Le Business Plan en reprise d'entreprise

Par Marie Lusset, le 12/10/2020

Le Business plan est souvent évoqué dans le cadre des créations d’entreprise. Or il est tout aussi utile et primordial dans le cadre des reprises d’entreprise.

Le business plan dans le cadre d'une reprise d'entreprise

L’utilité du Business Plan en cas de reprise d’entreprise 

La reprise d’entreprise est souvent considérée comme moins risquée que la création pure, aussi appelée création ex-nihilo. C’est pour cette raison que de nombreux porteurs de projets se lancent dans cette voie. Mais racheter une entreprise existante signifie également reprendre une structure possédant un passif, des valeurs, une culture propre…

Les différents types de reprise d’entreprise

La reprise d’entreprise peut se faire de différentes façons : il est possible de reprendre une entreprise par l’achat d’un fonds de commerce, ou par le rachat des actions ou des parts sociales. La forme de la reprise va impacter de manière évidente la construction et l’utilisation de votre business plan. 

Lorsqu’on rachète un fonds de commerce, il faut partir du principe que vous repartez de zéro, le fonds de commerce étant racheté, il constitue un investissement comme l’achat de machines par exemple. 

Dans le cas où vous souhaitez reprendre une entreprise par l’achat de titre, la logique est différente car l’entreprise est déjà en activité, activité que vous rejoignez, vous ne partez donc pas de zéro. 

Qu’est ce que le Business Plan de reprise ?

Le Business plan de reprise est une feuille de route opérationnelle qui permet au repreneur de l’entreprise d’élaborer sa stratégie juridique et financière pour reprendre et développer la société. 

Comme lors d’une création d’entreprise, le Business Plan permet de présenter le projet à des investisseurs que ceux ci soient des banquiers pour obtenir un emprunt bancaire ou des investisseurs extérieurs.

Si la reprise d’entreprise permet de bénéficier d’une activité déjà en marche, d’une clientèle déjà constituée, d’une zone de chalandise déjà déterminée, le business plan n’est pas pour autant superflu. A contrario d’un business plan de création d’entreprise, qui sert à anticiper et prévoir le futur, et construire le modèle économique ou financier de l’entreprise, le business plan en reprise d’entreprise a également une fonction d’analyse de l’historique de l’entreprise, par la mesure de sa rentabilité entre autres. 

La reprise d’une entreprise peut avoir plusieurs buts : 

  • assurer le développement de son activité 
  • créer de la valeur rapidement afin de procéder à sa revente 

Le Business Plan de reprise en cas de rachat de fonds de commerce

Dans le cas de rachat d’un fonds de commerce, il faut intégrer dans le Business Plan plusieurs éléments : Il faut inscrire la liste précise des éléments du fonds de commerce, tels que la clientèle, le droit au bail, les actifs, le stock, les créances..

NB : Lors de l’achat d’un fonds de commerce les dettes et les créances restent à la charge du cédant, ils ne sont donc pas à prendre en considération dans votre état des lieux financiers.

Il est important également de prendre en compte dans vos dépenses les contrats de travail en cours qui ne sont pas rompus du fait de l’achat du fonds de commerce. 

La liste des besoins complémentaires est également à intégrer,  tel que la trésorerie et le nouveau matériel, le coût de la reprise indiqué dans le plan de financement, les éléments qui composent le fonds de commerce apparaissent alors dans le bilan prévisionnel. 

Il faut également calculer et inscrire vos objectif de chiffre d’affaire en fonction des comptes annuels précédents de l’entreprise rachetée, mais également détailler la stratégie que vous souhaitez adopter. 

Il est évidement conseillé de prendre en compte les exercices précédents afin de réaliser une prévision au plus proche de la réalité, dans l’hypothèse où aucun changement majeur n’est effectué. 

Le Business Plan pour la reprise d’entreprise en rachat de titres

Lorsque vous reprenez une entreprise par rachat de titre financiers, la méthode est la même. Votre business plan doit contenir la stratégie déployée, et les prévisions financières pour les 3 à 7 années suivants la reprise. 

NB : N’incluez pas l’opération d’acquisition des tires, ni les financements déployés à cet effet, car ils sont considérés comme des acquisitions personnelles.

La structure du Business Plan en reprise d’entreprise

Le Business Plan peut se composer comme suit :

  • executive summary 
  • une partie vous concernant explicitant vos expériences professionnelles, vos motivations, mais également votre vision du projet. Il faut également expliciter les points forts et les points faibles du projet, ainsi que les apport professionnels que vous pouvez apporter.
  • Votre projet de reprise : il détaille les modalités de la reprise d’entreprise, les modalités de la période d’accompagnement avec le cédant 
  • La présentation générale qui contient l’historique de l’entreprise, l’organisation générale, la clientèle, la politique commerciale, les moyens d’exploitations, mais aussi les fournisseurs 
  • Les produits et services de l’entreprise : il faut en faire la description, ainsi qu’identifier ses différences par rapport aux offres concurrentes, les points forts et les points faibles du produit. Il faut également évaluer la société en elle même afin d’évaluer les forces et les faiblesses de l’entité.
  • Présentation du marché et de la concurrence. Une analyse macro économique du marché qui consiste pour le repreneur d’entreprise à étudier les différents éléments du secteur, tel que l’offre proposée sur le marché, les concurrents, la clientèle cible, la demande. La matrice de Porter est très utilisée dans le cadre des reprises d’entreprise.
  • La stratégie de développement de la cible 
  • Votre dossier financier avec la présentation et prévision financière : 3 derniers bilans, situations en cours, analyse chiffre d’affaires

Concernant la partie financière de votre business plan, il faut vous baser sur les comptes annuels du précédent propriétaire, le cédant. Cela vous permet d’intégrer le fonctionnement économique de l’activité, et y ajouter des améliorations et modifications en fonction de vos projets et ambitions. 

 Les erreurs à éviter

Les erreurs à éviter dans le business plan de reprise : 

  • manquer de cohérence entre la vision de l’entreprise par le repreneur et la réalité concrète de l’entreprise 
  • ne pas être en accord avec le marché : un produit ne fonctionne que si il rencontre une véritable demande. Il ne suffit pas d’avoir un bon produit, il faut répondre à un besoin. 

Il est vivement conseillé de faire appel à un professionnel dans le cadre de la reprise d’entreprise, il pourra vous accompagner dans la reprise, et l’analyse de l’entreprise concernée par l’opération. Il est également possible de se renseigner auprès de la CCI proche de chez vous afin d’obtenir la liste des professionnels qui peuvent vous accompagner. 

Télécharger l'article en PDF

Vote: 5.0/5. Total de 1 vote.
Chargement...

Legalstart, partenaire du Blog du Dirigeant, répond à tous vos besoins juridiques.

Rapidité des démarches

Économisez sur vos démarches

Un accompagnement dans vos démarches

Créer votre entreprise

Un changement d’adresse ? Une cession de part ?

Modifier vos statuts

Vous souhaitez protéger votre marque de potentiel concurrent ?

Déposez votre nom et votre logo pour plus d’assurance.

DÉPOSER VOTRE MARQUE

Newsletter


Marie Lusset

Marie Lusset -

Marie Lusset est diplômée d’un master en droit des affaires internationales et d'un master en management et développement des entreprises. Elle accompagne les porteurs de projet à créer leur entreprise et développer leur activité.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *