Introduction

L’adresse d’un site web ayant un impact considérable sur sa présence et sa visibilité sur Internet, chaque entreprise doit impérativement tester son nom de domaine avant de l’utiliser.

tester un nom de domaine

Cette procédure consiste à vérifier que le nom de domaine est disponible et à apprécier son originalité en vous assurant qu’il n’y a pas d’autres noms de domaines similaires et déjà enregistrés. Elle vous évite les poursuites judiciaires pouvant découler de l’usage d’une adresse inappropriée.

Voici les différentes solutions que vous pouvez utiliser pour tester un nom de domaine.

Utiliser l’outil d’Afnic (si vous êtes en France)

L’Association Française pour le Nommage Internet en Coopération (Afnic) s’occupe de l’enregistrement des noms de domaine se terminant par. fr, c’est-à-dire en référence avec la France. Elle met à votre disposition un outil de recherche très performant : le Whois.

Le Whois de l’Afnic est relié spécifiquement aux données de l’Association. Il permet ainsi de vérifier en quelques clics la disponibilité d’une adresse se terminant par .fr, .tf, .yt, .pm et .wf. Il est donc possible de l’utiliser pour tester son nom de domaine.

Cet outil peut également vous apporter des informations administratives et techniques sur le nom de domaine qui vous intéresse, dans le cas où celui-ci serait déjà enregistré. Par exemple, le Whois renseigne sur :

  • L’état du nom de domaine ;
  • L’état du DNSSEC ;
  • Le bureau d’enregistrement ;
  • Les dates de création et d’expiration ;
  • Le titulaire du nom de domaine.

Pour tester un nom de domaine avec le Whois de l’Afnic, il faut se rendre sur la plateforme et saisir l’adresse que vous voulez vérifier, en n’oubliant pas d’en préciser l’extension.

Avis clients
Adapté pour
Orienté pour

A partir de 36 € /mois 


6 240 avis
Adapté de l’indépendant à la grande entreprise
Pensé pour les sites-commerces

A partir de 0 € /mois 


308 avis
Adapté pour les TPE – PME
Pensé pour les sites-commerces

A partir de 0 € /mois 


617 avis
Disponible qu’aux entreprise utilisant déjà le CRM Hubspot
Pensé pour les sites de contenu éditoriaux

A partir de 11,99 € /mois 


22 316 avis
Adapté de l’indépendant à la grande entreprise
Pensé pour les sites de contenu éditoriaux

A partir de 11,99 € /mois 


2 909 avis
Adapté pour les TPE, indépendant, freelance, blogueur
Pensé pour tous les types de sites

Utiliser les outils des bureaux d’enregistrement pour tester votre nom de domaine

Les registrars proposent habituellement, en plus de leurs services liés à l’achat et l’enregistrement de noms de domaine, des outils de recherche qui permettent de tester son nom de domaine. Ces outils sont reliés aux bases de données officielles et intègrent des fonctionnalités assez intéressantes.

Voici par exemple 5 outils de registrars que vous pouvez essayer pour tester un nom de domaine.

OVHcloud

L’outil de recherche de OVHcloud est très intuitif. Il permet de tester son nom de domaine parmi plus de 20 millions d’adresses disponibles. Il possède plus de 800 extensions parmi lesquelles regarder pour vérifier la disponibilité des variantes orthographiques de votre adresse idéale.

Accrédité par l’Afnic, ce bureau d’enregistrement propose un hébergement gratuit pour les nouveaux sites web.

Gandi.net

À partir d’une simple requête dans sa barre de recherche, l’outil de Gandi.net vous permet de contrôler la disponibilité d’un nom de domaine. Cet outil a accès à au moins 750 extensions.

Aussi, Gandi.net peut vous suggérer des alternatives de noms de domaine sur la base de vos recherches. C’est une excellente plateforme pour tester son nom de domaine.

IONOS

IONOS propose un outil simple et gratuit pour tester un nom de domaine. Il suffit d’insérer l’adresse désirée dans la barre de recherche pour connaître sa disponibilité ainsi que les alternatives possibles.

La plateforme propose une variété de terminaisons telles que .fr, .org, .com ou encore .eu. Elle peut vous aider à trouver un identifiant réellement adapté à votre secteur d’activité.

Hostinger

Hostinger dispose d’un vérificateur performant et gratuit qui vous permet, en quelques clics, de contrôler la disponibilité d’une adresse. Cet opérateur possède également un support technique efficace et peut vous aider à obtenir une adresse URL unique avec hébergement illimité.

Par ailleurs, Hostinger protège les informations personnelles de ses clients et leur garantit un niveau de sécurité appréciable.

Shopify

Le générateur de sites e-commerce propose aussi un moteur de recherche performant. Celui-ci repose sur une base de données conséquente qui comprend plus de 50 extensions disponibles bien évidemment sur le système.

Tester un nom de domaine avec Shopify est un excellent choix si vous souhaitez créer un site e-commerce pour les activités de votre entreprise. Vous aurez accès à des résultats plus orientés.

Quelques recommandations pour créer un nom de domaine

Maintenant que vous savez comment tester votre nom de domaine afin de vous assurer qu’il est disponible et prêt à être réservé, voici un rappel des critères à suivre pour créer un bon nom de domaine :

  • La taille : votre nom de domaine doit faire, au maximum, 12 caractères ;
  • La facilité à être mémorisé : il doit être facile à retenir pour que les internautes puissent le saisir correctement et sans effort ;
  • La simplicité de son orthographe : il ne doit pas contenir des mots difficiles, des traits d’union ou des caractères spéciaux ;
  • Le lien avec votre image de marque : votre nom de domaine doit exprimer et incarner le concept de votre site, votre marque ou encore le sujet de vos articles.

Ces critères devraient aider n’importe quelle entreprise à trouver un identifiant original et adéquat. Elle n’aura alors plus qu’à tester son nom de domaine pour s’assurer de sa disponibilité.

Vote: 5.0/5. Total de 1 vote.
Chargement...
Sommaire
  • Utiliser l’outil d’Afnic (si vous êtes en France)
  • Utiliser les outils des bureaux d’enregistrement pour tester votre nom de domaine
  • Quelques recommandations pour créer un nom de domaine
x
Legalstart, partenaire du Blog du Dirigeant, répond à tous vos besoins juridiques
  • Simplicité
    Simple
  • Economie
    Économique
  • Rapidité
    Rapide
Vous souhaitez un accompagnement pour lancer votre entreprise ?

Créer votre entreprise

Un changement d’adresse ? Une augmentation de capital ?

Modifier vos statuts

Besoin de protéger votre marque et logo d’un potentiel concurrent ?

Déposer votre marque

Avis Trustpilot Legalstart

Commentaires
4 commentaires
Vote: 5.0/5. Total de 1 vote.
Chargement...
5/5


  1. Trabelsi
    14 janvier 2021, 18:56
    Bonjour je suis gérante majoritaire d’une SARL je souhaite m’inscrire entant que TNS qu’elle est la procédure a suivre merci
    • Laurent Dufour
      18 janvier 2021, 19:48
      Bonjour, Dès que votre société est immatriculée, vous pouvez vous connecter sur le compte du SSI ou de l'Urssaf (vous serez redirigé) pour créer un compte. Il est important de faire attention à faire les bonnes déclarations pour éviter de payer trop de cotisations, si vous avez un expert-comptable ce dernier peut s'en charger cela fait parti de sa mission de conseil. Cordialement, L'équipe créer son entreprise LBdD
  2. roland
    1 décembre 2015, 12:56
    Bonjour, Je vais créer une entreprise seul et je souhaiterai être affilié au régime général et non être TNS et dépendre du RSI. La SASU peut m'apporter cet avantage mais n'est pas rentable au niveau charge, avez-vous une solution ??. Je vais créer une petite société de vente de crêpes qui ne va pas exploser au niveau chiffre d'affaire, donc et compte tenu de cela , que me conseilleriez-vous de prendre au niveau juridique. Merci pour ce site qui apporte un éclairage parfois nécessaire . Cordialement.
    • Charles Neguede
      1 décembre 2015, 14:24
      Monsieur bonjour, Si vous voulez créer une société tout seul, vous n'avez le choix qu'entre l'EURL et la SASU. Soit vous êtes en EURL et vous cotisez au RSI (en tant que TNS), soit vous êtes en SASU et vous cotisez au régime général (en tant qu'assimilé-salarié). La SASU est certes plus onéreuse en terme de cotisations sociales mais cette dernière vous assure une meilleure protection sociale ainsi qu'une meilleure retraite de base. Cordialement. L’équipe création d’entreprise LBdD