La réglementation pour créer une entreprise de domiciliation

Par Adèle Lebas, le 01/06/2022

L’une des toutes premières formalités pour créer une entreprise est de faire une attestation de domiciliation au moment de l’immatriculation. Certaines font le choix de faire appel à une entreprise de domiciliation. Comment créer une entreprise de domiciliation ? Quelle est la réglementation en vigueur ? 

Le Blog du Dirigeant a rédigé cet article pour vous expliquer la réglementation pour créer une entreprise de domiciliation.

La création d’une entreprise de domiciliation est réglementée par l’article L123-11-3 du Code de commerce. L’obtention d’un agrément préfectoral est obligatoire pour voir le projet se réaliser. Cet agrément est reçu dès lors que les conditions citées ci-dessous sont respectées.

Les conditions à respecter pour la création d’une entreprise de domiciliation

Le respect des conditions d’honorabilité

L’entrepreneur ne doit pas avoir été :

  • Condamné pour un crime ou un délit donnant lieu à une peine d’au moins trois mois d’emprisonnement sans sursis ;
  • L’auteur de faits ayant donné lieu, depuis moins de cinq ans, à une sanction disciplinaire ou administrative de retrait de l’agrément de l’activité de domiciliation ;
  • Frappé d’une faillite personnelle ou de l’une des mesures d’interdiction ou de déchéance prévues au livre VI du présent code.

Le respect des obligations de l’entreprise de domiciliation

La société de domiciliation doit respecter plusieurs conditions pour que le projet puisse voir le jour. Ainsi, vous devez :

  • Être le propriétaire des locaux ou être titulaire d’un bail commercial des locaux ;
  • Mettre à disposition des pièces assurant la confidentialité et permettant la réunion régulière des organes de directions ;

Comparez les sociétés de domiciliation d’entreprise en ligne !

Les Tricolores
Legal Place

Kandbaz

Adresses disponibles Paris et Lyon Triangle d’Or parisien (8ième arr) 10 adresses à Paris et 70 partout en France
Réexpédition du courrier 

 Mensuelle ou quotidienne

Mensuelle ou hebdomadaire

Quotidien ou hebdomadaire

Numérisation du courrier

Quotidienne

Quotidienne

Quotidienne, accès en temps réel (24h/7j) par l’espace client MyKandbaz

Secrétariat téléphonique Oui

Oui

Oui : 1 mois offert

Locations de bureaux A partir de 9€/heure Locations inclues dans l’abonnement Toutes durées à partir de 29€/heures
Avis clients 4,8/5 sur 322 avis 4,5/5 sur 7781 avis 9,5/10 sur 298 avis
Tarifs A partir de 14,90€/mois

A partir de 17€/mois

CODE  PROMO LBDD10 

A partir de 1€/mois

CODE PROMO KANDLBDD

Le + Logiciel de facturation inclus 
Offre création de société + domiciliation  Numérisation du courrier à 1€/mois pendant 3 mois
EN SAVOIR + SUR LES TARIFS Découvrir Découvrir Découvrir

La réglementation pour créer une entreprise de domiciliation : l’agrément préfectoral

L’obtention de l’agrément préfectoral

Dans le cas où toutes les conditions précitées sont respectées, vous pouvez établir une demande d’agrément à la préfecture du département du siège social de votre entreprise. Cet agrément est accordé pour une durée de six ans.

Comment se fait la demande de l’agrément préfectoral ? On vous explique tout, étape par étape.

Les formalités pour une personne physique

  1.     Remplissez le formulaire de déclaration de l’agrément ;
  2.     Joignez plusieurs pièces justificatives comme :
  •       Un justificatif de mise à disposition de locaux adaptés pour l’établissement principal et établissement secondaire. Le justificatif peut être un plan de masse du bâtiment, un relevé cadastral des locaux, un descriptif des locaux accompagnés de photographies…
  •       Un document qui justifie que l’entreprise de domiciliation est propriétaire ou locataire des locaux mis à disposition comme un acte notarié ou un contrat de bail.
  •       Une attestation d’honorabilité ;
  •       Une pièce d’identité de l’exploitant ;
  •       Si votre société est déjà immatriculée, ajoutez l’extrait Kbis ou D1 pour les entreprises au répertoire des métiers.

Les formalités pour une personne morale

  1.     Remplissez le formulaire de déclaration de l’agrément ;
  2.     Joignez plusieurs pièces justificatives comme :
  •       Un justificatif de mise à disposition de locaux adaptés pour l’établissement principal et établissement secondaire. Le justificatif peut être un plan de masse du bâtiment, un relevé cadastral des locaux, un descriptif des locaux accompagnés de photographies…
  •       Un document qui justifie que l’entreprise de domiciliation est propriétaire ou locataire des locaux mis à disposition comme un acte notarié ou un contrat de bail.
  •       Une attestation d’honorabilité à faire compléter par tous les dirigeants, actionnaires et associés détenant au moins 2% des voix, des parts ou des droits de vote de la société ;
  •       Une pièce d’identité des représentant légaux ou statutaires de la société, des dirigeants, des actionnaires ou associés ;
  •       Une copie des statuts de l’établissement ;
  •       Si votre société est déjà immatriculée, ajoutez l’extrait Kbis ou D1 pour les entreprises au répertoire des métiers.

Les obligations pour maintenir l’agrément

Toute modification substantielle remettant en causes les conditions de l’agrément doit être déclaré à la sous-préfecture. Ces modifications peuvent concerner :

  • L’organisation de l’entreprise ;
  • La structure financière et juridique de l’entreprise ;
  • Un changement du siège social ;
  • Etc.
  • Par ailleurs, la création de tout établissement secondaire doit être déclarée dans les mêmes conditions que la création de l’établissement initial.

La réglementation et démarches administratives pour créer une entreprise de domiciliation

La création d’une entreprise de domiciliation suppose plusieurs formalités selon la forme juridique choisie. Bien évidemment, la création d’une société alourdit les démarches administratives et complexifie la création.

La création d’une personne morale

Les formalités supposent de :

  • Rédiger les statuts ;
  • Déposer le capital social sur un compte en banque bloqué ;
  • Remplir le formulaire M0 ;
  • Publier une annonce légale dans un journal habilité ;
  • Constituer un dossier d’immatriculation et le déposer au CFE.

L’absence de création d’une personne morale

Pour créer votre entreprise en votre nom, il vous suffit de déposer le dossier d’immatriculation auprès du CFE. Par ailleurs, cette formalité peut s’effectuer directement en ligne.

Toutefois, à partir du 01/01/2023, le registre national unique des entreprises remplace les CFE. Il centralise toutes les informations liées aux entreprises à un seul endroit. Le but étant de simplifier l’accès et la qualité de l’information sur les entreprises.

La méthode pour créer

Trois méthodes sont possibles pour créer votre entreprise.

Créer votre entreprise de domiciliation vous-même

Cette méthode est la solution la plus économique. En effet, vous pouvez faire vous-même les démarches directement en ligne. Néanmoins, le risque d’erreur est élevé notamment pour la création de société plus complexe. Ainsi, le manque de connaissances juridiques peut vous induire en erreur et avoir des conséquences sur la sécurité de votre activité. Par conséquent, elle est conseillée pour créer une entreprise simple.

La création par le biais d’une plateforme en ligne

Des plateformes juridiques en ligne effectuent les formalités de création à votre place ! En plus d’être économique, c’est une solution ultra rapide. Toutefois, les statuts ne sont pas personnalisés. Ainsi, cette solution est déconseillée pour la création d’une start-up par exemple. Puis, la variété des plateformes vous permet de choisir celle qui est le mieux adapté à vos besoins. Pour vous aider dans votre choix, le Blog du Dirigeant a rédigé un tableau comparatif.

Faites appel à un avocat ou à un expert-comptable

Cette solution donne l’avantage d’une sécurité juridique de votre activité optimale. Par ailleurs, l’avocat ou l’expert-comptable est soumis à un devoir d’information. Ainsi, vous avez toutes les informations nécessaires pour créer votre entreprise et bénéficiez d’un accompagnement personnalisé. Cependant, le prix est conséquent. En effet, comptez entre 1200 et 1500 euros pour accéder aux conseils d’un professionnel. De plus, la création est soumise à des prises de rendez-vous. Ces rendez-vous rallongent de plusieurs semaines le processus de création.

 Pour aller plus loin :

Télécharger l'article en PDF

Vote: 5.0/5. Total de 2 votes.
Chargement...

TOP 5 DES OUTILS DE CREATION

Créer son entreprise en ligne

Legalstart, partenaire du Blog du Dirigeant, répond à tous vos besoins juridiques.

Rapidité des démarches

Économisez sur vos démarches

Un accompagnement dans vos démarches

Créer votre entreprise

Un changement d’adresse ? Une cession de part ?

Modifier vos statuts

Vous souhaitez protéger votre marque de potentiel concurrent ?

Déposez votre nom et votre logo pour plus d’assurance.

DÉPOSER VOTRE MARQUE

Newsletter


Adèle Lebas


créer et gérer en ligne