L'analyse stratégique : Définition et utilité

Par Axel Lefebre, le 18/06/2020

L’analyse stratégique est une phase importante car elle permet de prendre connaissance dans l’environnement dans lequel évolue l’entreprise.
Parfois négligée, cette étape est pourtant impérative si l’entrepreneur souhaite prendre les bonnes décisions pour développer son activité.

L'analyse stratégique

L’analyse stratégique : C’est quoi ?

L’analyse stratégique consiste à identifier tous les éléments qui ont une influence sur l’activité de l’entreprise. Il s’agit donc de pointer les facteurs internes et externes qui pourraient être favorables, ou au contraire désavantageux, pour le développement de l’entreprise.

Pour que que cette analyse soit efficace, l’entrepreneur doit cerner tout ce qui structure son activité : sa clientèle cible, ses processus de production, les compétences de l’entreprise… On parle ici de diagnostic interne, c’est-à-dire toutes les forces ainsi que toutes les faiblesses, même celles paraissant insignifiantes, propres à l’entreprise.

Afin de mener une analyse stratégique il faut aussi prendre connaissance de tous les éléments extérieurs qui ont des répercutions plus ou moins fortes sur l’activité de l’entreprise. Ce diagnostic externe est primordial, l’entreprise se doit de connaître son marché pour pouvoir s’y installer, voire s’y imposer, durablement. Ceci passe par l’analyse de la concurrence, l’identification des fournisseurs et partenaires professionnels, l’étude la zone de chalandise ainsi qu’une étude de marché pour cibler sa clientèle.

Remarque :
L’analyse stratégique est un processus qui peut prendre un certain temps. Bien que l’on puisse se demander à quoi sert cette perte de temps plutôt que d’exercer son métier, ce temps investi ne peut que profiter à l’entreprise. En cas de difficulté ou de réussite, il suffira de se reporter à l’analyse stratégique pour déterminer quels sont les causes de cette évolution.

L’analyse stratégique : Quel intérêt ?

L’utilité principale de l’analyse stratégique est de comprendre l’environnement de l’entreprise pour identifier les origines d’une évolution, les opportunités de développement et ainsi prendre les bonnes décisions.

Une analyse stratégique menée efficacement permet à l’entrepreneur de prendre connaissance des facteurs clés de succès du marché sur lequel il souhaite s’implanter. Cette analyse permet de synthétiser les axes de réflexions et ainsi prendre les meilleures décisions pour l’entreprise.
L’identification de l’ensemble des facteurs internes et externes donne à l’entrepreneur toutes les informations nécessaires pour anticiper les évolutions futures, positives ou néfastes. Il peut donc orienter sa stratégie d’entreprise en fonction des potentielles menaces et opportunités.

Quand fait-on une analyse stratégique ?

L’analyse stratégique doit idéalement être faite lors de la création de l’entreprise, afin de disposer d’un maximum d’armes pour attaquer le marché. Il est évident que le diagnostic interne est relativement difficile à mener car l’activité n’a pas encore démarré. De plus, personne ne souhaite imaginer des faiblesses pour un projet en pleine création. Ça paraît insensé de lancer son entreprise si on considère qu’elle possède des lacunes avant même sa création. Pourtant, il est nécessaire d’envisager les éventuelles faiblesses de l’entreprise telle que sa capacité financière, sa trésorerie.

Il est aussi possible de mener cette analyse lorsque l’entreprise est pleine activité. Cette analyse sera forcément plus riche dans les informations qu’elle délivre que lorsqu’elle est effectuée lors de la création d’entreprise.

Le meilleur moment pour mener une analyse stratégique est quand l’entreprise commence à connaître une évolution, positive ou négative. Voire même lorsque le dirigeant ou l’un des associés pressent un succès ou une difficulté imminente.

Le meilleur moment est sans nul doute de mener l’analyse avant le lancement de l’activité et de la réitérer à chaque moment charnier dans la vie de l’entreprise.

Comment faire une analyse stratégique ?

Pour cadrer une analyse stratégique le plus simple est d’utiliser des outils dédiés à la stratégie d’entreprise. Parmi eux nous pouvons citer :

  • L’analyse SWOT. Cet outil d’aide à la décision permet de synthétiser les forces, faiblesses, opportunités et menaces au sein d’un tableau (la matrice SWOT).

  • L’analyse PESTEL. Cet outil est exclusivement axé vers les facteurs externes en clasifiant ces facteurs en six catégories (Politique, Économique, Sociologique, Technologique, Environnemental et Légal).

Il s’agit ici des deux outils principaux, il en existe d’autres tels que la méthode QQOQCCP, le diagramme de Kano, l’analyse SOAR ou encore le diagramme d’Ishikawa. Chaque outil possède ses spécificités, certaines sont plus axés vers le diagnostic interne (le diagramme d’Ishikawa) et d’autres vers le diagnostic externe (diagramme de Kano), voire même une synthèse des deux comme le SWOT.

Quels que soient les outils stratégiques utilisés, l’objectif est d’identifier tous les éléments qui ont un impact sur l’activité. Il peut s’agir de facteurs réels ou potentiels, donc probables mais sans conséquences pour le moment, négatifs ou positifs. En mesurant l’importance de chaque facteur, le dirigeant est assuré de prendre les meilleures décisions pour son entreprise.

Télécharger l'article en PDF

Vote: 5.0/5. Total de 1 vote.
Chargement...

Legalstart, partenaire du Blog du Dirigeant, répond à tous vos besoins juridiques.

Rapidité des démarches

Économisez sur vos démarches

Un accompagnement dans vos démarches

Créer votre entreprise

Un changement d’adresse ? Une cession de part ?

Modifier vos statuts

Vous souhaitez protéger votre marque de potentiel concurrent ?

Déposez votre nom et votre logo pour plus d’assurance.

DÉPOSER VOTRE MARQUE

Newsletter


Axel Lefebre -


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *