Introduction

Il existe un outil juridique pour protéger les informations considérées comme confidentielles : on l’appelle accord de non-divulgation (en anglais Non Disclosure Agreement – NDA) ou encore accord de confidentialité. Ces contrats sont assez simples et pratiques. Ils peuvent être rédigés par vous-mêmes, soit par des professionnels ou à travers les plateformes juridiques.

Rédiger l'accord de non-divulgation

L’efficacité d’un accord de non-divulgation dépend directement de la nature des engagements et des contreparties qu’il prévoit. Pour rédiger un accord de non-divulgation efficace, il faut assurer une qualité de préparation et de rédaction.

En cas de litige, pour être valable devant un juge, l’accord de non-divulgation doit présenter un certain nombre d’éléments liés tant à la forme qu’au fond, notamment les mentions obligatoires.

Que doit contenir un accord de non-divulgation ?

Pour rédiger un accord de non-divulgation, vous devez adapter la nature de l’obligation contractuelle et le contenu de l’accord à vos besoins.

Obligation de moyen ou Obligation de résultat ?

Selon la forme de rédaction, l’accord de non-divulgation fait naitre une obligation de moyen ou de résultat :

  • La formule « … M. X s’engage à garder confidentielles les informations… » définit une obligation de moyen, une obligation de faire. En cas de violation de l’accord, la partie victime doit démontrer le préjudice subi pour prétendre aux dommages et intérêts. 
  • La formule « M. X s’engage à ne pas divulguer les informations… » implique une obligation de résultat, une obligation de ne pas faire. En cas de violation de l’accord, la sanction opère sans preuve du préjudice.

Remarque : le non-respect de l’engagement de confidentialité est sanctionné par une clause pénale, assortie à l’accord de non-divulgation. 

Les informations confidentielles, objet de l’accord de non-divulgation

Vous pouvez indiquer que l’ensemble des informations partagées sont confidentielles. Bien que cela protège contre les oublis, les juges sont favorables au fait que l’information divulguée ait été expressément déclarée confidentielle. Nous vous recommandons de préciser de manière expresse les informations à protéger.

Vous pouvez également établir une liste (plus ou moins) exhaustive des informations à ne pas divulguer. Les informations peuvent être énumérées en annexe.Néanmoins, vous ne pouvez pas inclure l’entièreté des informations échangées au cours de la relation contractuelle.

Les mentions obligatoires

En dehors du préambule qui permet au juge de comprendre ce dont il s’agit, un accord de non-divulgation doit mentionner :

  • Les parties au contrat,
  • La mention claire et précise des informations confidentielles,
  • La durée de l’accord de non-divulgation. A défaut d’une précision, l’accord est réputé conclu à durée indéterminée,
  • Le mode de restitution des informations et documents confidentiels,
  • La sanction encourue en cas de violation de l’accord de confidentialité avec détermination du montant des dommages et intérêts.

La liste des informations à caractère confidentiel peut être communiquée aux parties tout au long de la relation contractuelle: au moment des pourparlers ou encore au moment du partenariat.

Avec qui rédiger un accord de non-divulgation ?

La rédaction d’un accord de confidentialité peut être faite de manière digitale à travers les plateformes juridiques, ou en vous adressant à un professionnel du droit.

Si vous disposez d’assez de connaissances juridiques, il vous est possible de procéder vous-même à la rédaction de cet accord de confidentialité en vous servant des modèles gratuits sur internet. Veillez dans ce cas à respecter tant la forme que le fond du contrat et à faire figurer toutes les mentions obligatoires.

Avec les professionnels du droit (avocat ou notaire)

Les avocats et notaires peuvent rédiger des accords de non-divulgation. Dans ce cas, il n’y a pratiquement pas de risques car ces derniers s’assureront que l’accord remplit toutes les conditions de fond et de forme.

La difficulté est située au niveau du tarif qui peut s’avérer plus coûteux contrairement aux plateformes juridiques.

Avec les plateformes juridiques

En plus de pouvoir créer son entreprise en ligne grâce aux legaltech, il est également possible de rédiger un accord de non-divulgation en ligne pour un tarif concurrentiel tournant autour d’une vingtaine d’euros.

L’avantage que présentent les plateformes juridiques en dehors du prix, c’est le temps de rédaction et la garantie que la forme de l’accord sera respectée. En effet, la plupart d’entre elles génèrent automatiquement les documents juridiques.


15% de réduction
LBDD15


4,4 sur 9425 avis

15% de réduction
LBDDIR15


4,4 sur 11 434 avis

Exemple d’un accord de confidentialité

Lorsque vous décidez de rédiger vous-même un accord de confidentialité, il existe de nombreux modèles sur lesquels vous pouvez vous baser. Assurez vous de les adapter à votre situation. Veuillez à inclure toutes les mentions légales obligatoires en cas de litige.

Exemple d’accord de confidentialité entre 2 personnes physiques

Voici un exemple d’accord de confidentialité qui peut être utilisé entre deux personnes physiques :

 

“Dans le cadre des négociations visant la conclusion d’un contrat commercial entre la société X et Monsieur Y,

Monsieur Y devra conserver une discrétion et une confidentialité absolue dans le cadre des missions qui lui sont confiées. Monsieur Y s’engage à ne pas divulguer ni exploiter les documents, fichiers, informations internes de l’entreprise à des tiers ou vis à vis de toute personne étrangère à l’entreprise.

Il en est de même pour les procédés de création, sauf accord écrit préalable autorisant la divulgation de certaines informations

Monsieur Y s’engage à ne faire aucune copie ou duplicata des documents et annexes confidentiels qui lui seront transmis dans la durée de 5 ans à compter de la signature de ce contrat

En outre, Monsieur Y s’engage à ne communiquer ses informations qu’aux membres de son équipe dans le cadre de la réalisation des missions qui lui sont confiées.

Tout manquement aux obligations du présent accord pourra entraîner une action en justice contre Monsieur Y et la condamnation au paiement de dommage et intérêts en faveur de la société

Le présent accord prend effet … et demeure en vigueur jusqu’au…

Fait en 2 exemplaires dont 1 pour chaque partie

Signature des parties

 

Exemple d’accord de confidentialité entre 2 sociétés

Voici un exemple d’accord de confidentialité qui peut être utilisé entre deux personnes morales :

 

Accord de confidentialité

Entre :

La Société X, au capital.., dont le siège social est situé…, immatriculée au Registre du Commerce et des Sociétés de, sous le numéro,.. d’une part, Et

La Société Y, au capital…, dont le siège social est situé…, immatriculée au Registre du Commerce et des Sociétés de, sous le numéro,.. d’autre part,

Les deux parties mentionnées souhaitant sécuriser et maîtriser la communication des informations sensibles circulant entre elles dans le cadre du partenariat “…”; elles conviennent au titre de cet accord de s’engager dans les termes suivants.

Les parties sont convenues de ce qui suit :

  1. Par  informations confidentielles,  la Société X entend celles liées aux activités de ainsi que les données sensibles en rapport à l’innovation technique et aux procédés de création écrites, communiquées oralement ou échangées par message électronique. Y compris les prototypes, les échantillons, le cahier des charges, les brevets, le savoir-faire technique, les documents comptables et logiciels,
  2. Que la formulation “confidentiel” soit utilisée ou non, les informations en rapport avec celles citées en dessus devront être traitées comme des informations confidentielles,
  3. La Société Y s’engage pour une durée de […] à compter de la signature de cet accord à ce que ces informations confidentielles :
  4.  soient gardées secrètement
    •  soient exploitées uniquement dans le cadre de ce partenariat
    •  ne soient ni communiquées ni transmises, directement ou indirectement à tout tiers
    •  ne soient copiées, enregistrées, dupliquées lorsque de telles actions ne sont pas autorisées par l’autre partie
  5. Le présent accord pourra être résilié par l’une ou l’autre des parties de plein droit et à tout moment avec un préavis de […] après notification à l’autre partie
  6. Le présent accord est soumis à la loi française
  7. Tout litige lié à cet accord est sous la compétence des tribunaux de Paris
  8. Tout manquement grave à cet accord sera soumis à l’article 226-13 du Code pénal avec un montant des dommages et intérêts estimés à […]
  9. Le présent accord entre en vigueur à la date de la signature des parties

Fait à […], le … en […] exemplaires

Signature

Date :

[…]

Cet article vous apporte les informations nécessaires pour rédiger votre accord de non-divulgation !

Vote: 5.0/5. Total de 3 votes.
Chargement...
Sommaire
  • Que doit contenir un accord de non-divulgation ?
  • Avec qui rédiger un accord de non-divulgation ?
  • Exemple d’un accord de confidentialité
x
Legalstart, partenaire du Blog du Dirigeant, répond à tous vos besoins juridiques
  • Simplicité
    Simple
  • Economie
    Économique
  • Rapidité
    Rapide
Vous souhaitez un accompagnement pour lancer votre entreprise ?

Créer votre entreprise

Un changement d’adresse ? Une augmentation de capital ?

Modifier vos statuts

Besoin de protéger votre marque et logo d’un potentiel concurrent ?

Déposer votre marque

Avis Trustpilot Legalstart

Commentaires
13 commentaires
Vote: 3.6/5. Total de 14 votes.
Chargement...
3.6/5


  1. Hénin
    15 février 2021, 10:32
    Bonjour, Merci pour cet excellent article : simple et efficace. J'ai choisi de déposer mon nom de domaine à titre particulier suite à votre article car je souhaite concéder à ma société une licence d'exploitation. Dans la continuité de mon dépôt de marque, je m'interroge maintenant sur le dépôt/achat du nom de domaine. Pour procéder à l'achat du nom de domaine (auprès d'un Registrar), je dispose de 2 options : soit à titre personnel, soit au nom de ma société. Quelles sont les implications (avantages/inconvénients) de ces deux options ? Bien à vous
    • Julien Hubert
      16 février 2021, 09:13
      Bonjour, Nous ne pouvons pas vous les avantages et les inconvénients de ces deux options. Tout simplement car cela dépend de ce que vous voulez et de la stratégie d'entreprise que vous avez décidé. Si vous avez de conseils juridiques, nous avons mis en place une aide pour bénéficier des conseils d'un avocat à un tarif très bas. Le lien suivant vous permettra de découvrir ces offres sans engagement, les prix sont fixes et bénéficient d'une remise grâce au code promo LBdD. https://www.leblogdudirigeant.com/link/contacter-un-avocat-commentaires/ Cordialement, L'équipe créer son entreprise LBdD
  2. Aubert
    22 décembre 2020, 19:30
    Bonjour, J'ai une petite question à vous poser, Merci de votre réponse si possible. Je suis la propriétaire d'une marque à titre personnel, maintenant je souhaite transférer cette marque à ma SASU, mon but est de tout simplement éviter d'apparaitre mon nom dans les bases de recherche telles comme INPI , WIPO, etc. Suite à mes échanges avec INPI j'apprends que même une fois la cession entre en vigueur mon nom perso apparaitra quand même. Je ne trouve pas ça logique, ou il y a un malentendu? Mais si cette info est juste y a t il un moyen d'éviter cela? Merci d'avance
    • Penda Sy
      13 janvier 2021, 15:28
      Bonjour, Nous ne disposons malheureusement pas de suffisamment d'éléments pour vous répondre. Pour avoir une réponse précise nous pouvons vous proposer de contacter un avocat spécialisé en propriété intellectuelle pour quelques dizaines d'euros sur en cliquant sur le lien suivant : https://www.leblogdudirigeant.com/link/contacter-un-avocat-commentaires/ L’avocat est le seul professionnel qui pourra vous apporter une réponse fondée et adaptée car le droit français interdit à quiconque d'apporter des conseils d’ordre juridiques, fiscaux et/ou sociaux s’il n’exerce pas le métier d’avocat. Cordialement, L'équipe créer son entreprise LBdD
  3. Strawberry
    8 décembre 2020, 11:34
    Bonjour, si la marque est déposée en mon nom, cela signifie-t'il qu'en cas de conflit avec une autre marque mon patrimoine personnel serait engagé? Merci
    • Penda Sy
      21 décembre 2020, 02:11
      Bonjour, Oui si vous décidez de déposer votre marque en votre nom, votre patrimoine personnel risque d'être engagé en cas de conflit. Nous vous conseillons dans ce sens, d'étudier le risque juridique d'une telle propriété en contactant un avocat spécialisé pour quelques dizaines d'euros sur en cliquant sur le lien ci-dessous. https://www.leblogdudirigeant.com/link/contacter-un-avocat-commentaires/ Cordialement, L'équipe créer son entreprise LBdD
  4. Maobenjamin
    14 août 2019, 17:05
    Bonjour, connaissez vous également la solution de dépôt de modèle par huissier type : fidealis.com ? Est-ce que cela à autant de valeur en cas de litige ?
    • Laurent Dufour
      23 août 2019, 07:06
      Bonjour, Désolé je n'ai jamais eu de retour sur ce service et ne suis pas en mesure de vous aider. Cordialement, L’équipe Créer son entreprise
    • Laurent Dufour
      23 septembre 2019, 17:08
      Bonjour, Nous n'avons pas eu l’occasion de tester cette solution et ne pouvons donc pas faire de retour sur le sujet. Cordialement, L’équipe Créer son entreprise LBdD
  5. Harrouin
    15 novembre 2017, 13:29
    Bonjour, J'ai déposé en nom propre ma marque auprès de l'INPI, je souhaiterais savoir si je peux en temps que particulier faire un contrat de licence avec une société ? et ma deuxième question, est ce légal si je suis le gérant majoritaire de cette société ? Cdt
    • Jimmy Neveu
      16 novembre 2017, 17:24
      Bonjour, Il est possible de faire une contrat de licence mais cela doit respecter un formalisme juridique (contrat, pv d'ag) Au besoin, nous pouvons recommander un professionnel pour la partie juridique. Si le contact vous intéresse faites m’en la demande via notre page contact (https://www.leblogdudirigeant.com/qui-sommes-nous/#contact), je vous répondrai par retour de mail Cordialement, L’équipe accompagnement des entrepreneurs LBdD