Obligation de sécurité de moyen ou de résultat : Quel risque pour le dirigeant d’entreprise ?

Par Penda Sy, le 21/01/2021

Le dirigeant d’entreprise peut voir sa responsabilité engagée pour différentes raisons. Lorsqu’il est tenu d’une obligation de sécurité de moyens ou d’une obligation de sécurité de résultat, c’est sa responsabilité pénale qui risque d’être engagée en cas de manquement à cette dernière. 

Obligation de sécurité de moyen ou de résultat : Quel risque pour le dirigeant d’entreprise ?

Il existe une multitude d’infractions pour lesquelles la responsabilité du dirigeant d’entreprise peut être engagée. Dans le cadre d’une obligation de sécurité, le risque est lié à ses employés, fournisseurs et clients. Cependant, le dirigeant dispose de la possibilité de s’exonérer de sa responsabilité, lorsque certaines conditions sont réunies.

L’obligation de sécurité de moyens : De quoi s’agit-il au juste ?

L’obligation de sécurité de moyens exige de la partie concernée qu’elle prenne toutes les mesures nécessaires pour assurer la sécurité et la protection de l’autre partie.

En tant que dirigeant d’entreprise, cette obligation requiert que vous établissiez une certaine organisation au sein de votre structure.

Quelles mesures mettre en place ?

En fonction de la nature de votre activité, certaines mesures de prévention sont plus pertinentes que d’autres. Souvent on parle d’obligation de sécurité de moyens dans le cadre des activités de service ou de conseil.

Dans le cadre d’un contrat de travail, il s’agit pour le chef d’entreprise :

  • D’évaluer les risques qui ne peuvent pas être évités,
  • De combattre les risques à la source,
  • De remplacer ce qui est dangereux par ce qui n’est pas dangereux ou par ce qui est moins dangereux;
  • De donner les instructions appropriées aux travailleurs.

Exemple d’obligation de sécurité de moyens

Un service d’auto-école s’engage à faire des efforts considérables à l’égard de ses élèves pour leurs cours de conduite. L’engagement pris par l’auto-école est relatif à la qualité de la formation, à la pratique et aux règles de la conduite. Lorsque ces derniers n’obtiennent pas le permis, sa responsabilité ne peut être mise en cause. Sauf si une faute contractuelle est prouvée.

L’obligation de sécurité de résultat : De quoi s’agit-il ?

Une obligation de sécurité de résultat engage l’une des parties à fournir un résultat effectif. Il ne s’agit pas de faire des efforts tendant à la réalisation de cet objectif, mais à produire l’effet escompté.

Exemple d’obligation de sécurité de résultat

Si l’activité du chef d’entreprise est liée au transport, il est tenu d’une obligation de sécurité de résultat vis-à-vis de ses clients. En effet, il est obligé d’amener le voyageur sain et sauf d’un point A à un point B. Un manquement à cette obligation engage sa responsabilité, qu’il ait commis une faute ou non.

L’obligation de sécurité de résultat du chef d’entreprise à l’égard de ses employés

En principe, le dirigeant d’entreprise est tenu d’une obligation de sécurité de résultat vis-à-vis de ses employés. Cette obligation interdit aussi au chef d’entreprise de prendre des mesures qui auraient pour objet ou effet de mettre en danger la santé ou la sécurité de ses employés.

L’obligation de moyens renforcée

Depuis 2015, les juges ont tendance à qualifier l’obligation de sécurité de résultat de l’employeur à une obligation de moyens renforcée. C’est-à-dire que le dirigeant d’entreprise qui prend les mesures nécessaires pour assurer la sécurité et protéger la santé physique et mentale des travailleurs, et qu’il arrive à le justifier, ne méconnait pas l’obligation de sécurité.

Cette obligation se manifeste de plusieurs manières :

  • Assurer au salarié la visite médicale de reprise à l’issue d’un congé pour maladie ou accident,
  • Assurer le respect de la législation antitabac,
  • Respecter les dispositions du Code du travail relatives au harcèlement moral.

Quel risque pour le dirigeant d’entreprise ?

Lorsqu’un manquement aux obligations de sécurité est constaté, le chef d’entreprise peut voir sa responsabilité engagée.

S’il s’agit d’une obligation de sécurité de moyens, ce manquement devra être caractérisé par une faute commise par le chef d’entreprise et qui aura engendré un préjudice. Dans le cadre d’une obligation de sécurité de résultat, le simple fait que l’objectif fixé n’ait pas été atteint suffit à engager sa responsabilité.

Responsabilité pénale du dirigeant d’entreprise pour manquement aux obligations de sécurité

Votre responsabilité pénale peut être engagée pour des manquements aux obligations de sécurité.

L’article 121-3 du Code pénal estime que cette dernière n’est engagée que s’il est prouvé une faute caractérisée ou un manquement délibéré à une obligation spécifique légale ou réglementaire.

Exemple : Un chef d’entreprise d’une usine amiante a été poursuivi pour ne pas avoir pris des mesures de protection collective assurant la pureté de l’air nécessaire à la santé des travailleurs (nettoyage, installation de système de ventilation)

La responsabilité extracontractuelle du dirigeant d’entreprise

Le dirigeant d’entreprise peut voir sa responsabilité extracontractuelle engagée. Si vous commercialisez des produits ou des services, le Code de la consommation exige que ces derniers présentent la sécurité à laquelle on peut légitimement s’attendre et ne pas porter atteinte à la santé des personnes.

Un manquement à cette obligation engagerait votre responsabilité du fait des produits défectueux. L’article 1245 du Code civil permet à toute personne de se prévaloir de la responsabilité du fait des produits défectueux dès lorsqu’elle en est victime. Peu importe qu’elle soit liée ou non par un contrat au responsable

La réparation du préjudice se fait souvent par le paiement de dommages et intérêts.

Comment s’exonérer de sa responsabilité d’obligation de sécurité ?

Lorsque votre responsabilité pour manquements aux obligations de sécurité qui vous incombent est engagée, il est possible de s’en exonérer. Dans ce cas, l’article du code civil prévoit la preuve d’une force majeure.

S’il s’agit d’une obligation de sécurité de résultat, le dirigeant d’entreprise démontre qu’il n’a pas commis de faute. C’est-à-dire qu’il a effectivement pris toutes les mesures auxquelles on peut prétendre.

Dans le cadre d’une obligation de sécurité de résultat à l’égard de vos employés, il est possible d’évoquer une délégation de pouvoir. Le délégataire est donc tenu d’assurer la sécurité physique et mentale des employés. En cas de manquement, c’est sa responsabilité pénale qui est engagée.

Télécharger l'article en PDF

Vote: 5.0/5. Total de 1 vote.
Chargement...

TOP 5 DES OUTILS DE CREATION

Créer son entreprise en ligne

Legalstart, partenaire du Blog du Dirigeant, répond à tous vos besoins juridiques.

Rapidité des démarches

Économisez sur vos démarches

Un accompagnement dans vos démarches

Créer votre entreprise

Un changement d’adresse ? Une cession de part ?

Modifier vos statuts

Vous souhaitez protéger votre marque de potentiel concurrent ?

Déposez votre nom et votre logo pour plus d’assurance.

DÉPOSER VOTRE MARQUE

Newsletter


Penda Sy

Penda Sy

Penda SY est diplômée d'un master en droit des affaires. Elle combine ses deux passions, le droit et l'écriture, afin d'apporter aux entrepreneurs une réelle aide juridique dans la création et la gestion de leur entreprise.