Introduction

En moyenne, le coût d’un nom de domaine est autour d’une dizaine d’euros. Bien sûr, ce montant peut varier en fonction de nombreux facteurs (l’extension, le registraire, les termes choisis, etc.)

Mais attention, s’il est possible de trouver des noms de domaine vendus à quelques euros sur le marché, il en existe également qui valent des milliers d’euros, et parfois des millions. Découvrez ici le coût d’un nom de domaine et les facteurs qui peuvent l’influencer.

combien coute un nom de domaine

Comment fonctionne l’achat d’un nom de domaine ?

Avant d’aborder le coût d’un nom de domaine, il est important de comprendre ce que signifie l’achat d’un nom de domaine et comment cela fonctionne.

Un nom de domaine est une sorte d’adresse de votre entreprise sur internet. À ce titre, il doit être enregistré auprès de l’ICANN, l’organisme central chargé de l’attribution des noms de domaines et des numéros sur Internet.

Pour faire enregistrer un nom de domaine, vous devez d’abord l’acheter auprès d’un registraire accrédité. Celui-ci s’occupera de son enregistrement, de sa protection et de sa gestion. Par conséquent, il est essentiel de choisir son registraire avec précaution.

L’idéal est même de recourir à un bureau d’enregistrement qui propose aussi des services d’hébergement. Par exemple, les plus populaires de nos jours sont Ionos, OVH, Hostinger, Google Domains, GoDaddy et Namecheap.

Avis clients
Adapté pour
Orienté pour

A partir de 36 € /mois 


6 240 avis
Adapté de l’indépendant à la grande entreprise
Pensé pour les sites-commerces

A partir de 0 € /mois 


308 avis
Adapté pour les TPE – PME
Pensé pour les sites-commerces

A partir de 0 € /mois 


617 avis
Disponible qu’aux entreprise utilisant déjà le CRM Hubspot
Pensé pour les sites de contenu éditoriaux

A partir de 11,99 € /mois 


22 316 avis
Adapté de l’indépendant à la grande entreprise
Pensé pour les sites de contenu éditoriaux

A partir de 11,99 € /mois 


2 909 avis
Adapté pour les TPE, indépendant, freelance, blogueur
Pensé pour tous les types de sites

Quels sont les facteurs qui influencent le coût d’un nom de domaine ?

Le coût d’un nom de domaine peut varier considérablement en fonction d’un certain nombre de facteurs. Voici les principaux.

L’extension de domaine

L’extension est l’un des facteurs distinctifs qui jouent sur le coût d’un nom de domaine. Pendant que certaines sont bon marché, d’autres sont facturées bien plus chères.

En moyenne, le coût d’un nom de domaine fluctue entre 10 et 15 € par an pour les extensions populaires comme : .com, .net, .org. Les extensions de pays (.fr, .uk, .co, .be), elles aussi, se retrouvent dans la même fourchette de prix.

La disponibilité

Le prix reste standard pour un nom de domaine disponible. Toutefois, lorsque celui-ci n’est plus disponible, il faut payer beaucoup plus cher, généralement en fonction du volume de recherche et/ou de l’importance de la demande pour ce nom.

Le bureau d’enregistrement

Le bureau d’enregistrement sollicité est un autre facteur pouvant influencer le coût d’un nom de domaine. La différence se situe au niveau des services supplémentaires proposés pour un nom de domaine qui varient d’un registraire à un autre.

Certains proposent à l’acquéreur des prix forfaitaires avec, à la clé, un hébergement et des adresses mails. Au même moment, d’autres facturent l’enregistrement du nom de domaine avec des suppléments pour le site web et l’adresse email.

L’idéal pour choisir le meilleur prix est donc de comparer les offres de différents bureaux de domaine et les avantages offerts.

Les campagnes de promotion

Les campagnes de promotion organisées par les sociétés d’hébergement sont d’autres facteurs. Ce sont des occasions durant lesquelles le prix d’enregistrement du nom de domaine est réduit afin d’attirer de nouveaux clients.

Les propriétaires pourront bénéficier de packs de différents services (nom de domaine, site web, email) à des coûts plus abordables.

Facteurs de tarification spécifiques

Les prix des noms de domaine peuvent être influencés par des facteurs spécifiques. Par exemple, les noms de domaine courts et mémorables sont souvent plus chers car ils sont plus faciles à retenir. De plus, les noms de domaine contenant des mots-clés hautement recherchés peuvent également coûter plus cher en raison de leur potentiel en termes de référencement. Les noms de domaine premium, qui sont considérés comme particulièrement précieux, peuvent atteindre des prix très élevés sur le marché.

Coût d’un nom de domaine : les frais cachés

Lors de l’achat d’un nom de domaine, il est essentiel de tenir compte des frais de renouvellement annuels. Ces frais varient en fonction du registraire et du type d’extension de domaine. De plus, certains registraires peuvent ajouter des frais cachés pour des services tels que la protection de la vie privée ou le transfert de domaine. Il est important de lire attentivement les termes et conditions pour éviter les surprises coûteuses.

Les spécificités liées au coût d’un nom de domaine

Noms de domaine premium et enchères

Les noms de domaine premium sont des noms de domaine particulièrement précieux en raison de leur attrait pour les entreprises ou les investisseurs. Ils sont souvent vendus aux enchères et peuvent atteindre des prix astronomiques. La rareté, la simplicité et la pertinence des mots-clés sont des facteurs clés qui contribuent à la valeur d’un nom de domaine premium.

Alternatives aux domaines traditionnels

En plus des extensions de domaine traditionnelles comme .com et .net, il existe de nombreuses autres options, telles que les extensions spécifiques (.app, .io) et les nouveaux domaines de premier niveau (gTLD ou “generic top level domain”). Ces alternatives peuvent offrir des opportunités uniques et influencer les coûts en fonction de leur demande et de leur popularité.

Stratégies d’achat et de négociation

Lors de l’achat d’un nom de domaine, il est recommandé de faire des recherches approfondies pour trouver les meilleures offres. Utilisez des outils de comparaison de prix et de recherche de noms de domaine pour trouver des options abordables. Lorsque vous achetez un nom de domaine sur le marché secondaire, la négociation peut également être une option pour obtenir un meilleur prix.

Attention, il existe de nombreuses arnaques, assurez-vous d’utiliser des méthodes de transaction fiables et sécurisées pour conclure l’achat.

Quel est le coût d’un nom de domaine d’occasion ?

Lorsqu’un nom de domaine est déjà pris, il y a encore la possibilité de l’acquérir sur le marché d’occasion. La revente de nom de domaine est un marché très lucratif et les coûts augmentent assez rapidement (de quelques euros à plusieurs milliers d’euros).

Pour acquérir un nom de domaine d’occasion, il existe de nombreuses plateformes d’enchères auxquelles recourir. Vous pouvez également faire appel à un courtier pour vous aider à dénicher celui que vous convoitez.

Comme alternative, vous pouvez entrer en contact avec l’actuel propriétaire du nom de domaine pour négocier le prix. La démarche va notamment consister à :

  • Utiliser l’outil en ligne Whois pour obtenir les coordonnées du propriétaire du domaine (nom, email, numéro de téléphone) ;
  • Contacter le propriétaire ;
  • Négocier le prix (si ce dernier est sensible à la revente) ;
  • Acheter le nom de domaine en privilégiant un mode de transaction fiable et sécurisé.

Une fois le nom de domaine transmis, vous en devenez le nouveau propriétaire et pouvez l’utiliser dans le cadre de la création de votre site web ou de votre adresse mail personnalisée.

Peut-on trouver des noms de domaines gratuits ?

Oui, mais pas vraiment. En fait, certains registraires proposent des noms de domaines gratuits si vous êtes d’accord pour placer leurs publicités sur votre site. Toutefois, comme vous pouvez le voir, cela n’est pas complètement gratuit en plus d’avoir certaines conséquences.

Alors, si cela peut compromettre votre visibilité sur le web, la meilleure solution est de vous renseigner sur le coût d’un nom de domaine et de simplement l’acheter afin d’en acquérir tous les droits.

Protection de la vie privée & Nom de domaine

La protection de la vie privée, également connue sous le nom de Whois Privacy, est un service supplémentaire proposé par de nombreux registraires. Bien que cela puisse ajouter un coût annuel, il garantit que vos informations personnelles, telles que votre nom et votre adresse, ne sont pas facilement accessibles en ligne. Cela peut être important pour protéger votre vie privée et réduire les risques de spam ou d’autres abus en ligne.

Vote: 5.0/5. Total de 1 vote.
Chargement...
Sommaire
  • Comment fonctionne l'achat d’un nom de domaine ?
  • Quels sont les facteurs qui influencent le coût d’un nom de domaine ?
  • Coût d'un nom de domaine : les frais cachés
  • Les spécificités liées au coût d'un nom de domaine
  • Quel est le coût d’un nom de domaine d'occasion ?
  • Peut-on trouver des noms de domaines gratuits ?
  • Protection de la vie privée & Nom de domaine
x
Legalstart, partenaire du Blog du Dirigeant, répond à tous vos besoins juridiques
  • Simplicité
    Simple
  • Economie
    Économique
  • Rapidité
    Rapide
Vous souhaitez un accompagnement pour lancer votre entreprise ?

Créer votre entreprise

Un changement d’adresse ? Une augmentation de capital ?

Modifier vos statuts

Besoin de protéger votre marque et logo d’un potentiel concurrent ?

Déposer votre marque

Avis Trustpilot Legalstart

Commentaires
17 commentaires
Vote: 5.0/5. Total de 2 votes.
Chargement...
5/5


  1. Elodie leo
    10 janvier 2023, 13:39
    Si une entreprise ne fait pas les démarches suite a la démission d'un dirigeant, il faut faire une démission pour ordre. Vous pouvez contacter le greffe de votre ville pour savoir en quoi consiste la démarche.
  2. DIALLO
    30 octobre 2022, 12:07
    Bonjour J'étais DG d'une société et j'ai démissionné en début d'année 2022, mais mon nom apparait toujours sur Infogreffe comme DG. A savoir que j'ai démissionné par écris par courrier AR et par mail avec AR. Qu'elle est mon recours ou qu'elles sont les démarches que je dois faire pour ne plus apparaître sur la société?
    • Laurent Dufour
      2 novembre 2022, 16:15
      Bonjour, C'est au nouveau dirigeant de faire les démarches, s'il ne le fait pas, vous pouvez vous adresser au tribunal de commerce. Un conseil en droit des sociétés vous expliquera le détail de la procédure. La première des choses à faire serai d'envoyer un rappel par CRAR, puis si rien ne bouge, un courrier de la part d'un avocat devrait faire bouger l'entreprise, si cela ne bouge toujours pas il faudra sans doute vous adresser au tribunal. Cordialement, L'équipe créer son entreprise leblogdudirigeant.com
  3. Duno
    1 juin 2022, 10:17
    Bonjour, J'ai exercé plusieurs années en tant que salarié d'une entreprise. J'avais un solde de CP de 38 jours. J'ai ensuite pris un statut de directeur général, toujours salarié. Mes jours de congés n'apparaissent plus sur mes bulletins de paie. En cas de démission de mon mandat social, ai-je la possibilité de récupérer mon solde de CP ou de me les faire payer ? Sachant que certains ont été acquis en congé mater. Je vous remercie. Cordialement,
    • Eloïse Vairon
      23 juin 2022, 14:50
      Bonjour, En cas de démission, tout salarié n'a pas pu bénéficier de la totalité des congés payés reçoit une indemnité compensatrice de congés payés. Cordialement, L’équipe Créer son entreprise LBdD
  4. Angedpg
    4 juin 2021, 14:27
    Bonjour, J'ai démissionné par lettre recommandée d'un poste de directeur général d'une SAS il y a 3 ans. La lettre a été envoyée par LRAR au Président lui-même, je lui demandais de faire les démarches nécessaires pour me retirer du KBIS sous 3 mois. Je n'avais pas de parts sociales dans cette SAS, et je n'ai rien signé à part les statuts. Aujourd'hui, j'apprends que cette société est en liquidation judiciaire et que je suis toujours identifié en tant que DG sur le KBIS. Quels sont les risques pour moi ?
    • Wissem Loudjedi
      7 juin 2021, 12:18
      Bonjour, A la suite d'une démission, les associés ont l'obligation de nommer un nouveau président. La nomination du nouveau président permet de réaliser un avis de modification pour modifier le Kbis. Puisque ça n'a pas été fait, gardez à l'esprit que votre LRAR constitue une preuve de votre démission. Vous pouvez aussi contacter un avocat pour lui poser des questions spécifiques pour un tarif forfaitaire d'une cinquantaine d'euros. La solution vous permet de choisir un avocat qui sera orienté vers les questions fiscales : https://www.leblogdudirigeant.com/link/contacter-un-avocat-commentaires/ Cordialement, L'équipe créer son entreprise LBdD
  5. SAYADA
    19 avril 2021, 13:53
    Bonjour J'ai démissionner de mon poste de directeur général par lettre recommandée que j'ai adressé par lettre AR au président de la société, et j'apparait toujours sur le Kbis que faut-il que je fasse pour ne plus y paraitre....
    • Wissem Loudjedi
      27 avril 2021, 09:48
      Bonjour, Afin que l'extrait Kbis soit mis à jour, il est nécessaire de faire une demande de modification au RCS avec une déclaration du dirigeant partant et de réaliser un avis de publication dans un JAL. Cordialement, L'équipe Créer son entreprise LBdD