Le site e-commerce : définition, mise en place, coût de création et particularités

Par Marie Lusset, le 21/12/2021

Grâce aux sites e-commerce, les achats et ventes à distance se sont développés. L’accélération de la digitalisation, et la crise sanitaire ont changé les habitudes de consommation des français qui se tournent de plus en plus vers les sites e-commerce pour réaliser tout type d’achat.

créer site e-commerce

Site e-commerce : définition

Un site e-commerce peut être défini comme une plateforme en ligne dédiée aux transactions commerciales (généralement des achats et des ventes).

Trouvez le partenaire idéal avec Sortlist pour la création de votre site internet ! 

Décrivez votre projet, budget,  attentes
Découvrez la liste d’agences spécialisées proposée
Echangez avec l’agence que vous avez sélectionné
Gagnez du temps avec ce service gratuit et sans engagement

Créer un site e-commerce : la mise en oeuvre

Le choix du type de site

Avant tout chose, lors de la création d’un site internet pour votre activité, il vous faut sélectionner le type de site web que vous souhaitez créer.

Concernant les types de sites, il existe différentes formes :

  • Site marchand : accès à tous, permettant aux clients d’acheter et de payer directement sur Internet
  • Extranet : site d’accès sécurisé dédié aux clients, accès aux catalogues et offres commerciales, et permet de passer commande
  • Site vitrine : affichage unique des différents produits fournis (non achetable en ligne)

Nous nous concentrerons dans cet article à la création d’un site marchand, c’est à dire un site permettant aux clients et prospect de consulter les différents produits ou services proposés et passer commande directement en ligne.

L’analyse de la concurrence

Quel que  soit votre domaine d’activité, une analyse de la concurrence, et une étude de marché ne sont jamais superflues. En analysant la concurrence de votre marché, vous pouvez choisir un canal de communication qui peut se démarquer des autres canaux et cibler le type de clientèle cible (par exemple, en fonction du sexe ou de l’âge).

Cette étape permet à l’entreprise de se positionner dans un secteur où elle peut facilement se différencier.

Une fois le site web développé avec succès, l’entreprise est libre d’élargir son champ d’activité.

Créer votre entreprise

Afin de pouvoir procéder à des ventes en ligne, l’encadrement de votre activité par une structure juridique est obligatoire.

L’entreprise peut choisir le régime de la microentreprise ou la forme juridique de l’EURL par exemple s’il s’agit d’un entrepreneur seul.

Le choix de la forme juridique peut dépendre aussi des besoins financiers de l’activité : besoin d’un stock, besoin d’investisseurs, besoin de prêts bancaires etc. De même, si vous avez besoin de protéger le patrimoine personnel d’entrepreneurs ou d’associés, vous devez choisir la forme juridique de la responsabilité limitée (EIRL, SARL EURL)

Le choix de la forme juridique de votre entreprise est un choix, qui, s’il n’est pas irrémédiable reste tout de même important.

La détermination du catalogue de produit

Le catalogue de produit/services correspond aux produits/services qui seront vendus sur le site. Si l’entreprise ne dispose pas de ses propres produits et que cette étape se fait avec des fournisseurs, alors le prix devra être négocié avec ces fournisseurs.

Avoir un catalogue de produits déjà prêt permet de faciliter l’importation dans la solution e-commerce choisie.

La détermination du mode de paiement

L’entreprise doit choisir les moyens de paiement disponibles sur le site. Le site peut combiner différents moyens de paiement comme par exemple :

  • Carte bancaire
  • Virement bancaire
  • Porte-monnaie virtuels : Paypal

Afin de satisfaire un grand nombre de clients visitant le site Web, l’entreprise doit généralement fournir au moins 3 modes de paiement différents. Afin de cibler davantage de public, le site Web peut fournir des méthodes de paiement couramment utilisées dans d’autres pays/régions.

La détermination du mode de livraison

Puisqu’il s’agit d’un site en ligne, l’entreprise doit être en mesure de vendre des produits aux clients. Se pose ensuite la question du choix du mode de livraison. Le choix peut se faire en fonction de type de produits et du coût de la commande du client.

Par exemple :

  • A domicile
  • En point relais
  • Via Chronopost

De plus, les frais de port ne doivent pas être trop élevés.

Le choix du prestataire approprié

Le prestataire sera en charge de créer le site. Le choix du prestataire est libre. Il doit maîtriser la solution choisie et les technologies devant être utilisées pour le site. Cependant, il est toujours préférable pour l’entreprise de garder une certaine maîtrise de son site internet et des mises à jour.

Le prestataire peut être une agence, un travailleur indépendant (freelance) ou un employé interne.

La rédaction du descriptif des produits

Également un élément important, la description d’un produit doit faire vendre. Il est conseillé de s’y prendre en avance pour avoir la possibilité d’intégrer tous les textes une fois le site conçu. Les descriptions de produits aident également le site Web à être cité dans les moteurs de recherche.

La rédaction du contenu du site

Le contenu du site doit être clair et facilement lisible.

Pour une meilleure efficacité, le mieux serait de mettre en place une réserve de contenu pour alimenter le site ou s’il doit évoluer dans le temps. Le contenu sera de meilleur qualité.

Par ailleurs, le site doit faire apparaître des mentions obligatoires telles que :

  • La raison sociale (le nom par lequel est désignée une entreprise)
  • La forme juridique
  • Le siège social

La mise en ligne du site e-commerce  

Etape finale !

Cependant, l’entreprise doit continuer à travailler  car le lancement du site a pour conséquence de livrer les commandes, de répondre aux diverses questions des clients et d’assurer la communication et la promotion du site.

Comme nous venons de le voir, la création et mise en place d’un site internet nécessite un certain travail, mais également une certaine anticipation. la création de votre site e-commerce fait partie des dernières étapes de votre processus de création du aux multiples informations nécessitées pour le créer. Toutefois, une certaine anticipation est conseillé : vous pouvez commencer à vous renseigner et faire réaliser des devis à différents prestataires afin de commencer à vous faire une idée du site que vous souhaitez, mais également des tarifs.

Le coût de création d’un site e-commerce

Plusieurs éléments doivent être pris en compte dans le calcul des coûts de votre site internet.

Les CMS

Pour la création du site e-commerce, il existe des logiciels permettant de créer son site de e-commerce.

Les CMS ou content management system, sont des logiciels dédiés à la conception, gestion et mise à jour des sites web mais aussi des applications mobiles.

Ils sont adaptés aux sites e-commerce ne proposant que quelques produits. A l’inverse, pour les sites proposant un très grand nombre de produits, il est recommandé d’opter pour des solutions personnalisées.

A titre d’exemple pour les CMS et les solutions e-commerce personnalisées, on retrouve parmi les plus connus : Squarespace, Shopify et WooCommerce, Wizishop.

Pour des CMS, le coût prend la forme de frais mensuels et est différent selon le CMS. Par exemple pour Shopify, les frais mensuels sont compris entre 30 et 300 euros alors que pour Squaraspace les frais sont compris entre 11 et 24 euros.

Cependant, pour une solution e-commerce personnalisée comme Magento par exemple, le coût est beaucoup plus élevé : entre 5 000 et 50 000 euros.

Le nom du domaine

Il s’agit ici de l’adresse, comme une adresse postale, affiliée à l’entreprise en ligne. Le nom du domaine est indispensable pour créer un site web. L’entreprise passe par un bureau d’enregistrement pour acheter un nom de domaine.

Il existe une fourchette de prix en fonction de l’extension :

  • .fr : entre 6 et 9 euros par an
  • .net : entre 10 et 12 euros par an
  • .org : entre 8 et 10 euros par an

L’hébergement

Un hébergement internet correspond à dédier un espace sur des serveurs sécurisés aux créateurs de site. Cela leur permet d’être visible sur Internet.

Le coût dépend du service d’hébergement. L’entreprise doit prendre en compte la taille du site e-commerce et du trafic éventuel pour choisir son hébergeur.

Les hébergeurs peuvent proposer un support et des fonctionnalités supplémentaires ce qui peut faire augmenter le prix. Le mieux serait d’opter pour une solution gérée qui met à disposition de l’entreprise une équipe de support technique disponible 24h/24. Le prix peut s’élever entre 1 et 200 euros par mois en fonction du trafic et de la puissance requises.

La conception webdesign

Pour que le site e-commerce puisse réussir, il faut que les visiteurs aient une première bonne impression et cela passe par le design du site. Il faut que le design soit adapté à la marque pour refléter une bonne image.

Le prix de la conception design peut varier selon les fonctionnalités nécessaires : des thèmes, des templates ou s’il y a des modifications à faire en cours de route. Il existe une fourchette de prix entre 0 à 2 000 euros.

Le certificat SSL

Il s’agit d’un élément important dans la création d’un site e-commerce. Le certificat SSL permet d’assurer que toutes les données échangées sur la plateforme ne seront pas utilisées par le serveur web. Le certificat évite par ailleurs une sanction de la part de Google.

Le prix d’un certificat SSL varie généralement de 9 à 50€ par an, mais peut aussi atteindre 500€.

SEO et Copywriting

Cette partie englobe les images, les descriptions des produits, la présentation de la marque etc. Il s’agit en effet du contenu global sur le site web.

Il est intéressant d’optimiser le contenu des sites sur les moteurs de recherche pour avoir un bon positionnement dans les pages de résultats.

Le prix varie en fonction du nombre de pages devant être optimisées sur le site. On peut compter un montant entre 50 et 500 euros.

La maintenance

La maintenance est nécessaire pour réparer tous les bugs, pour introduire de nouveaux éléments sur le site. Mais de manière générale, la maintenance a pour but d’entretenir le site.

L’entreprise devra payer entre 3 et 10% des revenus que le site génère sur l’année.

Les particularités de la création d’un site e-commerce

L’accessibilité de votre site

Les clients doivent pouvoir accéder au site e-commerce facilement et ce sur les différents outils numériques : téléphone, tablette, ordinateur. Ainsi, le site e-commerce doit être comptable avec ces outils.

La protection des données des clients

Les sites de e-commerce doivent faire une déclaration auprès de la CNIL puisqu’il y a un traitement des données personnelles des clients.

Le site a également une obligation d’information concernant la finalité des cookies (s’il y en a sur le site). Les clients doivent pouvoir consentir aux cookies et doivent avoir la possibilité de les refuser.

C’est une information peu connue par les clients, mais lorsqu’ils consentent aux cookies, ce consentement vaut pour 13 mois maximum.

La durée du nom du domaine

Le choix du nom du domaine est libre. Pour vérifier la disponibilité du nom, l’entreprise peut utiliser l’outil de recherche proposé par l’AFNIC (association française pour le nommage Internet en coopération).

L’entreprise dispose alors de 10 années consécutives pour disposer librement du nom de domaine. Il s’agit d’une durée maximale mais il est possible de renouveler l’achat.

Droits d’auteur

Information très importante pour les entreprises ayant recours à un prestataire : selon la Direction Générale de la Concurrence et de la Consommation, la conception d’un site web est reconnue comme une œuvre protégée par le droit d’auteur. Par conséquent, c’est le prestataire qui conçoit le site qui détient les droits de propriété.

Télécharger l'article en PDF

Vote: 5.0/5. Total de 1 vote.
Chargement...

Marie Lusset

Marie Lusset est diplômée d’un master en droit des affaires internationales et d'un master en management et développement des entreprises. Elle accompagne les porteurs de projet à créer leur entreprise et développer leur activité.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *