en prenant au passage une commission de l’ordre de Chaque porteur de projet dispose de 10% du CA réalisé.

Les couveuses pour développer son projet en étant accompagné

La plupart de couveuses proposent un accompagnement dédié au travers d’entretiens préétablis. Il appartient à l’entrepreneur comme à la couveuse de rendre ces entretiens les plus efficaces possible en les préparant au mieux.

Les couveuses pour limiter les risques

La couveuse contractualise avec les entrepreneurs à l’aide du CAPE (Contrat d’appui au projet d’entreprise). Le CAPE est un contrat écrit qui offre plusieurs avantages :

  • Il permet à la couveuse de faire un essai avec l’entrepreneur (sa durée est de 12 mois maximum renouvelable 2 fois)
  • Il permet au porteur de projet de conserver son statut et ses revenus sociaux pendant toute la durée du contrat.

Les couveuses pour développer son réseau

Les couveuses disposent d’un réseau important chez les professionnels de l’accompagnement, mais aussi au sein de l’administration et bien évidemment auprès des anciens couvés et des entreprises avoisinantes. L’ensemble de ce réseau est une richesse que les entrepreneurs peuvent utiliser pour échanger, valider un aspect du projet, trouver du financement, développer leur activité commerciale, …

Qu’est-ce que le Contrat d’Appui au Projet d’Entreprise (CAPE)

Le CAE définition

Le Cape est un contrat écrit entre une organisation (société ou association) et un porteur de projet. L’établissement s’engage à accompagner l’entrepreneur à tester son projet en mettant à sa disposition les moyens nécessaires et un accompagnement spécifique pour créer ou reprendre une entreprise. L’objectif de Cape et d’aider et former les entrepreneurs à la création et la gestion d’entreprise.

Remarque :

Le Cape, n’est pas un contrat de travail, c’est un dispositif d’aide pour les créateurs et repreneurs qui sert à :

  • Fixer contractuellement le contenu et les conditions de réalisation de l’accompagnement du porteur de projet (durée, rémunération, moyens matériels, techniques et humains mis à disposition, formation et type d’accompagnement, …) qui seront mises en place pour accompagner l’entrepreneur.
  • Sécuriser les engagements pris avec les tiers dans le cadre du lancement de l’activité.

Le Cape sert à :

  • Tester un projet et étudier sa faisabilité ;
  • Rassembler les conditions nécessaires à la mise en œuvre d’un projet entrepreneurial ;
  • Préparer les créations et reprises d’entreprise ;
  • Aider les jeunes entreprises à se développer.

Le Cape n’est pas accessible à tout le monde, pour en bénéficier il faut :

  • Porter un projet de création ou reprise d’entreprise ;
  • Être à la recherche d’un emploi ou dirigeant associé d’une société unipersonnelle (EURL ou SASU) ;
  • Ne pas être salarié à temps complet.

Comment souscrire un contrat Cape ?

Les contrats d’appui au projet d’entreprise doivent être réalisés par écrit entre les deux parties : le couvé (entrepreneur) et l’accompagnant (la couveuse). Ils sont conclus pour une durée maximum de 12 mois et sont  renouvelable 2 fois.

Pour plus d’information sur le Cape, vous pouvez consulter notre article : qu’est-ce que le CAPE ?

Comment intégrer une couveuse

Pour intégrer une couveuse, l’idéal est de se renseigner sur les couveuses situées près de chez vous et de participer à une des réunions d’informations régulièrement organisées.

Il faudra ensuite suivre la procédure d’inscription de la couveuse qui consiste généralement à remplir un dossier de présentation du projet, puis de le soutenir devant une personne ou un comité qui statuera sur votre intégration dans la couveuse.

L’affacturage vous intéresse ? Vous souhaitez être mise en relation avec un expert ? Contactez notre partenaire :

> Découvrir l’offre 

Télécharger l'article en PDF

Vote: 5.0/5. Total de 1 vote.
Chargement...

Legalstart, partenaire du Blog du Dirigeant, répond à tous vos besoins juridiques.

Rapidité des démarches

Économisez sur vos démarches

Un accompagnement dans vos démarches

Créer votre entreprise

Un changement d’adresse ? Une cession de part ?

Modifier vos statuts

Vous souhaitez protéger votre marque de potentiel concurrent ?

Déposez votre nom et votre logo pour plus d’assurance.

DÉPOSER VOTRE MARQUE

Newsletter


Laurent Dufour

Laurent Dufour -

Fondateur du site Le Blog du Dirigeant. Diplômé d’un master en management (droit, finance, marketing et gestion) et ancien cadre dirigeant, Laurent Dufour conseille et accompagne les créateurs et les dirigeants pour créer, développer et gérer leur entreprise depuis 2010.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *