La FAQ sur les métiers de l’art et du design

Par Eloïse Vairon, le 12/05/2022

En vous lançant dans l’industrie du monde artistique, vous ouvrez les portes vers de nombreux métiers de l’art et du design. On retrouve le photographe professionnel, l’architecte, l’ouverture d’une galerie d’art, la couture (de prêt-à-porter comme la haute couture), le directeur artistique… Et plein d’autres. Voici notre FAQ sur les métiers de l’art et du design et la création d’entreprise ! 


 FAQ métiers de l’art

Voici notre FAQ sur les métiers de l’art et du design ! En vous lançant dans l’industrie du monde artistique, vous ouvrez les portes vers de nombreux métiers de l’art et du design. On retrouve le photographe professionnel, l’architecte, l’ouverture d’une galerie d’art, la couture (de prêt-à-porter comme la haute couture), le directeur artistique… Et plein d’autres.

Quand on veut faire du monde de l’art et du design son métier, de nombreuses questions se posent : par où commencer ? Comment créer une entreprise ? Quelles sont les étapes à suivre ?

Comment créer son entreprise dans l’art ?

Voici donc un guide sous forme de FAQ sur les métiers de l’art et du design. Vous retrouverez également nos dossiers complets sur les différents métiers : devenir décorateur d’intérieur, devenir styliste, devenir photographe professionnel… Il y en a pour tous les goûts !

FAQ sur les métiers de l’art : dois-je commencer par choisir mon statut ? FAUX

Commencer par choisir son statut juridique est l’erreur à ne pas faire. Pourquoi ? Tout simplement parce que votre projet n’est pas clairement défini, vous n’avez pas toutes les informations nécessaires. Vous ne possédez pas les solutions aux problématiques posées par le choix du statut juridique.

Choisir un statut juridique a de nombreuses conséquences : juridiques, sociales et fiscales. C’est pourquoi vous devez préparer votre projet d’art et de design avant d’opter pour une forme juridique.

Vous allez nous répondre : pourtant c’est ce que disent les experts-comptables. Oui, c’est vrai. Mais il est important de garder en tête que les experts-comptables ont une vision très voire trop technique de la création d’entreprise. Leurs conseils sont précieux, mais il ne faut pas se précipiter sur le choix du statut juridique. L’aspect entrepreneurial n’est pas, ou très peu évoqué dans leur formation.

En guise d’illustration : vous ne signez pas un contrat de mariage avant même d’avoir trouvé le partenaire. Pour la création d’entreprise, le schéma est le même.

Ce qu’il faut savoir sur le statut juridique

En revanche, rien ne vous empêche de vous renseigner sur le statut juridique en début de parcours. Mais il ne faut pas y consacrer trop de temps ! Se pencher sur la faisabilité de votre entreprise, sur le niveau de rentabilité, sur les moyens de financements : c’est ça qui vous permet de choisir votre statut.

Comment voulez-vous répondre aux questions…

  • Créer seul ou à plusieurs ? Être travailleur non salarié ou assimilé salarié ?
  • Avoir des formalités administratives : fiche de paie, déclarations aux organismes sociaux ? Ou l’absence de cotisations minimales ?

… Si votre projet dans le milieu de l’art et du design n’est pas défini.

Alors pas de panique ! La première étape n’est pas le choix du statut juridique. Pour vous rassurer, le Blog du Dirigeant a créé des tableaux qui résument les caractéristiques des différentes formes susceptibles de vous intéresser :

Les formes juridiques pour créer seul

En exerçant un métier de l’art et du design, vous pouvez aussi vous associer :

Les formes juridiques pour créer à plusieurs

Leader du marché

Meilleur rapport Qualité/Prix

Simple, rapide, et efficace

Rapide et Pro

Prix GLOBAL MOYEN ** 368 € 329 € 329 € 329 €
OFFRE GRATUITE
OFFRE STANDARD 129 € + frais 99 € + frais 119 € + frais 129€ + frais
OFFRE PREMIUM 249 € + frais 199 € + frais 138 € + frais 249€ + frais
TOTAL DES FRAIS (moyenne) 239 € 230€ 230€ 230 €
AVIS CLIENTS /10 9,2
3022 avis sur Avis Vérifié
9,4
2776 avis sur Trustpilot
9,0
432 avis sur Avis Vérifié
9,5
3490 avis sur Avis Vérifié
PROMOTIONS LBdD code promo plateforme juridique
EN SAVOIR + SUR LES TARIFS Découvrir Découvrir Découvrir Découvrir

FAQ sur les métiers de l’art : Par où commencer son projet ?

Vous l’avez compris, le statut juridique n’est pas la priorité. Vous devez vous focaliser sur votre projet, les attentes des consommateurs et comment développer votre offre !

Pour ce faire, l’échange avec des entrepreneurs de l’art et du design vous apportera beaucoup. Questionnez les futurs clients, identifiez les concurrents directs et indirects. Cela vous donnera des réponses.

La première étape doit permettre de passer de la phase d’idéation de votre projet à celle de concrétisation.

FAQ sur les métiers de l’art : le business plan est-il obligatoire ?

Dans le monde de la création d’entreprises, on entend souvent parler du business plan. De quoi parle-t-on ? On fait référence à un document écrit, qui présente votre métier de l’art et votre création d’entreprise de manière globale mais complète.

Ce document reprend l’essentiel de votre travail de recherches, d’hypothèses, de réflexion. On y retrouve les éléments de l’étude de marché, votre offre et sa conception, votre niveau de rentabilité et vos besoins financiers… Tant d’éléments qui caractérisent votre projet sur lesquels les investisseurs et les partenaires vont se pencher.

Ainsi, construire un business plan donne une vision globale, une structure à votre démarche entrepreneuriale. Par-dessus tout, le business plan aide à trouver des investisseurs et des partenaires.

Pour répondre à la FAQ sur les métiers de l’art et l’obligation de rédiger un business plan, rien ne vous y oblige. Si vous savez utiliser votre expérience, votre réseau professionnel et personnel et que les besoins financiers sont faibles, vous pouvez sauter cette étape.

Toutefois, pour apporter une aide à la création de votre entreprise, le business plan est grandement conseillé. C’est une sorte de feuille de route pour vous aiguiller, vous faire prendre du recul. De plus, il donne un plan d’action pour la continuité. On constate également que pour tous les projets demandent des investissements conséquents pour développer votre idée, la rédaction du business plan est essentielle.

L’intérêt de se différencier pour exercer un métier d’art et créer son entreprise

Le monde de l’art est en constante évolution. C’est l’idéal, cela vous offre de nombreuses opportunités pour vous exprimer :

  • Vous pouvez suivre le mouvement en créant “une signature artistique” ;
  • Mais vous pouvez également rompre avec le mouvement actuel et pousser le champ des possibles.

Il faut se demander : que recherchent les consommateurs d’aujourd’hui et de demain ? Quels sont les besoins et comment y répondre ? Pour répondre à ces questions, il faut donc connaître son marché ainsi que les prestations des concurrents. Voici comment vous allez proposer des nouveautés et faire parler de vous !

La formule est simple pour se différencier : proposez un concept original et dans l’air du temps = susciter l’intérêt des consommateurs et des investisseurs ! Maintenant, il vous faut une idée… Voici quelques exemples de différenciation qui peuvent porter leur fruit :

  • Mettez en avant votre travail artistique sur les réseaux sociaux, sur vos cartes de visite, sur vos véhicules professionnels (le cas échéant).
  • Inscrivez-vous dans la transition écologique, respectez la nature et le développement durable. C’est une cause qui est chère à une grande partie de la population. C’est un petit pas pour la planète, un grand pas pour l’Homme !
  • Vous pouvez également proposer des galeries immersives et connectées…

FAQ sur les métiers de l’art : où trouver les financements ?

Selon votre projet et vos ressources financières, le besoin en financement est plus ou moins important. Trouver des financements demande d’établir un prévisionnel financier pour chiffrer et adapter vos besoins.

FAQ métiers de l'art : financer

La réglementation n’est qu’un détail ! FAUX

Le droit, les règles, les normes sont partout. Pour ne pas être dans la peur de l’illégalité, il suffit de s’informer, d’être attentif à la réglementation de votre secteur. La solution n’est pas compliquée : connaître la réglementation est le meilleur moyen d’éviter les mauvaises surprises.

Créer une entreprise liée à un métier de l’art implique de se renseigner sur :

  • Les formations, les études et diplômes à obtenir ;
  • Respecter les normes liées aux établissements recevant du public, les normes d’hygiène ;
  • Les assurances, les autorisations ou encore les permis de construire ;
  • Effectuer les déclarations ;
  • Le droit des consommateurs et des marques : droit à la vie privée (en photographie), droit des marques, des brevets, des designs ;
  • Et d’autres…

FAQ sur les métiers de l’art : faut-il penser à l’avenir ? VRAI

Quand on s’implique dans un business lié au monde de l’art et du design, mettre la clé sous la porte deux ans plus tard n’est pas une option souhaitable.

Mais comment penser à l’avenir quand on exerce les métiers de l’art et du design ? C’est là qu’intervient votre travail d’étude de marché, de proposition de valeur, de modèle économique… En prenant le temps de réaliser chacune de ces étapes, vous allez identifier les points de blocages et les solutions pour les surmonter.

Le monde de l’art et du design évolue de jour en jour. Il faut rester à la page ou être avant-gardiste, mais surtout ne pas rater le train.

Voici nos astuces pour exercer l’un des métiers de l’art et du design pour les décennies à venir :

  • Assistez à des conférences, des salons de l’art, des galas de charité, des galeries d’art…
  • Abonnez-vous à des magazines et des revues spécialisées dans le milieu.
  • Consultez les nouveautés locales, nationales mais surtout visez plus loin. Les créateurs d’art se comptent par centaines de milliers partout dans le monde.
  • Intéressez-vous à ce qui plaît à Tokyo, Milan, Paris mais aussi New-York, Brésil…
  • Vous devez aussi questionner vos consommateurs sur leurs besoins, leurs envies pour comprendre ce qu’il manque et ce qu’il faut apporter.

Exercer un métier de l’art, c’est préparer seul son projet ! FAUX

Le soutien de vos proches (famille, amis), de votre réseau ou d’un comité d’accompagnement est essentiel. Vous allez rencontrer des difficultés à un moment donné lors de la création de votre entreprise dans le milieu de l’art. C’est pourquoi être bien entouré vous permet d’avoir du soutien, des conseils, du retour sur expérience et surtout de l’aide. Vous n’êtes pas seul.

Pour vous accompagner plus particulièrement dans la création d’entreprise, on retrouve :

  • Des organismes tels que la BPI France pour vous accompagner et vous apporter des aides financières ;
  • Les incubateurs pour développer votre idée et la concrétiser ;
  • Le retour sur expérience des entrepreneurs du milieu de l’art pour identifier les points de blocages.

Concernant l’accompagnement juridique, deux options sont envisageables :

  • Faire appel à un expert-comptable ou à un avocat pour des conseils juridiques optimaux. Toutefois, c’est une solution très peu économique puisque la fourchette de prix varie entre 1200 à 1500 euros.
  • Solliciter une plateforme juridique en ligne, composée d’équipes de juristes performants et reconnus. C’est une méthode rapide et beaucoup moins chère. De nombreuses formalités peuvent être accomplies pour vous, à moindre frais.

Notre tableau comparatif des meilleures plateformes pourra vous aider à choisir la plateforme juridique la plus adaptée à votre projet.

Besoin d’aide pour créer dans le milieu de l’art et du design ?

Comment trouver votre idée ? Ce n’est pas une question simple. Toutefois, de nombreuses méthodes de travail se sont développées pour vous aider à devenir plus créatif.

Une entreprise dans le milieu de l’art et du design se doit d’être créative, cela fait sens. Toutefois, il se peut que vous soyez en panne d’inspiration. Pas de panique ! Deux outils sont conçus pour trouver une idée innovante et ce, en une semaine : le Design Thinking et le Design Sprint.

Concernant la phase de création d’entreprise : la rédaction d’un business plan, l’élaboration d’un modèle économique ou encore l’étude de marché, voici les outils qu’il vous faut :

  • Le business model canvas vous guide étape par étape pour élaborer votre modèle économique.
  • L’analyse SWOT et l’analyse Pestel sont indispensables pour vous aider à faire l’étude de marché.
  • Pour rédiger la proposition de valeur qui doit être soignée puisqu’elle est lue par les business Angels, les investisseurs : utilisez l’outils la proposition de valeur Canvas.

Pour vous aider à structurer votre projet, pour vous pousser à la réflexion et vous poser toutes les questions essentielles, le Blog du Dirigeant a créé son parcours de création ! C’est une sorte de guide, de coach virtuel pour accompagner les créateurs, les entrepreneurs dans leur projet. Ce parcours regroupe toutes les étapes et les phases de création d’entreprises. C’est un allié de taille pour créer votre entreprise dans le milieu de l’art et du design !

Télécharger l'article en PDF

Vote: 5.0/5. Total de 1 vote.
Chargement...

Eloïse Vairon

Diplômée d’un Master 1 Globalisation and Law à l’université de Maastricht, Eloïse se spécialise en droit des affaires et de la concurrence. Elle porte un intérêt certain pour la création d’entreprise.


créer et gérer en ligne
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.